TES 2012-2013 Chap 5 : Démographie et croissance PARTIE 3

advertisement
TES 2012-2013
Chap 5 : Démographie et croissance
1
PARTIE 3 : ECONOMIE et DEMOGRAPHIE
Prochaine version intro HPE ?
[Introduction
Constat relation entre économie et démographie.
Malthus constate que la production agricole croît moins vite que la pop
=> famine récurrente et effet sur salaire.
Elts repris par Ricardo.
Plus positivement des auteurs comme Boserup et Sauvy voient dans croissance pop un aspect
positif.
= évocation actuellement du cas Allemand ie à LT France plus dynamique…]
On verra quelques aspects dans 2 chapitres courts.
Chapitre 5 : Comment la dynamique démographique influe-t-elle sur la
croissance économique ?
Introduction
Sources Croissance économique sont multiples.
Paremi elles démographique
1. quantitative ie nb d’habitants d’un pays
2. modification de la pop = pour les pays européens ie vieillissement.
1/ Des dynamiques démographiques
11- La transition démographique : d’un modèle à l’autre
Document 1
« Dans le régime démographique qui prévalait autrefois, la fécondité était élevée autour de six
enfants en moyenne par femme et la mortalité aussi. Il naissait beaucoup d’enfants, mais la
majorité d’entre eux mourait avant d’atteindre l’âge adulte, 6 sur 10 n’atteignaient pas 20 ans
dans la France du milieu du XVIIIème siècle. La mortalité a baissé depuis grâce aux progrès
de l’hygiène et de la médecine et au développement économique, et les couples se sont mis à
limiter les naissances. Ces changements, qui constituent la transition démographique, portent
en germe un nouveau régime démographique, avec une fécondité basse, deux enfants en
moyenne par femme dans la France du début du XXIème siècle et une mortalité également
basse seul un nouveau-né sur 100 meurt avant l’âge de 20 ans aujourd’hui. Dans les deux
régimes démographiques, les naissances et les décès sont à peu près équilibrés et la population
n’augmente pas ou que lentement. Les deux régimes se distinguent cependant par des
répartitions par âge très différentes. Le régime ancien s’accompagnait d’une population très
jeune, avec près de 44 % de la population ayant moins de 20 ans, et 6 % seulement 60 ans ou
plus. Le nouveau régime démographique, à supposer qu’il perdure suffisamment longtemps,
conduit à terme à une répartition par âge moins jeune (25 % de moins de 20 ans, et 25 % de
60 ans ou plus). Le vieillissement démographique peut cependant encore se poursuivre si la
durée de vie continue de s’allonger. La pyramide des âges garde alors la même base tout en
TES 2012-2013
Chap 5 : Démographie et croissance
2
gagnant en hauteur par l’ajout d’« étages supplémentaires ». Le vieillissement peut aussi
s’accentuer si la fécondité, au lieu de se stabiliser à deux enfants en moyenne par femme (le
niveau qui assure le remplacement des générations à terme) diminue en dessous de ce seuil.
Les naissances sont alors d’année en année moins nombreuses, et la population, qui diminue,
est encore plus âgée.
Gilles Pison, « Le vieillissement sera toujours plus rapide au Nord qu’au Sud », INED,
Population et sociétés, n°457, juin, 2009.
Document 2
s
Que signifie l’expression de « transition démographique » ?
Qu’est-ce que l’accroissement naturelle ? Comment varie-t-il au cours de la transition
démographique ?
Comparez la structure de la population dans le régime ancien et dans le régime après la
transition.
Pourquoi la population veillit-elle ?
Vieillissement démographique
« Augmentation de la proportion de personnes âgées dans une population, en raison de la
diminution de la fécondité et de la mortalité.
Le vieillissement peut être l'effet d'une augmentation du nombre de personnes âgées
(vieillissement par le sommet de la pyramide), conséquence d'une baisse de la mortalité et de
l’allongement de la durée de vie moyenne, mais peut être dû aussi à un déficit de jeunes
(vieillissement par la base), à la suite d'une baisse de la natalité. Dans ce cas, il peut donc y
avoir vieillissement même si le nombre de personnes âgées n'augmente pas.
Le vieillissement est une conséquence de la transition démographique. Jusqu'à présent, il a
surtout touché les pays du Nord, dont la fécondité et la mortalité ont beaucoup baissé, mais il
commence à toucher les pays du Sud et devrait être l’un des grands changements sociaux de
l’humanité au cours du XXIe siècle."
http://www.ined.fr/fr/lexique/bdd/mot/Vieillissement+demographique/motid/10/
TES 2012-2013
Chap 5 : Démographie et croissance
3
12- La diversité de l’Europe
Document 3
Déterminants démographiques
Etats membres de l’UE à 27
Croissance démographique
Due seulement à l’accroissement Irlande, Pologne
naturel
Due
principalement
à Chypre, Espagne, France, Pays-Bas, Slovaquie,
l’accroissement naturel
Royaume-Uni
Due
principalement
à Belgique, Danemark, Grèce, Slovénie, Finlande,
l’immigration nette
Luxembourg, République tchèque, Suède
Due seulement à l’immigration Australie, Italie, Portugal
nette
Déclin démographique
Dû seulement à l’accroissement Estonie, Hongrie
naturel
Dû
principalement
à Allemagne, Bulgarie, Lettonie, Roumanie
l’accroissement naturel
Dû
principalement
à Littuanie
l’immigration nette
Dû seulement à l’immigration Malte
nette
Commission Européenne, Rapport démographique 2010, in Manuel d’économie approfondie,
Bordas, 2012, p 13.
Expliquez les expressions « croissance démographqiue » et « déclin démographique ».
Quels sont les éléments qui influencent le nombre d’habitants d’un pays ?
Comparez la dynamique démographique de la France et de l’Allemagne.
L’Union Européenne est-elle homogène ?
13- La population active en France
Document 4 Projection de population active : scénario central (en moyenne annuelle)
Observé
Projeté
1995
2005
20101
2015
2020
2030
2040
2060
Nombre
d'actifs 25392 2738 28364 28940 29568 30143 30427 31238
(milliers)
Part des femmes
45,4 47,0
47,7
48,0
48,1
47,7
47,3
46,9
Part des 15-24 ans
11,4 10,6
10,4
10,0
9,9
10,2
10,1
10,1
Part des 25-54 ans
80,9 79,1
77,2
75,6
73,3
71,2
72,2
72,0
Part des 55 ans ou plus
7,7 10,3
12,4
14,4
16,8
18,6
17,7
17,9
Taux d'activité des 15-69
63,6 65,8
66,6
66,3
67,7
68,7
69,4
69,7
ans
Rapport
actifs/inactifs
2,3
2,3
2,1
2,0
1,9
1,7
1,6
1,5
de 60 ans et plus
1. Provisoire
Champ : population des ménages de 15 ans et plus de France métropolitaine en âge courant.
INSEE, 2012.
Comparez l’impact d’une variation du solde migratoire et de la fécondité sur la population active.
= impact immédiat pour le 1er et décalé pourle second.
TES 2012-2013
Chap 5 : Démographie et croissance
4
Quels sont les transformations quantitatives et structurelles de la population active ? Quels impacts
ont-elles sur la croissance ?
= effet quantité
= vieillissement = effet sur la pté ?
2/ Le vieillissement et l’épargne
21- Le modèle du cycle de vie
Hypothèses :
C’est Franco Modigliani qui a développé ce modèle (1954).
-Ici les ménages qui sont rationnels déterminent leur épargne pas uniquement en fonction de leur
revenu courant mais de leur revenu anticipé sur longue période.
- Dans le modèle de base le patrimoine sert à financer consommation à la retraite.
Document 5
D’après Patrick Villieu, Macroéconomie. Consommation et épargne, La Découverte, 2008, p 43
Document 6 Répartition par âge de la population au 1er janvier (%)
France Prioux, Magali Barbieri, « L’évolution démographique récente en France :une
mortalité relativement faibleaux grands âges », Population, n°67, 2012, p 638.
Pourquoi parle-t-on d’un cycle de vie ?
TES 2012-2013
Chap 5 : Démographie et croissance
5
A quoi correspondent les zones « A », « B » et « C » ?
L’épargne est-elle identique à tout âge ?
Quelles conséquences le vieillissement démographique a-t-il sur la consomation et
l’épargne selon le modèle du cycle de vie?
22- Quelques limites
PROCHAINE VERSION ?
Document L’effet génération
« Pour analyser rigoureusement les comportements d’épargne selon l’âge, il faudrait tenir
compte des effets de génération. En effet, on observe ici les montants pour une année donnée,
mais il n’est pas dit que les personnes âgées de 70 ans ou plus lorsqu’elles avaient 50 ans de
moins se trouvaient dans une situation comparable à celles âgées aujourd’hui de moins de 30
ans. Les personnes âgées en 2003 de 70 ans ou plus étaient actives pendant la période
économique faste des Trente Glorieuses ; il est possible qu’elles aient pu épargner plus
fortement et se constituer un patrimoine important. C’est peut-être moins le cas des
générations qui leur ont succédé, en particulier celles dont le début dans la vie active a
coïncidé avec les crises économiques consécutives aux chocs pétroliers (à partir de 1973), et
la montée du chômage. Le niveau des taux d’intérêt réel a également beaucoup varié sur la
période, créant un contexte plus ou moins favorable selon les années à la constitution d’un
patrimoine immobilier via l’endettement. »
Sébastien Durier, Lucile Richet-Mastain et Mélanie Vanderschelden, « Les disparités entre
ménages dans les comptes nationaux : de l’épargne au patrimoine », in : L’économie
française, édition 2012, 2013, p 84.
Cycle de vie n’épuise pas explication de l’épargne :
1.Environnement éco pas identique
. situation des 30 G pas identique aujourd’hui.
= avoir 20 ans ou 50 ans aujourd’hui pas la même chose qu’avboir même âge en 1960…
2. dévt de la finance dans les années 80’ en France
= incitation fiscla et dévt offre de placement.
3. environnement éco incertain
=> volonté de constituer une épargne de précaution ie à CT ou à LT = retraite.
Taux d’épargne des peprsonnes + âgées (75 ans et +) > celui 65-75 ans.
=> aversion au risque => impact sur l’épargne..
Risques = chômage, risque / retraite, risque / hausse des PO…
TES 2012-2013
Chap 5 : Démographie et croissance
6
3/- L’impact du veillissement sur la croissance
1- Rappel définition du vieillissement :
-Hausse part des personnes « vieille » : en France : cf Doc 6
« Cette nouvelle tendance – forte croissance du groupe d’âges 65 ans et plus au détriment des
20-64 ans – se poursuivra dans les prochaines années : dès 2018, plus d’une personne sur cinq
(20 %) sera âgée de plus de 65 ans (Chardon et Blanpain, 2010).
En Europe en 2011, ce seuil de 20 % est déjà franchi par l’Allemagne (20,6 %) et l’Italie
(20,3 %), »
- hausse âge moyen de la population
2. Ici uniquemnt impact par le biais de l’épargne on n’abordera pas la consommation.
Mais on sait que conso des seniors et des très âgées pas identiques ie moins de transports par
ex..
Si temps :
[Intérêt pour l’épargne et pour ses utilisations
Proposition 3 du rapport Berger-Levèvre- Réorienter et mobiliser à hauteur de 15 à 25 Md€
par an et 100 Md€ d’ici la fin du quinquennat l’épargne financière des ménages en faveur des
entreprises et plus spécifiquement des PME et des ETI.]
31- L’épargne et l’investissement
Document 7
épargne
Investissement
Hausse de la productivité
Accumulation de capital
Hausse du PIB
Expliquez la relation entre l’épargne et l’investissement.
L’investissement engendre-t-il uniquement une extension des capacités de production ?
Quelle est la conséquence de la hausse de la part des personnes âgées ?
Pb d’allocation de l’épargne ie que priviligier ?
[Si temps :
Pb d’allocation de l’épargne ie que priviligier ?
En France selon Rapport Berger-Lefevre (2013 : 43) :
« L’épargne relativement abondante des ménages français et notre intégration financière,
notamment en Europe assurent un financement globalement satisfaisant de notre économie.
Quelques lacunes peuvent être cependant relevées :
TES 2012-2013
Chap 5 : Démographie et croissance
7
- du côté des ressources, la préférence des ménages en faveur de la liquidité et une aversion
pour le risque, le cas échéant renforcées par une fiscalité insuffisamment incitative aux
placements longs et à la prise de risque ;
- du côté des emplois, l’investissement en fonds propres, en particulier dans les PME et les
ETI, qui devrait être plus dynamique.
Comme cela a été dit dans l’introduction de ce rapport, la question posée à l’économie
française n’est donc pas tant celle de son niveau global d’épargne et pas davantage de celui de
l’épargne financière des ménages français que celle de son intermédiation et de son allocation.
Il serait au demeurant tout à fait inapproprié, dans le contexte de croissance faible que nous
connaissons en France et en Europe et eu égard à la situation des finances publiques, de peser
davantage sur la demande intérieure en développant de nouveaux produits et de nouvelles
incitations fiscales visant à relever le niveau d’épargne des français. »
32- Transferts d’épargne et mondialisation
Raisonnement sur équi emploi/ressources avec détails ie retraite
RESSOURCES
EMPLOIS
En économie fermée
PIB
PIB – C = S
C+I
I
En économie ouverte
S + iM
S-I
I+X
X-M
= Crainte selon cycle de vie = hausse retraite peut réduire S disponible…
Mais… mondialisation financière
S–I
X–M
Etats-Unis
Négatif
Négatif
Chine
Positif
Positif
= >Pays avec SBTC excédentaire transfèrent K vers pays avec SBTC déficitaire.
Mondialisation financière ie dévt marché des capitaux ont facilité le transfert des pays
excédentaires comme now la Chine/Allemagne vers pays déficitaire comme now
France/Etats-Unis.
Mais…
- Taux d’épargne des ménages chinois élevé ie 35 % en 2008 il … baisse
- Volonté de recentrage de la croissance chinoise vers marché intérieur…
- Dévt système SPS ie retraite et santé…
Au Japon vieillissement de la populatuion. = baisse écart entre S > I…
Notions
Transition démographique, accroissement naturel, vieillissement, mouvement naturel,
mouvement migratoire, population active, épargne, accumulation du capital, cycle de vie,
équilibre emploi/ressource
Téléchargement