les interactions fondamentales

publicité
LES INTERACTIONS FONDAMENTALES
DESCRIPTION
interaction
intensité
très forte
(100 × l’interaction
électromagnétique à même
distance)
faible
(10–10 × l’interaction
électromagnétique à même
distance)
électrofaible
nucléaire forte
unifiées aux
alentours de
80 à 90 GeV
unification ~ 1014 GeV
modèle standard
théorie des cordes ?
unification…?
nucléaire faible
portée
courte
(~ 10-15 m)
très courte
(~ 10-17 m)
électromagnétique
forte
illimitée
gravitationnelle
très faible
(10–36 × l’interaction
électromagnétique à même
distance)
illimitée
agit entre…
bosons vecteurs*
…hadrons (A)
(particules constituées de
quarks : nucléons, par
exemple)
…particules élémentaires
(gère certains processus
radioactifs, telle la
désintégration du neutron)
…particules chargées (A/R)
- fixes : électrostatique
- mobiles : magnétostatique ou
électromagnétique
3 bosons intermédiaires
…masses (A)
graviton ?
(purement hypothétique)
8 gluons
photon
A : attractive ; R : répulsive ; * particules véhiculant l'information, dans la théorie quantique des champs.
Remarque : le boson scalaire massif, dit de Higgs, découvert en juillet 2012, permet d'expliquer la brisure de l'interaction électrofaible en deux interactions distinctes, et d'expliquer ainsi pourquoi certaines particules ont une masse et d'autres n'en ont pas.
MANIFESTATION
échelle
interaction(s)
forte et faible
microscopique
macroscopique
astronomique
NON
cause : faible portée
OUI
électromagnétique
OUI
responsable de la cohésion de la matière, des phénomènes d'élasticité, intervient
lors des chocs, des frottements…
NON
matière neutre à cette échelle
gravitationnelle
NON
faible intensité, masquée par l'interaction électromagnétique
OUI
http://www.plaf.org/phycats
Prépa ATS Dijon - Sciences physiques – DYNAMIQUE DU POINT
Téléchargement
Explore flashcards