Seminaire_PETER_07-06-13.

publicité
INSTITUT DE PHYSIQUE ET CHIMIE DES MATERIAUX DE STRASBOURG
UMR 7504 - CNRS - UDS
23, rue du Lœss - B.P. 43
67034 STRASBOURG Cedex 2
CONFERENCE DE PHYSIQUE EXCEPTIONNELLE
DU CAMPUS DE CRONENBOURG
Décohérence cosmologique
ou effondrement de la fonction d'onde de l'Univers ?
Patrick Peter
Institut d’Astrophysique de Paris
Vendredi 7 juin 2013 à 15h00
Amphi Grünewald, Bâtiment 25 du Campus de Cronenbourg
Les données ultimes récemment produites par le satellite Planck sont en parfait accord avec la
théorie de l'inflation selon laquelle les perturbations primordiales ont une origine quantique. De
ces fluctuations originales sont issues les grandes structures (amas de galaxies, galaxies,
étoiles,...) : il n'est maintenant plus possible de séparer le classique du quantique, même aux
échelles gigantesques de la cosmologie !
L'effondrement gravitationnel est un phénomène purement classique dont la source
serait donc résolument quantique ? La fonction d'onde d'un système fermé tel que l'Univers doit
satisfaire le principe de superposition. Autrement dit, les surdensités locales responsables de la
formation des grandes structures par effondrement ne peuvent jamais être localisées, et par
suite ne peuvent pas devenir classiques... ce qui est contraire aux observations.
Après avoir rappelé les bases de la cosmologie, classique et quantique, ainsi que le
problème de la mesure, je discuterai comment on peut étendre la mécanique quantique pour la
rendre compatible avec la cosmologie. En retour, cette dernière peut nous renseigner sur une
physique microscopique sinon inaccessible.
Pour tout contact: Paul-Antoine Hervieux (0388107214 – paul-antoine.hervieux@ipcms.unistra.fr)
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Chapitre 1

11 Cartes Sandra Nasralla

Créer des cartes mémoire