Pâque et Pentecôte Chez les chrétiens et les juifs http://www

advertisement
Pâque et Pentecôte
Chez les chrétiens et les juifs
http://www.interbible.org/interBible/decouverte/comprendre/2006/clb_060428.htm
Pâque(s) et Pentecôte sont des fêtes du calendrier juif et chrétien… Mais elles ne commémorent
pas le même événement pour les uns et pour les autres… Pouvez-vous m’aider à y voir plus
clair?
Voici, en résumé, la réponse à votre question. Également connue sous le nom de Pessah (Pâque
en hébreu, ce qui signifie « passage »), cette fête commémore annuellement la libération d'Israël
du joug égyptien. Pour les chrétiens, la fête de Pâques commémorent annuellement la résurrection de
Jésus-Christ. Pentecôte est un mot grec qui signifie « le cinquantième jour ». Également connue sous le
nom de Shavouot, ce qui signifie « les semaines » en hébreu, cette fête commémore annuellement le
don de la Torah (le livre saint du judaïsme) aux hébreux. Pour les chrétiens, la fête de Pentecôte
commémore le don du Saint Esprit aux Apôtres.
La Pâque juive
Suite aux 10 plaies que Dieu avait envoyées sur le peuple Egyptien pour convaincre le Pharaon de
laisser partir les esclaves hébreux, ceux-ci se sont enfuis en toute hâte pendant la nuit, emportant leur
pâte à pain qui n'avait pas eu le temps de lever. Moïse conduisit le peuple, sur l'ordre de Dieu, hors
d'Egypte en traversant la mer des Joncs. Cette histoire est racontée dans le livre de l'Exode (en
particulier au chapitre 12, v. 1 à 27). Les livres du Lévitique (chapitre 23, 1 à 8) et Deutéronome
(chapitre 16, 1 à 8) donnent des indications quant à la commémoration annuelle de ces événements.
En dépit du fait que la libération ait eu lieu à une époque très reculée pour les Juifs qui célèbrent la
Pâque aujourd'hui, celle-ci est toujours l'occasion de dire : « Ces pains, ces coupes (éléments du
souvenir présents sur la table de la fête)… c'est à cause de ce que le Seigneur a fait pour moi quand je
suis sorti d'Egypte, car il t'a fait sortir du pays de servitude ». La Pâque exprime visiblement cette
réalité merveilleuse : Dieu est non seulement celui qui a libéré leurs ancêtres, il est leur libérateur ici
et maintenant. Il s'agit donc bien davantage que l'évocation d'un événement passé : Dieu veut prendre
chaque participant par la main aux fins de le libérer et de le conduire sur les chemins de la vie.
La fête de Pessah se célèbre pendant 7 jours en Israël, au tout début de l'année juive (du 13 au 20
avril pour 2006). C'est une fête de printemps, le temps du renouveau, d'un « nouveau départ »…
La Pâques chrétienne
Les quatre évangélistes situent la passion du Christ (l'ensemble des événements de la vie de Jésus
de son arrestation à sa mort sur la croix) au moment de la Pâque juive. Pour Matthieu (chapitre 26, 17
à 19), Marc (chapitre 14, 12 à 16) et Luc (chapitre 22, 7 à 13), le dernier repas que Jésus a pris avec
ses disciples (celui où il a instauré l'eucharistie) est un repas de pessah. Pour Jean, (chapitre 18, 28 et
chapitre 19, 14, 31, 36, 42), la mort de Jésus a correspondu au moment du sacrifice de l'agneau pascal
lié à pessah.
Les chrétiens ont vite fait le rapprochement entre la libération du peuple hébreu (qui a été effective
au moment du passage de la mer des Joncs, symboliquement un passage à travers la mort) et la
libération du péché (qui maintient les hommes en esclavage) par le passage de la mort à la
résurrection de Jésus-Christ. Pessah et Pâques sont donc intimement liée par leur signification, pas
étonnant dès lors, que ces deux fêtes portent le même nom.
La fête de Pâques est fixée au premier dimanche après la pleine lune qui a lieu soit le jour de
l'équinoxe de printemps (21 mars), soit aussitôt après cette date. Pâques est donc au plus tôt le 22
mars et au plus tard, le 25 avril. En 2006, Pâques tombera le 16 avril. C'est donc aussi une fête de
printemps, de renouveau…
La Pentecôte juive
Cinquante jours après la première Pâque (soit 7 semaines), les hébreux étaient dans le désert. Dieu
demanda à Moïse de le rejoindre sur le Mont Sinaï. Là, Il énonça les 10 commandements et remis à
Moïse les tables de la loi. Cette histoire est racontée dans le livre de l'Exode (en particulier au chapitre
19). Les livres du Lévitique (chapitre 23, 15 à 21) et du Deutéronome (chapitre 16, 9 à 11) donnent
des indications quant à la commémoration annuelle de ces événements.
La Torah est un don de Dieu. Cette révélation divine est un moment fondamental de l'histoire
d'Israël, un événement qui imprima à la nation juive son caractère unique, sa foi et son destin. C'est le
début du judaïsme en tant que religion.
La fête de Shavouot a lieu chaque année, 50 jours après le premier jour de Pessah. En 2006, elle
aura lieu les 2 et 3 juin.
La Pentecôte chrétienne
Comme pour Pâques, les événements à l'origine de la fête chrétienne de Pentecôte ont eu lieu un
jour de … Pentecôte juive. L'histoire est relatée dans le livre des Actes des Apôtres (chapitre 2) : le
jour de la Pentecôte (soit 50 jours après les fêtes de Pâque qui ont vu la mort et la résurrection de
Jésus), alors que les disciples étaient réunis tous ensemble, l'Esprit de Dieu descendit sur eux sous la
forme de langues de feu.
Si shavouot est à l'origine du judaïsme, on peut dire que les événements de Pentecôte sont à
l'origine du christianisme, dans le sens où le don de l'Esprit de Dieu aux hommes a permis aux Apôtres
de trouver la force et les paroles justes pour aller porter la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ à leurs
contemporains. Encore une fois, les parallèles entre les deux événements étant assez forts, le nom de
la fête est resté le même.
Pentecôte se célèbre également 50 jours après Pâques (soit le 5 juin en 2006).
Natalie Henchoz
Diacre, Fribourg (Suisse)
Téléchargement