N°115 - Oran 1962

advertisement
LE PHARE FOUILLEUR
Bulletin d’humeur n° 115 - Lundi 6 octobre 2014
________________________________________________________
« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de
l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de
l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi ».
Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen - Article XI - 1789
________________________________________________________
Après le virus nazi, le virus islamiste attaque le monde !
Madame, Monsieur, cher(e)s ami(e)s et compatriotes,
A cause de sa faiblesse politique et militaire, toute la grande Europe, de
Paris à Moscou, a vu entre 1939 et 1945, sa population décimée par la peste
noire : le nazisme.
La guerre de cette époque était caractérisée par un processus bien établi :
déclaration justifiée ou non, envoi de de soldats et de matériels, retrouvailles sur
des champs de bataille, après quoi la grande faucheuse faisait son œuvre funeste,
de manière organisée, méthodique.
De nos jours, cette fois à cause d’un niveau de lâcheté jamais atteint par
les principales nations occidentales, minées par la perte totale et rapide (en
quelques dizaines d’années), des valeurs qu’elles avaient mis des siècles à
acquérir, c’est la planète qui voit sa population attaquée et menacée
d’extermination, doucement mais sûrement, par la peste verte : l’islamisme.
Oui, les fous d’Allah, isolés ou regroupés, clament depuis des années
qu’ils massacrent les populations non musulmanes au nom de l’Islam !
Chacun peut constater qu’ils n’avancent pas en criant nous sommes des
extrémistes, ils avancent en criant qu’ils vont nous tuer au nom de l’Islam !
Et les nations encore civilisées (pour combien de temps ?), dans une
recherche démente d’un vocabulaire capable de changer le sens de cette réalité,
les traitent de « terroristes » au lieu de « combattants de l’Islam », flattant ainsi
leur humanisme d’un autre âge. Nous avons encore besoin de pétrole (…).
Cette nouvelle forme de guerre, commencée à la suite des « guerres
d’indépendances », menées contre les anciens colonisateurs, aujourd’hui sur le
point d’être colonisés sur le sol de leurs patries respectives, n’a plus rien à voir
avec la forme traditionnelle : les combattant(e)s de l’Islam portent des vêtements
civils, sous lesquels sont attachées des ceintures bourrées d’explosif, ou alors
sortent un couteau et tranchent la gorge d’un dhimmi (incroyant, non musulman)
qui passe par là…mais au nom de l’Islam tout de même ! C’est effroyable.
Si les nations encore civilisées ne réagissent pas plus vite et plus
radialement, elles perdront cette guerre de religion, victimes de la tyrannie
intellectuelle des philosophes socialo-communistes et de la décadence de leurs
politiciens devenus pacifistes depuis le festival hippie de Woodstock (1969) !
Merci de votre aimable considération . Bien cordialement.
Michel SALANON
largosalan@hotmail.fr
Téléchargement