Mr ESSOFI Lahoucine

publicité
MANIFESTE
DU PSE
RESUME
ELECTIONS 2009
Nous pouvons construire une société plus
juste en disant :
« les citoyens d’abord ».
En juin 2009, donnons un nouveau sens à
l’Europe.
Les citoyens d’abord : un nouveau sens pour l’Europe
Les grandes lignes du manifeste
01- Relancer l’Economie et éviter le retour des crises financières
02- Faire progresser la justice dans la nouvelle Europe sociale
03- Mettre l’Europe en tête de la lutte contre le changement
climatique
04- Parvenir à l’égalité des sexes
05- Donner à l'Europe une politique d'immigration pour le progrès
06- Faire de L'Europe un partenaire fort pour la paix, la sécurité et
le développement.
Les citoyens d’abord : un nouveau sens pour l’Europe
Lors des prochaines élections européennes, le choix sera entre
des partis portant des projets opposés pour l'avenir de l'union
européenne.
L'union européenne est notre sécurité face à la crise financière et
à la récession. Elle est notre force et nous permettra de relever les défis
et d'améliorer la vie des citoyens.
Durant les cinq dernières années, la droite a disposé de la
majorité en Europe. Mais en suivant le marché et ses pressions dans un
laisser faire aveuglant, elle a laissé beaucoup de citoyens confrontés à
des défis sans précédents: la hausse du chômage, la récession, la
flambée des prix, la baisse du pouvoir d'achat, la criminalité et le
terrorisme qui font régner un climat d'insécurité et de peur.
Les partis de gauche, quand ils sont au pouvoir améliorent
concrètement
la vie des citoyens.
Le parti socialiste européen s'engage à créer une société
protectrice et plus juste en disant « les citoyens d'abord ».
Notre plan de réforme, avec les sociaux démocrates et
démocrates progressistes, va apporter le changement que les citoyens
attendent d’urgence.
Rassemblés, nous sommes une force qui donnera à l’Europe une
nouvelle orientation basée sur nos valeurs d’égalité, de démocratie, de
respect de l’être humain, de solidarité et de justice.
Les grandes lignes du manifeste
L’Europe est l’une des régions les plus riches du monde. Elle est
première économie et premier marché du travail à l’échelle mondiale.
Alors ses citoyens doivent avoir accès à un emploi correct leur
permettant de vivre décemment.
Nous progressistes, considérons l’emploi et les droits sociaux
essentiels au succès de l’économie, contrairement à la droite qui les
voient comme des charges qu’il faut sans cesse réduire.
1- La crise financière marque la fin du néolibéralisme et des
marchés sans régulations crédible. Agissons donc ensemble
pour instaurer une économie sociale de marché ou chacun
aura sa chance de réussir.
2- Le changement climatique est un problème mondial
menaçant à long terme. Nous voulons des actions concrètes
et réalistes pour réorienter notre économie vers l’écologie,
l’innovation et la création d’emplois. Nous voulons faire de
l’Europe le leader mondial de la lutte contre le changement
climatique.
3- L’énergie est une question de sécurité vitale pour l’Europe.
Nous devons donc développer les énergies respectueuses
de l’environnement, produites en Europe, et construire ainsi
notre indépendance énergétique.
4- L’immigration, malgré les efforts, reste encore un domaine
préoccupant. Nous devons combattre l’immigration
clandestine et le trafic des êtres humains. Et intégrer les
immigrés en situation régulière pour qu’ils aient les mêmes
droits et obligations que les autres travailleurs.
5- Le terrorisme, la criminalité et l’extrémisme sont des
menaces pour la sécurité des citoyens et aussi pour la
démocratie et les droits de la personne. Nous devons les
combattre sans pour autant mettre en péril la liberté
d’expression et la protection des données personnelles.
L’Europe doit aussi agir pour la paix et le développement
dans le monde.
01- Relancer l’Economie et éviter le retour des crises financières.
Encadrer les marchés financiers
L’Euro a protégé efficacement nos économies européennes dans
la crise financière mondiale. Maintenant, il faut fixer des règles aux
marchés financiers et pour ce faire nous proposons:
1-Réformer ces marchés en instaurant des règles de la
transparence, d’obligations précises sur les fonds propres
requis, de limitation du surendettement et des rémunérations
des dirigeants d’entreprises.
2-Mettre fin aux paradis fiscaux, à l’évasion et la fraude fiscales
et combattre le blanchiment d’argent.
3-Travailler avec tous nos partenaires internationaux, à
réformer l’architecture financière mondiale et prévenir
l’arrivée de nouvelles crises.
Une croissance écologique
La menace du changement climatique impose la création d’une
nouvelle croissance écologique, créatrice d’emploi et de richesse.
Le budget européen doit être réorienté vers le développement durable
fondé sur des stratégies économiques, sociales et environnementales
cohérentes entre elles.
Tous les pouvoirs de l’Union doivent coopérer pour stimuler une
croissance écologique et innovante pour faire de l’Europe une
« économie de la connaissance », la plus dynamique et la plus
compétitive au monde.
Les éléments centraux de notre stratégie sont :
4-Doter l’Europe d’un système de transport aérien et ferroviaire
le plus économique et le plus écologique dans l’intérêt des
particuliers et des entreprises. Et transformer les transports
urbains dont les maires socialistes ont montré l’exemple dans
le manifeste Mobilité Urbain en 2008
5- Développer les réseaux de transport de l’énergie et de
données à large bande, indispensable à l’économie de demain.
6- Soulager les budgets des familles par l’efficacité énergétique
et suivre de prés les marchés de l’énergie pour protéger les
consommateurs.
Augmenter fortement les investissements de recherche –
développement qui est la clé du développement durable et donc de
notre prospérité à long terme.
7- Développer l’emploi et la formation continue en augmentant
les
budgets destinés à la formation dans les nouvelles
technologies. Et promouvoir la mobilité à laquelle tout jeune
européen doit avoir accès.
8- Réduire les formalités imposées aux entreprises et donner aux
PME un cadre juridique simplifié. Et leur faciliter l’accès à
l’ensemble du marché communautaire, au financement de la
Banque Européenne de l’Investissement et de la Banque
Européenne pour la Recherche et le Développement.
9- La Banque Centrale Européenne doit soutenir la croissance et
l’emploi en préservant la stabilité des prix.
10- Mettre la modernisation de l’économie au service des
travailleurs et des entrepreneurs.
11- Aider les entrepreneurs à adopter une écologie pour un
développement durable et les inciter à participer à la
préparation du changement et à la requalification des salariés.
12- Faciliter l’accès au crédit pour les entreprises et développer
l’économie sociale par l’adoption d’un statut européen de
l’entreprise à but non lucratif.
02- Faire progresser la justice dans la nouvelle Europe sociale.
L’Europe que nous voulons est une Europe sure, avec qualité de vie
élevée, des emplois qualifiés et stables, un environnement protégé.
Pour lutter contre les inégalités sociales nous devons mener des
programmes de protection des plus faibles dans la période de
récession.
L’Union Européenne est fondée sur les Droits de l’homme, la non
discrimination et le respect de tous. Le progrès dans les droits et la
protection des consommateurs nous aide à avancer vers une Europe
plus protectrice et plus juste pour nos citoyens.
13- Etablir des objectifs et des normes pour les politiques
nationales de solidarité, de santé et d’éducation afin de lutter
contre la pauvreté.
14- Mener un audit de l’impact des politiques des Etats membres
sur le social afin de soutenir les plus défavorisés.
15- Etablir un cadre européen pour les services publics qui
garantira l’accès universel et égal, la qualité, l’autonomie et la
transparence de ces services.
16- Etablir un salaire minimum décent dans tous les Etats
membres.
17- Limiter « la fuite des cerveaux »tant au sein de l’Union au’en
provenance des pays tiers.
18- Soutenir les politiques fiscales qui garantissent la protection
sociale.
19- Empêcher l’exploitation des travailleurs et créer un cadre
européen adapté aux négociations et conventions collectives
transfrontalières.
20- Elargir la participation des salariés aux processus de décision
au niveau des groupes européens et dans l’entreprise. Et
renforcer le droit des salariés à l’information et à la
consultation.
21- Développer une stratégie pour les droits des enfants.
22- Etablir une Charte européenne des stages pour l’implication
des jeunes dans leur vie professionnelle.
23- Renforcer les outils de protection des droits collectifs et
individuels des consommateurs.
24- Renforcer le soutien des personnes âgées.
Protéger les droits des citoyens.
25- Exiger par la démocratie et la responsabilité, la transparence
des lobbies dans leur relation avec les élus, les divers
services et les représentants officiels.
26- Renforcer la législation anti-desrimination et controler le
respect des droits des citoyens.
27- Egaliser le traitement pour tous les citoyens européens dans
tous les Etats membres en terme de mariages, des contrats
d’union civile et droits parentaux.
28- Impliquer les régions et les collectivités locales dans la mise
en œuvre des politiques communautaires. Et promouvoir la
diversité culturelle et linguistique qui est une grande richesse
de l’Europe.
03- Mettre l’Europe en tête de la lutte contre le changement climatique.
L’Europe doit rompre avec sa dépendance vis-à-vis du pétrole et du
charbon et prendre la tête d’un nouvel accord mondial dépassant celui
de Kyoto.
Un accord mondial sur le climat :
29- Prendre la tête des négociations des Nations Unies fin 2009
pour un accord de réduction de 30% de gaz à effet de serre.
30- Soutenir les pays en développement face au changement
climatique et accepter des transferts massifs de technologies.
31- Constituer un forum mondial de l’énergie et du développement
basé sur les initiatives prises par les gouvernements sociaux
démocrates européens.
32- Introduire une directive européenne sur le climat et adapter la
législation pour la réalisation des objectifs fixés.
33- Elaborer une politique énergétique fondée sur le
développement durable et augmenter le potentiel des énergies
renouvelables.
34- Développer le monde rural et soutenir les agriculteurs par une
politique agricole commune.
35- Coordonner le contrôle des centrales nucléaires au niveau
européen.
04- Parvenir à l’égalité des sexes.
Malgré les progrès accomplis vers l’égalité des sexes, il reste beaucoup
à faire. Des femmes souffrent encore de l’exploitation et de la violation
de leurs droits.
Nous luttons contre les stéréotypes sexistes et continuerons à
renforcer les droits effectifs des femmes :
36- Créer une Charte européenne des droits de la femme pour
assurer les égalités hommes-femmes dans les domaines
économiques, sociaux et politiques.
37- Généraliser le droit au congé parental dans toute l’Europe.
38- Créer un poste de commissaire européen à l’égalité hommesfemmes et appliquer une représentation paritaire entre les
hommes et les femmes dans les instances européennes de
décision.
39- Aider les parents à concilier la responsabilité professionnelle
et familiale.
40- Eliminer les écarts salariaux entre hommes et femmes.
41- Encourager les femmes en leur donnant des opportunités
accrues.
42- Garantir et défendre la vie sexuelles et la santé reproductive
des femmes.
43- Intensifier la coopération judiciaire et policière contre le trafic
d’êtres humains et l’exploitation sexuelle.
44- Encourager la lutte contre la violence envers les femmes.
05- Donner à l'Europe une politique d'immigration pour le progrès.
L'immigration est un grand défi auquel l'union européenne fait
face. Il faut lutter contre l'immigration clandestine, accueillir les
réfugiés qui fuient la persécution et organiser l'immigration légale,
équitable et responsable.
Nous comprenons les préoccupations exprimées par les citoyens
vis à vis de l'immigration. Et c'est la raison pour laquelle nous appelons
à des réformes partant de nos valeurs de justice, de démocratie et des
défenses des droits de l'homme.
Pour gérer l'immigration nous proposons de :
45- Etablir une réglementation commune pour l'immigration.
46- Elaborer un charte européenne pour l'intégration des
immigrés formant un processus continu d'inclusion citoyenne
et de droit à l'expression.
47- Augmenter les efforts de lutte contre l'immigration clandestine
et la traite des êtres humains.
48- Renforcer la coopération avec les pays tiers pour une gestion
maîtrisée et efficace de l'immigration.
49- Développer le système commun européen d'accueil des
réfugiés dans le respect des droits et un juste partage des
charges d'accueil entre les Etats membres.
06- Faire de L'Europe un partenaire fort pour la paix, la sécurité et le
développement.
L'Europe est déjà un partenaire actif de la politique mondiale.
Nous devons augmenter notre influence et nous engager avec force. En
partenariat avec la nouvelle Administration démocrate des Etats-unis,
pour une gouvernance mondiale réformée afin d'éradiquer la pauvreté
et développer la solidarité entre les citoyens dans le monde.
La paix et la sécurité:
50-Travailler davantage dans le domaine de la prévention de la
résolution des conflits et de la stabilisation et le maintien de la
paix.
51- Renforcer la coopération policière et judiciaire dans la lutte
contre le trafic de la drogue, la criminalité et le terrorisme.
52- Prévenir les catastrophes pour des instruments cohérents.
53- Perfectionner les accords internationaux de contrôle des
armements et de non prolifération. Pour un monde sans armes
nucléaires.
54- Allier les civilisations par le dialogue et le partenariat entre les
peuples et les cultures.
55- Augmenter la coopération en matière de défense entre Etats
membres en coordination avec l'OTAN.
56- Appuyer la réforme des Nations Unis, du conseil de sécurité,
de l'OMC et de la Banque Mondiale, ainsi que des banques
régionales et du FMI.
57- Instaurer au sein des Nations-unis un moratoire sue
l'application de la peine de mort.
Promouvoir le partenariat.
58- Encourager les négociations avec tous les pays des Balkans
occidentaux, semblables à celles engagées avec la Croatie. Et
s'ouvrir aux négociations avec la Turquie sous condition de
respect les engagements respectifs.
59- Renforcer le partenariat avec les voisins de l'Europe par la
création d'une Union de la Mer Noire et d'un partenariat avec
l'Europe Orientale.
60- Soutenir le développement de la zone euro méditerranéenne.
Et jouer un rôle actif dans la résolution du conflit au ProcheOrient.
61- Développer les relations avec l'Amérique Latine.
62- Construire un partenariat transatlantique avec les nouveaux
dirigeants des Etats-Unis.
63- Renforcer les relations avec la Chine
64- Renforcer les relations avec l'Inde.
65-Conforter les stratégies Afrique-UE, résoudre les questions
qu'ils ont en commun et aider l'Afrique pour le développement
à long terme.
Eradiquer la pauvreté.
66-Mettre les objectifs internationaux de développement au centre
des politiques européennes, notamment l'aide au
développement, le commerce et la réforme des institutions
mondiales.
67-Soutenir le système commercial multilatéral et l'orienter en
faveur des pays en développement dans le cycle de Doha.
68-Lutter contre la spéculation sur le prix des denrées
alimentaires et soutenir la sécurité alimentaire.
69-S'assurer que les accords commerciaux comportent les
clauses en faveur des droits humains, sociaux et
environnementaux.
70-Promouvoir et encourager le commerce équitable en vue de
garantir l'amélioration de la vie des millions de personnes dans
le monde.
71- S'engager et engager le reste du monde dans la garantie du
travail décent, des salaires adéquats, la sécurité sociale et le
dialogue social affectif.
Téléchargement
Explore flashcards