1 Préparation pré-opératoire et surveillance post

publicité
Module spécialité : OPH
18/10/2006
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
1 Préparation pré-opératoire et surveillance postopératoire
1.1
o
o
o
o
o
o
1.2
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
1.3
o
o
o
o
o
o
o
o
o
Le dossier patient
Identité (nom, prénom, date de naissance),
Autorisation d’opérer pour les mineurs et tutelles,
Dossier médical,
Dossier OPH : échobiométrie pour les cataractes, consentement
éclairé,
Dossier anesthésie : Cs, prémédication, prébilan. En Chir OPH, les
traitements anticoagulants sont souvent continués, ATCD patient,
Dossier IDE : recueil de données, transmission, allergie connue,
prothèse auditive (peuvent être maintenues), pathologie récente
(infection ?),
Préparation pour le bloc
Douche bétadinée scrub sauf si allergie (=> hibiscrub),
Enlever les bijoux, percing, vernis, dentier, lunettes, lentilles de
contact,
Prise des paramètres,
Casaque, charlotte, surchaussure,
Faire uriner,
Changement des draps pour le retour,
Prémédication (atarax, hypnovel),
Barrière si agitation (sur PM),
Dilatation pupillaire 1H avant le bloc,
Attention, si le patient prend un traitement myotique, la dilatation
risque d’être plus difficile (en tenir compte),
Il existe des interventions sans dilatation : le glaucome, la greffe de
cornée, la trabéculectomie et la sclérectomie,
Pose de perfusion => toute intervention à globe ouvert =
antibioprophylaxie.
Retour de bloc
Dossier :
 Fiche de compte rendu opératoire,
 Fiche de prescription.
Voir le patient : paramètres (pouls, tension, température, conscience),
pansement (état),
Nausées, vomissements ? => dangereux pour la plaie,
Douleurs, céphalées ? => sensation de grains de poussières (présence de
fils),
Prévenir le médecin si douleurs, céphalées+++ (protocole antidouleur =
DIAMOX : diurétique hypokaliémiant) + Kalémide,
Position post-opératoire à maintenir,
Alimentation : si AL => OK mais moulinée pour éviter les efforts de
mastication, Si AG, attention au délai de rigueur mais faire attention à
l’apparition de nausées,
Surveillance des ATCD (diabète, HTA, etc.),
Eventuellement soins de nursing.
1/4
Module spécialité : OPH
18/10/2006
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
2 Les soins post-opératoire
2.1
o
o
o
o
o
o
o
o
2.2
o
o
Pour le patient hospitalisé
Le patient est vu à la lampe à fente chaque jour,
Hypertonie oculaire ?,
Si cataracte, vérification bonne position de l’implant,
Nettoyage de l’œil avec compresse stérile + sérum physiologique,
les manipulations doivent être douces,
Le pansement oculaire est retiré le soir même ou changement 2X/J,
Si coque=> chgt 2x/j, la coque est à garder tout le temps pendant 3
jours et 15 jours la nuit,
Possibilité de mettre les lunettes si le patient est calme et dans un
environnement stable pour éviter les blessures de l’œil opéré,
Pour la sortie, prévoir :
 Ordonnance de traitement pour 1mois ½,
 Fiche de recommandation,
 Fiche opératoire,
 Arrêt de travail,
 Bon de transport.
Pour le patient en ambulatoire
Ne pas toucher au pansement sauf avis contraire du chirurgien,
Retour possible à la maison si les conditions suivantes sont
réunies :
 On vient chercher le patient,
 Le patient n’est pas seul le soir de l’opération (soir du
bloc),
 Le patient peut revenir le lendemain en consultation.
3 Les conseils
Toute opération sur globe ouvert = conseils
o Laver les mains avant les soins,
o Ne pas frotter l’œil opéré,
o Ne pas porter de charge lourde,
o Eviter les endroits sales, poussiéreux, venteux,
o Mettre les lunettes protectrices dans la journée lorsque la coque est
ôtée si il y a le moindre risque,
o Mettre le pansement ou la coque la nuit pendant les 15 premiers
jours,
o Eviter de baisser la tête en avant,
o Eviter les rapports sexuels,
o Eviter les activités pouvant être à l’origine d’un choc direct sur l’œil
(enfants, animaux, etc.).
2/4
Module spécialité : OPH
18/10/2006
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
4 Les collyres
4.1
o
o
o
o
o
o
o
4.2
o
o
o
4.3
o
o
o
4.4
o
o
o
o
o
généralités
traitement médicamenteux = PM,
1 gouttes de collyre = 3 X la dose en voie générale (formule
concentrée, respecter la PM),
le collyre est individuel et préparé juste à la mise en route,
1 flacon par œil et noter OG, OD,
validité du collyre (à noter sur le flacon) => 15 jours sous conditions
(conservation OK),
ne pas laisser a portée des enfants ou des personnes démentes ou
irresponsables,
pas plus de 3 gouttes à la fois.
Cataracte
Opacification du cristallin, uni ou bilatérale => BAV,
Facteur déclenchant :
 Diabète,
 Corticoïde au long cours,
 Age,
 Traumatisme oculaire,
 Cataracte congénitale.
Traitement :
 Mydriatique,
 AINS,
 Corticoïde,
 ATB.
Le glaucome
Hypertonie oculaire associée à des altérations de la papille optique
et altération du champ visuel pouvant conduire à la cécité :
 Glaucome Chronique à Angle Ouvert,
 Glaucome Aigue par Fermeture de l’Angle.
Tension oculaire normale : entre 10-20 mmHg,
Traitement :
 Pylocarpine locale,
 Diamox (500mg en IV) pour diminuer la tension. Ce
traitement est hypokaliémiant, il faudra donc faire des
contrôles du ionogramme.
Décollement de rétine
Décollement de la membrane de la surface du fond de l’œil,
Lié à un trou ou à un déchirement,
Signes alertant le patient : phosphène, âge, myopie forte (rétine plus
fine),
Position du patient différente avant et après l’intervention,
Attention : éviter la constipation.
3/4
Module spécialité : OPH
18/10/2006
---------------------------------------------------------------------------------------------------------4.5
Greffe de cornée
o
o
o
o
4.6
Kératoplastie :
 Recherche hépatite, ciphilis, CMV, HIV(accord patient),
toxoplasmose (à effectuer sur donneur, receveur et
greffon).
Alimentation : moulinée,
Conseil : pas de sport de ballon ou de balle ou activités
dangereuses pour la greffe,
Il peut exister des rejets de la greffe de cornée.
CAT traumatisme de l’œil
o Suite à une érosion (griffe de chat, plante verte dans l’œil, doigt dans
l’œil) :



Ne pas frotter,
Protéger l’œil (fermeture + compresse),
Consultation rapide.
o Projection de métal : cataracte traumatique,
o Suite brûlure chimique :
 Rinçage 15 minutes à l’eau tempérée,
 Protection,
 Consultation,
 Si brûlure à la soude (base), revenir 1 mois après en
consultation.
o Suite à un choc (coup de poing),
o Respecter la durée des traitements et les consultations.
4/4
Téléchargement
Explore flashcards