Chronique Éducatout

publicité
INFECTION 101
"Extrait de la formation Le parcours infectieux 0-5 ans"
Par Nathalie Thibault B.Sc M.Sc. Consultante en prévention des infections,
Germaction
C’est quoi une infection ?
Tout événement qui compromet la santé d’un individu et qui est causé par un germe
(bactérie, virus, parasite, champignons, etc.) . Le germe se multiplie dans le corps de
la personne et alerte le système immunitaire qui doit combattre l'ennemi et ainsi
provoque la majorité des symptômes que nous subissons (toux, fièvre, nez qui coule,
etc.)
À quoi sert le système immunitaire ?
 Se protéger des virus, bactéries, vers, parasites.
 Se protéger de substances nocives : toxines, cristaux, etc.
 Se protéger contre les cellules précancéreuses.
On est très bien équipé pour faire face aux différentes attaques des bactéries et des
virus. On l'ignore, mais une quantité incroyable de germes nous attaquent à tous les
instants et c'est notre système immunitaire qui les combat sans relâche. Par contre,
lorsqu'il y a une baisse des défenses soit par la fatigue ou par le stress ou que le
microbe est très virulent; nous développons une infection.
Notre première ligne de défense : La résistance naturelle
Le moyen le plus simple d’éviter une infection est d’interdire l’entrée des microbes.
Les portes d’entrée sont : peau, yeux, nez (voie respiratoire), bouche, organes
génitaux.
La peau est une bonne barrière à l’état sain, elle produit des désinfectants naturels
comme l’acide lactique, les acides gras saturés, la sueur et le sébum. On peut
également éliminer les germes grâce à des mouvements mécaniques (cils, toux,
éternuements, mouvement péristaltique, larmes, urine, la salive) et/ou des sécrétions
(acides du suc gastrique, la lactoferrine, le lysosyme). Les muqueuses, (la surface du
nez, des sinus, etc.) produisent du mucus qui empêche les bactéries et les virus
d’adhérer. Nous possédons également une flore normale qui inhibe la croissance des
germes pathogènes par compétition.
Qu'est-ce qu'une flore normale ?
Nos voies respiratoires, notre intestin, notre bouche et notre peau sont habités par un
"tapis" de bactéries "amies", virus et champignons qui se font la compétition entre
eux pour l'espace. Cette flore est extrêmement importante pour notre protection, elle
empêche les germes pathogènes de s'établir et de nous rendre malades. Elle
produit même certaines vitamines pour nous ! Un des inconvénients à la prise
d’antibiotiques et qu’ils tuent cette flore bactérienne normale (enlève le "tapis"
protecteur), ils laissent donc toute la place libre pour les germes pathogènes
opportunistes (virus et champignons) qui ne sont pas affectés par les antibiotiques.
C’est pour cela que la prise d’antibiotiques doit être faite lorsque c’est vraiment
nécessaire. La prise d’antibiotique doit servir vraiment à la personne malade et ne
pas servir seulement à apaiser l’anxiété des parents et une fois la prescription
commencée, on doit absolument la finir.
La défense ultime : l'immunité
Après la résistance naturelle, c’est l’immunité qui entre en jeu, là on se sent malade !
Une panoplie de mécanismes et de cellules (les lymphocytes B et T, les neutrophiles,
etc.) œuvrent ensemble pour nous défendre en tuant l'ennemi ou en produisant des
anticorps. Nous avons une mémoire immunitaire pour certaines maladies. On
l'appelle l'immunité. Certaines mémoires sont très longues (comme la mémoire de la
varicelle) et perdurent plusieurs dizaines d’années. D'autres sont très brèves comme
pour le rhume (environ 6 mois). Cette mémoire sert à se défendre rapidement, à
notre insu (donc sans que l’on développe des symptômes), contre un pathogène déjà
combattu auparavant. Cette mémoire immunitaire est à la base du mécanisme
d’action du vaccin : on introduit un germe atténué, inactivé ou une partie de celui-ci,
on passe outre la première ligne de défense. On stimule le système immunitaire et il
produit une mémoire de la maladie.
Principaux symptômes d'une infection
 Fièvre
 Écoulement nasal
 Perte d'appétit
 Frissons
 Larmoiement
 Diarrhée
 Agitation anormale







Mal de gorge
Vomissement
Somnolence
Problèmes respiratoires
Toux
Détérioration générale
Éruption cutanée
Plusieurs de ces symptômes sont en fait une preuve que notre système immunitaire
travaille ! Par exemple, on coule du nez pour nettoyer les cavités nasales et pour
éliminer les germes. La fièvre sert à diminuer la vitesse de réplication des germes et
à augmenter la vitesse de réaction de nos soldats, une machine extraordinaire ! Le
plus difficile est d'accepter que le système immunitaire travaille et que nous en
subissions les conséquences…
Partie facultative
Déroulement d’une infection
Plusieurs scénarios peuvent se produire, mais en voici un général.
 Contact avec un germe pathogène.
 Si le germe est détruit par la résistance naturelle, nous ne serons pas malades.
 Si les germes se multiplient, la résistance naturelle sera dépassée et nous
aurons besoin de notre immunité.
 À ce moment, nous ressentons les symptômes de l'infection (fièvre, toux, nez
qui coule, courbatures, etc.)
 Le système immunitaire vient à bout du germe et le tout rentre tranquillement
dans l'ordre (la plupart du temps) ou le système immunitaire demeure en
équilibre avec les germes (infection chronique) ou le système immunitaire n'est
pas capable de s'en sortir seul (médicaments, hospitalisation, décès) ou il fait
des excès de zèle (maladies auto-immunes)
Et voilà, une belle machine !
Nathalie Thibault B.Sc M.Sc
Consultante en prévention des infections
Germaction
Les opinions émises n’engagent que l’auteur.
Aucun élément de ce texte ne peut être copié, reproduit, distribué, publié, traduit, téléchargé, affiché
ou transmis, de quelque façon que ce soit, sans l’autorisation préalable écrite de educatout inc. et du
titulaire du droit d'auteur. Il est permis d'afficher ou d’en télécharger des éléments uniquement à des
fins d'utilisation personnelle, non commerciales, en autant qu'aucune modification ne soit apportée et
que tous les avis de propriété intellectuelle soient indiqués intégralement (nom de l’auteur, titre de
l’article, nom du site, date d’utilisation du texte et de la partie utilisée).
Téléchargement
Explore flashcards