36 - Canalblog

publicité
36. la loge thyroïdienne : parois et contenu.



Gaine aponévrotique dépendante du système aponévrotique du cou et qui contient la thyroïde.
Intérêt : siège de plusieurs affections : inflammation, néoplasie, trouble fonctionnels (hypo ou
hyperthyroïdie)
Exploration facile :
o accessible a l’examen clinique
o échographie, scintigraphie, TDM, IRM.
I- parois :
 antérieure : la lame profonde de l'aponévrose cervicale moyen qui entoure les muscles sternothyroïdiens.
 postérieure : la gaine viscérale et ses expansions qui se prolongent latéralement et derrière la face
postérieure des lobes thyroïdiens vers le feuillet profond de l'aponévrose moyen.
 inférieure : la lame thyro-péricardique.
 une mince nappe celluleuse sépare la capsule thyroïdienne de la loge, facilitant ainsi la chirurgie
du corps thyroïde
II- contenu : la glande thyroïde = corps thyroïde
 glande endocrine, située dans la partie antéro-latéral de la loge viscérale du cou, en avant de l'axe
laryngo-trachéal et immédiatement en arrière du plan musculo-aponévrotique de la région sous
hyoïdien.
 Joue un rôle capital dans le métabolisme basal, thermorégulation et les phénomènes de croissance
par les hormones thyroïdiennes qu’elle secrète.
A- configuration extérieure :
 couleur brune rougeâtre, de consistance molle,
 en forme de H avec 2 lobes latéraux réunis par un isthme;
 le plus souvent, sur le bord supérieur de l'isthme, se place le lobule pyramidal (la louette)
 son volume moyen est de 30 grammes et sa consistance est ferme
 la glande thyroïde est recouverte d'une capsule fibreuse fine et adhérente.
 les moyens de fixité :
o la gaine viscérale du cou : relie la glande aux autres viscères voisins.
o le ligament médian de GRUBER : relie l'isthme à la trachée
o les ligaments latéraux de GRUBER : expansions qui proviennent de la lame vasculaire de
l'artère thyroïdienne inférieure. Relient les lobes latéraux à la trachée.
o Donc la thyroïde est mobile avec la trachée et le larynx (ascensionne a la déglutition) →
examen clinique des nodules du cou.
B- rapports :
1- l'isthme thyroïdien : présente 2 faces et 2 bords.
 La face postérieure : répond aux 2 premiers anneaux trachéaux
 La face antérieure : répond aux plans de couverture de la région sous hyoïdienne
 le bord supérieur : en rapport par l'intermédiaire du lobe pyramidal, avec la face antérieure du
larynx
 le bord inférieur : situé à 2 ou 3 cm de la fourchette sternale.
1
2- les lobes latéraux : en coupe transversale, ils ont la forme dune pyramide triangulaire, chaque lobe
comporte : 3 faces, 3 bords une base et un sommet :
 la face postérieure : en rapport avec le paquet vasculo-nerveux :
o l'artère carotide commune,
o la veine jugulaire interne,
o le nerf vague
o la chaîne lymphatique jugulo-carotidienne
 la face interne : concave, répond a la face latérale du larynx et du trachée.
 la face externe : convexe, répond
o aux vaisseaux thyroïdiens
o et les plans musculo-tégumentaires latéraux.
 le bord postéro-interne : répond
o à l'œsophage,
o au nerf récurrent
o et à l'artère thyroïdienne inférieure
 le bord antérieur : croise la face antéro-latérale des cartilages cricoïde et thyroïde.
 le bord latéral : répond a la veine jugulaire interne et a la chaîne des ganglions cervicaux profonds.
 la base : répond au 6ème anneau trachéal et aux veines thyroïdiennes inférieures
 le sommet : répond aux vaisseaux thyroïdiens supérieurs.
C- vaisseaux et nerfs :
1- Les artères :
 la glande thyroïde est irriguée par 4 pédicules, c'est-à-dire 2 artères de chaque côté :
o L’artère thyroïdienne inférieure :
- naît de l’artère sous-clavière,
- monte verticalement et se termine dans le lobe thyroïdien par 3 branches.
- au lieu de sa division elle se trouve au contact avec le nerf récurrent.
o L’artère thyroïdienne supérieure:
- la première branche collatérale de l’artère carotide externe.
- naît à la hauteur de la grande corne de l'os hyoïde,
- descend vers le lobe thyroïdien pour se terminer en 3 branches qui glissent le long
du sommet du pole supérieur homolatéral.
 parfois il existe une troisième artère, l’artère thyroïdienne moyenne :
o inconstante et impaire
o provient du tronc artériel brachio-céphalique ou de la crosse de l'aorte et monte vers le bord
inférieur de l’isthme thyroïdien.
2- Les veines : ne sont pas calquées sur les artères et se disposent en 3 groupes :
 les veines thyroïdiennes supérieures : se jettent dans la veine jugulaire interne par l’intermédiaire
du tronc thyro-linguo-facial.
 les veines thyroïdiennes moyennes : se jettent directement dans la veine jugulaire interne.
 les veines thyroïdiennes inférieures : se jettent la veine jugulaire interne.
 En outre on peut rencontrer des veines thyroïdiennes antérieures : se jettent dans le tronc brachiocéphalique.
3- Les lymphatiques : se divisent en 2groupes :
 un groupe médian : se draine
o soit dans les ganglions pré-laryngés en haut,
o soit dans les ganglions pré-trachéaux en bas.
 un groupe latéral : se draine dans la chaîne jugulaire interne
2
4- Les nerfs :
 de type neurovégétative,
 assuré par le nerf vague (X) et la chaîne sympathique cervical, qui donnent 2 pédicules
sympathico-récurrentiel en haut et en bas :
o formé en haut par :
- le nerf laryngé supérieur
- le nerf laryngé externe.
- le nerf cardiaque supérieur qui provient du 1er ganglion cervical
o formé en bas par :
- le nerf récurrent : innerve la muqueuse de l’étage sous glottique ainsi que tous les
muscles du larynx a l'exception du muscle crico-thyroïdien.
- le nerf cardiaque moyen qui provient du ganglion cervical moyen.
III- conclusion :
 son abord chirurgical est un acte délicat ; car ses rapports profonds sont très importants.
 Elle bénéficie d’une vascularisation très riche.
 Siège de plusieurs pathologies : cancers thyroïdien, goitre, nodules…
 Le curage lymphatique des cancers thyroïdien doit être large.
3
Téléchargement
Explore flashcards