Docteur Laury PAIDASSI

publicité
Dr. Laury PAÏDASSI
Médecine Physique et Orthopédique, Ostéopathe
Praticien attaché – Consultant des hôpitaux
CONSEILS POUR LES DOULEURS CERVICALES
I) BIEN DORMIR ET SE REPOSER
Dormir sur le dos ou sur le côté en évitant de casser le cou avec un
traversin ou des oreillers hauts. L’oreiller doit permettre à la tête de bien trouver
sa place tout en soutenant le cou afin de respecter l’alignement des vertèbres.
Préférer un sommier ne se déformant pas (à lattes par exemple) et un matelas
ferme sans être trop dur. Ne jamais dormir sur le ventre, c’est une position de
contraintes et de douleurs pour le cou.
II) SAVOIR BIEN S’INSTALLER
pour le travail assis et les positions fixes.
S’asseoir au fond des chaises pour appuyer le dos, préférer les dossiers bien
redressés, éviter les sièges bas et mous et les positions dos rond non soutenu.
Toute position de travail même bonne, si elle est longtemps maintenue, peut
provoquer des tensions musculaires et des douleurs. Ceci est majoré en cas de concentration sur son travail ou
son activité comme en voiture ou à l’ordinateur. Penser à relâcher les muscles du haut du dos par quelques
mouvements simples : se recaler les fesses et le dos au fond du siège, relâcher les muscles en faisant rouler
les épaules (trapèzes).
III) ENTRETENIR LA MOBILITE CERVICALE
Effectuer tous les jours quelques mouvements simples de
postures du cou, assis, le dos en appui sur le dossier.
Pencher doucement la tête en avant en essayant de toucher le
haut de la poitrine avec le menton, rester quelques secondes
relâché dans cette position et revenir lentement à la position de
départ. Le buste ne doit pas bouger. Essayer de faire le même
en arrière, sans forcer.
Tourner lentement la tête sur le côté en essayant de placer le
nez au dessus de l’épaule. Rester quelques secondes dans
cette position. Faire lentement le mouvement inverse de l’autre
côté. Les épaules ne doivent pas bouger au cours de ce
mouvement.
De la même façon, sans bouger les épaules, laisser la tête
penchée de chaque côté en essayant de positionner l’oreille sur
l’épaule.
Ces mouvements doivent être réalisés doucement bien décomposés, très lentement, répétés chacun deux fois,
en allant au maximum de l’amplitude mais en s’arrêtant dès l’apparition de la douleur. Il est important d’essayer
d’obtenir un relâchement et une décontraction musculaire au cours des postures.
En période douloureuse, tout mouvement de rotation circulaire globale du cou, tout mouvement rapide ou forcé,
tout mouvement en appui sur la tête et le cou type poirier sont évidemment interdits.
Autres exercices : couché, les 2 mains sur le ventre, respiration lente ample et naturelle avec le ventre, cette
« respiration abdominale » sert à sentir le relâchement comme en relaxation ou au yoga.
Couché au sol jambes tendues, amener un bâton tenu à 2 mains,
bras tendus en arrière, se relâcher en extension totale pour sentir
l’étirement global du corps : épaules, thorax, colonne. Le regard se
porte en arrière, ne pas rentrer le menton.
Dans un 2ème temps, après le conseil du médecin, reproduire cet
exercice de façon active : debout contre un mur, étirement dynamique
bras et regard vers le haut en extension et gainage du dos.
9 Bd. Albert 1er, 06600 Antibes, Tél : +33 493 346 919, htpp://laury.paidassi.docvadis.fr
Téléchargement
Explore flashcards