national climate change awareness-raising workshop

publicité
DIALOGUE INTERMINISTÉRIEL SUR LE
CHANGEMENT CLIMATIQUE
HOTEL TENERE, Niamey, Niger
19-20 novembre 2008
Guide pour les facilitateurs des groupes de travail
Objectifs de l'atelier



Sensibilisation des décideurs politiques sur les problématiques stratégiques des changements
climatiques et sur les priorités clés nationales
Développement des capacités des négociateurs sur les composantes principales du Plan d'action
de Bali et les questions de politiques liées
Développement des capacités des experts techniques pour évaluer les investissements et apports
financiers pour faire face aux changements climatiques
Programme général de l'atelier
L'atelier couvre aussi bien les négociations internationales sur le climat concernant les composantes
principales du Plan d'action de Bali (atténuation, adaptation, transfert de technologies et déploiement, et
financement) et l'Utilisation des terres, changement d’affectation des terres et foresterie (UCATF) que les
questions nationales concernant trois secteurs clés sélectionnés par le Niger (l'atténuation et l'énergie,
l'adaptation et l'eau, et l'adaptation et l'agriculture).
Le premier jour est axé sur la technologie, le financement, l'atténuation, et l'UCATF. Le deuxième jour est
axé sur l'adaptation, suivie d'une session spéciale pour présenter les résultats de l'atelier à une audience
plus importante. Après les discussions sur l'atténuation et l'adaptation, des groupes de travail seront
formés.
Rôle des facilitateurs des groupes de travail
Il y aura quatre ou cinq groupes de travail, chacun avec un facilitateur national. L'équipe des ressources
de l'atelier du PNUD, prendra des notes pour les facilitateurs de chaque groupe. Les tâches clés du
facilitateur sont :
 assurer que tous les participants à la présentation soient impliqués et fournissent des
commentaires
 assurer que la discussion générale ne dépasse pas le temps prévu
 essayer de focaliser la discussion sur deux ou trois questions au maximum (questions issues ou
basées sur la discussion en cours)
 stimuler les discussions/poser des questions provocatrices si les participants ne semblent pas
intéressés
 fournir un bref rapport des conclusions de la discussion (maximum de 5 minutes) à la session
plénière après la discussion – il y aura un preneur de notes à votre table pour vous supporter.
Réunion préparatoire
Le PNUD, le gouvernement national, et l'équipe de ressources de l'atelier se réuniront le 18 novembre
pour revoir l'ordre du jour et la planification de l'atelier. Il est très important que tous les facilitateurs soient
présents à cette réunion préparatoire pour clarifier toute question en suspens.
.
DIALOGUE INTERMINISTERIEL SUR LE
CHANGEMENT CLIMATIQUE
HOTEL TENERE, Niamey, Niger
19-20 novembre 2008
Questions pour faciliter la discussion des groupes de travail
Atténuation (foresterie)

Quelles sont les options d’atténuation dont vous avez connaissance dans le secteur de la
foresterie ? Quels types de politiques publiques le Niger a-t-il utilisé pour atteindre ses
objectifs sur l’environnement ou sur les politiques de foresterie? Ont-ils été efficaces? Quelle
est la raison de leur succès?

Quels outils considérez-vous comme les plus appropriés ou les plus désirables pour le
Niger : taxes, incitations financières, approches volontaires, information, permis de carbone,
recherche et développement, etc. ?

Quelles actions d’atténuation au niveau national, dans le contexte de développement
durable, bénéficieraient du plus grand soutien au Niger ?

La capacité nécessaire à la mise en œuvre de ces mesures existe-elle au Niger ? Comment
mesurer les contraintes et quantifier les besoins afin de justifier les fonds et le renforcement
des capacités ?

Quelles analyses supplémentaires seraient nécessaires pour aider le Niger à entreprendre
les actions d’atténuation appropriées? Quelles sont les actions futures et les considérations
clés au niveau national s’agissant d’atténuation? (en termes de priorité
secteur/planification/politique publique/développement/ opportunités).
Adaptation (agriculture/élevage)

Quelles sont les options d’adaptation dont vous avez connaissance dans le secteur de
l’agriculture/élevage? Quels types de politiques publiques le Niger a-t-il utilisé pour atteindre
ses objectifs dans ce domaine? Ont-ils été efficaces? Quelle est la raison de leur succès?

Quelles futures actions et considérations clés au niveau national pour l’adaptation (en
termes d’établissement de priorités dans les secteurs planification/développement de
politiques/ opportunités) sont à entreprendre ?

Quels sont les principaux obstacles à l’utilisation de méthodes d’adaptation dans le secteur
de l’agriculture/élevage ? Pour le Niger, quelles sont les interactions importantes entre les
secteurs du tourisme, de l’eau et l’agriculture/élevage ?

Le Niger a-t-il utilisé des mécanismes d’incitation dans le secteur de l’agriculture/élevage ?
Quels sont les avantages/défis des mécanismes de marchés au Niger ? Quels sont les
avantages/défis relatifs aux fonds de financements ?

La capacité nécessaire à la mise en œuvre de ces mesures existe-elle au Niger ? Comment
mesurer les contraintes et quantifier les besoins afin de justifier les fonds et le renforcement
des capacités ?

Pour quels aspects de l’adaptation est-il nécessaire de faire la distinction entre agriculture et
élevage ? Quels défis cela représente-il pour la construction/l’utilisation d’outils politiques et
mécanismes d’incitation ?
2
2
Des questions seront également soulevées durant les discussions du premier jour sur les
thèmes suivants :
Financement

Pour le Niger, quels sont les défis clés liés aux investissements et apports financiers parmi
ceux discutés dans les négociations climatiques ?

Selon vous, quels sont les défis, secteurs, domaines de travail sur lesquels le Niger devrait
se concentrer plus avant ?

Le Niger a-t-il participé aux négociations sur les questions financières? Si oui, quel est l’état
actuel du processus de formulation d’une position nationale sur ce sujet dans le cadre des
négociations climats de la CCNUCC ?
Le transfert de technologies

Quel rôle le gouvernement a-t-il dans le développement, déploiement et transfert de
technologies ?

Le secteur privé a-t-il un rôle particulier dans le développement, déploiement et transfert de
technologies ? Serait-il prêt à agir de lui même afin de jouer ce rôle ?

Comment les états membres de la CCNUCC peuvent-ils accélérer le progrès technologique
(de l’innovation a l’application) ?

Quelles sont les opportunités d’échange d’information et d’expérience au niveau régional ?
Quel serait le rôle des centres régionaux d’excellence, tels que définit dans la proposition du
G-77/China ?
Utilisation des terres, changement d’affectation des terres et foresterie (UCATF)

Quelles incitations seraient nécessaires afin de promouvoir une action sur UCATF au Niger?
Quels sont les avantages et les enjeux liés aux mécanismes du marché pour Niger ? Quels
sont les avantages et inconvénients des fonds ?
3
2
Téléchargement
Explore flashcards