Écoutez la conversation autant de fois que vous le voulez, séquence

advertisement
Lingua Francese Prof. Liliane Vitullo
Conversation n.2 pour exercer la compréhension et la production à l’oral
Ma vie d’étudiante
https://francebienvenue1.wordpress.com/2014/11/07/ma-vie-detudiante/#more-3493
Vous avez fait connaissance avec Shainesse il y a quelque temps. Cette fois-ci, nous allons à la
rencontre de Christelle. Vie quotidienne, organisation de ses études, transports, Aix-en-Provence,
Marseille. Voici ce dont elle nous parle aujourd’hui.
A. Compréhension à l’oral
Écoutez la conversation autant de fois que vous le voulez, séquence par séquence, sans regarder
la transcription et dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses (cochez la bonne
réponse) ou bien choisissez la bonne réponse :
1ère séquence – écoutez de 0’ à 11’’
1. Anne et Christelle se rencontrent
a) le matin b) à l’heure de midi c) l’après-midi
2. Christelle ne va pas bien car elle a très faim
3. Christelle mange beaucoup
d) le soir
V
V
F
F
2ème séquence – écoutez de 12’’ à 1’10’’
1. Aujourd’hui Christelle étudie
a) à l’IUT d’Aix-en-Provence
b) à l’IUT de Marseille
2. Christelle a changé d’université
V
F
3. Elle recommence sa 2ème année à Marseille
a) Parce qu’elle n’a pas réussi à Aix
b) parce qu’elle a choisi une formation initiale
4. à Marseille, elle peut refaire sa 2ème année en alternance
V
F
3ème séquence – écoutez de 1’11’’ à 2’37’’
1. Christelle habite à Marseille
2. Elle se déplace en transports en commun
3. Elle arrive facilement à la gare
4. Le matin tôt, il y a beaucoup de circulation
5. Christelle vient à la fac. en voiture
6. Elle a mal garé sa voiture
7. Elle a eu de la chance car elle n’a pas eu de PV
8. Nawal aussi a une voiture
V
V
V
V
V
V
V
V
F
F
F
F
F
F
F
F
4ème séquence – écoutez de 2’38’’ à 4’07’’
1. Pour Christelle, il y a une grande différence entre l’Université d’Aix et l’Université de
Marseille
V
F
2. à Marseille, on vit mieux la vie étudiante
V
F
3. les matières que l’on étudie à Marseille sont différentes
V
F
4. les professeurs à Marseille sont aussi bons qu’à Aix
V
F
B. Écoutez maintenant le dialogue en suivant la transcription
Transcription:
C: Christelle / N: Nawal / A : Anne
de 0’
A : Bonjour Christelle !
C: Bonjour.
A: Ça va ?
à 11’’
de 12’’
à 1’10’’
de 1’11’’
à 2’37’’
C: Ça va, et vous ?
A: Oui. Pas trop faim ? (1) C’est l’heure du déjeuner.
C: Bah j’ai emmené (2) quelques chips à grignoter (3), donc ça va.
A: Ah oui, ça va être léger quand même, les chips !
C: On va essayer de tenir. (4)
A: Alors Christelle, en fait, bah je vous connaissais pas du tout puisque, apparemment, vous
n’étiez pas à l’IUT l’an dernier. Pas à l’IUT de Marseille.
C: Non. Alors j’étais à l’IUT d’Aix-en-Provence où j’ai fait mes deux années, et puis la
deuxième année, je l’ai pas réussite (5) donc j’ai dû redoubler. Et comme le programme avait
changé, je devais repasser (6) vraiment toutes les matières . Donc j’ai préféré tenter ma chance
en alternance. Donc moins de cours et plus … vraiment du concret. Et donc j’ai demandé
d’abord à l’IUT d’Aix si c’était possible de refaire l’année en alternance mais ils ne prenaient
pas, donc…
A: Ils voulaient pas ?
C: Ils voulaient pas…
A: Ils vous ont pas donné de …
C: … qu’on change en initiale et qu’on passe en alternance. (7)
A: Ah, d’accord ! Oui oui, c’est pas qu’ils voulaient pas vous donner une seconde chance, c’est
que c’était différent.
C: Voilà, c’était différent et donc je me suis renseignée à l’IUT de Marseille et bah il y avait
qu’ici qu’ils faisaient que la deuxième année en alternance.
A: Donc ça a marché.
C: Donc ça a marché.
A: D’accord, et alors du coup, vous habitez… vous habitez où, en fait?
C: Alors j’habite à Venelles, c’est entre Pertuis et Aix-en-Provence. Donc c’est un petit peu loin,
je fais la route (8) tous les matins.
A: Pour venir à Marseille ?
C: Oui.
A: Comment ça roule ? (9)
C: Bah le matin très tôt, ça roule assez bien.
A: Oui ?
C: Mais faut pas (10) que je parte un peu plus tard, sinon , je suis dans…
A: C’est les embouteillages.
C: Oui, exactement.
A: Et vous avez votre voiture ?
C: J’ai ma voiture, oui, oui.
A: Bon. Et on se gare facilement là, autour ?
C: Non, je trouve pas. Enfin moi, à l’heure que j’arrive (11), je trouve facilement des places
mais une fois, je suis arrivée un peu tard et je me suis pas forcément bien garée et en sortant des
cours, bah ma voiture était à la fourrière. (12)
A: C’est vrai ?
C: Oui.
A: Ah carrément !
C: Oui. Bah il y a deux trois… deux, trois semaines de ça. (13)
A: Ah, ils sont passés ?
C: Ils sont passés, oui, oui.
A: D’accord. Vous savez que j’ai un fils à qui c’est arrivé, à Aix !
C: Ah !
A: Il s’est fait embarquer la voiture aussi ! Mais ça vous a coûté cher alors.
C: Très cher, oui.
A: Bon. Et vous êtes allée la chercher à la fourrière ?
C: Je suis allée la chercher. Je finissais à 18h30, donc ça m’a pris un peu toute la soirée.
A: Oh là, là ! Et combien ça a coûté?
C: Bah il y avait l’amende : 35 euros et la fourrière : 136 euros.
de 2’38’’
à 4’07’’
A: Oui.
C: Et qui augmentait si je venais pas la chercher le jour même.
A: Oh là, là ! Bon. Qu’est-ce que vous en pensez, Nawal?
N: Ah, c’est compliqué ! Je suis bien contente de pas (14) avoir de voiture!
A: C’est vrai ?
N: Ouais …
A: Beh oui …
N: Et au niveau du climat et de l’environnement, ça te change, le fait d’être à Aix et de te
retrouver à Marseille?
C: Bah ça me change pas tellement, à part peut-être le lieu. C’est vrai que Aix-En-Provence,
c’est plus … Autour, il y avait plus de facs… Tous réunis. Il y avait le …
A: Ça faisait un peu plus campus ? (15)
C: Voilà exactement. Il y avait le … le resto U (16) qui était vraiment à deux pas. (17) Enfin on
se réunissait vraiment tous … tous ensemble… les facs (18), les IUT.
A: Il y avait plus une vie étudiante?
C: Ouais, exactement… Enfin, je me sens plus… Enfin je me sentais plus dans un… dans un
climat (19) étudiant.
A: Oui ?
C: Que là (20), on… Enfin la zone, elle est plus industrielle, on trouve un peu… il y a…
A: Oui oui, et puis les gens ne restent pas peut-être.
C: Voilà, je trouve que … Enfin il y a vraiment… enfin, j’ai vu qu’il y a l’IUT, la fac un petit
peu plus loin mais on ne se réunit pas… Enfin il y a pas tous les étudiants qui se réunissent.
A: Oui.
C: C’est la seule différence que j’ai trouvée. Parce que après, au niveau des… des matières et
tout ça (21), c’est…. c’est un peu les mêmes matières que j’avais, donc voilà.
A: Et les profs ?
C: Bah les profs, enfin c’est vrai que l’IUT d’Aix, il avait une bonne renommée au niveau des
cours (22) et tout ça, mais je trouve pas que l’IUT de Marseille est en-dessous. Au contraire
même.
A: Oui, oui.
C: Oui.
A: Bon, bah tant mieux, hein !
N: Tant mieux ! (23)
A: Bon, bah merci, Christelle.
C: De rien.
A: On en sait un peu plus sur vous.
Des explications :
1. Pas trop faim ? : question orale. La question complète serait : Vous n’avez pas trop faim ?
2. J’ai emmené : Les puristes disent que c’est mieux d’utiliser le verbe apporter car il s’agit de
choses (des chips), pas de personnes. Mais vous l’entendrez souvent dans la bouche des Français.
3. Grignoter : cela signifie qu’on ne fait pas un vrai repas mais qu’on mange juste de quoi calmer
sa faim.
4. Tenir : ici, cela signifie que Christelle va essayer de résister, de ne pas avoir trop faim.
5. Réussite : ce n’est pas correct. Il faut dire : Je ne l’ai pas réussie. Le mot réussite existe mais
c’est le nom, pas le participe passé du verbe réussir, qui est réussi/ réussie. Il faut faire l’accord
féminin avec « l ‘ » qui remplace année et qui est placé avant le verbe. => J’ai réussi mon année.
Mais : Ma deuxième année ? Je ne l’ai pas réussie. (accord du participe passé avec le COD placé
avant le verbe).
6. Repasser toutes les matières : refaire et réussir toutes les matières. A cause du nouveau
programme de la 2è année, Christelle n’a pas pu conserver les matières qu’elle avait réussies
auparavant.
7. En initiale : normalement, on dit : en formation initiale. Cela correspond aux études
traditionnelles, où on suit des cours et on passe des examens. C’est différent de la formation
continue, qui s’adresse aux gens qui ont déjà un emploi et reprennent des études. Et c’est différent
de ceux qui choisissent l’alternance : ils suivent une partie des cours mais sont embauchés en même
temps dans une entreprise qui coopère à leur formation.
8. Faire la route : cela signifie Faire le trajet. (entre Venelles et Marseille)
9. Comment ça roule ? : c’est une façon de demander s’il y a de la circulation ou pas. On peut
répondre : Ça roule bien / Ça roule mal.
10. Faut pas… : dans un style oral, on omet le sujet et une partie de la négation. (Ne l’écrivez
jamais). Normalement, il faut dire : Il ne faut pas…
11. à l’heure que j’arrive : il faut dire A l’heure où j’arrive.
12. La fourrière : c’est là où sont emmenées et gardées les voitures mal garées.
13. Il y a 3 semaines de ça : on peut rajouter « de ça » mais ce n’est pas obligatoire. Cela permet
juste d’insister un peu plus sur la durée. Cela signifie « par rapport à maintenant ».
14. de pas : style oral. Normalement, il faut dire : de ne pas…
15. ça faisait plus campus : cela ressemblait davantage à un campus. (plutôt familier)
16. le resto U : c’est l’abréviation utilisée par tout le monde pour désigner le restaurant universitaire
où peuvent déjeuner les étudiants et le personnel de l’université.
17. Être à deux pas : être tout proche. On peut dire aussi : J’habite à deux pas de la fac. Je
travaille à deux pas de la gare.
18. La fac : abréviation de faculté. (familier) Ce mot est très utilisé comme synonyme de université.
On dit par exemple : Je suis à la fac. Je vais à la fac à Marseille. Je suis en fac de droit.
19. Un climat : ici, cela signifie une atmosphère, une ambiance, un contexte.
20. Que là : Christelle continue sa comparaison et veut marquer le contraste : alors que là… (style
oral et familier) , avec omission de « alors ».
21. et tout ça : et le reste. (style familier). En utilisant cette expression, on indique qu’il y a d’autres
choses mais on ne donne pas davantage de détails
22. au niveau de : en ce qui concerne
23. Tant mieux ! : c’est ce qu’on dit quand on est content d’une situation, de quelque chose de
réussi. Par exemple : J’ai réussi mes examens. => Tant mieux ! Je suis contente pour toi.
C. Production à l’oral – exercice à faire par écrit et oralement
Cercare nella trascrizione le espressioni per :
 salutare
 chiedere come va
 rispondere
 dire che è ora di pranzo
 chiedere se si ha fame
 dire che non si conosce(va) qualcuno
 dire che è andata bene (che ha funzionato)
 assentire
 chiedere dove si abita, dire dove si abita e situare il luogo in modo preciso
 chiedere quanto costa – se costa caro, dire quanto costa – dire il presso
 ringraziare – rispondere al ringraziamento
D. Production à l’oral (da realizzare allo scritto per consegnare e far correggere il compito)
1. Racontez le parcours étudiant de Christelle
2. Christelle vient à Marseille en voiture. Racontez ce qui lui est arrivé.
3. Décrivez, selon Christelle, la différence entre la vie étudiante à Aix et la vie étudiante à
Marseille.
À vous maintenant
Vous vous déplacez en voiture ou en transport en commun ? Sur l’exemple de Christelle,
racontez si vous avez des problèmes pour vous déplacez.
(cercare nel vocabolario il lessico necessario che non si trova nel dialogo studiato)
Téléchargement