QCM physiologie nerveuse

publicité
QCM physiologie nerveuse
1. Chez les vertébrés,
□ le système nerveux périphérique est constitué par les neurones moteurs, la
moelle épinière, les neurones sensoriels
□ le système nerveux central est constitué de l’encéphale et de la moelle
épinière
□ la moelle épinière permet un grand nombre de réflexes
□ la moelle épinière est également appelée système nerveux autonome
□ systèmes nerveux sympathique et parasympathique sont les deux
subdivisions du système nerveux autonome
2. Dans un neurone de Vertébrés,
□ le corps cellulaire renferme le noyau du neurone et quelques organites
□ l’axone est toujours entouré d’une gaine de myéline
□ les terminaisons axonales reçoivent les messagers chimiques ou
neurotransmetteurs
□ l’axone peut avoir une longueur supérieure à 1 cm
3. Le système nerveux sympathique
□ est constitué de nerfs qui sortent de la partie thoracique et lombaire de la
moelle épinière
□ les nerfs sympathiques ont le plus souvent des axones présynaptiques
courts
□ au niveau des organes cibles, le neurotransmetteur libéré par les voies
sympathiques est généralement l’acétylcholine
□ exerce plutôt un effet facilitateur des mécanismes augmentant les dépenses
énergétiques de l’organisme.
4. Evolution et organisation de l’encéphale des vertébrés
□ une des tendances évolutives de l’encéphale des vertébrés est la
compartimentation des fonctions
□ chez les mammifères, la taille et la surface des hémisphères cérébraux
augmente du fait de la présence de replis ou circonvolutions
□ le cervelet n’existe que chez les mammifères
□ thalamus et hypothalamus font partie du prosencéphale
5. Organisation de l’encéphale humain
□ l’aire de Broca et l’aire de Wernicke sont les aires qui jouent un rôle essentiel
dans la vision des couleurs
□ le bulbe rachidien est le centre de régulation de l’homéostasie
□ l’hypothalamus intervient dans la régulation de la température, de la faim et
de la soif
□ l’aire olfactive est située au niveau du lobe occipital
6. Relevez les affirmations vraies
1
3
4
2
5
□ la flèche 1 désigne les méninges
□ il s’agit d’une coupe longitudinale de moelle épinière
□ la flèche 4 désigne le canal de l’épididyme
□ la flèche 3 désigne la racine postérieure d’un nerf rachidien
□ la flèche 2 désigne la corne postérieure de la substance grise
□ la flèche 5 désigne le sillon antérieur de la moelle épinière
□ les interneurones sont localisés dans la zone désignée par la flèche 2
□ ce pourrait être une coupe de chaîne nerveuse d’ Arthropode
7. Le potentiel d’action
□ est généralement constitué de 3 phases : une phase de dépolarisation suivie
d’une phase de repolarisation et enfin d’une phase d’hyperpolarisation
□ ne se déclenche que lorsque la stimulation subie par le neurone est
supérieure au seuil d’excitation de celui-ci.
□ a une amplitude (en mV) d’autant plus importante que le stimulus
déclencheur est élevé
□ ne se propage que dans une seule direction le long de l’axone
□ correspond à l’ouverture de canaux ioniques voltage dépendants
8. Au niveau des dendrites et des synapses
□ Dans une synapse excitatrice, les récepteurs commandent des canaux
chimiodépendants qui permettent aux ions K+ d’entrer dans la cellule et aux
ions Na+ d’en sortir
□ Dans une synapse inhibitrice, des canaux chimiodépendants provoquent une
hyperpolarisation de la cellule post synaptique
□ L’arrivée de potentiels d’action à l’extrémité du neurone présynaptique
provoque une sortie massive de Ca2+ de la cellule
□ Les potentiels post synaptiques se propagent avec une amplitude croissante
le long des dendrites et du corps cellulaire.
9. Les neurotransmetteurs
□ sont toujours des acides aminés
□ sont des acides aminés ou des peptides
□ peuvent être excitateurs ou inhibiteurs suivant le lieu où ils agissent
□ sont soit excitateurs, soit inhibiteurs
10. Complétez l’électronographie suivante en choisissant la bonne légende
1
3
4
2
5
Electronographie d’une cellule musculaire striée montrant deux sarcomères
1 μm
□ 1 bande A, 2 bande I, 3 strie Z, 4 disque M, 5 zone H
□ 1 bande A, 2 bande I, 3 strie M, 4 strie Z, 5 zone H
□ 1 bande I, 2 bande A, 3 strie M, 4 strie Z, 5 zone H
□ 1 bande I, 2 bande A, 3 strie Z, 4 zone H, 5 zone M
11. Lorsque le muscle se contracte
□ les stries Z se rapprochent
□ les bandes A s’allongent
□ les bandes I raccourcissent
□ les filaments d’actine raccourcissent
□ il y a consommation d’ATP
12. Les différentes fibres musculaires
□ les fibres à contraction rapide sont stimulées par le neurotransmetteur
noradrénaline, celles à contraction lente par l’acétylcholine
□ les fibres à contraction rapide contiennent de nombreuses mitochondries et
sont riches en myoglobine
□ les fibres à contraction lente régénèrent leur stock d’ATP par la fermentation
lactique
□ les fibres à contraction lente possèdent moins de réticulum sarcoplasmique
que celles à contraction rapide
13. Les différents types de récepteurs sensoriels
□ les récepteurs réagissent aux stimuli par une modification graduée du
potentiel de membrane, le potentiel de récepteur
□ le fuseau neuromusculaire est un récepteur de tension qui perçoit la
longueur du muscle
□ la cellule sensorielle ciliée est un exemple de mécanorécepteur
□ les nocicepteurs sont des récepteurs sensibles à la lumière de la pleine lune
14. La vision
□ les insectes possèdent des yeux à ommatidies sans cristallin, ni cornée
□ dans l’œil humain la rétine est la couche la plus interne du globe oculaire
□ les changements de forme du cristallin constituent le mécanisme
d’accomodation
□ les cônes sont des photorécepteurs permettant la vision des couleurs
pendant le jour
□ L’aire visuelle primaire du cortex se situe en position frontale
15. Ouïe et équilibre
□ chez les poissons, il n’y a pas d’organes sensoriels impliqués dans l’ouïe et
dans l’équilibre
□ chez la plupart des mammifères l’organe de l’équilibre se situe dans l’oreille
interne
□ les trois os présents dans l’oreille moyenne sont le marteau, l’enclume et la
faucille
□ chez l’homme, le cortex auditif primaire est situé au niveau du lobe temporal
Téléchargement
Explore flashcards