Compte-rendu d`expériences : la différenciation des voies génitales

publicité
Compte-rendu d'expériences : la différenciation des voies génitales.
Hypothèses testées
Importance du
genotype
temoins
Importance des
gonades
Protocoles expérimentaux
Mâle XY
Résultats obtenus
Testicules et Régression des canaux de
Müller
Femelle XX
Ovaires et Régression des canaux de Wollf
Mâle XY/ Ablation des gonades
Régression des canaux de Wollf
Femelle XX /Ablation des gonades +
greffe Testicule
Régression des canaux de Müller
Conclusions
Phénotype mâle
Phénotype Femelle
Le génotype influe sur le
phénotype sexuel.
Phénotype femelle
Phénotype mâle
Sans Testicule, pas de
différenciation en Phénotype mâle
Influence des
hormones
Mâle XY ou Femelle XX/
Ablation gonades + testostérone
Les 2 canaux mâles et femelles persistent
Phénotype avec présence de
canaux génitaux féminins en plus ;
la Testostérone est indispensable à
l’apparition du phénotype mâle
mais ne suffit pas à faire régresser
les conduits génitaux femelles.
Mâle XY ou Femelle XX/
Ablation gonades + AMP
Les 2 canaux mâles et femelles
régressent ;
la régression des canaux de
Müller est due à l’hormone antimüllerienne (= AMH).
Exp du free-martin
L’appareil génital est masculinisé et
l’on observe des anastomoses entre les
vaisseaux sanguins de chacun des 2
embryons
Des sécrétions mâles sont passées de
l’embryon mâle vers l’embryon femelle.
Ces sécrétions auraient masculinisé
l’appareil génital de l’embryon femelle lors
de sa mise en place dans l’embryon.
Il s’agirait de molécules déversées
dans le sang, agissant à distance sur
le développement des organes
génitaux (organes cibles) ; ces
molécules sont fabriquées par
l’embryon mâle : il s’agirait donc
d’hormones mâles sécrétées par le
testicule embryonnaire.
Il faut noter que, dans le cas de gestation gémellaire avec un mâle et une femelle, on n’observe jamais de féminisation d’embryon mâle.
Téléchargement
Explore flashcards