cytomegalovirus

publicité
Mesures préventives de l’infection à Cytomégalovirus.
L’infection à cytomégalovirus peut avoir des conséquences sur la future mère et sur
l’enfant qu’elle porte. Le virus se retrouve surtout dans les milieux de petits enfants
ou de vieillards, qui peuvent être porteurs sains. Les précautions doivent être prises
par les puéricultrices, par les infirmières pédiatriques, par toutes les personnes qui
doivent s’occuper d’un bébé, par le personnel qui travaille en gériatrie ou en maison
de repos, même si on est déjà immunisée. Environ 1/3 des enfants en bas âge sont
porteurs du virus et peuvent donc vous contaminer.
Chez les personnes porteuses, le virus se retrouve dans la salive, le nez, les larmes, les
urines. La maladie se contracte en avalant le virus, par contact avec des sécrétions
infectées ou par des mains souillées.
Pour éviter de contracter le cytomégalovirus, il faut :
I- se laver soigneusement et régulièrement les mains, et en particulier
>avant et après avoir changé le lange d’un bébé.
>après avoir jeté les couches souillées d’urine.
>après avoir manipulé le petit pot.
>après avoir été aux toilettes.
>avant chaque repas ou collation.
II- laver le petit pot de votre aîné à l’eau courante après chaque usage, en mettant
des
gants et 1x/j le laver à l’eau bouillante ou avec un désinfectant.
III- pendant le repas d’un enfant ou d’un bébé :
Utiliser des couverts distincts pour chacun (on ne mange pas avec la même
cuillère
que son enfant !).
Ne pas goûter son repas avec sa cuillère.
Ne pas goûter son biberon : déposer une goutte de lait sur le dos de la main
suffit pour tester la température du lait.
IV- n’utilisez pas les affaires de toilette de votre ainé pour vous-même (gant,
serviette, brosse à dent).
V- éviter tout contact avec des sécrétions !
Ne pas embrasser un enfant ou un bébé sur la bouche.
Eviter le contact de votre bouche avec le nez ou les larmes d’un enfant ou d’un
bébé.
Ces précautions s’appliquent également à votre conjoint.
Téléchargement
Explore flashcards