Le cycle de l`eau

publicité
Le cycle de l’eau
Niveau : 2e année
Matières scolaires : sciences, techniques langagières
Objectifs de l’ERE :



la prise de conscience,
les connaissances,
l’état d’esprit.
Objectifs :






Faire des prédictions.
Réaliser une recherche.
Présenter des résultats de recherche à la classe.
Connaître et comprendre le cycle de l’eau.
Dessiner et exprimer son appréciation de l’eau.
Connaître des impacts du changement climatique sur l’eau.
Démarches favorisées : approche socioconstructiviste, approche affective.
Durée : 2 heures
Matériel requis : des livres traitant du cycle de l’eau, une musique où on entend le son
des vagues ou de l’eau qui coule, ordinateur branché sur Internet, papier et peinture.
Informations pour l’enseignant(e) : Lorsque l’eau, sous forme liquide, est
chauffée par le soleil, elle s’évapore et monte dans l’atmosphère. Aidée par le vent, la
vapeur d’eau voyage continuellement vers le ciel. Lorsque la vapeur d’eau entre en
contact avec l’air froid, elle se condense en de minuscules gouttelettes, qui poussées par
le vent, se rassemblent et forment des nuages. Lorsque les nuages deviennent assez
chargés, ils laissent tomber les gouttelettes sous forme de précipitations : pluie, neige ou
grêle. La plupart de ces précipitations tombent directement dans l’océan. Le reste de
celles-ci se répand sur le sol et s’y infiltre formant des nappes souterraines. Ces nappes
souterraines donnent naissance à des sources ou ruissellent pour aller grossir les rivières
qui, à leur tour, alimentent les océans. Ce cycle recommence sans cesse. Une goutte d’eau
peut parcourir une distance de plus de 1 000 kilomètres dans un seul cycle.
Pour se rendre à notre robinet, l’eau est puisée de la nappe souterraine ou d’un réservoir
et pompée à travers des tuyaux.
L’eau est présente sous trois formes : liquide, gazeuse ou solide. Ces formes dépendent
du déplacement de ses molécules. Plus les molécules d’eau se déplacent rapidement, plus
l’eau tend vers un état gazeux. Plus l’activité moléculaire est lente, plus l’eau a tendance
à se solidifier.
Procédure :
Étape 1 : Le cycle de l’eau
Poser aux élèves les questions suivantes et leur demander de répondre individuellement:
 D’où vient l’eau?
 Quel chemin l’eau parcourt-elle avant d’arriver dans ton robinet?
Inviter les élèves à comparer leurs réponses en petits groupes.
Étape 2 : Répondre aux questions
Demander aux élèves de questionner les adultes et de faire une recherche pour répondre
aux questions précédentes. Les inviter à partager leurs découvertes avec le groupe-classe.
Préparer un schéma pour les aider à bien comprendre le cycle de l’eau.
Étape 3 : L’appréciation de l’eau
Demander aux élèves de nommer des activités qu’ils aiment faire avec de l’eau. L’eau
peut être considérée sous différentes formes : la glace pour patiner ou pratiquer d’autres
sports, la forme liquide pour prendre un bain, nager, écouter le ruissellement, les vagues
ou faire du canot, etc. Afficher la liste des activités appréciées.
Poser la question suivante :
Qu’est-ce qui pourrait arriver à l’eau avec le changement climatique?
Comment cela affectera-t-il notre façon de vivre?
Faire écouter une musique douce avec le son des vagues ou de l’eau qui coule. Demander
aux élèves de fermer les yeux et de réfléchir à la relation qu’ils ont avec l’eau et aux
changements qui pourraient se produire dans cette relation avec le changement
climatique. Les inviter ensuite à dessiner la situation imaginée.
Afficher les dessins dans la classe et inviter les élèves qui le désirent à exprimer leurs
sentiments en rapport avec la situation illustrée.
Lien avec le changement climatique : La population mondiale augmente à chaque
année et chaque personne a besoin de l’eau pour survivre. De plus, dans certains pays, la
consommation d’eau va en augmentant surtout pour le lavage du linge et de la vaisselle et
pour arroser les pelouses. Les nouveaux appareils électroménagers consomment plus
d’eau qu’autrefois.
Avec le changement climatique, la température va augmenter et il y aura plus
d’évaporation de l’eau. Les ruisseaux et les rivières pourraient s’assécher. De plus,
certaines régions pourraient recevoir moins de précipitations, ce qui pourrait diminuer les
réserves d’eau potable. De longues périodes de chaleur intense et sans précipitation
pourront provoquer des sécheresses qui nuiraient à l’agriculture et au bien-être de la
population. C’est pour cette raison qu’il est important de limiter sa consommation d’eau.
Téléchargement
Explore flashcards