L` abonnement électrique - Sn-Bretagne

publicité
L’abonnement électrique.
1 : L’abonnement EDF.
L’abonnement EDF se décompose en trois éléments principaux :
La tension de raccordement (230V en monophasé, 400V en triphasé) en fonction
des possibilités du fournisseur ;
La puissance de raccordement selon les besoins personnels ;
Les options tarifaires qui dépendront de l’équipement et de son utilisation.
2 : La facture EDF.
La facture d’électricité qui vous sera fournie tiendra compte de :
La prime fixe ou abonnement qui est déterminée en fonction de la puissance
souscrite et des options choisies ;
Du prix des kiloWattheures (kWh) consommés.
3 : les tensions de raccordements.
31 : le monophasé.
C’est le type de tension le plus répandu.
EDF met à notre disposition une arrivée de courant en deux fils (phase et neutre) avec une
tension ( différence de potentiel) de 230 volts (V).
On l’appelle monophasée car il n’y a qu’une seule phase.
C’est la solution la plus simple pour réaliser une installation car la majorité des appareils
fonctionne sous 230V.
1 sur 6
M HISETTE
Electro 2002
EDF
32 : le triphasé.
C’est un autre type de tension pouvant être utilisé. C’est ce que l’on appelle la force.
EDF amène quatre fils ( un neutre et trois phases).
Entre neutre et phase, il y a toujours 230 volts mais entre deux phases il y a 400 volts.
Cela permet de faire fonctionner des appareils de grosses puissances (machines outils par
exemple).
4 : La puissance de raccordement.
Pour estimer la puissance nécessaire d’une installation, il suffit d’ajouter les puissances (en
kW) des appareils (gros électroménagers, chauffe-eau, chauffage électrique…) en
tenant compte du fait qu’ils ne sont pas utiliser en même temps.
Attention, choisir un niveau de puissance élevé va vouloir dire un abonnement plus cher.
Mais si vous choisissez un niveau trop bas, l’utilisation simultanée de plusieurs appareils
provoquera le déclenchement du disjoncteur.
2 sur 6
M HISETTE
Electro 2002
EDF
3 sur 6
M HISETTE
Electro 2002
EDF
41 : Le délesteur.
C’est un appareil qui gère la consommation d ‘électricité. Il dispose d’un circuit prioritaire
sur lequel est raccordée l’installation électrique (excepté le chauffage) et d’un ou
plusieurs circuits non prioritaires réservés au chauffage. Plus la consommation augmente
sur le circuit prioritaire, plus le délesteur coupe les circuits de chauffage. Il les remet en
service automatiquement lorsque la demande prioritaire baisse.
Il est entièrement automatique.
4 sur 6
M HISETTE
Electro 2002
EDF
5 : Les options tarifaires.
Elles varient selon la puissance souscrite.
Puissance
Base
3kW
6kW
9kW
12kW
15kW
18kW






HC





EJP



Tempo




Raccordement
Monophasé
Mono ou tri
Mono ou tri
Mono ou tri
Mono ou tri
Mono ou tri
I sous
2230V
15
30
45
60
75
90
I sous
400V
10
15
20
25
30
A : tarif option de base : toute la consommation est facturée en fonction de la
puissance à toute heure de la journée.
B : tarif option Heure Creuse (HC) : le double tarif ( ou tarif de nuit) permet de
bénéficier d’une diminution du prix du kWh de 40% pendant certaines heures.
Le créneau horaire se situe la nuit entre 23h00 et 7h00.
C’est une option payante.
C : tarif option EJP : cet abonnement permet de bénéficier d’un prix bas pendant
toute l’année sauf durant 400h. Ces heures sont réparties à raison de 18h par jour (entre
7h00 et 1h00 du matin) 22 jours par an(entre le 1er novembre et le 31 mars).
Le prix pendant cette période est multiplié par 9.
D : tarif option Tempo : Depuis 1994, EDF met en place de nouveaux compteurs
électroniques qui prennent en charge cette option. L’année est découpée en 3 périodes
tarifaires, elles-mêmes divisées en HP et en HC.
Les jours sont répartis par couleur : 300 jours « bleus » avec un coût de l’électricité faible ;
43 jours « blancs » coût identique à l’option Heure Creuse et 22 jours « rouges » avec un
coût élevé.
5 sur 6
M HISETTE
Electro 2002
EDF
6 sur 6
M HISETTE
Electro 2002
EDF
Téléchargement
Explore flashcards