Erable de Montpellier

publicité
L’Erable de montpellier – Acer monspessulanum
Comment reconnaître l’érable de montpellier :
- Arbuste ou petit arbre à tronc court
(jusqu’à 12 m de hauteur) et à houppier
clair.
- Ecorce : lisse dans le jeune age, se
craquelant verticalement par la suite.
1 - Bourgeons : petit ovales à écailles
brunes et pubescentes. Les bourgeons
latéraux sont disposés l’un en face de
l’autre, de chaque cotés du rameau et
sont décalés successivement de 90°
entre chaque niveaux.
2 - Feuilles : opposées, luisantes dessus,
petites à 3 lobes arrondis et égaux. Les
nervures sont disposées comme les doits
d’une main étalée. Elles sont accrochées
aux rameaux par un long pétiole mince.
A l’automne les feuilles prennent des
colorations jaunes, puis elles tombent.
3 - Fleurs: jaune verdâtre, groupées en
bouquets terminaux pendants.
4 - Fruits : munis de 2 graines ailées (les
samares) pendantes. Les ailes sont quasi
parallèles. Quand les fruits tombent au
sol à l’automne, ils tournent comme des
hélices.
Trouver un dessin
4
1
3
2
Où trouve t’on l’érable de montpellier En savoir plus :
en France ?
- Son bois est utilisé en tournerie, marqueterie et en menuiserie.
- excellent bois de chauffage.
.
Téléchargement
Explore flashcards