Altistart 48 - Schneider Electric

publicité
Spécification pour démarreurs électroniques.
Introduction :
1. Cette spécification concerne les démarreurs progressifs électroniques à trois phases contrôlées,
c’est à dire à 6 thyristors .
2. Le démarreur assure le démarrage et l’arrêt des moteurs asynchrones triphasés à cage de type
IEC ou Nema. Les arrêts pourront être du type : roue libre, freiné ou décéléré.
Qualité produit et fournisseur :
3. Le démarreur électronique devra être développé et qualifié en conformité avec les normes
internationales, et en particulier avec la norme produit démarreur EN / IEC 60947-4-2.
4. Le démarreur devra être marqué CE au titre de la norme harmonisée EN / IEC 60947-4-2.
5. En ce qui concerne la compatibilité électromagnétique, le démarreur devra être conforme au
niveau de la classe A pour les émissions conduites et rayonnées, décrit dans la norme produit
EN/IEC 60947-4-2, et ceci pour toutes les fonctions disponibles de base dans le démarreur. La
classe B pourra être obtenue avec des accessoires additionnels et ne concerne que les
démarreurs dont le courant nominal n’excède pas 170 A.
6. Le démarreur devra être certifié UL 508 et CSA " Industrial Control Equipment "
7. L’usine de fabrication des démarreurs électroniques et les activités de conceptions associées
devront être certifiées ISO 9001 version 2000 et ISO 14001.
8. 18 mois de garantie seront proposés à partir de la date de livraison ou 24 mois à compter de la
date de fabrication.
Description du produit :
9. Le principe de fonctionnement du démarreur ne devra pas simplement résider sur une limitation
du courant moteur pendant les phases transitoires ou sur une rampe de tension mais sur un
contrôle du couple moteur. Le démarreur devra fournir une rampe de couple pendant la phase
d’accélération. De ce fait, il pourra contrôler le couple pendant toute la période de démarrage et si
besoin, fournir un couple moteur constant pendant toute la phase d’accélération.
10. Pour les applications de pompage, la décélération devra se faire sur une rampe de couple.
11. Tous les calibres de démarreur devront posséder la même carte contrôle. Cette carte contrôle
devra être identique pour toutes les applications, ainsi le même démarreur pourra être utilisé sur
un broyeur, sur une pompe ou sur un convoyeur (en tenant compte du dimensionnement).
12. Tous les démarreurs devront être équipés de moyen de mesure réelle du courant moteur afin de
garantir la protection du moteur.
S
Spécification pour démarreurs électroniques
V01 – 05.02
1/5
13. Les bornes de raccordement puissance au réseau électrique devront se situer en haut du
démarreur et les bornes de raccordement du moteur seront en bas (câblage traversant).
14. Tous les calibres de démarreur devront posséder des bornes de raccordement du contacteur de
court circuit du démarreur. Les mesures des courants devront être conservées lorsque le
démarreur est court circuité par le contacteur.
15. Le démarreur devra posséder une alimentation contrôle séparée.
16. Le bornier de contrôle des ordres logiques et analogiques devra être débrochable.
Environnement :
17. Le démarreur devra être capable de fonctionner sans déclassement à une température ambiante
comprise entre –10 et + 40°C et entre 40 et 60°C avec un déclassement de 2% par degré C au
dessus de 40°C.
18. L’humidité relative maximale sera de 95%, sans condensation, ni ruissellement selon normes
IEC60947-4-2.
19. La température de stockage pourra être comprise entre -25°C et + 70°C.
20. L’altitude maximale d’utilisation sera de 1000 mètres (soit 3280 pieds), au delà, le démarreur sera
déclassé de 2,2% par tranche de 100 mètres.
21. Le fournisseur devra indiquer un niveau de bruit du démarreur, ce niveau de bruit ne devra pas
excéder 65 dBA.
22. Pour le refroidissement des démarreurs, si les démarreurs sont équipés de ventilateurs, ceux-ci
ne devront pas tourner en permanence. Ils devront se déclencher automatiquement en fonction de
la température du radiateur.
23. Le degré de pollution ambiante maximal sera degré 3 selon IEC 60664-1 (ou IEC 60947-4-2).
24. Le fournisseur devra indiquer les schémas de raccordements des démarreurs.
25. Le fournisseur devra mettre à disposition les tableaux d’associations entre disjoncteurs, fusibles,
contacteurs et démarreurs afin d’assurer une coordination de type 1 ou type 2.
Caractéristiques électriques du démarreur.
26. La catégorie d’emploi des démarreurs sera AC 53a selon la norme produit EN/IEC 60947-4-2.
27. Le fournisseur devra être capable de proposer des démarreurs en une ou plusieurs gammes pour
couvrir les réseaux de 208 à 690V. (208 –15% à 690 V +10%).
28. La gamme de courant des démarreurs sera comprise entre 17 et 1200 A.
29. Le démarreur devra s’adapter automatiquement à la fréquence du réseau 50 ou 60 Hz avec une
tolérance de +/-5%. Par configuration, il devra être capable de fonctionner à une fréquence réseau
pouvant varier de +/- 20%.
30. Entrées logiques, le démarreur devra posséder au minimum 4 entrées logiques isolées 24V.
S
Spécification pour démarreurs électroniques
V01 – 05.02
2/5
Sorties, le démarreur devra posséder au minimum 3 relais avec un contact à fermeture. Pouvoir
de commutation maximal sur charge inductive : 1,8 A sous 230 Vac et 30 Vdc. Pouvoir de
commutation minimal 10 mA pour 6 Vdc.
31. Sorties, le démarreur devra posséder au minimum 2 sorties logiques 24V.
32. Sorties analogiques, le démarreur comportera 1 sortie analogique avec une signal 0 - 20 mA ou 4
- 20 mA. Ce signal pourra être mis à l’échelle.
33. Le démarreur devra posséder sa propre source d’alimentation des entrées sorties logiques en
24V.
34. Le fournisseur devra proposer un tableau de choix des démarreurs pour 2 types de
dimensionnement :
- Dimensionnement 1 :
A partir d’un état froid (service moteur S1) : 1 démarrage à 3 In pendant 46 secondes.
Sur un fonctionnement en cycle (service moteur S4), avec un facteur de marche de 50 % et 10
démarrages par heure ou un cycle thermiquement équivalent : 1 démarrage à 3 In pendant 23
secondes.
- Dimensionnement 2 :
A partir d’un état froid (service moteur S1) : 1 démarrage à 4 In pendant 48 secondes
Sur un fonctionnement en cycle (service moteur S4), avec un facteur de marche de 50 % et 5
démarrages par heure, ou un cycle thermiquement équivalent : 1 démarrage à 4 In pendant 25
secondes.
Protections :
35. Le démarreur devra intégrer le traitement des sondes CTP.
36. Le démarreur devra calculer en permanence l’échauffement du moteur à partir du courant réel
mesuré (le courant devra être mesuré et non estimé). Plusieurs classes de protection thermiques
devront être proposées selon la norme EN/IEC60947-4-2 : classes 10A, 10, 20, 30 ainsi que des
classes intermédiaires, une inférieure à la classe 10A, une entre les classes 10 et 20 et une entre
les classes 20 et 30. Le calcul de la protection thermique doit se poursuivre même lorsque le
démarreur n’est pas alimenté.
37. Le démarreur devra être protégé contre les surcharges thermiques.
38. Le démarreur devra détecter une sous charge à partir de l’information de couple moteur. Le seuil
de détection ainsi que la durée autorisée de la sous charge devront être réglables. Cette
protection pourra entraîner un défaut sur le démarreur ou entraîner simplement une indication
sous forme d’alarme sur une sortie logique.
39. Le démarreur devra détecter une sur charge à partir de l’information du courant moteur. Le seuil
de détection ainsi que la durée autorisée de la sur charge devront être réglables. La durée de
surcharge pourra être réglable à partir de 0,1 seconde. Cette protection pourra entraîner un défaut
sur le démarreur ou entraîner simplement une indication sous forme d’alarme sur une sortie
logique.
S
Spécification pour démarreurs électroniques
V01 – 05.02
3/5
40. Le démarreur devra posséder une protection contre les inversions de phases réseau, les pertes
de phase (s) réseau ou moteur.
41. Le démarreur prendra en compte la gestion d’un défaut externe. Lorsque le contact est ouvert, le
démarreur passe en défaut.
42. Les protections devront être conservées même lorsque le démarreur est court circuité par un
contacteur.
Communication :
43. Le démarreur devra comporter une liaison série multipoints pour se connecter directement sur un
bus Modbus.
44. Le démarreur devra pouvoir se connecter au réseau Ethernet et à d’autres réseaux et bus de
communication en option.
45. La communication devra donner accès à la commande, aux réglages et à la supervision du
démarreur.
Principales fonctions
46. Le démarreur pourra démarrer et décélérer plusieurs moteurs en cascade.
47. Un deuxième jeu de paramètre moteur pourra être commuté par une entrée logique.
48. Afin de protéger le moteur pendant les longues périodes d’arrêt contre la condensation, le
démarreur devra posséder une fonction de pré-chauffage sans entraîner de rotation du moteur. Le
courant de pré-chauffage devra être réglable.
49. Le démarreur devra gérer le contacteur de court circuit du démarreur : commander la fermeture
du contacteur de court circuit en fin de démarrage et l’ouverture lors de la demande d’arrêt. Cette
fonction devra être compatible avec les arrêts de types : roue libre, freinage et décélération.
50. Le démarreur pourra commander le contacteur de ligne. Le contacteur devra se fermer à partir
d’un ordre de marche et s’ouvrir en fin d’arrêt du moteur.
51. L’accès aux réglages pourra être verrouillé par code. Les paramètres de surveillance devront
rester accessibles.
Supervision
52. Le démarreur devra posséder de base un écran de dialogue et des touches de programmation.
En option, un kit déport du terminal de programmation devra être proposé.
53.
-
Les informations suivantes devront être accessibles sur l’écran de dialogue
Courant moteur
Couple moteur
Etat thermique moteur
Cosinus 
Puissance.
Etat en cours (accélération, décélération, …).
S
Spécification pour démarreurs électroniques
V01 – 05.02
4/5
-
Durée de fonctionnement du démarreur.
Le dernier défaut survenu.
54.
-
Les informations suivantes devront être accessibles sur la sortie analogique.
Courant moteur.
Couple moteur
Etat thermique moteur
Cosinus 
Puissance active.
55.
-
Le démarreur possèdera en option des solutions de dialogue évoluées tel que :
atelier logiciel pour PC afin de préparer, mémoriser, télécharger et imprimer des réglages.
console avec affichage en clair des paramètres.
Pour ces outils, 5 langues seront disponibles au minimum : Français, Anglais, Allemand, Italien,
Espagnol.
Données moteurs :
56. Le démarreur devra être dimensionné pour fonctionner avec des moteurs IEC ou NEMA avec les
données moteurs suivantes : Puissance ___kW ou ___HP (horsepower), courant permanent ___
A ampères à une tension nominale de ___ volts.
Spécification pour démarreurs électroniques
V01 – 05.02
5/5
Téléchargement
Explore flashcards