L`EMPIRE : L`EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION

publicité
L’EMPIRE : L’EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION
Problématique : Que signifie la romanisation et comment se traduit-elle ?
Exemple avec une ville du sud de la France, porte de la Camargue, la cité d'Arles.
Séance 1 : Octave le fils adoptif de Jules César.
Trace écrite :
L'Empereur a l'essentiel des pouvoirs, le soutien de l'armée et il fait l'objet d'un culte….
Documents :
Le bouclier votif d'auguste : le clipeus Virtutis (musée d'Arles) - Extrait de Dion Cassius
Site :
http://www.ac-orleans-tours.fr/lang_anciennes/arapacis/arapacaccueil.html
Capacité :
Relever des informations dans les documents.
Raconter l'histoire d'Octave.
Séance 2 : La vie économique à Arles : La pax romana.
Trace écrite :
Après les guerres civiles, l'œuvre d'Auguste permet un développement des échanges économiques dans tout
l'Empire. Arles témoigne des échanges, placés entre la voie navigable du Rhône et les voies Aemilia et la voie
Domitia.
Documents :
Une amphore - un bas relief la cueillette des olives - une stèle honorifique - une carte des échanges
économiques (manuel par ex) -extrait de Wikipédia
Capacité :
Relever des informations dans les documents.
raconter.
Séance 3 : La cité romaine : la cité d'Arles.
Trace écrite :
Rome concentre des monuments symboliques ( Arcs, temples, basilique autour du forum) où se met en scène le
pouvoir. Des monuments montrent aussi l'art de vie urbain que l'on retrouve aussi à Arles ( les Thermes et les
bains, le théâtre, l'Amphithéâtre, le cirque et les jeux). L'habitat est caractérisé par les domus et les insulae.
Exercice 1 : Les monuments à Rome
Exercice 2 : la cité d'Arles
Exercice 3 : jeu, construire une cité romaine
Documents :
extrait testament d'Auguste - photos et plan d'Arles - site :
http://www.curiosphere.tv/romains/accueil.html (plus quelques photos de domus et insulae : Pompéi,
Herculanum et Ostie pour la conclusion).
Capacités :
Prélever, rechercher et mettre en relation des informations
Séance 4 : la citoyenneté romaine
Trace écrite :
La citoyenneté romaine est d'abord réservée aux habitants de Rome. Elle apporte un certains nombres de droits
dont celui de voter. Elle est peu à peu étendue. L’édit de Caracalla de 212 donne la citoyenneté à tous les
hommes libres de l’Empire.
Documents:
Extraits de Suétone, César à propos de la colonie d'Arles.
Capacités :
Relever des informations dans les documents.
Raconter.
Séance 5 : les dieux
Trace écrite :
Dans le domaine religieux, les romains adoptent les différents dieux des peuples dominés.
Documents :
Inscriptions - photos musée d'Arles -
Capacités :
Rechercher des informations, construire des petits paragraphes cohérents.
Conclusion générale :
La romanisation est un phénomène qui change la société romaine et les peuples vaincus. Moyens
utilisés : la cité, le culte impérial, un art de vivre urbain et l’intégration dans l’armée par exemple. En
même temps la société romaine accepte la culture grecque, les dieux des peuples vaincus. Au final
on peut dire qu’il n’y a pas de politique systématique de Rome, d’imposer ses structures sauf s’il n’y
a rien (découpages des Gaules en cités).
Consigne : Expliquez cette définition en associant les informations de cette conclusion avec des
exemples des fiches étudiées.
Cette définition est construite à partir du livre de Bertrand Lançon, les Romains, Idées reçues, le cavalier
bleu,2005 .
Fiche 1 : Octave le fils adoptif de Jules César.
Exercice 1 : Le bouclier votif d'auguste
Le clipeus Virtutis est le symbole de l'hommage solennel que le Sénat décernait aux vertus civiques d'un citoyen.
En 27 avt J-C, le sénat décerne à Octave le titre d'Augustus, cognomen sacré jusque là réservé aux dieux et étape
suprême de son ascension vers le pouvoir absolu. Le bouclier d'Arles est surement une copie de celui exposé à la
curie à la Rome. Il montre par la même occasion le lien étroit entre Arles et Rome.
Texte1. « Tous les pouvoirs du Sénat et du peuple passèrent
à Auguste et, à partir de ce moment, une véritable
monarchie fut établie. Bien sûr, les romains détestent
tellement le nom de monarchie, qu’ils se refusent à appeler
leurs empereurs du nom de roi.[ …] Mais comme tout
gouvernement de l’Etat est entre leurs mains, on est bien
obligé de considérer que ce sont des rois, même si, encore
maintenant, on nomme aux magistratures selon les lois. »
Dion Cassius, histoire romaine, LIII,17 (vers 155-230 ap J-C)
Traduction du texte latin (ci-dessous)
"Le sénat et le peuple romain à l'empereur
César Auguste, fils du divin (Jules); consul pour
la huitième fois, ont offert ce bouclier en
hommage à son courage, à sa clémence, à sa
justice, à sa piété envers les dieux et la
Patrie."
Photo : le bouclier votif. Musée archéologique d’Arles (placé à l’origine sur le forum d’Arles).
Consigne : Relève les mots qui qualifient Octave ? le pouvoir d’Octave ?
Exercice 2 : La biographie d’Octave. Se rendre à cette adresse clic sur auguste et ensuite sur « biographie en
12 questions ».
http://www.ac-orleans-tours.fr/lang_anciennes/arapacis/arapacaccueil.html
Consigne : construit un paragraphe d’une dizaine de lignes qui raconte l’histoire d’Octave.
Fiche 2 : La vie économique à Arles : La pax romana.
Document 1 : Stèle honorifique : « A Caius Cominus Bo[--]IUS Agricola Aurelus Aper, fils de [.], de la tribu Claudia, préfet de
la troisième cohorte des Bracaraugustani, tribun de la première légion Adiutrix, procurateur des Augustes pour l’annone de
la province de Narbonnaise et de la Ligurie, préfet d’une aide milliaire en Maurétanie Césarienne, les naviculaires[riches
armateurs propriétaires de navires] marins d’Arles des cinq corporations à leur patron excellent et irréprochable ».
Marbre, fin du IIe siècle, musée archéologique d’Arles.
Doc3. Sarcophage de l’Olivaison, première moitié du Ive siècle.
Doc 2. Amphore, musée d’Arles.
Doc4. Les nautes, batelier du Rhône, bas relief, 1er siècle.
Batelier : marin pilote un navire sur un fleuve.
Source des 4 photos : J-F Boyer
Doc5. La Meunerie hydraulique de Barbegal, maquette, ,musée
archéologique d’Arles.
Doc6. « Le Préfet de l'annone, en latin Præfectus annonæ, est un magistrat chargé d'assurer le bon approvisionnement en
grains de Rome.(…) Les approvisionnements en blé proviennent pour l'essentiel par voie maritime des provinces romaines
d'Afrique, d'Espagne et d'Égypte et sont stockés dans les entrepôts (horrea) d'État à Rome. Un approvisionnement bien
organisé devait stocker à Rome une année de consommation.
Le blé était ensuite soit distribué gratuitement (…) aux quelques 200 000 allocataires (nombre fixé par Auguste et resté
stable durant l'Empire), soit revendu à des entreprises privées de boulangerie. »
Source : Wikipédia. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9fet_de_l'annone )
Consignes :
1. Quelles sont les informations apportées par les différents documents ? (voir la carte des échanges
économiques, manuel).
2. construire un paragraphe qui raconte une journée de Caius avec l’aide des photos.
Fiche 3 : La cité romaine
Exercice 1 : Auguste et Rome. (à la maison)
"J'ai restauré à grands frais le Capitole et le théâtre de Pompée, sans y inscrire mon nom. J'ai réparé les aqueducs qui,
sur plusieurs points, tombaient en ruine, de vétusté ; j'ai doublé le volume de l'Aqua Marcia, en amenant dans son
conduit une autre source. J'ai terminé le Forum Iulium, et la Basilique située entre les temples de Castor et de Saturne,
deux ouvrages que mon père avait commencés et presque achevés. (...) Dans mon cinquième consulat, j'ai réparé dans
Rome, sous l'autorité du Sénat, 82 temples (...). Dans mon septième consulat, j'ai réparé la Voie Flaminia, entre Rome et
Ariminium, et tous les ponts sauf les ponts Milvius et Minucius. Sur un terrain qui m'appartient, j'ai construit, avec
l'argent du butin, le temple de Mars Vengeur et le Forum d'Auguste. J'ai construit le théâtre voisin du temple d'Apollon
sur un terrain que j'ai en grande partie acheté à des particuliers, et je lui ai donné le nom de M.Marcellus, mon
gendre...".
Testament d'Auguste, cité dans Urbanisme et métamorphoses de la Rome Antique, Luc Duret et Jean-Pierre Néraudau,
Realia/les Belles Lettres, janvier 2010, pages 48-49.
Consignes : 1 Relever tous les bâtiments réparés et construits par Auguste à Rome. Apporter une définition en utilisant
le dictionnaire. 2 Pourquoi Octave construit-il tous ces monuments ?
Exercice 2 : La cité d’Arles
1 :……………………………………………….
2 :………………………………………………
Plan de la cité d’Arles aux IIe et IIIe siècles (Croquis J-F Boyer d’après un plan exposé au musée archéologique d’Arles).
Consignes :
Les trois photos proposent, la nécropole des Alyscamps, le théâtre et
l’amphithéâtre.(Photos : J-F Boyer)
1. Redonnez le nom à la photo et placer le numéro sur le croquis.
2. Quels bâtiments dans le testament d’Auguste sont présents à
Arles ?
3 :………………………………………………
Exercice 3 : construire la cité romaine en vous rendant sur ce site
(http://www.curiosphere.tv/romains/accueil.html).
Fiche 4 : Arles une colonie romaine.
César mène une série de campagne militaire contre ses rivaux dont Pompée. Il contrôle l’Italie d’abord, puis se
rend en Espagne où les troupes de Pompée l’attendent. En chemin…
Texte 1. « Et quoique qu’il se trouvât retarder sur son chemin tant par la nécessité de mettre le siège devant
Marseille, qui lui avait fermé ses portes, que par une grave pénurie de vivres, il surmonta toutes ces difficultés
en peu de temps. »
Suétone, XXXIV
Texte 2 : « il [César]fit mettre en chantier, à Arles, douze vaisseaux de guerres. Ces vaisseaux sont achevés et
armés en trente jours à compter du moment où le bois pour leur construction a été abattu ; on les amène
devant Marseille. »
César, Bellum Civile, I,36,4
Texte 3 « Tibérius Néron, le père de Tibère, questeur de C. César, commanda sa flotte pendant la
guerre d’Alexandrie et contribua grandement à la victoire. En récompense, il fut d’abord nommé
pontife, à la place de P. Scipion, puis envoyé en Gaule [Par J César] pour créer des colonies, entre
autres celles de Narbonne et d’Arles [avec les vétérans de la Vie légions en 46 avt J-C]. »
SUETONE, Tiberius, III, 4
Vétéran : ancien soldat.
Texte4 La citoyenneté romaine est réservée à l’origine aux hommes libres de la ville de Rome et de son
territoire. Le citoyen a le droit de vote, le droit de s’incorporer dans la légion romaine, le roi d’être propriétaire,
le droit d’être élu magistrat, le droit d’acheter et de vendre sur le territoire romain, le droit d’épouser une
citoyenne romain, le droit d’intenter une action en justice et le droit d’être prêtre dans un temple. Le citoyen
doit obligatoirement se faire recenser permettant aussi d’évaluer sa fortune et son rang dans la société
(patricien, plébéien). La citoyenneté s’acquiert par la naissance. Mais l’Empereur peut donner la citoyenneté à
un individu. On peut aussi devenir citoyen en entrant dans le service militaire des auxiliaires. Certaines villes ou
territoires pour avoir soutenu Rome obtiennent la citoyenneté romaine pour leurs habitants libres. Les colonies
romaines diffusent la citoyenneté, l’urbanisme romain, le latin et le droit romain. L’édit de Caracalla de 212
donne la citoyenneté à tous les hommes libres de l’Empire.
Consignes :
Raconter dans un petit paragraphe : Pourquoi, par qui, quand, comment Arles devient une colonie romaine et
en lisant le texte 4 quel avantage en retire les habitants.
Fiche 5 : Les dieux (devoir maison)
Document 1. Sarcophage de la remise de la loi à Saint Pierre. Fin Ive siècle, musée archéologique d’Arles.
Photo : J-F Boyer)
On peut voir le Christ donnant le livre à Saint Pierre. A gauche du Christ on peut voir Paul et un apôtre
portant une branche de palmier avec un phénix symbole de vie éternelle, résurrection du Christ. De part
et d’autres deux petites scènes : l’une représente le Christ devant Pilate qui se lave les mains et l’autre le
lavement des pieds du Christ.
Document 2. « Aux Dieux Mânes de Maximinus, fils de
Festus, pausarius d’Isis. Ses collègues arlésiens ont placé
cette inscription »
Inscription, cippe de Maximinus.
Document 3 « La foudre divine est tombée ici »
Inscription, cippe IIe-IIIe siècles.
Cippe : pierre tombale
Ci-contre : Document 4. Mithra, musée archéologique
d’Arles (photo : M.Wall, Wikipédia).
Document 5 : "Le sénat et le peuple romain à l'empereur
César Auguste, fils du divin (Jules); consul pour la
huitième fois, ont offert ce bouclier en hommage à son
courage, à sa clémence, à sa justice, à sa piété envers les
dieux et la Patrie."
Sources : musée d’Arles.
Consignes :
1 Quels sont les cinq dieux retrouvés à Arles ?
2 Rechercher des informations sur ces dieux pour répondre à cette question : quelles sont les origines de ces
dieux ?
Devoir : L’Ara pacis (l’autel de la paix)
Voir ce site : http://www.ac-orleans-tours.fr/lang_anciennes/arapacis/arapacaccueil.html .Vous devez cliquer
sur Ara Pacis puis noter les informations du plan sur l’image ci-dessous. Ensuite vous devez cliquer les bas reliefs
(regarder ensuite dans procession et les frises mythologiques).
Consignes : (Source doc : http://www.flickr.com/photos/juanillooo/331246578/)
1 Quelles sont les deux scènes représentées de part et d’autres de l’entrée ?
2 Pourquoi avoir représenté autant d’enfants ?
3 Pourquoi avoir représenté autant de prêtres ?
4 Pourquoi avoir représenté Enée, Romulus et Rémus, Tellus et Rome ?
Conclusion :
Que pensez-vous de l’attitude d’Auguste et cette volonté de construire des bâtiments ? (Que devient
le forum pour Auguste ?)
Conclusion générale :
La romanisation
est un phénomène qui change la société romaine et les peuples vaincus. Moyens
utilisés : la cité, le culte impérial, un art de vivre urbain et l’intégration dans l’armée par exemple. En même
temps la société romaine accepte la culture grecque, les dieux des peuples vaincus. Au final on peut dire qu’il
n’y a pas de politique systématique de Rome, d’imposer ses structures sauf s’il n’y a rien (découpages des
Gaules en cités).
Consigne : Expliquez cette définition en associant les informations de cette conclusion avec des exemples des
fiches étudiées.
Téléchargement
Explore flashcards