Fièvre de - GLOBE Network

publicité
02 Pr Agnés Leblond
Veta Agro Sup - Campus Vétérinaire
Fièvre de
*
WEST NILE
* Fièvre de l’Ouest du Nil.
L’infection par le virus West Nile (VWN) est
une arbovirose ancienne décrite depuis les
années 50-60 en Europe et sur le pourtour
méditerranéen. Elle est associée à de nombreuses
émergences, la plus spectaculaire étant celle subie
par le continent américain depuis l’introduction d’une
souche virale en 1999 à New York. En Europe, les dix
dernières années sont marquées par l’installation et
l’extension d’une nouvelle souche de lignée 2 depuis
2004 et par l’observation de foyers causés par des
souches de lignée 1, ces deux lignées sont associées
à la description de cas cliniques humains et/ou équins.
Chez l’homme, la maladie
passe habituellement inaperçue et
se manifeste principalement par
des symptômes de type grippal. La fièvre de
West-Nile peut toutefois se compliquer sous la
forme d’un syndrome de méningo-encéphalite
dont l’issue peut être fatale, notamment
chez les individus âgés ou immuno-déprimés.
En 2003, sept cas humains ont ainsi été
diagnostiqués dans le département du Var.
La fièvre virale de West-Nile, également connue sous
le nom de «maladie à virus du Nil Occidental» est une
affection virale transmise exclusivement par des
moustiques. La fièvre de West-Nile est une zoonose,
ce qui signifie qu’elle affecte à la fois l’homme et
de nombreuses espèces animales domestiques ou
sauvages.
l du virus
Le cheval, hôte accidente
e, constitue
au même titre que l’homm
lo gi qu e à
un cu l de sa c ép id ém io
iq ue s ne
pa rti r du qu el le s m ou st
ladie se manifeste chez
peuvent s’infecter. La ma
e forme fébrile pure,
les équidés soit sous un
sous une forme nerveuse
souvent inapparente, soit
ts , pa ré sie , at ax ie ).
en
em
bl
m
tre
t,
en
m
tte
(a ba
ervient généralement en
int
ée
tan
on
sp
n
iso
ér
gu
e
Un
mes graves avec paralysie
20 à 30 jours mais des for
ir. Le de rn ier ép iso de
et m or t pe uv en t su rv en
eu lieu en 2006 dans la
diagnostiqué en France a
chevaux ont déclaré des
région de Perpignan et 6
formes nerveuses.
aires sanitaires de cas
La détection par les vétérin
dés constitue un signal
cliniques chez les équi
t une circulation virale.
d’alerte majeur en révélan
notamment à informer les
Ce dispositif d’alerte vise
si à prévenir de possibles
ain
et
es
sé
po
ex
s
ion
lat
pu
po
dans les zones identifiées
s
ine
ma
hu
ns
tio
na
mi
nta
co
comme à risques.
Le virus responsable de cette affection se multiplie
dans l’organisme d’insectes hématophages infectés
à partir des oiseaux sauvages qui jouent le rôle de réservoir
de la maladie. De nombreuses espèces de moustiques
peuvent servir de vecteur naturel mais le principal vecteur
supposé en Europe est le moustique Culex pipiens.
H
ECDC 2012 / SRS-EVD / EOC ® EuroGeographics for the administrative boundaries
Cycles de
transmission
du VWN
Moustiques
Tiques &
Puces...
offensive
des maladies
vectorielles
Téléchargement
Explore flashcards