Inf. Congénitales 4 année 2016

publicité
Introduction
Infections congénitales
Acquisition « in utéro »
Embryopathies: malformations acquises par infection « in
utéro » dans 1er trimestre
Foetopathies: souffrances polyviscérales par infection dans
deux derniers trimestres ou à la naissance
Infection périnatales
Accouchement et maternage
Diagnostic anténatal:
prélèvements, échographie, ponction de LA, de sang fœtal
(site avec agréments)
Transmission
En période anténatale au travers du placenta
En période de travail lors des micro-brèches
provoquées par les contractions utérines
Lors de l’accouchement par mélange des sangs
maternel et fœtal
Lors du passage à travers les voies vaginales
En post natal immédiat (allaitement….)
La Barrière Placentaire
Placenta: organe qui n’appartient à la
naissance ni à la mère ni à l’enfant (code
Napoléon)
Séparation des circulations maternelle et
fœtale, zone d’échange gazeux et
nutriments (10m2 condensé sur 20 cm2)
Zone d’échange et Barrière
Barrière contre Agents Infectieux
Passage de la Barrière placentaire
Fonction du terme et du type de virus
Dans le premier trimestre la perméabilité aux agents
infectieux est la plus faible
Cette perméabilité augmente au cours de la
grossesse
Les conséquences délétères pour le fœtus sont
d’autant plus importantes que l’infection est acquise
tôt dans la gestation
Le plus souvent seules les primo-infections
maternelles sont dangereuses pour le fœtus (sauf
Virus virémiques HIV, HBV et +/- CMV)
Les étiologie infectieuses
Bactéries
E.coli K1
Streptocoque B
Listeria
Virus
Rubéole
Herpès
CMV
VZV
HIV
Parvovirus B19
HBV
Entérovirus
+
Zika
La Rubéole
La Rubéole: Epidémiologie
Liée à la politique vaccinale…
En France 5% des femmes en âge de procréer sont séronégatives
pour la rubéole
La Rubéole Congénitale
Syndrome de rubéole congénitale
Virus peu cytopathogène ⇒ tératogène
Rubéole acquise pendant la grossesse
Embryopathies
Œil: cataractes, chorio-rétinite
Oreilles: surdité
Cœur: persistance du canal artériel, sténose artère
pulmonaire
Foethopathies
Infection systémique persistante, RCIU
Excrétion massive de virus
La Rubéole Congénitale
Evaluation risque
Avant 1° semaine aménorrhées: 60-90%
Entre 23 et 26 SA: 25%
En fin de grossesse: Nul
Importance de datation primoinfection vs ddr…..
La Rubéole: Diagnostic
Dépistage sérologique
IgG
IgM
Avidité des IgG
Obligatoire prénuptial et prénatal
Le plus précocement possible en cas
d’éruption
La Rubéole: Diagnostic
Recourt culture et/ou Rt-PCR en exploration anténatale…+++
La Rubéole: Prévention
Dépistage des femmes enceintes
Vaccination
Vaccin vivant atténué (RA27/3)
Vaccination des 2 sexes (ROR)
12-14 mois puis 3-6ans
Rattrapage 11-13 ans ou plus tard sous
contraception
Toute accouchée séronégative ou inconnue
doit être vaccinée avant sortie de
maternité…
Herpès Néonatal
1-5 / 10000
Mortalité de 50-70% et séquelles neuropsychiques
chez 50% des survivants
1 HSV1 pour 4 HSV2 cf origine génitale de l’infection
Contamination lors du passage dans la filière génitale
Circonstances:
Primoinfection maternelle, récurrences, et le
plus souvent lors de sécrétions
asymptomatiques.
Herpès Néonatal
Diagnostic
Détection du virus (culture, PCR+++)
Traitement
Urgence pédiatrique Zovirax IV 2 semaines, 2/3 de survie
grâce au traitement
Prévention
Education des parents (MST), attention à l’herpès labial en
présence d’un Nné.
En prépartum (Césarienne, bétadine, Zovirax)
CMV
Très fréquente (0,5 à 2%) mais manifestations cliniques
exceptionnelles.
Circonstances:
Primoinfection maternelle souvent asymptomatique et
également réactivation maternelle.
Enfant: maladie des inclusions cytomégaliques rares mais
graves
Plus fréquemment complication de surdité à terme
Dg chez la mère (sérologie, avidité, PCR LA)
Dg chez Nxné (rétrospectif sur Guthrie)
Traitement: ganciclovir
Prévention (difficile attention aux femmes enceintes dans un
environnement de jeunes enfants)
VZV
Varicelle oui Zona non cf +/- Virémie
Embryopathie dans <2% des cas si éruption avant
20SA.
Foetopathie (souffrance polyviscérale,
pneumopathie) plus fréquente en périnatal.
Prévention par injection d’Ig
Danger pour la mère+++ pneumonie varicelleuse
mortelle dans 10% des cas à traiter par Aciclovir IV
Souche vaccinale atténuée dont la cible est les
adultes sans antécédent de varicelle.
Parvovirus B19
Agent du mégalérythème épidémique ou « 5°
maladie » éruption bénigne du jeune enfant
Virus à tropisme érythrocytaire
Acquisition pendant grossesse (50% asymptomatique)
entraîne un risque fœtal d’anasarque foetoplacentaire
Dg mère = sérologie
Dg anténatal (PCR sur LA)
Suivie par échographie
Traitement possible par transfusion fœtale « in utéro »
HIV
Transmission majorée si CV élevée et CD4 bas
35% « in utéro » et fin de grossesse et 65%
durant travail et délivrance et «maternage »
Dg chez enfant
Prévention par traitement de la mère dès la 14°SA
par HAART + perf en per partum, et
décontamination vaginale (bétadine) (pas de
forceps, ni épisiotomie, ni monitorage par
électrodes de scalp….) Césarienne discutée?
Allaitement déconseillée sauf dans région ou
l’allaitement artificiel est « à risques »
Hépatites
HAV néant
HCV risque faible
HBV risque élevé (90%) si mère porteuse
chronique active (ADN et Hbe +)
Transmission materno-foetale est la principale voie
d’entretien de l’endémie en zone tropicale
Prévention par sérovaccination en per partum et
les jours qui suivent la naissance
Association de 3 doses vaccinales HBs et Ig
antiHBs
Entérovirus
Coxsackievirus et Echovirus
Surtout été, avec signes chez la mère de méningite
lymphocytaire, de myalgie ou d’exanthème
rubéoliforme, conjonctivite (entérovirus 70)
Transmission périnatale +++ par la mère et ou par
l’entourage
Chez l’enfant; encéphalite, hépatite, myocardite
Traitement symptomatique et/ou Ig
Zika : un nouveau venu…
Anomalies fœtales
1er trimestre
RCIU et Microcéphalies
Risques de foetopathies
(malformations auditives, oculaires…)
Recommandations actuelles
Dépistage des femmes enceintes rentrant de zone épidémique
Rapport sexuel protégés chez parturientes dont le compagnon a
séjourné en zone épidémique
Téléchargement
Explore flashcards