Corrigé détaillé

publicité
Corrigé détaillé
MT
Q1 : Réponse D
A. Faux : Le nerf auriculo-temporal est une branche terminale de la division postérieure du nerf
mandibulaire.
B. Faux : Le nerf temporo-buccal se divise en nerf temporal profond antérieur et en nerf buccal.
C. Faux : Le nerf alvéolaire inférieur est un nerf uniquement sensitif. Il innerve :
Ø L’hémidenture inférieure
Ø La gencive inférieure
Ø La lèvre inférieure
Ø Le menton.
D. Vrai
A.
B.
C.
D.
A.
B.
C.
D.
Q2 : Réponse : ABC
Vrai
Vrai
Vrai
Faux : A l’exception du muscle tenseur du voile du palais, innervé par le nerf
mandibulaire.
Q3 : Réponse : CD
Faux : Sa paroi inférieure est constituée par la bandelette mandibulaire.
Faux : Sa paroi postérieure correspond notamment au diaphragme stylien, lui-même
constitué de 2 ligaments :
Ø Ligament stylo-mandibulaire
Ø Ligament stylo-hyoïdien
et de 3 muscles :
Ø Stylo-hyoïdien
Ø Stylo-glosse
Ø Stylo-pharyngien
Vrai
Vrai
Q4. Quelle est la proposition exacte ?
A. Faux : Le tronc supérieur du plexus brachial est formé par l’union des rameaux ventraux de
C5 et C6.
B. Le plexus accessorio-cervical assure l’innervation proprioceptive des muscles sterno-cléidomastoïdien et trapèze.
C. Faux: Le ganglion cervical moyen est formé par le quatrième ganglion sympathique
cervical élémentaire.
D. Faux : Les muscles infra-hyoïdiens sont innervés par des nerfs issus du plexus hypoglossocervical.
E. Autre réponse
Q5. Quelle est la proposition exacte ?
A. La veine subclavière reçoit les veines jugulaire antérieure et jugulaire externe.
B. Faux : L’artère thoracique interne est une des 4 collatérales intra-scaléniques de l’artère
subclavière (avec l’artère vertébrale, le tronc thyro-cervical et le tronc costo-cervical).
C. Faux : Le confluent veineux jugulo-subclavier reçoit à gauche le conduit thoracique.
D. Faux: L’artère supra-scapulaire est une branche du tronc thyro-cervical de l’artère
subclavière.
E. Autre réponse.
Q6. Quelle(s) est(sont) la(les) proposition(s) exacte(s) ?
A. Faux : Le triangle omo-digastrique est situé au-dessus du triangle scaléno-vertébral.
B. Faux : Le triangle scaléno-vertébral est limité en dehors par le muscle scalène antérieur.
C. Faux : La région carotidienne est limitée en dehors par le muscle sterno-cléido-mastoïdien.
D. Le triangle omo-digastrique est limité en bas par le muscle omo-hyoïdien.
E. Autre réponse.
Q7. Quelle est la proposition exacte ?
A. Faux : La glande thyroïde se développe à partir d’une ébauche embryonnaire issue du
sommet du V lingual.
B. Les glandes parathyroïdes sont situées à l’intérieur de la capsule de la glande thyroïde.
C. L’artère thyroïdienne inférieure est issue du tronc thyro-cervical de l’artère subclavière.
D. Le nerf récurrent laryngé est un rapport postérieur de la glande thyroïde.
E. Autre réponse.
Q8. BD
A. Faux, C’est la définition du muscle abaisser du septum nasal. Le muscle procurés est tendu
verticalement sur le dos du nez, de la peau de la région inter-soucillière à l’os nasal.
B. Vrai
C. Faux, le muscle buccinateur intervient dans l’action de souffler. C’est le muscle abaisseur de
la lèvre inférieure qui permet d’exprimer le dégout.
D. Vrai
Q9. AD
A. Vrai
B. Faux, c’est l’inverse.
C. Faux, C’est l’exception : il est innervé par le nerf laryngé supérieur.
D. Vrai
Q10: réponse D
A. Vrai
B. Vrai
C. Vrai
D. Faux: nerf mylo-hyoïdien (branche du nerf alvéolaire inférieur, V3)
Q11: réponse D
A. Vrai
B. Vrai
C. Vrai
D. Faux: méat moyen
Q12: réponse D
A. Faux: le sinus frontal s’ouvre dans le méat moyen
B. Faux: la tâche vasculaire se situe dans la partie antéro-inférieure du septum nasal.
C. Faux: le nerf naso-palatin innerve la partie antérieure de la voûte palatine. La partie
postérieure est innervée par le nerf grand palatin.
D. Vrai
Q13. Réponse C
A. Le muscle temporal est innervé par les nerfs temporaux profonds.
B. Le muscle auriculaire postérieur fixe la partie postérieure de la conque au processus
mastoïde du temporal.
C. L’orifice postérieur du tube auditif s’ouvre au niveau de la partie antérieure de la
circonférence de la caisse du tympan.
D. Le tympan sépare l’oreille externe de l’oreille moyenne.
E. Autre réponse.
Q14. Réponse E
A. La glande lacrymale se dispose dans la fosse lacrymale au niveau de l’angle
supéro-latéral de l’orbite.
B. La paroi médiale de l’orbite comprend la lame orbitaire de l’ethmoïde.
C. La paroi inferieure de l’orbite comprend l’os palatin.
D. La paroi supérieure de l’orbite comprend la petite aile du sphénoïde.
E. Autre réponse.
Q15. Réponse AB
A. Le muscle élévateur de la paupière supérieure s’insère au dessus du canal optique.
B. Le muscle oblique supérieure s’engage dans une poulie fibreuse au niveau de l’angle
supéro-médial.
C. Le muscle oblique inferieur est abducteur et élévateur du globe oculaire.
D. Le muscle oblique supérieur est innervé par le nerf trochléaire.
E. Autre réponse.
MP
Q16 : Réponse : BD
A. Vrai
B. Faux : L’artère pudendale (ou honteuse interne) passe par le foramen infra-piriforme pour
revenir par la petite incisure ischiatique.
C. Vrai
D. Faux : La terminaison de l’artère honteuse interne correspond à l’artère dorsale du pénis
chez l’homme et à l’artère dorsale du clitoris chez la femme.
Q17 : Réponse : E
A. Faux : Le nerf ischiatique est issu de la réunion du tronc lombo-sacré (L4-L5) et des racines
nerveuses S1, S2 et S3.
B. Faux : Le nerf ischiatique est le plus gros nerf de l’organisme et participe à l’innervation du
membre inférieur mais il n’intervient généralement pas dans l’innervation du pelvis.
C. Faux : Le nerf obturateur naît du plexus lombal (L2-L3-L4). Les 3 nerfs issus du plexus
sacral sont :
Ø Le nerf ischiatique (ayant également une afférence lombale)
Ø Le nerf pudendal
Ø Le nerf ano-coccygien (provenant également du plexus coccygien)
D. Faux : A retenir absolument : Le nerf ischiatique passe par le cadran inféro-médial de la
fesse, il faut donc éviter toute injection à ce niveau. C’est en général au niveau du cadran
supéro-latéral que se font les injections intra-fessières.
Q18 : Réponse : ACD
A. Vrai
B. Faux : Le nerf dorsal du pénis, issu du nerf pudendal, n’a pas d’action dans le
déclenchement de l’érection puisque cette dernière est sous contrôle du système
sympathique (+) et parasympathique (-).
C. Vrai
D. Vrai
Q19.
A. Autour du ligament rond de l’utérus, le péritoine forme le mésofuniculaire.
B. L’artère utérine chemine dans un sillon des bords latéraux du corps utérin.
C. Le mésomètre est formé par des replis péritonéaux autour des annexes de l’utérus.
D. Le cul-de-sac vaginal postérieur est plus profond que son homologue antérieur.
E. Autre réponse.
Q20.
A. L’artère tubaire médiale est issue de l’artère utérine.
B. La veine cave inférieure reçoit directement la veine ovarienne droite
C. L’artère ovarienne latérale est issue de l’artère ovarienne.
D. Le drainage lymphatique de l’ovaire est lombaire.
E. Autre réponse.
Q21 : Réponse : CD
A. Le bulbe du clitoris forme une structure paire et symétrique.
B. Faux : La vascularisation du périnée féminin est double : assurée par l’artère
honteuse interne et l’artère honteuse externe.
C. Le ligament rond se termine dans le tissu adipeux du mont du pubis.
D. La sensibilité superficielle du périnée féminin dépend en partie du plexus lombaire.
E. Autre réponse.
Q22. BCD
A. Faux c’est l’inverse : iliaque externe à droite et iliaque commun à gauche.
B. Vrai, c’est possible par le parcours intra-mural des uretères dans la vessie. Plus la vessie se
remplit, plus l’ostium de l’uretère se referme.
C. Vrai
D. Vrai
Q23. ACD
A. Vrai
B. Faux, ce sont les muscles du plan superficiel.
C. Vrai
D. Vrai
Q24. C
A. Faux, il est fléchisseur de la cuisse sur le tronc.
B. Faux, il se termine sur le grand trochanter. Le seul muscle qui se termine sur le petit
trochanter est le muscle ilio-psoas.
C. Vrai
D. Faux, il s’insère sur les tubérosités ischiatiques.
Q25. CD
A. Faux: le muscle sphincter interne de la vessie reçoit une innervation végétative sympathique
et para-sympathique.
B. Faux: le conduit déférent mesure environ 50 cm.
C. Vrai
D. Vrai
Q26. D
A. Faux: le conduit éjaculateur mesure 25 mm de longueur.
B. Faux: il s’agit de la crête inter-urétérique.
C. Faux: la membrane périnéale sépare la portion membranacée et la portion spongieuse de
l’urètre.
D. Vrai: ces deux lobes sont séparés par un sillon médian.
Q27. C
A. Faux: le conduit éjaculateur correspond à la réunion de la vésicule séminale et du conduit
déférent.
B. Faux: le muscle sphincter externe de l’urètre est une portion du muscle transverse du
périnée.
C. Vrai
D. Faux: 10%: 5% de chaque côté avec la zone transitionnelle.
Q28 : Réponse : ACD
A. La base des colonnes de Morgagni répond à la ligne pectinée.
B. Le toucher rectal ne permet pas de palper la vessie chez l’homme. à Chez l’homme
le toucher rectal permet de palper la prostate, le cul de sac de douglas… mais
pas la vessie
C. Le fascia pré-sacré est un rapport postérieur du rectum.
D. Les veines rectales moyennes se jettent dans la veine iliaque interne.
E. Autre réponse.
Q29 : Réponse : D
A. Les corps caverneux du pénis s’insèrent sur la branche ischio-pubienne.
B. La contraction du muscle bulbo-spongieux facilite la miction.
C. Le système sympathique permet l’éjaculation.
D. La couronne du gland est formée par le corps spongieux.
E. Autre réponse.
Q30 : Réponse : BC
A. Le testicule est responsable de la production de spermatozoïdes. à Le testicule
contient des tissus glandulaires mais c’est une gonade.
B. Le rete testis se draine dans le conduit épididymaire par l’intermédiaire des conduits
efférents.
C. La vaginale testiculaire recouvre la portion antéro-inferieur du testicule.
D. L’artère testiculaire nait au niveau de L2.
Autre réponse
MM
Q31 : Réponse : BC
A. Faux : La prophase de la première division méiotique se divise en 4 étapes qui sont dans
l’ordre chronologique : leptotène, zygotène, pachytène, diplotène.
B. Vrai
C. Vrai
D. Faux : L’anaphase II est marquée par une disjonction chromatidienne tandis que
l’anaphase I est caractérisée par une disjonction chromosomique.
Q32 : Réponse BCD
Q33 : Réponse CD
Q34 BD
A. Faux, elle se fait dans le cortex.
B. Vrai
C. Faux, c’est une sécrétion cyclique.
D. Vrai
Q35. CD
A. Faux, le nombre est fixé au 7ème mois.
B. Faux, elle commence dans le follicule primaire.
C. Vrai
D. Vrai
Q36: AC
A. Vrai
B. Faux: Une tétraploïdie est causée par une endomitose dans un ovocyte normal et
normalement fécondé, après fécondation.
C. Vrai
D. Faux: Ils forment une boucle d’inversion. La structure en croix s’observe dans le cas d’une
translocation réciproque.
Q37 : C
A. Le complexe synaptonémal n’intervient pas dans la reconnaissance entre les
chromosomes homologues.
B. La cohésine permet de maintenir ensemble les chromatides sœurs.
C. Les protéines SYCP2 et SYCP3 sont les constituants majoritaires des éléments
latéraux du complexe synaptonémal.
D. Le complexe synaptonémal est dégradé sauf au niveau des chiasmata au stade
diplotène.
E. Autre réponse.
Q38 : Quelle est la proposition exacte ?
A. Les cellules germinales primordiales naissent de l’épiblaste au moment de la gastrulation.
B. Les cellules de Leydig ne sont pas en contact avec les cellules de la lignée germinale, elles en
sont séparées par la membrane basale. Ce sont les cellules de Sertoli qui sont au contact
des cellules de la lignée germinale au sein de l’épithélium séminifère.
C. Les spermatozoïdes sont des cellules contenant de faibles réserves cytoplasmiques.
D. La spermatogénèse est un phénomène cyclique, mais qui permet une production continue de
spermatozoïdes (puisqu’elle est à un état d’avancement différent selon les tubes
séminifères).
E. Autre réponse.
Q39 :
A. Il faut au moins un crossing-over pour chaque paire de chromosomes homologues pour
assurer leur ségrégation correcte !
B. Les chromosomes X et Y possèdent une région homologue à l’extrémité de leurs bras courts.
C. La méiose permet de produire des cellules-filles dont l’ADN est différent.
D. Les brassages inter- et intra-chromosomiques permettent la production de gamètes
génétiquement différents.
E. Autre réponse.
Q40 : Réponse : A
A. Vrai
B. Faux : Lors de l’ovogenèse, la méiose débute précocement dans l’ovaire foetal.
C. Faux : Le rendement méiotique de l’ovogenèse est faible.
D. Faux : L’ovogenèse ne se déroule pas entièrement dans l’ovaire.
Téléchargement
Explore flashcards