Les croisades ne sont-elles pas une honte pour la

publicité
FOIRE AUX QUESTIONS :
« Les croisades ne sont-elles pas une honte pour la chrétienté ? » (4)
IV. LES MASSACRES REPROCHÉS AUX CROISES
Notons en effet que les massacres ne peuvent se justifier de l’Evangile, mais ils
relèvent de la nature humaine viciée par le péché originel et personnel. Quand certains
catholiques se sont montrés violents, ils n’ont pas pu revendiquer les Ecritures pour justifier
leurs actes.
Il ne faut pas avoir une mémoire sélective mais savoir, par exemple, que lors de l’une
des croisades populaires, 12 000 pauvres gens furent assassinés. Il faut aussi noter que le récit
de la prise de Jérusalem fut rédigé par le secrétaire de Saladin en 1187, et aura donc la
connotation du clan musulman.
Le sac de Jérusalem lors de la 1ère Croisade : Les croisés avaient fait 3 ans de voyage pour
arriver dans la Ville Sainte, et ne purent y entrer qu’après 5 semaines d’attente devant ses
portes, en plein été. 2 chroniqueurs qui ont accompagné les croisés disent que les croisés ont
été provoqués à donner l’assaut : des images du Christ en Croix étaient couvertes de crachats
et insultées. L’assaut fut donné par les chrétiens le 15 juillet 1099. Il y eut un massacre auquel
Godefroy de Bouillon ne participa pas, il alla simplement se recueillir sur le tombeau du
Christ. On ne peut pas remettre en doute ces massacres, cependant, on n’a aucun chiffre
officiel. Il faut noter aussi que les massacres de population sont malheureusement une
pratique habituelle du moyen âge après la prise d’une ville. Mais cette pratique fut combattue
par l’Eglise qui mettra plusieurs siècles à humaniser les lois de la guerre. (Elle édictera, sous
peine d’excommunication, l’interdiction de se battre le dimanche, le vendredi et toutes les
grandes fêtes chômées, l’interdiction de frapper un ennemi à terre, par derrière ou désarmé,
l’obligation du respect et de la prise en charge de la veuve et de l’orphelin ainsi que
l’interdiction d’achever les blessés.)
Le sac de Constantinople en 1204, lors de la 4ème Croisade : Cette Croisade décidée par
Innocent III fut détournée de son but principal et aboutit en Egypte. La flotte vénitienne qui
transportait les troupes exigea des croisés une somme importante, mais, les volontaires
n’étant pas assez nombreux pour la payer, les Vénitiens se payèrent en pillant Xara, ville
chrétienne de Croatie ; en avril 1204, le scénario se renouvela à Constantinople. La capitale de
l’Empire Byzantin est alors assiégée par les Vénitiens, prise d’assaut et pillée pendant trois
ans. Innocent III se trouve contraint de dénoncer ses propres troupes, alors que les croisés
n’étaient pas directement responsables du sac.
Sur trois siècles de Croisades, il n’y eut pas de grandes victoires sur le plan militaire.
La 9 Croisade se terminera en 1291 par la chute de Saint Jean d’Acre et ce fut la fin du
Royaume des Francs. Jérusalem sera entre les mains des Turcs en 1244.
ème
Sœur Claire-Marie de Nazareth – Petite Sœur de la Consolation
Téléchargement