VIETNAM CURIOSITèS DENTS LAQUèS Cette pratique, qui tend à

advertisement
CURIOSITèS
DENTS LAQUèS
Cette pratique, qui tend à disparaître, elle est présente surtout dans les campagnes.
Dans la puberté, les dents sont laquées en noir avec un mélange de la limaille de fer, saké,
vinaigre, extraits de plantes.. C' est une preuve de coquetterie se laquer les dents.
Il y a aussi la tradition initiatique d’affiler les dents . Cette tradition, qui reste un mystère, est
strictement préservée par les gents des hauts plateaux. C'est plutôt une distinction sociale pour
les jeunes qui arrivent à la puberté.

Ce rite est célébré lorsque les jeunes sont âgés de 14 à 16 ans. Les dents supérieures sont coupées à
la mâchoire avec une petite scie, tandis que les dents inférieures sont pointues. Après quinze jours,
lorsque des blessures cicatrice leurs dents sont teints en noirs avec la cendre mélangée avec de la
résine d'un arbre. Il n'est plus le problème de la carie dentaire.
Il semble que les jeunes, une fois capable de supporter la douleur de ces preuves matérielles
inoubliable sont pleine d'énergie et de force pour surmonter tous les défis de la vie et le climat rude
de Tay Nguyen (hauts plateaux du Centre). Ceux qui ne sont pas capables de surmonter ces
épreuves difficiles sont traitées comme des lâches et ne trouveront jamais leur avenir.
LE CHAPEAU CONIQUE
Les femmes portent l'ao dai, le chapeau conique faite avec des feuilles de latanier qui donnent a les
femmes vietnamiennes un charme rare.
Non bai tho les réparent du soleil et la pluie. A fin de créer de beaux chapeaux, l'artisan doit
choisir une paire de jeunes feuilles de latania, doit les sècher e les répasser.
À l'intérieur des chapeaux, sont les images reproduites de bateaux et poésie (aussi appelé non bai
tho).
LE BéTEL
Selon la légende, la crosse de Bethel viendrait de l'époque de Hung Vuong. Un mégot de Béthel
comprend 4 éléments : la noix d'arec goût sucré, le bétel feuille pour le goût épicé, la racine
d'artocarpus pour l'acre goût et la poussière alcaina pour le goût amer..
Les livres racontent la crosse de Bethel rafraiche l'haleine, calme le mécontentement, permet de
gérer la nourriture et sont le symbole du bonheur ; la personne qui mâche sera plus conviviale et
plus jeune lors de festivals tels que le Tet. La crosse de Bethel aussi contribue à « chauffer » dans
les jours de deuil ou de froid et fait partie des offrandes de culte des ancêtres.
LA PALANCA
Fondée sur le principe de l'équilibre, ce système traditionnel de transport, aussi vieille que le pays
lui-même, comprend deux paniers en bambou, en suspension avec des cordes de fil de fer ou de
bambou à une tige de bambou environ 1,5 m de longueur. La force et la souplesse du bambou vous
permettent de transporter de très lourdes charges. C'est principalement les femmes à utiliser cet outil
pour transporter des charges aussi lourdes que varié : riz, sel, fruits, fleurs, etc.. Il n'est pas rare de
voir apporter à cet outil de tous les équipements d'un petit restaurant de rue.
Téléchargement