Le cycle de développement des mammifères

advertisement
Le cycle de développement des mammifères
Le cycle de vie des Mammifères est marqué par l’alternance de deux phases :
-
-
la phase diploïde définie par la présence dans chaque cellule de paires de chromosomes (2n chromosomes
formant des paires de chromosomes homologues) ; ces cellules sont qualifiées de cellules diploïdes. Dans
l’espèce humaine, 2n = 46.
la phase haploïde caractérisée par la présence dans la cellule d’un seul exemplaire de chaque paire de
chromosome (n chromosomes) ; ces cellules sont qualifiées de cellules haploïdes. Dans l’espèce humaine,
n = 23.
Cette alternance de phases est réalisée chez les Mammifères grâce à deux phénomènes :
-
la fécondation qui réunit deux cellules à n chromosomes,
la méiose qui assure la réduction du nombre de chromosomes de 2n à n.
La phase diploïde est plus importante (prédominante) que la phase haploïde, le cycle est diplophasique. Les cellules
qui forment la quasi-totalité du corps sont qualifiées de cellules somatiques (du grec soma =corps), à ces cellules on
oppose les cellules germinales (du latin germen = graine, gamète) qui désignent les gamètes et les cellules souches
de ces gamètes.
Schéma du cycle de développement de l’Homme :
FECONDATION
MEIOSE
Cellule de la lignée
germinale
Cellule germinale mâle =
Spermatozoïde
MEIOSE
Cellule germinale femelle =
Ovule/ovocyte
n= 23
n= 23
2n= 46
Zygote ou cellule œuf
Cellule de la lignée
germinale
2n= 46
2n= 46
MITOSE
Embryon
2n= 46
MITOSE
Foetus
2n= 46
2n= 46
MITOSE
2n= 46
MITOSE
Individu adulte mâle
2n= 46
Individu jeune
MITOSE
Individu adulte femelle
On peut simplifier le cycle de développement de l’Homme sous la forme suivante :
2n
cellules
somatiques
diplophase
mitoses
méiose des cellules germinales
n
haplophase
gamètes
fécondation + caryogamie
Téléchargement