L`argent pourrait-il séduire les investisseurs?

publicité
MARS 2016
L'analyse de Thierry Masset
La croissance bénéficiaire
s'essouffle...
La BCE a frappé fort mais l'effet de
surprise fut de courte durée
Les matières premières ne sont pas
encore sorties de l'auberge
L’argent pourrait-il séduire les
investisseurs?
La Fed adopte un ton plus conciliant
De Schengen au Brexit, les risques
pesant sur l'euro s'accumulent
DANS L'ACTUALITÉ
L’argent pourrait-il séduire les investisseurs?
Cela fait au moins sept ans que l'argent n'a jamais été si bon marché par rapport à l'or et les prévisions de
contraction de l'offre du secteur minier pour cette année laissent présager la sortie prochaine de l'argent hors de
l'ombre du métal jaune. Pour la première fois en dix ans, la production minière d'argent chutera probablement en 2016 et la
demande devrait dépasser l'offre pour la quatrième année consécutive. Dans la plupart du monde entier, l'extraction de
l'argent hors du sol s'effectue avec d'autres minerais de sorte que les réductions de production annoncées par les
principales sociétés d'extraction nuiront aux offres du métal blanc ainsi qu'à d'autres métaux comme le cuivre et le zinc.
L'enchérissement de l'argent de 11 % (en euros) cette année a emboîté le pas à la flambée de l'or à 14% (en euros
également) au moment où la tourmente financière et les inquiétudes au sujet d'un ralentissement mondial font affluer les
investisseurs vers le métal jaune, une valeur refuge. Le mois dernier, une once d'or s'achetait au prix d'environ 83
onces d'argent, soit un pic absolu depuis la crise financière de 2008. Certains y voit là le signe que l'argent est
relativement sous-évalué et que cet écart se réduira.
Pour les investisseurs qui estiment que l'or continuera son ascension en raison des craintes concernant une
récession économique mondiale, la déflation et les taux d'intérêt négatifs, l'argent pourrait constituer une autre
solution plus lucrative. En dépit de sa progression plus timide que l'or cette année, le métal blanc surperforme lorsque l'or
est en progression et sous-performe en général uniquement lorsque tous deux sont en régression.
Plus de 50 % de la demande d'argent provient du secteur industriel, notamment un quart de l'électronique et dans une
certaine mesure, les aléas de l'argent suivent ceux des matières premières industrielles, comme le cuivre, le zinc et le
plomb. L'indice des six métaux London Metal Exchange a progressé d'environ 14 % depuis qu'il a atteint en janvier son niveau
le plus bas observé en plus de six ans. Si l'on fait l'hypothèse que l'économie mondiale passe à côté d'un fort
ralentissement et que les prix des métaux industriels continuent de se rétablir, il se pourrait que l'argent
surperforme l'or.
Téléchargement
Explore flashcards