vocabulaire des termes botaniques et medicinaux

advertisement
VOCABULAIRE DES TERMES BOTANIQUES ET MEDICINAUX
A
Abaxial (adj)
Se dit d’une pièce florale dont le point d’insertion sur le pédoncule floral est situé ou est tourné du côté
opposé de l’axe de la tige. Syn : dorsal
Abortif
qui fait avorter
Abrévié
raccourci
Abscise
chute d’un organe (nom)
Abscisse
(nom) couche de cellules qui en se desséchant amènent la chute des feuilles
Acanthopcarpe
adj. Fruit hérissé de fortes épines (datura stramonium)
Acanthoclade
adj. Qui a des rameaux hérissés de fortes épines (acacia)
Acanthophore
adj. Qui est hérissé d’épines ou de gros poils rudes (fucus acantophorus)
Acanthopode
adj. Qui a les pétioles très épineux. (Zigophyllum acanthopodium)
Acaule
Absence de tronc ou de tige apparente (carline acaule, cirse, acaule)
Aciculaire ou Aciculé
Se dit d’une feuille linéaire, rigide et pointue. ‘Aiguilles des conifères).
Acide
un milieu est dit acide par rapport à son potentiel hydrogène PH, c'est-à-dire sa capacité à disposer
d’ions hydrogènes libres. La neutralité d’un milieu est fixée à un Ph de 7 ; au-dessous il est acide, audessus il est alcalin (ou basique) . Solm abondant en silice (granit, grès, sable, schiste)
Accomodat
Forme non héréditaire que présente une espèce sopus l’influence du milieu ex : les formes très
contrastées de Persicaria amphibia en milieu terrestre et aquatique ?
Accrescent
adj. Organe floral continuant de s’accroître après la floraison (la Benoîte)
Achlamydé (adj)
Se dit d’une fleur n’ayant pas de périanthe. Voir homochlamydé et hétérochlamydé.
Acidophile
Qui aime les sols acides, siliceux
Aciculaire
En forme d’aiguille (feuille)
Acrocarpe
se dit d’une mousse dont les sporophytes sont situés au sommet de la tige.
Acropète (adj)
Se dit d’un phénomène qui augmente de la base vers le sommet de la tige ou d’un autre organe.
Actinomorphe
Se dit d’une fleur à corolle étoilée dont les pièces (tépales, étamines… ) sont disposées de manière
symétrique par rapport à son axe
Actinomorphique
Se dit d’un organe, d’une fleur qui sur le plan radiale est divisée en 2 parties égales, voire
zygomorphique
Acuminé
Terminé en pointe effilée. Dont l’organe se termine brusquement en pointe. Organe acuminé
Adaxial (adj)
Se dit d’une pièce florale dont le point d’insertion sur le pédoncule floral est situé ou est tourné du côté
de l’axe de la tige. Syn. Ventral. Voir Abaxial.
Adné (adj)
Se dit d’éléments de nature différentes et soudés ensemble. Ex : étamines adnées à la corolle. Voir
Conné.
Adventice
Qui n’a pas été semé, se dit d’une « mauvaise herbe »
1
Adventives
(racines) qui se développent sur la tige. Une racine adventive est une racine naît sur une tige ou une
feuille au lieu de pousser sur d’autres racines.
Aérienne (racine)
Racine en totalité ou en partie au-dessus du sol.
Aigrette
Touffe de poils surmontant certains fruits
Aigu
qui se rétrécit progressivement en pointe
Aiguille
Feuille spéciale des conifères et Cycadales
Aiguillon (m)
Pointe issue des cellules superficielles de l’épiderme.
Aile
Plusieurs sens a) membrane bordant un organe ou le prolongeant (les chardons ou les gesses ont des
tiges ailées) b) pétale latéral des fabacées, d’une corolle papilionacée ou les sépales des polygalacées. .
Ailé
A appendices minces, semblables à des ailes
Aisselle
intérieur de l’angle formé par la tige et la feuille. Angle formé par une branche, un pétiole, une nervure,
avec la partie principale, tronc, tige…
Akène
fruit sec indéhiscent des plantes de la famille des composacées, contenant une seule graine.
Albumen (m)
Tissu de réserve, généralement triploïde résultant de la croissance de l’embryon accessoire obtenu lors
de la double fécondation des Angiospermes, entre un gamète mâle et les 2 noyaux centraux du sac
embryonnaire. A comparer avec : Nucelle, Endosperme.
Alcaloïde (m)
Il y a plus d’une centaine d’alcaloïdessynthétisés par les plantes. Ils dérivent de la molécule des
stéroïdes par l’introduction de nouvelles fonctions (acide, alcool, aminé…) Certains sont combinés à un
sucre (glucose, galactose, arabinose, rhammose…) La majorité de ces composés sont doués d’activité
pharmacologique.
Alcoolature
préparation pharmaceutique obtenue par l’action dissolvante de l’alcool sur les plantes qui y macèrent
Allélopathique
Se dit d’une espèce qui serait capable de produire des substances inhibant la croissance et le
développement de nombreuses autres plantes et tendant ainsi à les supplanter. Par leur poison
« piloselle Hieracium » elles finissent parfois par s’empoisonner les unes les autres (version végétale du
suicide.
Aleurone (m)
Granule constitué essentiellement de protéines de réserves, commun dans les semences des graminées.
Allogamie
Pollinisation croisée
Alterné
des feuilles alternes sont des feuilles insérées isolément sur la tige. Sur une tige organes (boutons,
rameaux) espacés disposés de chaque côté et non en face l’un de l’autre (voir opposé)
Alvéole (un ou une )
Petite fossette à contour souvent anguleux.
2
Amer
stimule l’appétit et active les fonctions gastriques ; les plantes amères sont aussi apéritives,
toniques et souvent fébrifuges
Amphitrope (adj)
ce terme devrait être réservé à la forme de embryon et non pas à la forme de l’ovule. Il est employé par
certains auteurs à la place d’hémitrope, terme qu’il faut lui préférer. Syn : hémitrope. Voir hémitrope,
anatrope, campylotrope, orthotrope.
Amplexicaule
se dit d’une feuille dont la base embrasse la tige comme chez les chardons et qui chez les Nepenthes
s’atténue progressivement
Analgésique
Qui soulage la douleur
Analogue (adj)
Les caractères de 2 taxons sont dits analogues s’ils sont dus à des phénomènes adaptatifs et non pas à
un ancêtre commun. Voir homologie.
Anatomie (f)
Etude des différents tissus constituant les organes.
Anatrope (adj)
Se dit d’un ovule dont le corps est entièrement renversé, de sorte que le micropyle est proche du
funicule. Le sac embryonnaire est droit mais renversé. Voir : hémitrope, campylotrope, orthotrope.
Androcée
Partie mâle de la fleur, ensemble des étamines
Androgynomorphe (m)
Pédicelle portant l’androcée et le gynécée.
Anémochorie
Dissémination par le vent
Anémogame
adj qualifiant un mode de reproduction des plantes dans lequel le pollen est essentiellement véhiculé par
le vent.
Anémophilée
Pollinisé par le vent. Dans ce cas, le périanthe est ordinairement sépaloïde. Voir zoïdophile.
Angiosperme (f)
Plante supérieure dont les ovules sont contenus dans les carpelles constituant les ovaires qui se
transforment après fécondation en fruits. Désigne la division de l’embranchement des plantes à fleurs.
Syn, Magnoliophyta.
Anisogamie
Se dit quand un gamète est plus gros ou différent.
Anneau
Rangée de cellules spécialisées à paroi épaisse qui assurent l’ouverture du sporange chez beaucoup de
fougères.
Annuel (adj)
Se dit d’une plante germant, fleurissant et fructifiant dans une même année de végétation. Voir
bisannuel et vivace.
Anthère
sac contenant le pollen. Partie supérieure renflée de l’étamine (la plus importante) dans laquelle se
forme le pollen (en général 2 loges ou thèques) Voir étamine et filet. Elles ont différentes formes ou
connectif ; la mercuriale ronde comme un globule ; l’iris ou le connectif se contuinue par le filet, elle
est linéaire. Les unes sont libres, les autres réunies en faisceaux. Si elles forment un seul tout elles sont
monadelphes ; 2 diadelphes etc…
Anthèse
Floraison soit aptitude à polliniser ou à recevoir les graines de pollen.
Anthéridie
Cellule mère des anthérozoïdes.
Anthérozoïde
Gamète mâle chez les végétaux (on dit aussi spermatozoïde).
Anticline
Adj qualifiant une division cellulaire qui s’effectue perpendiculairement à la surface du tissu cellulaire ;
division : augmentation de la surface du tissu sans augmentation du nombre d’assises de ce tissu.
Antiligule
Petit appendice membraneux prolongeant la gain,e foliaire et opposé à la ligule chez certaines
cypéracées et poacées.
3
Anthocyane
Substance colorante contenue dans le suc cellulaire des plantes
Anthomophilée
Pollinisé par les insectes
Anti vomitif
combat les nausées d’origine nerveuse ou digestive
Antipyrétique
voir fébrifuge : combat la fièvre et en prévient les accès
Anti scorbutique
combat le scorbut en apportant des vitamines, en particulier la vitamine C
Antiseptique
tue les germes en empêchant leur développement ; aide à désinfecter les plaies ; permet de nettoyer
certains organes
Antispasmodique
décontracte certains muscles douloureux en agissant sur l’influx nerveux qui commande le rythme de la
contraction, musculaire
Antisudoral
diminue la sécrétion de la sueur
Antitussif
apaise la toux (voir béchique)
Aoûtée
une nouvelle tige d’arbre ou arbuste est herbacée puis se transforme dans l’année (en Août) en bois
Apéritif
renferme les principes amers qui ouvrent l’appétit et préparent la suite des opérations digestives
Aperture (f)
Ouverture dans l’enveloppe du grain de pollen (sporoderme). Ce peut être un pore ou un sillon utilisé
lors de la déhiscence du grain de pollen pour la sortie du tube pollinique.
Apétale (adj)
Se dit d’une fleur dépourvue de pétale.
Apex, Apical
partie terminale ou sommet
Aphylle
dépourvu de feuilles
Apocarpe (adj)
Gynécée à carpelles isolés ou avec un seul carpelle. Les Ranunculidae sont apocarpes, à l’exception des
Papaverales, plus évoluées par rapport aux autres ordres de cette sous-classe. Voir Syncarpe.
Apomixie (f)
Terme général désignant des phénomènes de propagation chez les plantes sans qu’il y ait eu de
fécondation.
Apomorphique (adj)
Se dit d’un caractère dérivé (évolué). Voir Plésiomorphique.
Apoptose
Mort cellulaire programmée.
Aptère
adj : En opposition à « ailé » - se dit d’une tige dépourvue d’ailes.
Aquatique
Plante vivant en tout ou en partie dans l’eau.
Arachnéen
en forme d’araignée
Aranéeux
Couvert de poils fins entrecroisés comme des fils de toile d’araignée.
Arbre
Vivace ligneuse ayant un seul tronc et pouvant atteindre plus de 5-7 mètres à l’âge adulte
Arbrisseau
Plusieurs troncs (ou tiges ligneuses) à partir du sol et jusqu’à 4 mètres environ
Sous-arbrisseau
moins de 0,5 m, souche ligneuse et rameaux herbacés ou semi-ligneux à faible durée de vie.
Arbuste
Ayant un seul tronc et n’atteignant pas 5 -7 m à l’âge adulte
Arc foliaire
Renflement de la tige qui donnera un primordium foliaire.
Archégone
(du grec arkhê principe et goné génération)
Petit organe en forme de bouteille et contenant une cellule reproductrice femelle, ou oosphère, existant
4
chez les mousses, les cryptogames vasculaires et les gymnospermes
Aréole (m)
Vient du latin « areola » auréole, petite zone ronde d’où partent les épines ou les poils laineux que l’on
rencontre chez les Cactaceae.
Arhize
se dit d’une plante sans racines
Arille
excroissance charnue (d’origine tégumentaire) qui se développe sur certaines graines après la
fécondation (if, fusain…)
Aristé
muni d’une arête terminale (bractée)
Armé
pourvu d’organes défensifs, épines ou aiguillons
Armille
Nom, désigne en mycologie un anneau engainant le pied comme une chaussette.
Ascendant
Se dit d’un organe, généralement la tige, couché à sa base puis se redressant.
Ascidie
feuille transformée à son extrémité en un cornet. Synonyme urne
Asexué
dépourvu de sexe. Reproduction asexuée : reproduction sans l’intervention d’un phénomène sexuel
Assise
Couche de cellules.
Astringente
resserre et contracte les tissus, les capillaires, les orifices (en liant les protéines. et tend à diminuer les
sécrétions des muqueuses. Les plantes astringentes sont souvent antihémorragiques et provoquent
parfois de la constipation
Asymétrique
Se dit d’un organe qui ne présente aucun plan de symétrie ;
Atténué
qui diminue en largeur ou en épaisseur. Aminci vers le sommet ou parfois la base
Aubier
Gaine entourant le bois d’un arbre et constitué de cellules vivantes
Auriculé
se dit d’un organe plan portant 2 lobes arrondis qui prolongent sa base de part et d’autre de son
insertion.
Autochorie
Dispersion des graines par une action mécanique de la plante elle-même.
Autofécondation
Union de 2 éléments de sexe différent portés par une même plante
Autogame
Mode de reproduction des plantes dans lequel la fécondation s’effectue sans recours au pollen d’autres
individus.
Autotrophie
Capacité à produire de la matière organique à partir de matière inorganique tel le gaz carbonique. Ex :
les plantes à chlorophylle par opposition aux champignons.
Auxine
hormone de croissance végétale.
Axillaire
naissant à l’aisselle, à la base d’une feuille ou bractée. Organe axillaire (voir bourgeon)
Axile (adj)
Se dit de tout phénomène ayant son siège dans l’axe central d’un organe – En particulier la placentation
est dite axile quand les ovules sont sur des placentas disposés le long de l’axe de l’ovaire. Voir
laminale, marginale, pariétale.
B
Bacciforme
qui a la forme d’une baie
Bactéricide
voir antiseptique
5
Baie
fruit charnu et indéhiscent ou juteux (succulent) à une ou plusieurs graines (pépins) réparties dans la
chair (endocarpe non lignifié) ex : orange. Voir drupe.
Balsamique
contient des baumes qui adoucissent les muqueuses respiratoires
Barochore
adj. Désignant une dispersion des graines par gravité, à proximité immédiate de la plante mère.
Base, basal
opposé au sommet. partie inférieure d’un organe (par ex, la base du limbe est la partie inf du limbe
chez les feuilles sessiles, c’est l’endroit où la feuille s’attache à la tige).
Basifixe (adj)
Se dit d’anthères dont le point de fixation au filet est basal. Voir dorsifixe.
Basilaire
Situé à la base de la plante ex : rosette basilaire
Bassiner
Humidifier par aspersion
Basionyme (m)
Ancien nom d’une plante.
Béchique
qui apaise la toux ; ces plantes sont également émollientes et facilitent l’expectoration
Bifide
Fendu en 2 parties ou lanières, assez profondément
Bilabié
pourvu de 2 lèvres par soudure incomplète des sépales ou des pétales. Corolle calice bilabiés.
Bilatérale
se dit d’une fleur qui ne présente qu’un seul plan de symétrie.
Biloculé
se dit d’un fruit partage en 2 lobes par une cloison
Biotope (m)
Espace vital optimal d’une espèce
Bipare
Se dit notamment d’une cyme où les rameaux sont opposés 2 par 2.
Bipenné
Se dit de la feuille composée dont le rachis est ramifié secondairement et porte des folioles
Bisannuelle
Son cycle s’effectue sur 2 ans. Ere année germination, croissance 2 ème floraison et disparition
Bisexué
une fleur bisexuée est une fleur qui comporte des étamines et un pistil
Bonzaï
arbre miniaturisé
Bourgeon (m)
germe des pousses nouvelles contenant les feuilles et les tiges à l’état rudimentaire. Organe groupant les
futures feuilles réduites à des écailles ; les uns sont au bout des tiges (bourgeons terminaux) ; les autres,
placés à l'aisselle des feuilles, sont dits axillaires.
Bourgeon floral (m)
Bourgeon donnant des fleurs et dont l’activité s’arrête ensuite. Son activité résulte de la modification
irréversible de l’activité des méristèmes végétatifs.
Bourgeon végétatif (m)
Bourgeon formant une tige feuillée, son activité est théoriquement indéfinie, sauf s’il y a induction
florale puis floraison.
Bouture
morceau d’une plante destiné à être replanté pour reproduire une nouvelle plante identique
Bractée (f)
petite feuille à l’aisselle de laquelle se développe la fleur ou l’inflorescence. Feuille atrophiée sur les
hampes florales ou feuille modifiée entre fleur et feuille.
Bractéole (f)
petite bractée. Petite pièce foliacée sur le pédoncule ou parfois à la base de celui-ci. Pré feuille
6
Bractéolé
muni de bractées ou de bractéoles
Brèche foliaire (f)
Rupture de la stèle au niveau d’une feuille.
Broussaille
Plantes ligneuses, vivaces diverses. Les broussailles sont composées de nombreuses espèces de
plantes : ronce, ajoncs, genêts, repousses d’arbres etc…
Broussin
Excroissance sur un tronc portant de nombreux rameaux
Briophyte
Désigne l’embranchement qui regroupe les mousses.
Buisson
Plante ligneuse dépourvue de tronc.
Bulbe
partie renflée ou arrondie souterraine composée d’un plateau d’écailles charnues et d’un bourgeon
Bulbe caulinaire (m)
Bulbe dont les réserves sont dans la tige hypertrophiée enveloppée seulement par des bases foliaires
minces et membraneuses. Ex : bulbe du crocus. Syn Bulbe solide (corme)
Bulbe foliaire (m)
Bulbe dont les réserves sont situées dans les feuilles sessiles renflées attachées sur le plateau qui est une
tige souterraine réduite et contractée. Ex : bulbe de l’ail.
Bulbille
petite bulbe foliaire qui naît à l’aisselle de la feuille, (ou dans une inflorescence) se détache et donne
naissance à une nouvelle plante (kalanchoé)
Butyreux
A aspect de beurre
C
Cabosse
fruit du cacaoyer
Caducifolié - Caduc
qui perd ses feuilles. Contraire = persistant.
Caïeux
Jeunes bulbes qui se forment et développent à la base des bulbes ou des cornes
Calaminaire
Se dit d’un substrat qui contient de la calamine (sulfate de zinc). Se dit aussi d’espèces qui colonisent ce
type de sol.
Calcaire
Se dit d’un sol alcalin (de PH élevé) le plus souvent drainé et peu fertile
Calcicole
qui affectionne les terrains calcaires
Calcifuge
qui fuit les terrains calcaires (châtaignier, fougère aigle) synonyme calciphobe
Calice
enveloppe extérieure de la fleur, le plus souvent verte. Enveloppe formée par les sépales, parties stériles
d’une fleur entourant les pétales. .
Calicule (m)
Ensemble des bractées formant un 2ème calice ; chez les mauves et malvaviscus
Calosité
Bosse ou renflement, généralement de consistance dure.
CAM Crassulacean Acid Metabolism. Métabolisme particulier de certaines plantes succulentes leur permettant de fixer le dioxyde
de carbone la nuit. Ceci est une adaptation à des conditions de sécheresse, car les stomates ne s’ouvrent
pas durant les périodes diurnes de forte insolation.
Cambium
Méristème latéral.
Campanulée
Corolle en forme de cloche
Canaliculé
Creusé d’un petit canal.
Caniculé
creusé d’un sillon en forme de gouttière
7
Cannelé
Marqué de cannelures, c’est-à-dire de sillons plus ou moins larges, parallèlmes entre eux, alternant
régulièrement avec des côtes.
Canopée
Etage supérieur de la forêt, en contact direct avec l’atmosphère libre.
Capité
Dont le sommet a une forme globuleuse ex : stigmate capité.
Capitule
Inflorescence réunissant des petites fleurs sessiles groupées sur un réceptacle commun entouré d’un
involucre de bractées. . Le capitule ressemble souvent à une fleur (ex : marguerite)
Capsule (f)
fruit sec, déhiscent, issu d’un ovaire généralement à plusieurs graines
Caractère (m)
Correspond à une variable au sens statistique du terme, héréditaire, définie par son état. Style est un
caractère défini par sa longueur, (long, court, nul…)
Cardiotonique
renforce, ralentit et régularise les battements du cœur
Carène (f)
pièce inférieure de la fleur des légumineuses formée de deux pétales inférieurs plus ou moins soudés
entre eux. Comme chez les papilionacées
Carminatif
qui favorise l’expulsion des gaz intestinaux. Les plantes carminatives sont souvent aromatiques et
stimulantes.
Carnivore
plante carnivore : qui capture des proies animales et en absorbe les matières nutritives.
Caroncule (f)
Excroissance tégumentaire située près du hile de la graine, c’est en fait un arille chez les ovules
anatropes. Ex : caroncule de la graine de ricin,.
Carotène
pigment secondaire (orange) captant des suppléments d’énergie chez la plante
Carpelle
Organe foliaire primitif portant les œufs et constituant chez les angiospermes le pistil. Les carpelles
peuvent être libres (plantes apocarpes) ou soudés (plantes syncarpes). L’écaille ovulifère (ou
mégasporophylle) des Gymnospermes a donné par évolution le carpelle des Angiospermes. Dans un
carpelle libre ex : la renoncule, la partie basale renflée est l’ovaire, la partie intermédiaire plus ou
moins allongée est le style et la partie terminale le stigmate.
Carpellaire
Elément femelle du pistil
Carpophore (m)
Pédoncule portant le fruit.
Cartilagineux
Se dit d’un organe ou d’une paire d’organe qui a la consistance d’un cartilage ex : bordure
cartilagineuse des feuilles de cyclamen colchicum.
Caryopse
Nom donné au fruit des graminées, akène fruit sec à une seule loge contenant une graine dont le
tégument est soudé au péricarpe.
Caryotype
Nombre et forme caractéristiques des chromosomes d’une espèce.
Caudiciforme (adj)
Se dit d’une plante dont la tige est succulente à la base ex : pseudobombax.
Caulescent
Muni d’une tige plus ou moins développée et apparente
Cauliflore
A fleur directement sur le tronc ou les branches
Caulinaire
Qui naît sur la tige
8
Cécidie ou galle
Hypertrophie chez un végétal en réaction à l’attaque d’un animal ou d’un autre végétal. Chez le figuier
la présence d’un œuf puis d’une larve de blastophage dans l’ovaire, transforme la fleur femelle en galle.
Cellule annexe
cellule associée aux cellules de garde
Cellule de garde
Cellule stomatique réniforme qui délimite l’ostiole.
Cellulose :
polymère du glucose, principal constituant des parois des cellules végétales, responsable de leur
rigidité.
Centrale (placentation)
se dit lorsque les ovules sont insérés sur une petite colonne apparaissant dans l’axe de l’ovaire.
Centrale-basilaire (placentation) Variante de la placentation centrale caractérisée par une forte réduction de la colonne, de sorte
que les ovules paraissent être insérés sur la base de l’ovaire.
Centre quiescent
région inactive du méristème apical.
Cépée
Pour les palmiers qui n’ont pas qu’un seul stipe (tronc) mais plusieurs tiges partant du sol
Céphalante
Synonyme de capitule (du grec Kephalê=tête et anthos = fleur)
Céphalique
possède des propriétés sédatives qui soulagent les maux de tête.
Céphalium
structure laineuse, parfois colorée, qui apparaît au sommet ou sur le côté de certaines espèces de cactus
adultes.
Cerne
Cercle annuel du bois
Cerneau
Chair des noix vertes
Cespiteux
Se dit des rhizomes qui ne sont pas traçants, la plan te reste en touffe, ex : les bambous
Chalaze (f)
Lieu de terminaison des tissus conducteurs de l’ovule à la base du nucelle.
Chambre sous-stomatique Espace intercellulaire localisé dans le mésophylle.
Chaméphyte (f)
Végétal pérenne’ dont les bourgeons sont situés entre 10 et 50 cm du sol. Ces bourgeons sont protégés
des fortes gelées par le manteau neigeux les recouvrant l’hiver durant les périodes de repos végétatif :
arbustes nains de la toundra.
Chasmogame
se dit d’une fleur dont le pollen est libéré dans l’environnement au moment de la pollinisation.
Chasmophyte
Poussant dans les fissures de rochers.
Châssis
Abri vitré
Chaton
Epi de fleurs du même sexe, de forme allongée. Ex : de bouleaux, de hêtres…
Chaume
tige dressée et florifère des graminées. Des bambous.
Chevelu
Ensemble formé par les racines et les radicelles.
Chimère
Plante composite dont les différentes parties sont issues de parents différents, issues de greffe
Chitine
Substance organique azotée de la cuticule des insectes et autres arthropodes.
Chlorose
Manque de chlorophylle donnant une teinte jaunâtre ou blanchâtre.
Chlorophylle
Principal pigment (vert) photosynthétique se trouvant dans les chloroplastes à l’intérieur des cellules
végétales. Renvoie la lumière verte et absorbe les lumières rouge et bleue.
Chloroplaste
organite de la cellule végétale contenant de la chlorophylle et assurant la photosynthèse.
9
Cholagogue
contracte la vésicule biliaire permettant ainsi l’évacuation de la bile par le foie, favorisant la digestion et
le passage de la bile du canal cholédoque dans l’intestin.
Cholérétique
stimule la sécrétion de la bile par le foie, favorisant la digestion des corps gras.
Cilié
bordé de poils semblables à des cils.
Cillé
bordé ou garni de poils
Circumboréale, circum-boréale : se dit d’une plante que l’on trouve dans tout l’hémisphère nord jusqu’à des latitudes proches du
cercle polaire.
Clade (m)
Groupe de classification correspondant à un taxon monophylétique.
Clade Frère (m)
2 clades sont dits frères s’ils dérivent d’un même clade.
Cladode (m)
Tige verte à apparence de feuilles. Ex : fragon, petit houx ou Ruscus aculeatus (Ruscaceae).
Claviforme
En forme de massue.
Cleistogame
Fleur ne s’ouvrant jamais, pollinisée par autogamie
Cloison
Lame mince partageant un ovaire ou un fruit en 32 ou plusieurs loges contenant les ovules ou les
graines.
Clone
Espèce identique copie conforme au modèle original. Ensemble des parties d’un même individu
multiplié par voie végétative – bouturage, marcottage
Coalescent
Se dit d’organes de même nature qui adhèrent entre eux.
Cochenille
Insecte suceur cousin des pucerons muni d’une carapace creuse qui se présente sous la forme d’une
petite protubérance collée à la plante et dont il est difficile de se débarrasser.
Coléoptile (m)
1ère feuille des Graminées présente dans la semence et recouvrant la gemmule ou ébauche de tige.
Coléorhize (m)
Prolongement de la gaine cotylédonaire au niveau de la radicule des graminées.
Collatéraux (adj)
Se dit des bourgeons surnuméraires placés de part et d’autre du bourgeon principal dans un plan
perpendiculaire à l’axe de la tige ; Ils sont caractéristiques des Monocotylédones.
Collenchyme
Tissu de soutien formé de cellules vivantes à maturité.
Collet
Partie de la plante comprise entre la tige et les racines ; la plupart du temps cette partie se situe au
niveau du sol.
Collètre (m)
Trichome secrétant un mucilage épais se trouvant sur certaines stipules ou certaines écailles de
bourgeons.
Colluvial (sol) ou colluvion Sol de pente souvent enrichi en éléments fins en sels solubles par ruissellement diffus.
Collyre
Qui combat l’inflammation des yeux et des paupières.
Colonne
Organe né de la soudure des filets
Commisural
Se dit d’une ligne ou surgface de soudure de 2 organes de même nature.
Composé
une inflorescence composée = inflorescence formée d’inflorescences simples. Plusieurs parties
Compost
Mélange de résidus organiques se transformant en terreau assez riche. Les amateurs de plantes
carnivores utilisent aussi ce terme pour désigner leur mélange qui est lui acide et pauvre, condition
essentielle pour faire pousser leurs plantes.
10
Concave
Dont la surface est creuse
Concrescent
Organes qui progressivement se sont soudés au cours de la croissance.
Cône
Organe reproducteur des conifères, formés de feuilles modifiées, les cônes femelles donnent des graines
Congestiflora
Fait référence aux inflorescences denses « congest » dense et « flora » fleur
Conné
Organes identiques soudés par la base
Connectif (m)
Différentes formes de l’Anthère. Tissu reliant les 2 loges de l’anthère
Conniventes
Etamines et pièces du périanthe (Orchis) qui se rapprochent vers le haut
Contigu
Qui se touche
Contorté
Dans le bouton, pièces d’une enveloppe florale disposées en verticille et se recouvrant partiellement
dans un ordre régulier.
Convergence (f)
Caractère morphologique similaire qui est apparu dans des taxons n’appartenant pas à des clades
proches. Il s’agit de la convergence analogique.
Coque
se dit d’une des parties du fruit lorsque celui-ci se fragmente à maturité en autant de partiesz
déhiscentes qu’il y a de carpelles. Ex : les 3 coques du fruit des euphorbes.
Cordé ou cordiforme
Feuille à base échancrée en forme de cœur.
Cordial
Qui active la circulation et stimule les fonctions digestives.
Corolle
Ensemble des pétales, généralement colorés. Enveloppe de la fleuir constituée des pétales.
Corme (m)
Nom véritable du bulbe caulinaire ou bulbe solide ex : crocus.
Cormus
Bulbe compact qui se multiplie par remplacement dans le sens vertical contrairement aux bulbilles qui
se forme côté du bulbe « mère ».
Corolle
Ensemble des pétales d’une fleur. (ordinairement colorée)
Coronaria
Petite couronne. Pour indiquer que ses fleurs entrent dans la composition de couronnes ou guirlandes.
Corpus
Structure qui avec la tunique, constitue le Méristème Apical Racinaire.
Corricide
En application externe, permet la suppression des cors.
Corymbe
Inflorescence dont les pédoncules ne partent pas du même point sur l’axe mais dont les fleurs arrivent
toutes à peu près à la même hauteur. Inflorescence présentant des fleurs sur un seul plan portées par des
pédoncules de longueurs inégales. Les fleurs ext s’ouvrent les 1ères.
Costapalmé
Prolongement de la partie terminale du pétiole à l’intérieur du limbe
Cotylédon
1ère feuille de la jeune plante, apparaissant à la germination. Feuille embryonnaire contenue dans la
graine, souvent charnue et chargée de réserve, elle assure la nutrition de l’embryon avant et au début de
la germination. Feuilles primitives de la plantule.
Crampon
Sorte de racines adventives, grâce auxquelles certains végétaux se fixent sur un support.
Crassinucellé (adj)
se dit d’un ovule quand la cellule mère archégoniale subit une 1 ère mitose tangentielle à l’épiderme. La
cellule fille supérieure située près du micropyle est à l’origine d’une calotte plus ou moins épaisse,
homologue du tapis des fougères. La cellule inf. est la cellule mère des mégaspores. La calotte participe
ensuite à l’élaboration du nucelle et l’ovule est dit crassinucellé (nucelle épais).
Crénelé
A dents arrondies séparées par des sinus aigus.
11
Cristation
croissance anormale du sommet d’une tige en forme de crête ou d’éventail.
Crucifère
Terme désignant les plantes dont la fleur comporte 4 pétales en forme de croix, appartenant à la famille
des Brassicacées.
Cryptogames
Plantes sans fleurs dont les organes reproducteurs sont peu visibles. Ex : algues fougères mousses.
Cryptophyte (f)
Végétal pérenne dont les bourgeons sont souterrains ou sous une couche d’eau durant les périodes de
repos végétatif. Plantes à rhizomes, à bulbes ou à tubercules …
Cucullé
Dont le sommet est fortement concave ex : pétale cucullé.
Cultivar
Variété de plante obtenue en culture par sélection, (Il s’agit donc d’un taxon = essence) composées d’un
ou plusieurs clones.
Cunéiforme
En forme de coin.
Cupule
ou involucre campanulé qui enveloppe partiellement certains fruits comme les glands ou noisettes
Cupsidé
Insensiblement atténué en une pointe raide et aigüe.
Cuticule
Se dit de la fine couche cireuse (cutine) qui recouvre le feuillage de certaines espèces pour en limiter sa
transpiration
Cyathe
Inflorescence spécial des euphorbiacées. Une fleur femelle centrale pédicellée, réduite à son gynécée,
Les fleurs mâles, réduites à une étamine, sont réunis en cyme. Les cyathes sont soit solitaires, soit
organisées en ombelle.
Cyme
Inflorescence définie dont l’axe se termine par une seule fleur et qui se ramifie au-dessous de la fleur
pour donner naissance à une succession de ramifications toujours terminées par une seule fleur. (donc le
bourgeon de l’axe primaire devient florifère avant ceux des axes secondaires).
Cyme bipare (f)
Chacun des 2 bourgeons sub-apicaux se développe. Cyme bipare un seul de chacun des bourgeons subapicaux se développe. Si ce bourgeon se trouve toujours du même côté il s’agit d’un cyme unipare
scorpioïde. Ex : Vipérine.. Si le bourgeon est altenré, il s’agit d’une cyme unipare hélicoïde.
Cypsèle (f)
fruit sec indéhiscent, dérivé d’un ocaire infère, avec une seule semence à embryon droit. Ex : fruit des
Dipsacaceae et des Asteraceae.
Cystolithe
Petite masse de cristaux d’un sel de calcium présente dans les tissus de certaines feuilles.
D
Débourrement
Sortie des jeunes feuilles hors du bourgeon.
Décidu
Qui tombent en hiver (feuilles)
Décoction
Procédé d’extraction des produits actifs de la plante par cuisson dans l’eau.
Décombant
Qui se dirige vers le bas à l’extérieur.
Décontracturant
Relaxe et réchauffe les muscles ; calme les contractures par action, révulsive et sudorifique.
Décurrent
Feuille dont le limbe se prolonge en aile le long de la tige et du pétiole vers le bas.
12
Décussé
Se dit des feuilles opposées et superposées 2 à 2 par paires en croix qui s’alternent à angle droit.
Déhiscent Déhiscence
Se dit de toute partie d’un végétal qui s’ouvre naturellement à maturité.
Deltoïde
En delta triangulaire.
Denté
Dont les bords sont garnis de dents plus ou moins longues.
Denticulé
Bordé de dents fines ou superficielles.
Dépuratif
Purifie le sang en aidant à l’épuration des déchets par action diurétique, laxative ou sudorifique.
Desmotubule
Prolongement du réticulum endoplasmique dans les plasmodermes
Détersif
Nettoie les plaies et les ulcères facilitant ainsi leur cicatrisation.
Diadelphe
adj. Désignant une fleur dont les étamines sont rassemblées en 2 groupes ; (voir anthère)
Diakène
Fruit sec indéhiscent ou chaque loge s’est transformé individuellement en akène.
Dialypétale
Une corolle dialypétale est celle formée de plusieurs pétales libres. Distincts les uns des autres.
Diaphane
Transparent.
Diaspore
Partie d’une plante (graine, fruits, bourgeon, bulbille, etc) se séparant de celle-ci et assurant sa
multiplication.
Dichotome
Organe ramifié par division 2 branches divergentes. D’importance sensiblement identique (tige de gui)
Dicotylédone
Plante ayant 2 lobes foliacés ou cotylédons qui s’ouvrent au moment de la germination, réserve
nutritive de la plante (courge)
Didyme
Se dit d’un fruit formé de 2 parties globuleuses-hémisphériques plus ou moins liées ensemble ex : fruits
de certaines apiacées.
Digestif
Aide à la digestion en facilitant le travail de l’estomac.
Digité
Découpé en forme de doigts.
Dimorphisme
Propriété de certaines espèces dont les individus peuvent présenter 2 aspects différents par ex : par la
forme des feuilles etc …
Dioïque
Se dit d’une espèce unisexuée dont les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Les
plantes dioïques sont des plantes à fleurs unisexuées ; mais les fleurs pistillées et les fleurs staminées
sont sur 2 pieds différents.
Disamare
Samares doubles divergentes soudées entre elles et qui leur permet de se déplacer horizontalement et
verticalement dans un mouvement rotatif comme une hélice, lorsque l’écartement entre les ailes est
important la distance parcourue est importante et la symétrie entre elles jouent un rôle important.
13
Diurétique
Achève le processus d’élimination en épurant le sang des toxines qu’il contient. Certains diurétiques
éliminent les chlorures et sont utiles en cas d’œdèmes, d’autres peuvent augmenter le volume des
urines et éliminent l’urée.
Divariqué
Qui s’écarte en angle ouvert et s’oriente en tout sens. Se dit des rameaux de certaines plantes.
Divergents
Qui s’écartent à partir d’un point de départ commun.
Dolomie
Roche calcaire en poudre entrant dans la composition du milieu de culture de certaines plantes.
Dormance
Stade de repos atteint par le bourgeon ou la graine à la fin de l’été, nécessaire à la germination ou à la
reproduction.
Dorsifixe
Assez rare, se dit d’un filet quand il s’insère au milieu du dos de l’anthère.
Drageon ou stolon
Tige souterraine assurant la propagation de la plante.
Drainé
Sol ou support où l’eau ne stagne pas.
Drastique
Provoque les contractions énergiques de l’intestin avec une forte évacuation des selles.
Drupe
Fruit charnu indéhiscent, dont l’endocarpe est dur. Il contient en général une seule graine contenue dans
un noyau mais il peut en avoir plusieurs.
Dupliqué
Pliure des feuilles selon leur longueur.
Duramen
Synonyme de cœur pour le bois.
Dystrophe
Se dit d’une eau brunâtre contenant des composés humiques en solution.
E
Ecaille
En général feuille atrophiée, non verte, attachée par une large base à la tige. Petite feuille coriace plus
ou moins triangulaire, et ayant un rôle de protection. Exemple: les écailles d’un bourgeon sont friandes,
Echancré
Pourvu d’une entaille peu profonde ex : une silicule échancrée au sommet.
Echinulé
Couvert de petites pointes raides.
Elaiosome
Partie charnue, appendice sucré présent sur certaines graines, qui favorise leur dispersion par les
fourmis
Elatères
Lanières spiralées dont sont pourvues les spores des prêles.
Ellipsoïde
En forme de masse arrondie à l’extrémité obtuse et dont l’axe longitudinal est 1 fois ½ ou 2 fois plus
long que l’axe transversal.
Elliptique
En forme d’ellipse ou courbe régulière plus longue que large et rétrécie au milieu vers les 2 bouts.
Emarginé
Qui présente une échancrure.
Embrassante
Feuille dont la base enserre la tige.
Embryon
Plantule encore enfermée dans la graine.
Endémique
Adj. Qualifie une espèce dont l’aire de répartition est limitée à une région donnée.
14
Emétique
Qui fait vomir.
Emménagogue
Facilite ou augmente l’évacuation des règles.
Emollient
Exerce un effet apaisant sur la peau et sur les muqueuses lorsqu’elles sont enflammées.
Endémique
Qualifie une plante native d’une région déterminée et que l’on ne trouve pas ailleurs en site naturel.
Endocarpe
Tissu tapissant la face interne de la paroi du fruit.
Endoderme
Tissu situé dans la partie la plus interne du cortex.
Endozoochore
Adj qualifiant un mode de dispersion des graines après transit intestinal chez des animaux.
Engainant
Une feuille engainante est celle dont la base ou le pétiole embrasse entièrement la tige.
Ensiforme
En forme de glaive, d’épée.
Entière
Feuille à bord linéaire, non découpé. Une feuille entière a des bouts unis sans dents ni
crénelures.
Entomogame
adj. Qualifiant un mode de reproduction des plantes dans lequel le pollen est essentiellement véhiculé
par des insectes.
Entomophile
Plante dont la dispersion du pollen (ou des semences) est réalisée par des insectes.
Entre-nœud
Intervalle entre 2 nœuds c’est-à-dire entre 2 points d’insertion de feuilles sur une tige.
Enveloppes
Les enveloppes florales sont les organes externes de la fleur formés de pièces de forme et de couleur
semblables (périanthe) ou différenciées en calice et corolle.
Enzyme
Substance organique active catalytique capable de produire des réactions chimiques et favorisant la
digestion.
Eperon
Appendice en cornet de forme variable. Pointe creuse, étroite, conique ou cylindrique du calice ou de la
corolle.
Epi
Inflorescence en grappe simple aux fleurs sessiles. Fleurs ou épillets insérés sur un axe.
Epicarpe
Enveloppe externe du fruit
Epichile
Partie distaledu labelle de certaines orchidacées, comme du genre Epipactis.
15
Epicotyle
Zone située au-dessus de l’insertion des cotylédons.
Epigé
adj. Se dit d’une germination qui amène les cotylédons au-dessus du sol.
Epigyne
Se dit d’une fleur dont les étamines et l’enveloppe florale sont insérées au-dessus de l’ovaire.
Epillet
Petit épi. L’épillet des graminacées est composé en règle générale de 2 glumes et d’1 ou plusieurs
fleurs dont chacune est entre une glumelle supérieure et une glumelle inférieure.
Epiphylle
Se dit d’une plante ou d’un organe qui vit sur une feuille.
Epiphyte
Plante vivant sur un autre végétal (arbre en général) sans en être le parasite.(tillandsia)
Epizoochore
adj. Qualifiant un mode de dispersion des graines par transport sur le plumage ou le pelage des
animaux.
Ergot
Maladie cryptogamique des céréales en forme de crête de coq (seigle)
Espèce
Ensemble d’individus interféconds étroitement apparentés par leurs caractères.
Essence
Synonyme d’espèces chez les forestiers.
Espèce
Grande catégorie du monde vivant constituant une division du genre et composé de sujets susceptibles
de se reproduire parfaitement entre elles.
Etalé
Se dit d’un organe dirigé perpendiculairement à la surface qui le porte. Se dit aussi d’une inflorescence
dont les ramifications de 1er ordre font un angle à peu près droit avec l’axe principal.
Etamine
Organe sexuel mâle de la fleur, contenant ou portant le pollen. Ce sont des feuilles métamorphosées
pour les besoins de la reproduction
Etendard
Pétale postérieur dressé d’une fleur papilionacée.
Etoilé
Se dit d’un organe divisé en ramifications ou segments rayonnants, comme les branches d’une étoile.
Ex : un poil étoilé.
Etouffé
Culture en atmosphère saturé de vapeur d’eau.
Eusporangié
adjectif qualifiant, chez les ptéridophytes, un sporange avec une enveloppe composée de plusieurs
assises de cellules, on parle d’eusporange. Terme opposé à leptosporangié.
Eutrophe
Eau chargée d’éléments nutritifs pour les plantes.
Exine
Enveloppe externe du grain de pollen.
Exocarpe
Couche la plus externe du péricarpe du fruit.
Exoderme
Tissu semblable à l’endoderme situé en périphérie du cortex.
Expectorant
Favorise l’expulsion des sécrétions bronchiques et pharyngées.
Extrorse
Adjectif qualifiant une anthère libérant son pollen vers l’extérieur de la fleur, autrement dit vers les
pétales.
F
Falciforme
En forme de faux ou de faucille.
Famille
Classement systématique qui regroupe les espèces ayant des caractères morphologiques communs. Les
plantes carnivores ne constituent pas une famille mais un groupe de plantes aux adaptations similaires.
16
Fasciation
Croissance anormale du sommet d’une tige en forme de faisceau.
Fasciculé
En faisceau , en assemblage d’organes rapprochés en long (fleur de cerisier)
Fastigié
Se dit du port d’un arbre dont les branches sont dressées et rapprochées du tronc.
Faux-épi
Inflorescence en panicule très contractée et allongée, ressemblant superficiellement à un épi.
Faux-fruit
Organe formé non seulement par le développement des carpelles, mais aussi par celui du réceptacle ou
d’autres organes ex : fraise et ananas.
Fébrifuge
Combat la fièvre et en prévient les accès.
Feuilles
appendice du tronc et des branches inséré aux nœuds.
Filet
Partie stérile de l’étamine portant l’anthère.
Fimbrié
A bord finement découpé comme une frange. Ou muni de longs poils dressés situés dans un même plan.
Fistuleux
Se dit d’un organe cylindrique creux ex : une tige fistuleuse.
Flabelliforme
En forme d’éventail
Flagelliforme
Se dit d’une tige mince et souple, en forme de fouet portant généralement des feuilles réduites.
Flèche
Partie terminale de la branche centrale verticale d’un arbre.
Fleur
Ensemble de feuilles modifiées adapté à la multiplication sexuelle.
Flétrissement
Perte de la forme dû à un manque d’eau, pouvant provoquer la fanaison.
Fleuron
Chacune des fleurs composant une inflorescence telle qu’un épi de graminée ou une marguerite. Cette
dernière comporte des fleurons tubulés qui forment le cœur et des fleurons ligules (les pétales)
Flexueuse
Se dit d’un élément courbé plusieurs fois de suite dans des directions alternantes.
Fluidifiant
Rend les sécrétions plus liquides donc plus faciles à expectorer. Certains fluidifiants ont une action
dépurative sur le sang.
Foliacé
Qui a l’apparence d’une feuille ex : bractée foliacée
Foliole (f)
chaque partie d’une feuille composée ou petite feuille implantée sur le rachis. Division d’une feuille
pennée (palmier)
Foliolule (m)
foliole secondaire (foliole de foliole)
17
Follicule (m)
Fruit sec déhiscent à plusieurs graines formé à partir d’un seul carpelle, s’ouvrant par une longue fente
longitudinale.
Fongicide
Se dit d’un produit utilisé pour le traitement des maladies cryptogamiques.
Forilla
Poussière très fine des grains de pollen.
Forme
Type en général clairsemé souvent sporadique apparaissant dans les populations d’une espèce
présentant un seul caractère déviant.
Frais
Se dit d’un sol retenant l’humidité.
Fraxinaie
Lieu planté de frênes
Fronde
Feuille des fougères portant les fructifications.
Fructifère
Qui porte des fruits.
Fruit
Organe renfermant les graines et né après fécondation des ovules, de la transformation de l’ovaire ou
parfois d’autres parties de la fleur. N’existe que chez les angiospermes.
Frutescent
Sous-ligneux, arbustif.
Frutescence
Ensemble de fruits regroupés sur une seule plante.
Fucus
Plante marine qui se reproduit en hiver.
Fumer
Enrichir le sol avec du fumier
Funicule
Petit filament qui relie l’ovule à la paroi de l’ovaire (petit pois) du latin funiculus = petite corde
Fusiforme
En forme de fuseau, renflé au milieu.
Futaie
peuplement forestier d’arbres de haut jet nés de semis. En latin fustis = bâton
G
Gaine
Base élargie par laquelle le pétiole d'une feuille s'insère sur la tige.
Base d’une feuille entourant la tige comme un fourreau, jusqu’au nœud situé en dessous.
Galactogogue
Favorise ou active la sécrétion du lait chez les nourrices ;
Galbule (f)
Petit cône femelle dont les carpelles deviennent charnus et se soudent en un ensemble qui ressemble à
une baie comme chez les genévriers
Galle
Hypertrophie chez un végétal en réaction à l’attaque d’un animal ou d’un autre végétal.
Gamète
Cellule sexuelle haploïde (qui n’a qu’un exemplaire de chaque chromosome)
Gamopétale
Se dit d’un calice dont les pétales sont plus ou moins soudés entre eux. (Fleurs) Une corolle
gamopétale résulte de la soudure des pétales, elle se compose d’un tube et d’une marge parfois
longuement découpée.
18
Gamosépale
A sépales soudés (fleurs)
Géminé
Réunis 2 par 2
Gemme-gemmae
Sorte de bourgeon de petites dimensions produit par la plante et pouvant former une nouvelle plante
identique au pied mère.
Genouillé
Se dit d’un organe brusquement coudé et faisant un angle marqué.
Genre
Unité de classification groupant un certain nombre d’espèces ayant des caractères communs
subordonnés à la famille.
Géophyte
Plante dont les bourgeons destinés à sa survie passent la saison défavorable enfouis sous terre. Du grec
Gê = terre et Phuton = plante
Glabre
Dépourvu de poils
Glandes
Cellules secrétant un liquide gluant ou parfumé et parfois, des sucs digestifs pour décomposer les tissus
des insectes capturés.
Glanduleux
Muni de glandes.
Glauquescent
Légèrement glauque
Gléba
Masse fertile de certains champignons tels que truffes, lycoperdons, sclérodermes, phallus.
Glochide
Minuscules aiguillons barbelés de certaines espèces de cactus qui se détachent au moindre contact et
sont irritants pour la peau.
Glomérule
Inflorescence qui ressemble au capitule. Formée par de nombreuses fleurs sessiles insérées au même
niveau sur la tige.
Glumacée
réduit à une enveloppe sèche et dure ex : le calice des joncs ; des graminées.
Glumelles (sup et Inf )
Deux petites bractées qui entourent la fleur des graminées
Glumes
Bractées des Graminées à l’aisselle desquelles se développe l’épillet.
Glumelle
2 autres bractées insérées à la base de la fleur chez les graminées.
Gluten
Protéine de l’albumen chez certaines graminées (rend la farine panifiable)
Glutineux
Gluant, visqueux.
Gomme
Substance visqueuse exsudée par certains arbres.
Gorge
Partie supérieure du tube de la corolle, dans les fleurs gamopétales.
Gourmand
Rameau très vigoureux se développant au détriment des autres. (A supprimer)
Gousse
Fruit sec à 1 loge, né d’un seul carpelle. Il renferme en général plusieurs graines et s’ouvre par 2 valves.
Graine
Organe de multiplication des phanérogames, né de la fécondation d’un ovule.
Graminiforme
En forme de graminée (port ou feuille)
Grappe
Fleurs soutenues par un axe commun (fruit)
19
Guttation
Suintement d’eau par les bords de la feuille
Gymnosperme
Signifie « graine nue » plante dont les graines se développent dans un fruit (cône) ouvert.
Gynécée ou pistil
Ensemble des carpelles formant la partie femelle des fleurs
Gynodoïque
Se dit des plantes qui ont des pieds femelles et/ou des pieds hermaphrodites.
Gynophore
Partie allongée du réceptacle de la fleur de certaines espèces, situées entre les étamines et le pistil.
Gynostège
organe de la fleur des asclépiadacées provenant de la concrescence des anthères et du stigmate épaissi.
Gynostème
Se dit des organes sexuels chez les orchidées et certaines autres plantes comme les Asclépias au centre
de la fleur composée de pollinies, d’un organe mâle, d’un stigmate et d’un organe femelle
H
Halophile ou halophyte
Se dit d’une plante vivant sur des sols salés. Ex : la salicorne
Hampe
Axe florifère sans feuille. .Pédoncule nu, partant de la souche et portant une ou plusieurs fleurs, comme
chez les primevères.
Hastée
Les feuilles hastées ont 1 limbe en forme de fer de lance terminé par 2 lobes pointus.
Héliophile
Pousse au soleil ; le contraire sciaphile
Héliotropisme
attraction vers le soleil.
Héliophyte
plante qui croît de préférence en pleine lumière ex : hélianthème 4
Hélophyte
Plante submergée, enracinée dans la vase avec les bourgeons d’hiver dont la partie supérieure est
aérienne. Ex : le jonc fleuri.
Hémicryptophyte
Plante vivace dont les bourgeons de renouvellement se trouvent au ras du sol.
Hémicylindrique
En forme de demi cylindre, c'est-à-dire de cylindre divisé en deux dans le sens de la longueur ex : les
feuilles de certains ails.
Hémi parasite
Plante effectuant une photosynthèse dépendant en partie d’une autre pour sa subsistance ex le gui.
Hémolytique
S’attaque aux globules rouges provoquant un ictère.
Hémostatique
Stoppe hémorragie soit par 1 action vasoconstrictrice, soit par 1 apport de facteurs coagulants (vit K- P)
Hépatique
Aide à la digestion du foie et de la vésicule biliaire, en particulier la sécrétion et l’évacuation de la bile.
Herbacé
non ligneux comme une herbe par opposition à ligneux comme un arbre.
Herbier
collection de plantes déssèchées conservées dans un but scientifique.
Hermaphrodite
Se dit d’une plante portant des organes des 2 sexes. (étamines + carpelles) Voir bisexué.
Hétérophile
Se dit d’un végétal ayant des feuilles dissemblables. Ex : les eucalyptus et certains potamots
Hétérosporé
Adjectif qualifiant les Ptéridophytes dont les spores sont de 2 types, les microspores et les macrospores.
On parle d’hétérosporie ex : les Sélaginelles.
Hétérostylie
Polymorphisme floral sous contrôle génétique affectant la longueur du style et des anthères. Ce
polymorphisme favorise la fécondation croisée chez de nombreuses espècves végétales hermaphrodites.
Ex les primevères.
20
Hétérotrophie
Nécessité pour un organisme vivant de se nourrir de constituants organiques préexistants. Ex : les
champignons par opposition aux plantes à chlorophylle
Hibernacle
Bourgeon de certaines plantes se formant pour résister aux rigueurs de l’hiver et en vue du
renouvellement de la plante au printemps. Synonyme : turion.
Hile (m)
Cicatrice laissée sur le tégument d’une graine après rupture du funicule comme sur une fève.
Hispide
Couvert de longs poils raides plus ou moins piquants, comme chez de nombreuses Borignacées. .
Holocarpe
du grec « olos » = entier et carpe « karpos » = fruit.
Homogame
Fleur hermaphrodite dans laquelle étamines et pistils arrivent à maturité au même moment.
Homophile
Se dit d’un végétal à feuilles semblables.
Homostylie
Opposé d’hétérostylie. Plante dont tousz les styles ont la même longueur.
Hormone
Substance produite par les plantes qui déclenche le développement de leurs organes. Des hormones de
synthèse ont été mises au point afin de faciliter la reprise des boutures de végétaux.
Houppier
Ensemble de la ramure et du feuillage.
Humifère
Sol riche en matière organique (riche et frais) souvent acide.
Humus
Matière organique du sol transformé par des micro-organismes.
Hyalin
Se dit de tissus végétaux transparents ou translucides.
Hybride (m)
Croisement entre 2 espèces différentes de la même famille. L’hybride est souvent stérile.
Hybridogène
Se dit d’une espèce fertile d’origine hybride
Hydrochorie
Mode dispersion des graines par l’eau.
Hydrogame
adjectif qualifiant un mode de reproduction de plan tes aquatiques dans lequel le pollen est
essentiellement véhiculé par l’eau.
Hydrohémicryptophyte
Hydrophyte dont les bourgeons d’hiver sont situés à la surface du substrat vaseux.
Hydromorphe
se dit d’un sol qui est soumis à engorgement, à un excès d’eau plus ou moins temporaire.
Hydrophile
qui préfère les lieux humides.
Hydrophyte
Plante aquatique dont les organes assurant la pérennité pendant l’hiver sont situés sous le plan d’eau.
Hydrothérophyte
Plante aquatique annuelle dont la pérennité est assurée par des graines voire par des hibernacles. Ex : la
châtaigne d’eau et la subulaire.
Hygrocline
Qui préfère l’humidité.
Hygrophane
adjectif qualifiant une plante ou particulièrement un champignon qui change d’aspect en fonction du
degré d’humidité.
Hygrophile
Qui aime l’eau
Hygroscopique
Qui se charge d’humidité.
Hypanthe
Nom donné chez les rosaceae au réceptacle floral en forme d’urne ronde, ovoïde ou pyriforme
enveloppant les ovaires qui est soudé avec le calice, communément appelé chez les églantiers,
cynorrhodons.
21
Hypertenseur
Provoque l’élévation de la pression du sang dans les artères souvent par un effet stimulant.
Hypnotique
Induit le sommeil soit par une action sur l’hypothalamus, soit par sédation générale de l’organisme.
Hypochile
partie proximale du labelle de certaines orchidacées comme chez les Epipactis.
Hypocholestérolémiant
Abaisse le taux de cholestérol dans le sang.
Hypocotyle
Axe portant les 2 cotylédons.
Hypogé
adj. Qui se développe souis terre. Ex la gousse de l’arachide.
Hypoglycémiant
Fait baisser la teneur en sucre dans le sang.
Hypogyne
Se dit d’un organe situé en-dessous de l’ovaire ex : des étamines hypogines.
Hypotenseur
Fait baisser la tension artérielle.
I
Imbriqué
Qui se recouvrent ou débordent les uns sur les autres (tuiles)
Incisé
Découpé en lobes réguliers (limbe)
Indéhiscent
Se dit d’un fruit qui ne s’ouvre pas spontanément à maturité.
Imparipenné
Feuille composée d’1 nombre impair de folioles ou se terminant par une foliole impaire.
Indéfini
Une inflorescence indéfinie est une inflorescence dont l’axe principal ne se termine pas par une fleur et
dont la croissance est illimitée.
Indigène
Qui est naturel au pays.
Indivis
Non divisé, se dit d’une feuille entière ou tout au plus dentée, par opposition à une feuille plus ou moins
découpée.
Indumentum
Nom donné aux fins poils se trouvant sur le revers des feuilles, donnant un effet chamoisé, argenté ou
fauve au feuillage comme sur les jeunes pousses de certaines espèces de rhododendron.
In dupliqué
Plié en suivant la longueur de la feuille avec les bords relevés, se dit aussi lorsque les bords sont repliés
vers l’intérieur (ex : lobes, folioles)
Indusie (f)
Emergence de la feuille de fougère qui protège un groupe de sporanges comme un bouclier.
Inerme
Sans épiones ni aiguillons.
Infère
Se dit d’un ovaire fixé sous l’insertion des étamines ou au-dessous du calice et soudé à ce dernier,
confondu avec lui et couronné par le limbe.
Inflorescence
Partie florale de la plante. Ensemble de fleurs sur une tige commune, disposée dans un ordre déterminé,
elle se développe en général à l’aisselle d’une bractée.
l’axe principal n’est pas terminé par une fleur).
Grappes (inflorescence dont
22
Cymes (inflorescence dont l’axe principal est terminé par une fleur)
Inflorescences composées
In fluorescence
Ensemble de fleurs en nombre variablesur un axe principal, simple ou ramifié
Infra spécifique
Taxon de rang inférieur à celui de l’espèce (sous-espèces, variétés, forme…) .
Infrutescence
Structure formée de la fusion de plusieurs fruits lors du développement des ovaires de plusieurs fleurs
proches.
Infundibuliforme
En forme d’entonnoir
Infusion
Tisane obtenue en versant de l’eau bouillante sur des fragments frais ou séchés de la plante et en
laissant infuser le mélange recouvert.
Insectivore
Qui capture des insectes et en absorbe les matières nutritives. (plante carnivore)
Intertical
Se dit de la zone alternativement submergée et exondée par l’eau de mer au rythme des marées hausses
et basses. Dans la zone interticale on rencontre des plantes halophiles.
Inter génétique
Caractérise un hybride résultant du croisement de 2 genres différents.
Introrse
adjectif qualifiant une anthère libérant son pollen vers l’intérieur de la fleur.
Involucelle
Collerette formée par les bractées à l’extérieur d’un capitule. Ensemble de bractées formant une
collerette à la base d’une inflorescence plus ou moins condensée.
Involucre
Ensemble des bractées à l’extérieur d’un capitule. Ensemble de bractées formant une collerette à la base
d’une inflorescence plus ou moins condensée.
Isosporé
Adjectif qualifiant lesz Ptéridophytes dont les spores sont toutes semblables. On parle d’isosporie.
J
Junctiforme
ou jonctiforme qui a l’aspect du jonc ;
L
Labelle (m)
Pétale supérieur de la corolle des Orchidées, orienté vers le bas, pouvant imiter l’apparence d’un insecte
ou prendre des formes spectaculaires. .
Labié
A deux lèvres.
23
Lacinié
Découpé en lanières, se dit de la feuille à limbe découpée en lanières inégales. (latin lacinia = lambeau)
Lacustre
Se dit d’une plante qui évolue aux abords d’un lac, d’un étang ….
Lame, lamelle ou lamellule Feuilles constituants l’hyménium de certains champignons.
Laminale ‘placentation)
Cas particulier d’une placentation pariétale dans lequel les ovules sont dispersés sur la paroi de l’ovaire.
Lance
Dernière feuille émise et non encore ouverte qui se dresse au cœur de la plante.
Lancéolé
En forme de fer de lance étroit et rétréci en pointe. Une feuille ou un foliole lancéolé est au moins 3 fois
plus long que large et plus large dans le tiers inférieur.
Latex
Suc laiteux
Latifolié
se dit d’une plante à feuilles larges.
Laxatif
Facilite l’évacuation des selles en augmentant ou stimulant le pouvoir péristaltique de l’intestin.
Légume
Synonyme de gousse, fruit des légumineuses (latin legumen= plante à gousse)
Lemme
Glumelle inférieure dans l’épilet des Poacées.
Lenticelle
Tache saillante et poreuse de l’écorce. Petite fente servant aux échanges de gaz que l’on rencontre sur
les écorces des arbres et arbustes.
Leptosporangié
adjectif qualifiant, chez les Ptéridophytes, un sporange avec une enveloppe composée d’une seule assise
de cellules, on parle de leptosporange. Terme opposé à eusporangié.
Liane
Grimpante.
Liber
Tissu végétal conducteur de la sève élaborée (synonyme de Phloème)
Libre
Se dit d’un organe non soudé à un autre organe de même nature.
Liège
Ensemble de cellules mortes remplies d’air formant la couche superficielle de l’écorce des plantes
ligneuses.
Ligneux
Ayant la consistance du bois.
Lignine
Substance caractéristique du bois, présente dans les vaisseaux conducteurs.
Ligule (f)
Petite languette membraneuse qui se situe à la jonction du pétiole et du limbe (graminées)
Ligulé
En forme de languette.
Limbe
Partie plate et élargie de la feuille ou d’1 pétale. Partie élargie de la feuille faisant suite au pétiole.
Partie plane, élargie, de la feuille, d’1 pétale ou partie libre du calice gamosépale ou de la corolle
gamopétale.
Limnophile
adjectif, se dit d’une plante qui vit dans les marais, les étangs (grec imnaios = étang)
Linéaire
Long étroit dont les bords sont sensiblement parallèles entre eux.
Lingulé
en forme de langue.
24
Lithophytes (f)
Végétaux capables de croître en milieux rocheux ou rocailleux.
Lobe
Partie arrondie entre 2 larges échancrures de la feuille. Partie de la feuille dont l'échancrure n'atteint pas
la nervure et ne forme pas une foliole.
Lobé
A découpures plus ou moins profondes et arrondies (feuille) pourvu de lombes.
Lobulé
Muni de petits lobes ou lobules. Terme surtout utilisé lorsque chez une feuille à limbe divisé, les
segments principaux sont plus ou moins lobés.
Loculicide
Se dit d’une capsule s’ouvrant par des fentes longitudinales apparaissant chacune sur le plan médian
d’une loge.
Loge
Cavité de l’ovaire contenant les ovules ou cavité des fruits dans laquelle se trouvent les graines.
Lomentacée
Gousses se divisant transversalement par des cloisons.
Lyré
Se dit d’un organe découpé en segments dont le terminal est beaucoup plus long que les latéraux.
M
Macromycète
S’emploie parfois, plus fréquemment en anglais (macromycete) pour désigner les champignons,
naguère dits « supérieurs » dont le sporophore est visible à l’œil nu.
Macule
Tache de couleur, de taille et de localisation variables.
Mangrove
Formation végétale des zones littorales tropicales dont l’espèce caractéristique est le palétuvier.
Maquis
Formation végétale arbustive méditerranéenne
Marcescent
Feuillage qui reste sur l’arbre jusqu’au printemps suivant, aussi palmes qui se dessèchent sans tomber.
Hêtre pourpre, chêne, charmille…..
Marcottage
Reproduction par courbure d’une branche en terre.
Marcotte
Branche ou rameau objet du marcottage.
Méat
Espace libre intercellulaire, passage dans un tissu végétal.
Médifixe
Se dit quant le filet s’insère au milieu de l’anthère.
Megaphorbiiaie
Formation végétale de hautes herbes (souvent à larges feuilles) se développant sur des sols humides et
riches.
Méiose
Ensemble des 2 divisions cellulaires aboutissant à la formation du gamète (réduction chromatique)
Mellifère
Se dit d’une plante dont le nectar est récolté par les abeilles. Au sens plus large : intérête apicole
général d’une plante (nectar, pollen, miellat)
Méricarpe
L’un du double akène, fruit des ombellifères.
Méristème
Tissu biologique constitué de cellules indifférenciées ou peu, formant la zone de croissance.
Mérogamie
Se dit quand une partie seulement de l’organisme fait la fécondation.
Mésocarpe
Enveloppe médiane du fruit (chair)
Mésophile
Se dit d’une plante ou d’une communauté végétale croissant de préférence sur un substrat
moyennement humide.
25
Mésophyte
Plante qui affectionne les endroits ni trop secs, ni très humides.
Mésotrophe
Se dit d’un milieu moyennement riche en éléments utilisables pour la nutrition des plan tes.
Messicole
Qui croît naturellement dans les champs de céréales.
Métabolisme acide crassulacéen : Type de photosynthèse qui permet à des plantes terrestres chlorophilliennes de fixer le carbone
en minimisant l’évaporation d’eau (anglais Crassulacean acid metabolism ou CAM)
Métamorphique
Se dit de roches résultant de la transformation par la chaleur et la pression de roches sédimentaires ou
endogènes préexistantes.
Micropyle
orifice de l’ovule
Monadelphe
Voir anthère
Monanthe
A une fleur.
Moniliforme
En chapelet.
Monoaperturé
Se dit du grain de pollen typique des monocotylédones, présent aussi chez quelques rares
dicotylédones, ayant un seul sillon ou pore germinatif et présentant une symétrie bilatérale.
Monocarpique
Se dit d’une plante qui meurt après son unique floraison et fructification.
Monocotylédone
Plante dont les graines ne possèdent qu’un seul cotylédon.
Monoïque
Une plante monoïque = plante à fleurs unisexuées, mais qui porte à la fois des fleurs mâles et femelles.
Mono spécifique
Genre à une seule espèce.
Monosperme
A une seule graine (fruit)
Monstrueuse (plante)
Plante affectée par un phénomène de cristation ou fasciation.
Mucilage
Production végétale liquide à base de glucides.
Mucilagineux
Contient des hydrates de carbone qui se gonflent à l’eau formant ainsi une solution visqueuse. Mucilage
Mucron
Courte pointe raide au sommet d’une feuille, d’une bractée, d’un strobile.
Mucroné
Feuille ou cône à pointe terminale.
Micronulé
terminé par un mucron très court.
Mycorhize (f)
Racine associée à des filaments de champignons. Vie en commun d’une racine de plante supérieure
avec les éléments végétatifs d’un champignon. Les mycorhizes des orchidacées et de nombreux arbres.
Myrmécochore
Adjectif qualifiant un mode de dispersion des graines faisant appel aux fourmis.
Myrmécophiles
Plante vivant (Tillandsia) en symbiose avec des insectes (fourmis)
N
Nanophanérophyte
Phanérophyte haut de moins de 2 mètres.
Narcotique
Procure un sommeil lourd, artificiel souvent accompagné d’un engourdissement de la sensibilité.
Nastie
Mouvement subordonné aux variations de température, de lumière et d’humidité. A la base de la corolle
les vacuoles se gonflent ou se dégonflent et constituent des points d’articulation commandant le
déplacement des folioles, des pétales etc..
26
Naturalisé
Se dit d’une plante originaire d’une région située en dehors du territoire étudié, introduite à l’origine
fortuitement et involontairement mais se comportant actuellement comme une plante indigène. La
différence entre ces 2 catégories n’est pas toujours facile à établir (ex : la présence de la lathrée
clandestine dans les Ardennes Flamandes loin de l’aire continue de l’espèce.
Nectaire
Organe (Glande, disque, staminode) secrétant un liquide sucré (nectar) recherché par les insectes. On la
trouve dans la fleur mais aussi en dehors dans la feuille ex : du laurier cerise
Nectar
Suc mielleux que secrètent les nectaires (glandes) des fleurs pour attirer les pollinisateurs.
Nervation
disposition des nervures.
Nerville
petite nervure de 2ème ou 3ème ordre.
Nervure
Ligne généralement saillante, composée de fibres et de vaisseaux que l’on observe à la surface d’une
plante en particulier sur les feuilles.
Neutre
A propos d’un sol qui n’est ni acide ni alcalin, correspond à PH7
Neutrophile
qui aime les sols neutre ou légèrement acide.
Nœud
Niveau de l’insertion d’une feuille sur une tige, souvent délimité par un renflement. Point au-dessus
duquel s’effectuera la taille. Anneau sur la tige de certaines graminées. Radicelle hypertrophiée d’une
fabacée (légumineuse) fixant l’azote par symbiose avec un microbe, le rhizobium.
Nitrophile
Se dit d’une plante qui assimile de préférence les produits résultant de la transformation des matières
organiques mortes (ammonium, nitrites, nitrates). Les substrats riches en composés azotés. Ex :orties
Nothotaxon
Taxon d’origine hybride.
Nucelle
Tissu végétal diploïde formant l’intérieur de l’ovule et qui entoure le sac embryonnaire.
Nucule
Fruit sec indéhiscent à paroi dure. Ex : la noisette.
Nue
Se dit d’une fleur totalement dépourvu d’enveloppe florale.
O
Ob
Préfixe signifiant : à l’envers. Ex Obcordé, obconique, obpyramidal etc..
Obconique
En forme de cône renversé.
Oblong
Plus long que large et arrondi aux 2 extrémités.
Ob cordé
Feuilles oblongues au sommet, partagé en 2 lobes arrondis leur donnant ainsi la forme d’un cœur,
comme celles de l’Amicia.
Ob ovale
Ovale avec la plus grande largeur en haut.
Obovoïde
Qui a la forme d’un œuf renversé, la plus grande largeur étant située vers le sommet.
Obpyramidal
En forme de pyramide renversée.
Obtus
A sommet arrondi.
Ochréa
Masc, Petite graine enveloppant la base de l’entrenoeud, au niveau de l’insertion des feuilles, chez les
Polygonacées.
Œil
Désigne le bourgeon.
27
Œilleton
Bourgeon qui se développe à l’aisselle des feuilles ou au collet des racines (rejets) qui peut être détaché
pour être multiplié.
Oignon
Synonyme de bulbe (tige raccourcie en plateau charnu et portant des écailles également charnues)
Oligotrophe
Se dit d’un milieu pauvre en éléments assimilables par la végétation. Ex : une eau oligotrophe
Oligophagie
cas typique le doryphore qui ne se nourrit que de quelques espèces de la famille des solanacées.
Contraire Polyphagie
Ombelle
Inflorescence constituée par des fleurs dont les pédoncules d’une même longueur partent d’un même
point de la tige comme un parasol, et rayonnent pour leur faire prendre, dans leur ensemble, une
disposition plane ou plus ou moins convexe.
Ombellule
Petite ombelle faisant partie d’une ombelle composée.
Ombilic
Petite dépression observée sur certains fruits, notamment sur les akènes de certaines astéracées,
indiquant l’endroit où le fruit était attaché au réceptacle.
Ombrophile
grec ombros=pluie philos=ami. Se dit d’une plante qui aime des conditions climatiques humides.
Onglet
Partie inférieure et rétrécie d’un pétale reliant celui-ci au calice.
Oogamie
Se dit si le gamète femelle n’est pas flagellé et que le gamète mâle est flagellé.
Oogone
(du grec ôon œuf et gonê génération)
Organe dans lequel se forment les oosphères, chez les algues, certains champignons.
Oosphère
(du grec ôon œuf et sphaira sphère)
Gamète femelle correspondant dans le règne végétal à l'ovule des animaux.
Opercule
Couvercle recouvrant totalement ou partiellement l’ascidie fermé à l’état jeune, ouvert ensuite et non
doué de mouvement
Ophtalmique
Utilisé pour certaines affections de l’œil et de la paupière.
Opposé
Des feuilles opposées sont placées l’une en face de l’autre, à la même hauteur sur la tige.
Orbiculaire
Arrondi selon une forme se rapprochant de celle du cercle.
Oreillette
Prolongement vers l’arrière de la base du limbe formant 2 lobes.
Organite
Elément cellulaire différencié assurant une fonction physiologique.
Orophyte
Se dit d’une plante qui pousse en montagne (oros = montagne)
Osmose
Déplacement de 2 liquides (en général de concentration différente) qui s’opère au travers d’une paroi
semi-perméable.
Osmotique
Relatif au phénomène de l’osmose.
Ostiole
Nom donné à l’ouverture située à l’extrémité des figues.
Ovaire
Partie du pistil qui contient les graines en formation (ovules). Partie inférieure du pistil dans laquelle
sont contenus les ovules
28
Ovale
Se dit d’un organe plan dont la surface rappelle celle d’une coupe longitudinale pratiquée dans un œuf,
le « gros bout » étant situé vers le bas.
Ovoïde
D’une forme proche de l’ovale.
Ovule
Petit corps pluricellulaire contenu dans l’ovaire. Après fécondation, il donne la graine.
P
Pailler
Déposer un tapis de paille ou tourbe au pied d’une plante.
Paillettes
Lame membraneuse sur certains capitules chez les Composées.
Palais
Renflement fermant plus ou moins la gorge de quelques corolles irrégulières.
Paléole ou paléa
Glumelle supérieure dans lépilet des poacées.
Palisser
Fixer une plante sur un support.
Palmati
Le suffixe dépend de la profondeur du découpage du limbe d’une feuille « palmée »
Palmatifide
Se dit d’une feuille dont le limbe est palmé à divisions peu profondes, pointues. et découpé en segments
séparés par des sinus atteignant approximativement le milieu de l’intervalle séparant 2 nervures
principales.
Palmatilobé
Se dit d’une feuille dont le limbe est palmé et lobé dont les divisions dépassent la moitié de la feuille..
Palmartite
Se dit d’une feuille dont le limbe est palmé et découpé en segments séparés par des sinus plus profonds
que le milieu de l’intervalle séparant 2 nervures principales.
Palmitipartites
Se dit d’une feuille palmée dont les divisions atteignent la moitié de la feuille.
Palmatiséqué
Se dit d’une feuille dont le limbe est palmé et profondément découpé en segments presque
complètement distincts, à peine soudés entre eux dont les divisions atteignent la base de la feuille.
Palmé
Feuille dont les éléments ou les nervures partent d’un même point ou divisé en segments et se
réunissant en un centre commun (palmier)
Palminervé
Désigne des feuilles dont la forme et les nervures sont de type « palmées ».
Palustre
Se dit d’une plante qui évolue dans ou près d’un marais.
Palynologie
Etude des pollens.
Panachure
Combinaison de 2 ou plusieurs couleurs sur une feuille ou une fleur.
Panicule
Inflorescence dans laquelle les axes secondaires vont en décroissant de la base au sommet.
Papilionacée
Fleur des légumineuses, irrégulières comprenant un étendard , 2 ailes et une carène.
Papilleux
Couvert de papilles, de petites rugosités coniques ou hémisphériques.
29
Pappe ou Pappus
Touffe de poils qui apparaît chez les composées par modification du calice et qui sert à porter les
graines. Peut se dire pour d’autres familles.
Papyracé
Ayant la consistance du papier ex : les bractées papyracées.
Paracorolle
Ensemble des appendices, éventuellement coalescents, insérés à la face interne du périanthe et
présentant parfois la forme d’un cylindre ou d’une cloche. La « couronne » des narcisses
Paraphyse
Cellule ou filament stérile intercalé entre des cystes ex : les cellules à sommet épaissi intercalées entre
les sporocystes des algues du genre Laminaria ou des asques : champignons ascomycètes.
Parasite
Les plantes parasites sont dépourvues de chlorophylle et se nourrissent aux dépens des hôtes sur
lesquels elles vivent. L’orobranche est un parasite, le gui est un hémiparasite.
Pariétal
Se dit de la placentation lorsque les ovules sont fixées sur la paroi de l’ovaire.
Paripenné
Feuille composée dont les folioles sont en nombre pair (sans foliole terminale)
Parténocarpiquée
Fructifie en l’absence de pollinisation
Parthénocarpiée
Fruits se développant et mûrissant sans qu’il y ait eu fécondation comme chez le figuier chaque fois
qu’il y a production de figues fleurs.
Pauciflore
Qui a peu de fleurs (inflorescence)
Pectiné
En peigne sur un rameau (les aiguilles)
Pectoral
Exerce une action bénéfique sur l’appareil respiratoire. Les plantes béchiques et pectorales sont
expectorantes.
Pédicelle(m)
Petite tige portant une fleur ou plus généralement un organe. Support immédiat ou petite queue qui
porte la fleur.
Pédoncule
Tige primaire ou axe de la hampe florale. Dernier article de la tige terminé par une fleur ou un fruit.
Pellucide
Mince et presque transparent.
Pélorie
Etat d’une fleur qui, étant habituellement à symétrie bilatérale, prend, dans un cas individuel une forme
à symétrie axiale. Cette anomalie est fréquente chez les Scrophulariacées – ex : digitale.
Pelté
Caractérise un limbe orbiculaire dont le pétiole s’insère en un point situé à la surface de la face
intérieure. Feuille en forme de bouclier.
Pennati
Relatif au découpage en lobes d’une feuille « pennée », dont la profondeur est indiquée par le suffixe.
Pennatifide
Penné et à lobes aigus.
Pennatilobé
Feuille découpée des 2 côtés avec des découpures peu profondes (moins profonde que pennatifide)
Pennatipartite
Penné et divisé presque jusqu’à la nervure centrale.
Pennatisêqué
Feuille dont l’incision des divisions atteint la nervure centrale. Diffère de la feuille composée par ses
lobes non articulés.
Penne
Petite feuille qui compose la feuille pennée (foliole) du palmier. Chez les fougères, division de 1er ordre
dans le cas d’une feuille 2 à plusieurs fois divisées.
30
Penné (fecille)
Disposé de chaque côté d’un axe comme les barbes d’une plume. Une feuille pennée est une feuille
composée dont les folioles disposées de chaque côté de l’axe simulent les barbes d’une plume.
Linparipennée ou paripennée selon qu’il y a une foliole terminale ou non.
Péponide
Fruit de nombreuses espèces de Cucurbitacées.
Pérennant
Se dit d’une plante habituellement annuelle ou bisannuelle pouvant ainsi, dans certaines conditions, se
comporter en plante vivace.
Perfoliée
Se dit à propos des feuilles qui, entourant la tige, semblent traversées par celle-ci.
Périanthe
Enveloppe des fleurs. Ensemble sépales et pétales constituant respectivement le calice et la corolle.
Ensemble des enveloppes florales stériles (calice et corolle) entourant les organes sexuels de la plante.
Péricarpe
Paroi du fruit. Ensemble des tissus du fruit entourant la graine. Résulte de la transformation de la paroi
de l’ovaire. Il est simple (noisette) à 2 couches (baie) ou a 3 couches (drupe)
Péricline
Péri = un élément Grec « peri » = autour – latin « clinare » = incliner. Involucre des fleurs comme les
marguerites. Il peut être squameux
Péridium
Enveloppe close interne (endopéridium) ou externe (expodéridium) enfermant les spores de certains
champignons, notamment l’ancien ensemble des Gastéromycètes.
Périgone
Périanthe indifférencié (pétales, sépales pétaloïdes).
Périgyne
Se dit d’une fleur dont les étamines et le périanthe sont insérés autour de l’ovaire, sur les bords du
réceptacle.
Périspore
Enveloppe extérieure de la spore de certaines fougères, distinctement séparée de la paroi sporale
proprement dite et souvent translucide.
Péristome
Sorte de couronne située au sommet de l’ascidie des Népenthes, recourbée vers le bas de chaque côté et
formée d’anneaux prolongés à l’intérieur par une pointe acérée.
Perlite
silicate naturel en particules. C’est une roche volcanique vitreuse et riche en eau utilisée pour alléger les
mélanges tourbeux.
Persistant
Qui ne perd pas ses feuilles en hiver. Une plante persistante est une plante toujours verte dont les
feuilles vivent plusieurs années. S’il perd ses feuilles en cas de grand froid on dira persistant hors gel ou
semi-persistant)
Pétale
Pièce de la corolle (onglet et limbe)
Pétiole (m)
Partie rétrécie de la feuille forme queue par laquelle elle tient à la tige. Partie étroite et allongée
qui relie le limbe de la feuille à la tige (queue de feuille). On dit alors d’une feuille qu’elle est pétiolée
Pétiolule
Chez une feuille composée, petit pétiole portant le limbe d’une foliole ou d’une pinnule . Une foliole
pétiolulée.
PH
Indice de la concentration des ions d’hydrogène contenus dans une solution. Au-dessus de ph 7 la
solution est alcaline, au-dessous elle est acide.
Phanérogames
Plantes à fleurs dont les organes reproducteurs sont apparents.
Phanérophyte
Plante ligneuse dont les bourgeons de renouvellement passent la mauvaise saison à + de 50cm du sol.
Phénotype
Caractéristiques physiques et physiologiques d’un individu résultant de son génotype et de son
environnement.
Phénomène attraction répulsion (attractant répellant) les plantes avec leur drogue attirent où repoussent ex : le ver à soie, le mûrier
l’attire par 6 moyens :
31
4 substances odorantes guident son vol : Citral, acétate de linalyle, linalol, acétate de terpinyl.
1 l’incite à mordre la feuille : Bêta silostérol
3 le stimulent à avaler : Cellulose, silicates, phosphates
1 loi veut que ce soit la synergie de tout ceci qui ait de l’effet, isolément les drogues n’ont aucun effet
Phloème
Tissu transportant des substances nutritives dans toute la plante.
Photopériodisme
Déclenchée par la durée changeante du jour et de la nuit.
Photosynthèse
Processus qui utilise’ l’énergie lumineuse pour fabriquer une substance nutritive, le glucose, à partir de
molécules d’eau et de gaz carbonique. Avec le glucose elles fabriquent de l’amidon (réserve
énergétique) et de la cellulose avec lesquelles sont constituées les parois cellulaires.
Phycoérythrine
Pigment secondaire (rouge) captant des suppléments d’énergie chez la plante.
Phyllode (m)
Pétiole qui s’aplatit formant une lame remplaçant le limbe de la feuille ds ses fonctions physiologiques.
Phytothérapie
Traitement des maladies par les plantes.
Piliforme
En forme de poil
Pinnule
Chez les fougères, division ultime des folioles.
Pionnière (espèce)
Espèce capable de s’implanter parmi les 1ères dans un environnement difficile (plage sableuse, éboulis
montagneux, terre brûlée après incendie).
Piridon
Fruit complexe de certaines espèces de Rosacées dont le type est la poire.
Pisiforme
De l’aspect et de la grosseur d’un pois
Pinnule (f)
sous division des pennes chez les palmiers.
Pistil (m)
Organe femelle de la fleur comportant l’ovaire, le style et le stigmate. Organe des Angiospermes formé
d’1 ou plusieurs carpelles. Il se compose de l’ovaire, du style et du stigmate, le style est parfois absent.
Pivotante
Se dit d’une racine très grosse par rapport aux radicelles et s’enfonçant verticalement dans le sol ex : la
carrotte.
Placenta
Partie intérieure de l’ovaire sur laquelle les ovules sont insérés par l’intermédiaire d’un funicule.
Placentation
Disposition des ovules dans l’ovaire.
Plagiotrope
Orienté horizontalement.
Planogamie
Se dit quand les gamètes mâles et femelles sont flagellés.
Plant
(ou plantule) jeune plante destinée à être replantée.
Pleurocarpe
Se dit d’une mousse » dont les sporophytes se trouvent sur les côtés de la tige.
Pluriloculaire
Présentant plusieurs loges. Un ovaire pluriloculaire.
Pneumatophore
Organe respiratoire aérien émergent des racines de certains arbres des marécages (cyprès chauve)
Pollen
Corpuscules nés dans les anthères, fécondants. Grains porteurs des caractères mâles. Nom des grains de
pollen : les balles appartiennent au blé, celles qui sont hérissées à la rose trémière, le petit pain est le
pollen de l’ail et celui qui a 3 cornes arrondies à la bruyère. Tous ces grains sont remplis d’une
poussière très fine nommée Forilla.
Pollinie
Amas de grains de pollen soudés en masses plus ou moins compactes que les pollinisateurs transportent
32
Pollinisation
Passage du pollen de l’anthère au stigmate (autofécondation). Elle peut être croisée d’une plante vers
une autre.
Polmyadelphe
Se dit d’une fleur dont les étamines sont organisées en plus de 2 groupes (diadelphe)
Polycéphale
A plusieurs capitules
Polycormique
A plusieurs troncs
Polygame
Qui a des fleurs mâles ou femelles et hermaphrodites en même temps.
Polymorphe
Très variable, présentant de nom
Polypode
Fougère des vieux murs du genre polypodium. On utilise le chevelu des racines de cette plante
débarrassée des rhizomes pour certains composts.
Praliner
Enrober les racines, ou des graines, de boue (+hormone d’enracinement)
Préfloraison
Disposition des pièces du périanthe dans le bouton, avant l’épanouissement de la fleur.
Propagule
Petite feuille épaisse qui pousse au sommet des tiges et permet la propagation de la plante en formant
une sorte de bouture naturelle. Les droséras pygmées utilisent largement ce procédé, leurs propagules
sont souvent appelées gemmes. (Kalanchoe)
Prostré
Couché sur le sol.
Protandre
Fleur hermaphrodite dont les étamines se développent avant les carpelles.
Prothalle
(du grec thallos branche) Petite lame verte résultant de la germination des spores de fougères ou de
plantes voisines et portant les anthéridies et les archégones.
Protogyne
Se dit d’un organisme dont les caractères sexuels femelles sont matures et fonctionnels avant les
caractères sexuels femelles. Antonyme : protogyne
Protozoaire
Etre unicellulaire à noyau distinct sans chlorophylle souvent muni d’une bouche.
Pruine
Matière cireuse souvent glauque et fragile.
Pruineux
Se dit d’une feuille, d’un fruit recouvert de pruine.
Psammophile
Qui pousse dans des substrats sableux.
Psammohalophyte
plante qui supporte à la fois la salinité et la sécheresse des sols sablonneux.
Pseudo-fruit
faux fruit (figue, pomme, sycone)
Ptérogyne
Se dit d’une fleur hermaphrodite dont les carpelles sont mûrs avant que les étamines ne libèrent leur
pollen.
Proximal
Proche de la base ou du lieu d’insertion d’un organe. Opposé à Distal.
Pruineux
couvert de pruine. C’est-à-dire d’une substance très finement farineuse pouvant être enlevée par simple
frottement. La pruine des raisins et des prunes.
Psammophile
Se dit d’une plante végétant principalement sur des sols sableux.
Pubérulent
Légèrement ou momentanément pubescent.
Pubescent
Poilu. Couvert de poils fins et courts.
Purgatif
Très fortement laxatif accélérant le transit et irritant parfois la muqueuse intestinale.
33
Putrivore
Qui se nourrit de substances en décomposition.
Pyrophile
Se dit d’une plante dont la propagation est favorisée par le feu.
Pyrophytes
Plante qui a besoin du feu pour se régénérer. Le feu provoque des réactions chimiques et thermiques qui
favorisent la germination des graines (eucalyptus). Plantes qui se protège contre le feu avec un parefeu : liège des chênes, lièges, écaille (prothéa)
Pyxide
Capsule déhiscente à couvercle s’ouvrant transversalement à maturité. Grec Pixis = coffret
Pulvérulent
Se dit d’une partie de la plante que l’on observe comme étant recouverte d’un duvet si fin qu’il rappelle
l’aspect de la poussière.
Q
Quadrangularis
A 4 angles
Quadrifide
Qui a 4 divisions
Quadrifolius
A 4 feuilles
Quercus
Chêne
Quinaire
Se dit d’une fleur dont la structure florale = 5 sépales, 5 pétales, 5 étamines, ovaire en pyramide à 5
faces et 5 loges.
Quinquefolius
A 5 feuilles
R
Racème (m)
Synonyme de grappes. Inflorescence en forme de grappe.
Rachis
(du grec rhakhis) Pétiole ou axe principal d’une fronde ou bien axe central, commun, d’une feuille
composée ou d’une inflorescence ou d’une frutescence, d'un épi. Ou partie du pétiole sur laquelle
s’attachent les folioles des feuilles pennées (palmier)
Racine
Organe de la plante en général souterrain dépourvu de feuilles, fixant la plante au sol et qui sert à
l’absorption de l’eau et des matières solubles.
Radiaire (symétrie)
Une fleur est dite à symétrie radiaire lorsqu’elle présente plus d’un plan de symétrie.
Radical
Qui croît à partir de la racine. On parle des feuilles radicales pour désigner des feuilles qui naissent au
collet de la plante ex : les feuilles de primevère.
Radicant
Se dit d’une tige, généralement couchée ou courbée vers le sol, émettant des racines adventives.
Radicaux libres
Atomes libres d’oxygène qui, en se combinant, créent des chaînes moléculaires non élastiques. Peuvent
faire vieillir la peau.
Radicelle
Racine secondaire très petite. Ne pas confondre avec radicule.
Radicule
1ère racine de l’embryon dans la graine.
34
Ramille
jeune rameau fin et grêle, souvent cassant.
Ramule
rameau de dernier ordre.
Réceptacle
Axe de la fleur, généralement très court (conique, discoïde, concave etc..) sur lequel sont fixées toutes
les parties florales. Egalement partie terminale d’un pédoncule + ou – élargi et parfois charnu sur
laquelle sont insérées les fleurs d’un capitule comme chez les astéracées ou encore qui est creusé en une
sorte d’outre charnue comme chez le figuier. .
Ré dupliqué
Plié suivant la longueur de la feuille avec les bords tournés vers le bas (palmier).
Réfléchi
Recourbé d’environ 180° vers le bas ex : des sépales réfléchis.
Réfracté
Se dit d’un organe, notamment un pédicelle, dirigé vers le bas.
Régime
Nom donné aux inflorescences des monocotylédones, puis fruit multiple de palmiers, de bananiers.
Rejet
Jeune pousse (scion) qui naît de la souche ou de la racine.
Reminéralisant
Permet par un apport de sels minéraux et d’oligo-éléments de reconstituer l’équilibre minéral du corps.
Réniforme
En forme de rein. Une feuille réniforme.
Repiquage
Opération consistant à remettre en terre en les espaçant des petites plantules qui poussaient trop serrées.
Résine
Sève visqueuse produite par certains végétaux pour se protéger des insectes qui attaquent le bois :
Conifères, baumier …
Résolutif
Produit la résolution des engorgements et inflammations ce qui fait revenir les tissus à leur état normal.
Réticulé
Marque des nervures entrelacés sur les graines (palmier) les cormes.
Rétus
Tronqué et légèrement déprimé au sommet.
Reviviscence
Propriété de certains végétaux qui peuvent, après avoir été longtemps desséchés, reprendre vie à
l’humidité.
Révoluté
Se dit d’un organe dont les bords sont enroulés en-dessous ou vers l’extérieur.
Révulsif
En application externe, provoque la rougeur de la peau associée à un échauffement. En usage interne,
contribue au décongestionnement d’organes ;
Rhizome
Tige charnue sans chlorophylle se développant de façon horizontale le plus souvent souterraine de
certaines plantes vivaces et possédant bourgeons et racines. Tige souterraine ou affleurante
généralement horizontale émettant des racines et des tiges.
Rhomboïdal
En forme de losange.
Ripicole
Se dit des plantes des rives d’eau courantes ou stagnantes.
Ripisylve
Se dit des forêts sur les berges des cours d’eau.
Roncinée
Se dit à propos d’une feuille pennatifide qui vers le bas du limbe à dents aigües rabattues.
Roselière
Population de grands hélophytes.
Rosette
Feuilles étalées régulièrement à la base de la tige. Ensemble de feuilles radicales formant un cercle.
35
Rostellum
Chez les orchidacées, appendice en forme de bec ou parfois subglobuleux, situé au sommet du
gynostème. Le rostellum proviendrait d’un stigmate stérile.
Roténone
Substance insecticide provenant de la racine d’une légumineuse d’Asie tropicale.
Rubané
en forme de ruban.
Rubéfiant
Qui produit une rougeur à la surface de la peau ; Produit une irritation et une rougeur de la peau.
Rudéral
Une plante rudérale pousse sur les décombres ou les détritus, les bords de route. Généralement non loin
des habitations.
Ruguleux
Légèrement rugueux.
Rupicole
Se dit d’une plante qui vit sur les parois rocheuses (à distinguer de saxicole)
Rusticité
Capacité à s’adapter à des conditions différentes de celle que la plante avait dans son pays d’origine.
S
Sagitté
Forme de fer de flèche munie de 2 oreillettes triangulaires prolongeant la base du limbe (feuille)
Samare.
Akène à une graine accompagné d’une e aile membraneuse.
Saprophyte
Plante dépourvue de chlorophylle tirant de l’humus les substances nécessaires à sa vie, généralement
par l’intermédiaire d’un champignon vivant autour de ses racines ou dans celle-ci. Ex : le sucepin.
Sarmenteux
Se dit d’un arbuste ou d’une liane à longs rameaux flexibles et retombants ayant besoin d’un support
pour se développer.
Saprophyte
Plante se nourrissant exclusivement de matières organiques en décomposition.
Saxicole
(ou saxatile) qui croît sur les rochers.
Scabre
Se dit d’une surface, d’un axe ou d’une arête rude au toucher.
Scarieux
Membraneux, translucide ou transparent.
Scarification
Incisions superficielles sur des graines dures avant leur mise en germination.
Sciaphile
Plante apte à se développer à l’ombre avec très peu de lumière.
Scion
Très jeune tige d’arbre venue en pépinière (1 ou 2 ans)
Sclérophylle
Plante à feuilles dures, à cuticule épaisse, adaptée à la sécheresse.
Scorpioïdes
Roulé en crosse.
Scrobicule
Petite fossette moins profonde qu’un alvéole et plus ou moins arrondie à la surface d’un organe, dit
scrobiculé ex : le pied de certains lactaires.
Sédatif
Calme et régularise l’activité nerveuse.
36
Segment
Division du limbe de la feuille. Dans un limbe 2 à 3 fois penné, on réserve le nom de segment foliaire
aux dernières subdivisions reconnaissables.
Semence
Graine propre à la reproduction.
Semi-persistant
Soit conserve une partie de ses feuilles l’hiver, soit perd ses feuilles seulement en cas de grand froid.
Semi-rustique
Se dit d’une plante ne survicvant pas aux grands froids
Sempervirent
Plante au feuillage toujours vert
Sépale
pièce du calice, soudée ou libre. Partie de la fleur à l’aspect de feuille. Les sépales forment autour du
bouton de fleur un calice qui le protège.
Sérulé
Se dit d’une feuille dont le bord est garni de dents fines comme celles d’une scie.
Sessile
Sans pédoncule (fleur) . sans pétiole (feuille), fleur sans pédoncule, anthère sans filet).
Caractère d’une feuille, d’une fleur ou d’un organe dépourvu de tige et fixé directement sur la tige ou la
branche.
Sétiforme
Qui a la forme d’une soie.
Sève
Liquide constitué d’eau, de minéraux et de sucre circulant dans la plante.
Silicule
Petite silique. Fruit sec, allongé, cylindrique ou aplati, s’ouvrant en 2 valves et laissant les graines
appliquées contre une cloison membraneuse qui persiste après la chute des valves.
Silique (f)
Capsule spécifique des crucifères s’ouvrant en 2 valves, les graines sont attachées à une
cloison médiane. Fruit sec déhiscent à 2 loges provenant de 2 carpelles. Il renferme plusieurs
graines appliquées contre une cloison membraneuse. Il est au moins 4 fois + long que large.
Siliquiforme
En forme de silique
Sillonné
Creusé de sillons, de raies longitudinales.
Sinué
A bords sinueux (feuille)
Soie
Poil allongé et raide.
Sol frais
Sol bien alimenté en eau toute l’année grâce à une bonne rétention de l’eau, à une bonne pluviométrie
ou à la présence d’une nappe d’eau proche de la surface.
Sol sec
Présente un fort déficit d’eau en été.
Sommité
Extrémités des plantes fleuries (bourrache)
Sore
(du grec sôros, tas) Groupe de sporanges chez les fougères.
37
Souche
Tige dans sa partie souterraine
Souder
Processus d’unification des parties anatomiques du végétal, anciennement distinctes les unes des autres.
Elles ne forment alors plus qu’un élément unique.
Sous-arbrisseau
Arbrisseau à port bas, dont le tronc est ligneux et les branches souples.
Sous-espèces
Subdivision de l’espèce formant un nombre d’individus qui occupent à l’intérieur de l’espèce leur
propre aire de répartition et qui possèdent un nombre de caractères communs par lesquels ils se
distinguent des sujets typiques de l’espèce. Abréviation : ssp.
Spadice (m)
Epi de fleurs dont l’axe est épais et charnu (Aracées et certains palmiers).
Spathe
Bractée enveloppant ou soutenant une fleur ou une inflorescence. La spathe est une grande bractée qui
enveloppe une inflorescence entière ou seulement de base.
Chez les monocotylédones.
Spatulé
En forme de spatule, élargi au sommet, atténué en bas.
Spermoderme ou testa
Enveloppe protectrice de la graine et de l’embryon.
Sphaigne
(ou sphagnum). Mousse calcifuge de sites humides.
Spiciforme
Presque en forme d’épi.
Spicule
Petit épi
Spinuleux
Présentant quelques petites épines.
Spiralée(préfloraison)
Dans le bouton, les pièces du périanthe sont disposées en spirale sans que leurs bords se recouvrent.
Spontané
Se dit d’une plante qui croît à l’état sauvage dans le territoire considéré.
Sporange
(de spore, et gr. aggos, vase.) Sac ou urne contenant les spores, chez les fougères, les mousses, les
moisissures, les algues,...
Spore (f)
(du grec spora, semence)
Élément unicellulaire produit et disséminé par les végétaux et dont la germination donne soit un nouvel
individu (bactérie), soit une forme préparatoire à la reproduction sexuée (mousse, prothalle de fougère,
38
mycélium primaire de champignon).
Note : la spore mâle des plantes à fleurs est la graine de pollen.
Sporocarpe
Organe globuleux ou ellipsoïdal de certaines fougères (Marsilea et Salviniales) présentant une
enveloppe résistante et contenant un ou plusieurs sporanges.
Sporogone
Nom donné, chez les mousses, à l'ensemble du sporange en urne et de la soie qui le porte.
Sporophyte
Individu végétal issu d'un œuf fécondé, et qui, à maturité, porte des spores.
Le sporophyte est réduit à un sporogone chez les mousses ; chez les plantes supérieures, il constitue la
plante presque entière.
Squamiforme
En forme d’écailles
Staminal
Concernant l’étamine .
Staminode
Organe souvent pétaloïde provenant de la transformation d’une étamine qui ne produit pas de pollen.
Les hybrides sont souvent stériles.
Stérile
Fleurs à pièces fertiles absentes. Plante qui ne produit pas de graines, étamine qui ne produit pas de
pollen. Les hybrides sont souvent stériles.
Stigmate
Partie supérieure gluante du pistil sur laquelle se fixent les grains de pollen au moment de la
pollinisation. Partie sommitale du style généralement renflée dont l’épiderme est spécialement adapté
à recevoir le pollen et favoriser sa germination.
Stimulant
Excite les fonctions d’éveil, d’activité nerveuse et vasculaire. Il existe des stimulants d’organes
précis par ex/ du cœur et du tube digestif.
Stipe (m)
Tronc souvent colonnaire, sans ramifications, des palmiers.
Stipelle
Petit appendice analogue à une stipulme, présent à la base des folioles de certaines feuilles composées.
Stipité
Porté sur une sorte de pied ou support (tige)
Stipule
Appendice portée à la base de la feuille au niveau de son point d’insertion sur la tige. en forme de
feuille, de languette, parfois épineux.
Stolon
Tige grêle naissant de la base d’une plante et qui s’allonge, rampant en général à la surface du sol,
donnant naissance à des feuilles susceptibles de se constituer en individus distincts.
Stomachique
Qui favorise la digestion gastrique.
Stomate
orifice de respiration de la feuille
Stratification
Méthode appliquée aux graines qui par une exposition au froid pendant un certain temps permet leur
bonne germination.
Strobile (m) ou cône
Inflorescence de conifère ou de Cycadale, à fleurs unisexuées (feuilles carpellaires et écailles)
Style
Prolongement de l’ovaire portant le stigmate.
Stylopode
Disque ou coussinet nectarifère qui couronne le fruit des apiacées et qui porte les styles.
39
Sub
Préfixe signifiant : presque. Subotus, subovale, subentier etc…
Subéreux
Constitué de liège se dit d’une écorce liégeuse.
Suborbiculaire
Presque arrondi
Subsessile
Presque sessiles, c’est-à-dire feuilles à pétiole ou fleurs à pédoncule à peine marqué.
Subspontanée
Plante introduite qui retourne à l’état sauvage par semis spontanés.
Subulé
Allongé et pointu comme une alène (poinçon)
Succulente
Qui fait des réserves d’eau.
Sudorifique
Stimule la transpiration
Suffrutescence
Plante à tige ligneuse en bas, puis herbacée en haut.
Suffusé
latin »suffusio » de sub= sous et fundere= verser. Infiltrrer de manière diffuse. S’utilise fréquemment
dans les descriptions de couleurs des roses.
Supère
Se dit de l’ovaire inséré sur le même plan que les autres pièces florales au-dessus.
Sycone (m ) ou figue
pseudo-fruit du genre ficus, constitué par un réceptacle charnu de fleurs unisexuées et qui donne une
infrutescence d’akènes.
Sympodiale
Se dit d’une orchidée qui développe chaque année de nouveaux pseudo-bulbes assez plats surmontés de
plusieurs feuilles, des hybrides comme l’Odontoglossum.
Syncarpie
Soudure anormale de plusieurs fruits.
Systématique
Science qui classe les êtres vivants selon différents critères. La systématique des végétaux se fonde
surtout sur les caractères des fleurs et des fruits.
T
Taillis
nouvelles tiges.
Peuplement d’arbres coupés au niveau du sol et dont les bourgeons de souche ont rejeté un ensemble de
Taxon
Unité de classification (famille, genre, espèce, etc…) au pluriel taxa . Un taxon vivant est un système
de populations d’individus génétiquement apparentés.
Tégument
Enveloppe parfois très dure des graines.
Teinture mère
Préparation pharmaceutique obtenue par macération dans l’alcool à différentes concentrations soit de
plantes fraîches, soit de plantes sèches.
Tépale
Pièce florale dont on ne pas dire s’il s’agit d’un pétale ou d’un sépale. Pièce d’un périanthe dont tous
les éléments sont semblables entre eux (pas de distinction entre pétales et sépales)
Ternée
Par 3. Se dit d’une feuille composée de 3 folioles apparemment égales ou à 3 segments eux-mêmes
encore divisés 1 ou 2 fois en 3 parties (feuilles alors 2 ou 3 fois ternées)
Terpènes
Produits hydrocarbonés conte nus dans les essences naturelles et que l’on extrait de certains végétaux.
Terre de bruyère
Terreau acide et pauvre, sableux
Terre franche
Sol idéal, constitué de sable et d’argile avec également de l’humus et du calcaire
Tétra
Préfixe signifiant 4 ou 4 fois.
40
Tétrade
Groupe de 4 spores ou de 4 grains de pollen.
Tétrakène
Fruit sec se fragmentant en 4 akènes, ceux-ci d’abord plus ou moins soudés entre eux.
Tétramère
Formé de 4 parties, ou nombre multiple de 4
Tétragone
A section quadrangulaire.
Thèque
Partie de l’anthère comportant les sacs polliniques ; chaque étamine comprend généralement 2 thèques,
rarement plusieurs ou 1 seule.
Thermophile
Qui a besoin de chaleur ou qui aime les milieux exposés au soleil.
Thérophyte
Annuelle, passant la mauvaise saison à l’état de graine.
Thyrses (m)
Elément disposé en pyramide (inflorescence)
Tige
Axe d’une plante comportant des feuilles et se terminant par un bourgeon pouvant être aérienne ou
souterraine
Tigelle
Chez les graines, partie de la plantule qui fournira la tige de la plante ;
Tissu
Ensemble de cellules ayant la même fonction.
Tomenteux
Couvert de poils courts serrés et doux, imitant un duvet. Aspect cotonneux.
Tonicardiaque
Cardiotonique.
Tonique
Exerce une action fortifiante et défatigante de l’organisme.
Topiaire
Art des jardins consistant à réaliser des sculptures figuratives sur des végétaux ligneux (buis)
Torminalis
qui guérit les coliques, pour mettre en avant les propriétés médicinales.
Totum
Pour les plantes qui agissent en concertation afin de produire une substance active.
Tourbe
Roche organique, sorte de charbon fossile qui se forme dans les tourbières par décomposition partielle
de végétaux (carex, sphaignes) contenant 60% de carbone, la tourbe est un combustible médiocre
dégageant beaucoup de fumée. Produit humifère utilisé essentiellement pour améliorer les qualités
physiques d’une terre trop lourde ou ne retenant pas l’humidité.
Tourbière
Marécage souvent acide et pauvre en matière organique où se développent habituellement les
sphaignes et les plantes carnivores Hypnes, drosera… où se forme la tourbe.
Traçant
Racine ou rhizome se développant loin du pied initial.
Triaperturé
Se dit du grain de pollen typique des dicotylédones ayant en principe 3 sillons ou pores germinatifs et
présentant un système radiaire.
Trichome
Ensemble de poils tapissant la surface d’un organe végétal.
Trichotome
Se dit de l’axe d’un rameau , organe ou inflorescence partagé en un ou plusieurs fois « trifurqué » en
ramifications d’importance sensiblement identiques.
Trifide
Divisé en 3 parties ou en 3 lobes pointus
Trifolié
Se dit d’une feuille dont le pétiole porte 3 folioles.
Trigone
A 3 angles
Triloculaire
Se dit d’un fruit à 3 loges.
41
Triquètre
3 angles saillants ou a section triangulaire (tige)
Tronc
Axe principal, lignifié des arbrisseaux, arbres et qui portent des branches, feuilles, fleurs et fruits.
Tronqué
Comme coupé par une ligne ou un plan transversal.
Tube
Partie inférieure d’une corolle, d’un calice ou d’un périgone formé par la soudure des pétales, des
sépales, ou des tépales.
Tubercule
Renflement de la tige ou de la racine contenant des réserves.
Tubercule
Renflement souterrain de tige contenant des substances de réserve ; muni d’un œil ou de plusieurs
bourgeons. Petite excroissance en forme de verrue.
Tubéreux
Qui se renfle comme un tubercule.
Tubuleuse
Fleurs en tube, placés au centre (disque) des Composées.
Turion
Bourgeon de certaines plantes se formant pour résister aux rigueurs de l’hiver et en vue du
renouvellement de la plante au printemps. Synonyme : hibernacle. (bambou)
U
Ubiquiste
Caractère d’une plante dont la répartition géographique est très étendue dans le monde.
Unciné
adj. Se dit d’1 organe en forme de crochet ou terminé par un crochet (feuille, carpelle…)
Unilatéral
Adj. Se dit lorsqu’un ensemble d’organes est tourné d’un seul côté ex : inflorescence unilatérale.
Uniloculaire
Présentant une seule loge. Un ovaire uniloculaire.
Unipare
Se dit d’une cyme dans laquelle un seul rameau latéral se développe sous l’axe dont la croissance est
arrêtée.
Unisérié
Adj. Se dit d’un organe composé d’une seule file de cellules.
Unisexué
Une fleur unisexuée est une fleur qui ne renferme que des étamines ou qu’un pistil.
Urcéolé
En forme de grelot rond à gorge rétrécie.
Urticant
Un poil urticant a une pointe fragile dont le contenu cause une sensation de brûlure.
Utricule
organe en forme d’outre capable de capturer les proies. Petit sac qui entoure chacune des fleurs
femelles dont seuls les stigmates sortent de l’ouverture au sommet chez les Carex. Le résultat de la
concrescence des 6 tépales.
V
Vacuole
Vésicule du protoplasma de la cellule.
Vaisseau
Elément spécialisé conducteur de la sève.
Valve
Partie latérale d’un fruit déhiscent qui s’ouvre à maturité.
Variété
Plante différente des individus de son espèce par une ou plusieurs caractéristiques de forme ou de
couleur. (En abrégé : var.)
Vasoconstricteur
Provoque le resserrement des vaisseaux sanguins.
Vasodilatateur
Dilate les vaisseaux sanguins provoquant le gonflement des vaisseaux et des tissus irrigués.
42
Vermiculite
substance minérale issue de l’altération du mica et de la biotite et entrant dans la composition du
milieu de culture de certaines plantes.
Vermifuge
Expulse les vers de l’intestin. On utilise différentes plantes selon le vers en cause.
Vernal
du printemps
Vernaculaire
Nom commun d’une plante
Vernalisation
Méthode appliquée aux graines qui par une exposition au froid pendant un certain temps permet leur
bonne germination.
Verruqueuse
(graine) : hérissée de petites excroissances (en principe non piquantes).
Verticillasstre
Inflorescence composée de cymes bipares opposées ou verticillées.
Verticille
Ensemble de pièces disposées en cercle autour d’un axe. Ensemble de 3 ou plusieurs feuilles,
branches ou fleurs, insérées au même niveau sur la tige ;
Vésicant
Rubéfiant. Se dit d’une plante, come l’ortie, qui provoque la formation d’ampoules cutanées.
Vésicule
Organe enflé en forme de vésicule, en forme de petite vessie ou de petite outre. Se dit notamment des
petits sacs operculés des feuilles utriculaires. Une gousse vésiculeuse, un poil….
Vicariante
Espèce remplaçant une autre espèce du même genre dans une région donnée.
Vivace
Plante qui vit plusieurs années. Plus de 3 ans, parties aériennes disparaissant l’hiver.
Viviparité
Chez les plantes, phénomène de reproduction par bourgeonnement adventif sur les tiges, feuilles ou
inflorescences.
Volubile
A propos des tiges qui s’enroulent en spirales autour d’un support.
Vomitif
Emétique
Vrille
Partie modifiée de la tige ou de la feuille qui s’enroule en spirale et grâce à laquelle certaines plantes
grimpantes se fixent sur leur support. Filament de dimensions variables particulier aux plantes
grimpantes et ayant la faculté de s’enrouler sur un support.
Vulnéraire
Propre à guérir une blessure. Contribue à la cicatrisation des plaies et à la guérison des contusions
X.
Xanthophylle
Pigment secondaire (jaunes) captant des suppléments d’énergie chez la plante
Xérophile
Qui aime la sécheresse ou en a besoin
Xérophyte
Se dit d’une plante adaptée aux milieux très secs.
Xylème ou bois primaire. Vaisseaux qui conduisent la sève brute jusqu’aux cellules chlorophylliennes.
Z
Zoochorie
Dispersion des graines(ou du pollen) par les animaux
Zoophyte
Se dit en histoire naturelle de certains animaux inférieurs qui ressemblent à des plantes.
43
Zygomorphe
Fleur présentant une symétrie bilatérale ; sur un plan (irrégulier).
Zygomorphique
Symétrie bilatérale plane qui divise une fleur en 2 parties identiques (voir actinomorphique)
ANTIPRURIGINEUX
Substance qui diminue les démangeaisons.
ANTIRADICAUX LIBRES
Les radicaux libres ( hydroxyl, superoxyde, oxygène singulet, peroxyde d'hydrogène etc..) sont très réactifs chimiquement et
provoquent des réactions en chaîne qui altèrent les structures cellulaires et même l'ADN; ils sont en partie responsables du
vieillissement.
Les radicaux libres sont produits par l'organisme lui-même ou par des agents externes: radiations, ozone, polluants.
Des moyens physiologiques ainsi que de nombreuses substances naturelles anti oxydantes permettent de les contrôler et les
neutraliser.
ANTHOCYANOSIDES --ANTHOCYANIDOL.
Ce sont des pigments phénoliques très répandus chez les végétaux, hydrosolubles et donnant les couleurs rouge à bleu-violet des
fleurs et des fruits.
ANTI-AGGREGANT PLAQUETTAIRE
Les plaquettes sanguines sont de petites cellules sans noyau qui jouent un role essentiel dans la coagulation sanguine et la réaction
inflammatoire.
Activées, elles libèrent de nombreuses substances chimiques importantes et développent des pseudopodes qui leur permettent de
s'accrocher les unes aux autres pour former un caillot; dans certains cas c'est un phénomène qu'il faut éviter.
ANTIASTHENIQUE
Substance qui s'oppose à la diminution des forces psychiques ou physiques, synonyme de tonifiant, antifatigue.
ANTIDYSPEPTIQUE
Substance qui empêche la mauvaise digestion.
ANTIHELMINTHIQUE
Substance qui détruit les vers parasites, principalement intestinaux.
ANTIPYRETIQUE
Se dit d'une substance qui combat la fièvre.
CARMINATIF.
Substance qui aide à l'expulsion des gaz intestinaux
CEPHALEE
Douleur de la tête, y compris la migraine
CHOLAGOGUE
Substance qui augmente et accélère l'excrétion de la bile par la vésicule biliaire en augmentant ses contractions.
44
CHOLERETIQUE
Substance qui augmente la sécrétion de bile
COUMARINES
Composés phénoliques très répandus chez les végétaux; certains servent en parfumerie ou pour aromatiser le tabac; d'autres sont
très toxiques comme les aflatoxines des champignons inférieurs.
Les coumarines sont utiles comme protecteurs vasculaires, toniques veineux et servent dans certains traitements dermatologiques.
CYTOSTATIQUE
Substance qui empêche ou retarde la division cellulaire.
DEPURATIF
Terme général qui qualifie une substance ou une plante qui purifie le corps : effet diurétique et laxatif.
DECOCTION
Solution obtenue par l'action prolongée de l'eau bouillante sur une plante, différente de l'infusion ou l'eau est chaude mais non
bouillante.
EMMENAGOGUE
Substance qui provoque ou favorise l'apparition des règles.
EMOLLIENT
Substance qui ramollit, qui adoucit, qui relache les tissus (surtout enflammés).
ENZYMES PROTEOLYTIQUES
Substance organique qui dégrade et dissocie les molécules protéiques (viande) de grande taille en éléments chimiques plus
simples.
ERYTHEME
Congestion cutanée, rougeur cutanée disparaissant à la pression du doigt pour ensuite réapparaître; s'accompagne souvent de
sensation de chaleur ou de brulure.
EUPEPTIQUE
Substance qui donne de l'appétit et favorise la digestion
EXPECTORANT
Substance qui favorise l'évacuation par la bouche des sécrétions bronchiques .
FEBRIFUGE
Substance qui fait tomber la fièvre ou prévient les retours d'accès fébriles .
FLAVONOIDES
Pigments végétaux universels, hydrosolubles; les flavonols sont jaunes, les anthocyanosides sont bleu à rouge; beaucoup sont
protecteurs vasculaires.
HETEROSIDE
Glucide résultant de l'association d'un sucre (ose) et d'un reste non glucidique.
45
HETEROSIDE CARDIOTONIQUE
Substance d'origine végétale à structure stéroïdique qui exerce, entre autre, son action sur le cœur en augmentant la contraction du
muscle cardiaque ( et donc le débit du coeur), en ralentissant le rythme cardiaque et en diminuant la résistance artérielle; ces
médicaments sont très utiles dans certaines insuffisances cardiaques.
HETEROSIDE CYANOGENETIQUE
Substance végétale qui par hydrolyse libère de l'acide cyanhydrique (très toxique); fréquent chez les plantes inférieures (fougères,
gymnospermes) et dans certaines familles de plantes supérieures : rosaceae, fabaceae, poaceae, araceae, euphorbiaceae,
passifloraceae.
HETEROSIDE DIANTHRONIQUE
Association d'un glucide et de deux molécules de quinone, voir "anthracénoside".
HUILE ESSENTIELLE
Huiles volatiles végétales obtenues généralement par distillation ou entrainement à la vapeur, parfois à l'aide d'un solvant; très
souvent médicinales, elles sont importantes également en parfumerie et dans l'alimentation; certaines sont toxiques par exemple:
thuyone,camphone, cinéole, anéthole.
HYPOGLYCEMIANT
Substance qui abaisse la glycémie, le taux de glucose dans le sang.
IMMUNOSTIMULANT
Substance qui active ou accroit les capacités de l'organisme à neutraliser ou combattre les aggressions bactériennes, virales,
mycosiques ou chimiques.
IRIDOIDES--- SECOIRIDOIDEs
Terpènes (voir ce mot) souvent associés à un glucide, présents chez les insectes et quelques plantes supérieures; on pense qu'ils
jouent un rôle défensif, répulsif pour les insectes. La valériane, l'olivier, la gentiane en contiennent. Ce sont des produits très
amers.
LACTONES SESQUITERPENIQUES
Nombreuses substances terpenoïdes (voir ce mot) très amères et surtout présentes chez les asteraceae: aulnée, arnica, grande
camomille, pissenlit etc..
Certaines sont toxiques ou allergisantes.
MACERATION
Opération qui consiste à laisser tremper à froid des substances ou des plantes dans un liquide pour en extraire certains constituants
solubles mais se modifiant ou s'évaporant à la chaleur, exemple: macération aqueuse, alcoolique, glycéroalcoolique.
MUCILAGE
Substance végétale qui se gonfle au contact de l'eau en donnant des substances visqueuses.
MYCORHYSE
Association (symbiose) d'un champignon et d'une plante, en général au niveau des racines, et permettant une meilleur utilisation
des ressources du sol.
NEUROTRANSMETTEURS
Substances contrôlant, et permettant, la transmission de l'influx nerveux au niveau des synapses ( jonctions) des neurones (cellules
nerveuses)
46
OESTROGENIQUE
Substance qui augmente la sécrétion d'hormone sexuelle provoquant la ponte ovulaire et plus généralement, substance renforçant
l'action des hormones femelles non progestatives (ne favorisant pas la gestation)
ONCOLYTIQUE
Substance détruisant les cellules cancéreuses
PARASYMPATHICOLYTIQUE
Substance s'opposant à l'action de l'acétylcholine, et plus généralement, s'opposant aux effets du système parasympathique
provoquant ainsi : accélération cardiaque, broncho dilatation, sécheresse des muqueuses, ralentissement des mouvements digestifs
et urinaires, dilatation de la pupille de l'œil.
PECTINES
Polymères glucosidiques plus ou moins solubles dans l'eau et dans ce cas donnant des "solutions" visqueuses utilisées comme
médicaments protecteurs et régulateurs digestifs ainsi que dans l'industrie alimentaire (stabilisant, gélifiant).
PETECHIES
Taches cutanées dues à de petites hémorragies dans l'épaisseur du derme
PHYTOSTEROL
Composés terpéniques (voir ce mot) à stucture stéroïdique (en C28 - C29) présents chez les végétaux supérieurs et quelques
végétaux inférieurs (algues et champignons).
REACTION IMMUNITAIRE
R éponse de l'organisme à une invasion par un agent étranger (bactérie, virus, champignon, substance chimique) et faisant
intervenir de nombreuses cellules spécialisées : lymphocytes, plasmocytes, macrophages et des substances naturelles (anticorps)
SAPONOSIDES
Terpénoïdes (voir ce mot) très fréquent chez les végétaux et capables de former des solutions moussantes avec l'eau. Souvent
toxiques pour les animaux à sang froid (poissons notamment), ils sont importants dans l'industrie pharmaceutique.
STOMACHIQUE
Substance améliorant le fonctionnement de l'estomac et donnant de l'appétit.
SYMPATHICOMIMETIQUES
Substance qui augmente l'action du système neurovégétatif sympathique : accélération cardiaque, augmentation de la tension
artérielle, sécheresse des muqueuses, constipation, congestion pelvienne etc..
TEINTURE-MERE HOMEOPATHIQUE
La teinture mère de végétaux est obtenue par macération prolongée (plusieurs semaines) du végétal frais ou sec dans un mélange
eau-alcool; le titre est très précis, il correspond à 1/10 du poids du végétal deshydraté (sauf pour calendula qui est au 1/20).
Exemple : 100g de plante sèche sont mis à macérer dans de l'alcool à 65°; après plusieurs semaines puis filtration et expression on
complète par de l'alcool à 65° pour obtenir 1000g de teinture mère homéopathique.
TERPENE--TERPENOIDE---TERPENIQUE
Vaste ensemble de substances végétales (également présentes chez certains animaux : insectes, coelentérés) considérées comme
formées par l'assemblage d'unités à 5 carbones.
47
On distingue les monoterpènes réguliers (huiles essentielles, oléorésines, cricoïdes), ou irréguliers (pyréthrines), les sesquiterpènes
(huiles essentielles, lactones sesquiterpéniques), les diterpènes, les triterpènes et stéroïdes (saponosides, hétérosides cariotoniques,
phytostérols) , les carotènes et les polyisoprènes.
Tous ces terpènes sont issus de la condensation d'un nombre variable d'unités isopréniques: le caoutchouc naturel est formé
d'unités isopréniques associées les unes au bout des autres mais les variations possibles sont très nombreuses
Décoction : quand des plantes médicinales (en général racines, écorces ou baies) sont mijotées dans de l'eau avec un couvercle
pendant plus de 30 minutes.
Glycéré: quand les plantes médicinale fraîches ou sèches sont macérées dans un mélange de glycérine végétale et eau de source
ou glycérine végétale et alcool de grain 40 %, moitié eau ou alcool, moitié glycérine; pendant 4 à 6 semaines. Ce mélange de
solvant extrait les principes actifs de la plante et le résultat est un concentré liquide qui se conserve plusieurs années et qui
contient peu ou pas du tout d'alcool pour les enfants ou adultes qui ne veulent pas consommer d'alcool. Le glycéré est en général
moins concentré que la teinture, il convient donc mieux en terme de dosage aux enfants (on peut ainsi leur donner de petites
quantités de plantes de façon plus précise) mais peut très bien être pris par un adulte en plus grandes doses. Le mode de
fabrication est le même que la teinture, vous pouvez donc suivre la recette plus bas.
Huile infusée : quand une plante médicinale, fraîche ou sèche, est laissée à macérer dans de l'huile végétale (très souvent huile
d'olive ou de tournesol) pendant 4 à 6 semaines pour en extraire ces propriétés. Ces huiles infusées sont ensuite utilisées en
général pour des applications externe ou pour la fabrication d'onguents et de crèmes à base de plantes médicinales. On peut aussi
dans certains cas laisser macérer les plantes seulement quelques heures comme dans le cas de l'huile d'ail pour soigner les
symptômes grippaux.
Infusion : quand on verse de l'eau bouillante sur des plantes médicinales (en général feuilles ou fleurs) et qu'on laisse macérer ou
infuser pendant 15 à 20 minutes avec un couvercle.
Infusion longue : c'est le même principe qu'une infusion sauf que les plantes médicinales infusent dans l'eau pendant 6 heures ou
plus - utile pour les racines ou baies déchiquetées ou broyées.
Onguent : quand un huile infusée est mélangée à de la cire d'abeille ou un gras solide à la température de la pièce (lanoline,
beurre de noix de coco ou beurre de cacao). On obtient ainsi une pommade grasse que l'on peut appliquer en externe.
Sirop : quand une décoction est réduite - après avoir mijoté pendant 1 heure, on enlève le couvercle de la casserole et on laisse
l'eau s'évaporer - et qu'on y ajoute des teintures, glycérés ou de la mélasse verte biologique pour conserver le sirop plusieurs mois
au réfrigérateur.

Recette de sirop tonique immunitaire pour toute la famille :
o Dans une casserole pouvant contenir 8 à 10 L, emmener à ébullition 100 g de racines d'astragale, 100 g de
racines de codonopsis et 8 L d'eau de source ou filtrée
o Laisser mijoter 1 heure
o Filtrer, enlever le couvercle et laisser réduire jusqu'à avoir 800 ml de concentré
o Ajouter 400 ml de mélasse verte biologique et garder au réfrigérateur
o Prendre tous les jours :
 Enfants de 2 à 5 ans : 1/4 de c. à thé
 Enfants de 5 à 8 ans : 1/2 c. à thé
 Enfants de 8 à 14 ans : 3/4 c. à thé
 Adultes : 1 c. à thé
Teinture : quand les plantes médicinale fraîches ou sèches sont macérées dans de l'alcool de grain pendant 4 à 6 semaines.
L'alcool extrait les principes actifs de la plante et le résultat est un concentré liquide qui se conserve plusieurs années. Voici une
48
capsule vidéo où on vous montre comment faire avec des plantes fraîches - c'est très très simple! Et une petite recette pour faire la
même chose avec des plantes sèches :

Teinture à partir de plantes sèches :
o Dans un pot en vitre mettre :
 50 g de plantes sèches
 150 ml d'alcool 40% de grain (vodka par exemple)
o Fermer le couvercle, bien agiter et laisser reposer 4 à 6 semaines
o Filtrer
o Conserver à l'abri de la lumière et de la chaleur
Vinaigre : quand les plantes médicinale fraîches ou sèches sont macérées dans un vinaigre de cidre de pommes biologiques
pendant 4 à 6 semaines. Ce solvant extrait très bien les minéraux et est donc tout indiqué pour une plante dont on voudrait les
propriétés nutritives ou reminéralisantes. On peut ensuite utiliser cet extrait pour faire des vinaigrettes et agrémenter ses salades de
plantes médicinales toute l'année!
Le cycle de vie
Annuelle
Qui ne vit qu'une seule saison ; la plante disparaît complètement pendant l'hiver (y compris les
parties souterraines).
Exemple : coquelicot,...
Bisannuelle
Qui vit deux années consécutives. Une plante bisannuelle forme des feuilles la première saison ;
l'année suivante, elle forme en outre les feuilles et les fruits.
Exemples : petite bardane, molène.
Vivace
Qui vit plus de 2 années en passant la mauvaise saison, soit au-dessus du sol en gardant les tiges ou
les feuilles (exemples thym, églantier), soit sous terre sous forme de bulbe, rhizome, tubercule,...
Exemples : lis martagon, iris des marais, scrofulaire noueuse,...
Certaines plantes peuvent être annuelle ou bisannuelle comme la mauve sylvestre, le géranium découpé,... ou bien bisannuelle ou
vivace comme par exemple la digitale pourpre,... Cela dépend principalement des conditions climatiques.
Acrisie :
Affusion :
Agglutination :
Apostume :
Aquosité :
Arrière-faix :
Astriction :
Bézoard :
Condylome :
Etat de crudité des humeurs (3) (voir : crudité).
(16ème S). Procédé thérapeutique consistant à verser de l’eau froide ou chaude sur une partie du corps (1).
Opération analytique, pharmaco technique ou pharmacologique consistant à verser un liquide par fractions
successives sur un autre liquide ou sur un solide (10).
(14ème S). Action de réunir les chairs, les peaux, séparées par quelque plaie, par une coupure..(3) ; en termes
de médecine, recollement des parties contiguës accidentellement décollées ; c’est la première période de
l’adhésion des plaies (4).
Du latin apostema, ce mot recouvre tous les abcès, tumeurs purulentes, ulcères internes et externes. On disait
aussi dans la langue médicale apostème (2). Terme générique pour désigner toute enflure, grosseur, causée
par corruption humorale (8).
(1498). Vx : liquide ; état de ce qui est aqueux (1). Toute matière aqueuse à l’intérieur du corps (8).
(16ème S.). Nom donné au placenta parce qu’il est expulsé normalement après le fœtus ; les membranes où
l’enfant est enveloppé et qui sortent de la matrice après l’enfantement (3).
Action d’une substance astringente (4) ; vertu astringente (3).
Antidote : « D’autant qu’en parlant de chacun venin à part, nous avons nommé son antidote bezahar, il faut
savoir ce que veut dire ce mot : les antidotes et contrepoisons ont été appelés par les arabes en leur langue
bezahar, c’est à dire en leur baragouin, conservateur de la vie » (4) citant A. Paré, XXIII,44). Nom donné
aux concrétions calculeuses se formant dans l’estomac ou les intestins de certains mammifères (9).
(16ème S.). Petite tumeur ayant la forme d’une excroissance charnue douloureuse et se situant autour ou à
l’intérieur de l’anus, au périnée et aux parties génitales (2). Condilomate : excroissance, tubérosité de la
région anale et génitale (8).
49
Conforter :
Crudité des
humeurs :
Cucurbitin :
Dévoiement :
Drogue :
Bawâsîr: condylome au nez ou dans l’orifice de l’utérus ou aux pieds ou aux mains (5).
(13ème S.). Relever les forces, donner du ton (4) ; donner des forces physiques à un organe (1). Fortifier (8)
Humeurs crues : humeurs qui ne sont pas suffisamment cuites par la chaleur naturelle (3).
Voir : ver
Flux de ventre, relâchement du ventre (3) (4).
Nom générique des matières premières avec lesquelles les pharmaciens préparent les médicaments. (4) (7). Il
s’agissait dessécher les organes végétaux des plantes médicinales et accessoirement des organes animaux
pour assurer leur conservation en vue de la fabrication de médicaments (9). Tout produit doué de propriétés
médicamenteuses, employé à l’état brut, tel qu’il existe dans la nature ou après des opérations matérielles qui
n’exigent aucune connaissance pharmaceutique (10)
Mauvais mélange des humeurs
Dyscrasie
Ecligme, éclegme : Nom donné autrefois à des médicaments dont on enduisait des bâtons de réglisse pour qu’ils fussent sucés
lentement (4) ; médicament pectoral de consistance épaisse qu’on fait sucer aux malades. Peut se présenter
comme un synonyme de looch (3) (9)
Ecrouelles :
(12ème S.) Maladie caractérisée par la tuméfaction des glandes du cou ; c’est la même chose que scrofules
(14ème S.) (4) ; ancien nom des scrofules (tuberculose ganglionnaire) (2).Tumeurs dures qui se tiennent dans
la chair molle, le plus souvent au cou.
Effusion de sang : (12ème S.). Ecoulement d’un liquide qui sort de ses vaisseaux ou réservoirs et qui s’épanche dans une cavité
ou dans des tissus (4).
Egilops :
Petit ulcère calleux qui se forme dans l’angle interne des paupières (4).
Electuaire :
(12ème S.). Médicament fait de poudres composées et aussi de pulpes et d’extraits, avec des sirops à base de
sucre ou de miel (4).
Eléphancie (8). Eléphantiasis des grecs ou éléphantiasis proprement dite, lèpre du moyen âge, maladie grave
Eléphantiasis :
caractérisée par des tubercules plus ou moins larges à la peau et par des altérations de plusieurs autres
organes. Elle paraît contagieuse. Eléphantiasis des arabes, maladie qui rend les jambes grosses comme celles
d’un éléphant et qui n’est pas contagieuse (4) ;
« Il y a deux sortes d’éléphantiasis la première est une espèce de lèpre où tous les membres perdent leur
forme, se fendent et se creusent ; c’est la plus horrible maladie qui soit. La deuxième sorte d’éléphantiasis est
celle qui affecte un bras ou une jambe les rendant trois ou quatre fois plus gros qu’ils ne devraient (au bout la
main ou le pied peuvent aussi être enflés ou ne pas l’être ». Ces deux sortes d’éléphantiasis ont reçu plus
tard, pour la première le nom d’éléphantiasis des grecs et, pour la seconde, éléphantiasis des arabes ou
maladie glandulaire des Barbares (2).
Emouvoir le désir Luxure a vite pris au moyen âge le sens figuré pour exprimer la profusion, le luxe puis la volupté et les désirs
sexuels (2).
de luxure :
(1560) Amas de pus qui se forme dans quelque cavité du corps et particulièrement dans la poitrine (3) ; au
Empyème
sens propre, collection de pus ; par extension, toute collection séreuse, sanguine ou purulente dans la cavité
des plèvres (4) ; amas de pus dans une cavité naturelle (1)
Esquinancie :
Inflammation violente du gosier qui empêche de respirer (3) ; inflammation de la gorge, s’étant dit d’une
angine violente qui fait tirer la langue comme le chien haletant (4).
Maladie probablement un érysipèle gangreneux qui a fait des ravages en France au 11ème S .(4).
Feu Saint
Antoine :
Elle provient de l’humeur colérique. Le corps est brûlant à l’intérieur et glacé à l’extérieur (2).
Fièvre aiguë
ou ardente :
Elle se manifeste tous les quatre jours avec deux jours de répit elle est due à la mélancolie (2).
Fièvre quarte :
Ce sont les menstrues. L’emploi nous est resté dans l’expression « fleurs blanches » pour désigner les pertes
Fleurs :
blanches d’une femme (2).
Fomentation :
(13ème S.). Action d’appliquer un médicament externe et local, chaud ; fomentation humide, cataplasmes,
compresses (1) ; c’est un bain chaud appliqué localement à l’aide d’une compresse ou d’un sachet imprégné
de préparation (2). Application de substances échauffantes (8). Décoction destinée à imbiber des linges qui
seront appliqués chauds sur les parties malades (9).
Partie du haut de la tête où aboutissent les sutures ou la fontanelle (3) . Le terme de fontanelle n’est apparu
Fontaine de la
qu’au 17ème siècle (1).
tête :
Synonyme d’agglutinatif. Se dit des emplâtres qui ont la propriété de s’attacher promptement à la peau. Les
Glutinatif :
remèdes agglutinants sont ceux auxquels on supposait la propriété de recoller les parties divisées (4).
Glutiner :
Gravelle :
Refermer par adhérence (8)
(13ème S.). Maladie produite par de petites concrétions semblables à du sable ou à des graviers qui se
forment dans les reins, se disséminent dans les voies urinaires où elles peuvent causer des douleurs
insupportables (2) (10).
50
Hémoptysie :
Hiera picra :
Huile violat :
Huile rosat :
Hydropisie :
Incarnatif :
Incrassant :
Julep :
Lienterie :
Looch :
Maturatif :
Mélicéris :
Mondifier :
Mondificatif :
Mordacité :
Mortifiant :
Mortifier :
Omphacin,
omphacine :
Oxymel :
Pâte :
Persures :
Pessaire
médicamenteux :
Pharmacopée :
Pléthore :
Procidence :
Raisiné :
Raucité :
Résoudre :
Résolutif :
Au propre, crachements de sang par la bouche. Hémorragie de l’appareil respiratoire (2) (10).
Confection médicinale dans laquelle il entre de l’aloès, qui est propre à faire évacuer la bile (3) ; la « hiera
pigra Galien » était composée d’aloès, nard, safran, costus, herbe à chameaux, bois de baume, casse, mastic,
asaret, rose, absinthe et miel (2)
Huile essentielle de violette. Infusion de fleur de violette dans de l’huile omphacine (9)
Huile essentielle de rose. Infusion de roses épanouies dans de l’huile d’olive ou de roses rouges non
épanouies dans de l’huile d’olive verte (9).
Il y a 3 sortes d’hydropisie : la première se caractérise par un gonflement du corps tout entier ; celui-ci est
mou et quand on y appuie le doigt ou autre chose, la trace demeure. On l’appelle hyposarque ou
leucophlegmasie ; la deuxième se caractérise par un ventre fortement tendu et enflé, et parce qu’il est plein
de vents, il ne pèse pas lourd ; on appelle cette hydropisie tympaine car tympanum en latin signifie tambour ;
la troisième se caractérise par un ventre très enflé et très lourd ; et quand le malade remue et se retourne d’un
côté ou de l’autre, on entend un bruit pareil à celui d’un baril à demi-plein ; cette hydropisie et appelée ascite
(2).
Se disait des substances auxquelles on attribuait la propriété de faire revenir les chairs dans les plaies avec
perte de substance.(4). Qui favorise la production de la chair (8)
Qui épaissit le sang ou les humeurs (3).
(Vers 1300). Du persan eau de rose ; potion faite d’eau et de quelque sirop (5) ; potion adoucissante et
calmante dans laquelle il n’entre ni huile, ni substances purgatives, ni poudres ou substances extractives mais
qui est composée simplement d’eau distillée et de sirops (4) ; potion à base d’eau et de sucre aromatisée à
l’aide d’une essence végétale, servant de véhicule à certains médicaments (1).
Sorte de dévoiement dans lequel on rend les aliments à moitié digérés. (3).
(1520). Médicament sirupeux (adoucissant) composé essentiellement d’une émulsion et d’un mucilage
(1) ;médicament liquide de consistance d’un sirop épais et destiné à être administré à petites doses par la
bouche dans les maladies des poumons, du larynx, de l’arrière bouche (6). Médicament destiné à être léché
(9) (10).
Se dit des médicaments qui hâtent la formation de la matière purulente d’un abcès (3). Qui fait mûrir les
matières (8).
Espèce de tumeur enkystée des glandes cutanées sébacées, formée par une matière jaunâtre qui a la
consistance du miel (5) (6) (3).
Nettoyer, déterger(4). Nettoyer les plaies et les ulcères et les cicatriser (9)
Se dit des remèdes ou onguents qui servent à nettoyer une plaie ou un ulcère (3). Nettoyage d’une substance
en enlevant les enveloppes, pellicules, impuretés ou les parties malsaines ou inutiles (9).
(1478). Qualité d’une substance corrosive (1) (4) (6).
(16ème S.). Nécrosant, gangrenant ; qui mortifie les chairs (4).
Causer la mort, la gangrène d’une partie (4).
Se dit d’un suc ou d’huile que l’on tire des olives avant leur maturité (3) ; omphacium : ce mot désigne en
latin, aussi bien le verjus que l’huile tirée des olives vertes (2).
(13ème S..). Oxymellite. Sirop de vinaigre et de miel auxquels peuvent être associées différentes substances.
Cuire en pâte, c’est cuire de façon à obtenir un médicament de consistance ferme (entre la pastille et la
gelée) ; on préparait ainsi la pâte de guimauve, la pâte de réglisse, la pâte de lichen … (2).
Synonyme d’ecchymoses (2).
(13ème S). Médicament pour la matrice (1) ; il s’est dit, dans l’ancienne chirurgie des médicaments
introduits à l’aide de pessaire (4) ; « Quand une femme souffre de quelque maladie de la matrice, on y
introduit certaine médecine de substance liquide. Cette médecine et l’instrument avec lequel on l’administre,
ont pour nom pessaire (2). Forme pharmaceutique destinée à être introduite dans le vagin dans un but curatif,
constituée d’un tampon de tissu de laine, coton ou soie imprégné de substances médicamenteuses (9).
A la Renaissance, le terme définissait l’art de préparer les médicaments. Il servait initialement à désigner des
ouvrages traitant des matières premières, minérales, végétales et animales, de leurs propriétés et de leurs
emplois (7) (9) (10).
(1537). Surabondance des humeurs (1) (3) ; Surabondance du sang et des humeurs (4).
En médecine, chute d’une partie, comme de l’iris, du rectum, de la matrice (4)
(1508). Sorte de confiture faite avec du raisin cuit et écrasé, avec du vin doux en y ajoutant quelquefois des
poires que l’on coupe en deux ou en quatre (3) ; jus de raisin concentré et pris en gelée ;. confiture préparée
avec ce jus (1).
(14ème S.).Caractère d’une voix rude et âpre (1).
Résorber, faire disparaître (1) ; faire disparaître peu à peu sans suppuration ; résoudre une tumeur, un
engorgement, une inflammation (4).
(1314). Se dit d’un médicament qui détermine la résolution d’un engorgement, qui calme une inflammation
(1) ; se dit des médicaments qui ont la propriété de faire disparaître les engorgements sur lesquels on les
51
Subtil :
Subtilisant :
Superfluités :
Thérapeutique :
Tranchées :
Ulcères faveux :
Ver cucurbitin :
Vésanie :
applique (4).
Se disait d’une substance très légère, presque imperceptible, très fluide (1). Clair, purifié (8).
Médicament qui rend plus subtil plus ténu (1).
(1180). Humeurs surabondantes (4); abondance où il entre du superflu (1) ; abondance vicieuse, inutile ; ce
qui est de trop (3). Matière en surabondance, résidu (8)
(15ème S.). Art d’utiliser les médicaments chez l’homme malade en tenant compte du comportement
individuel de chacun et en s’appuyant sur les propriétés pharmacologiques de divers médicaments considérés
isolément ou en association (7).
Douleurs aiguës qu’on ressent dans les entrailles (4) ; douleurs abdominales aiguës ; on distingue les
tranchées ou douleurs iliaques qui affectent plutôt l’iléon et les tranchées ou coliques qui affectent plutôt le
colon (2).
Maladie cutanée chronique, contagieuse, caractérisée par des croûtes d’une odeur dégoûtante, qui ont été
comparées à des rayons de miel (4).
(14ème S.). Nom donné au tænia parce qu’il est composé d’anneaux qui ressemblent à des semences de
courge « Les anciens nommaient cucurbitins ces anneaux qui sont souvent rendus isolés et qu’ils prenaient
pour des vers particuliers. Chaque anneau paraît un véritable ver ; et ce sont ces anneaux ainsi détachés qui
ont été nommés par erreurs vers cucurbitins de leur ressemblance avec la graine de courge » (4).
(1490). Aliénation, maladie mentale (1) ; nom générique des différentes aliénations mentales (4).
INDEX BOTANIQUE
Quand on utilise Ribes Nigrum ou Taraxacum Officinale, on oublie quelquefois qu'il s'agit du Cassis ou du Pissenlit.
ABRUS PRECATORIUS
ANANAS COMOSUS
ANANAS SATIVUS
ARTOCARPUS ALTILIS
ASCOPHYLLUM NODOSUM
CALOPHYLLUM INOPHYLLUM
CANNABIS SATIVA
CARAPA GUYANENSIS
CARICA PAPAYA
CASSIA ALATA
CASSIA ANGUSTIFOLIA
CASSIA FISTULA
CASSIA OCCIDENTALIS
CASSIA SENNA
CATHARANTHUS ROSEUS
CENTELLA ASIATICA
CINNAMOMUM ZEYLICANUM
CINNAMOMUM CASSIA
CINNAMOMUM CAMPHORA
COCOS NUCIFERA
CURCUMA LONGA
CURCUMA XANTHORRHIZA
CURCUMA ZEDOARIA
CYNARA SCOLYMUS
DATURA ARBOREA
DATURA INOXIA
DATURA METEL
DATURA SANGUINEA
Voir JEQUIRITY
Voir ANANAS
Voir ANANAS
Voir ARBRE A PAIN
Voir FUCUS
Voir TAMANU
Voir CANNABIS
Voir CARAPA
Voir PAPAYE
Voir DARTRIER
Voir SENE
Voir CASSE
Voir CASSE PUANTE
Voir SENE
Voir PERVENCHE DE MADAGASCAR
Voir HYDOCOTYLE
Voir CANNELLE
Voir CANNELLE
Voir CAMPHRIER
Voir COCOTIER
Voir CURCUMA
Voir CURCUMA
Voir ZEDOAIRE
Voir ARTICHAUT
Voir DATURA
Voir DATURA
Voir DATURA
Voir DATURA
52
DATURA SUAVOLENS
ELEUTHEROCOCCUS SENTICOSUS
EUGENIA CARYOPHYLLUS
EUCALYPTUS CITRIODORA
EUCALYPTUS DIVES
EUCALYPTUS FRUTICETORUM
EUCALYPTUS GLOBULUS
EUCALYPTUS MACARTURI
EUCALYPTUS RADIATIA
FUCUS SERRATUS
FUCUS VESICULOSUS
GINGKO BILOBA
GLYCYRRHIZA GLABRA
HIBISCUS ESCULENTUS
HIBISCUS ROSA SINENSIS
HIBISCUS SABDARIFFA
HIBISCUS TILLIACEUS
LANTANA CAMARA
LANTANA INVOLUCRATA
MELALEUCA ALTERNIFOLIA
MELALEUCA CAJEPUTI
MELALEUCA LEUCODENDRON
MELALEUCA QUINQUENERVIA
MELALEUCA VIRIFLORA
MORINDA CITRIFOLIA
MORINGA OLEIFERA
MYRISTICA ARGENTEA
MYRISTICA FRAGRANS
MYRISTICA MALABARICA
MYRTUS COMMUNIS
NERIUM OLEANDER
OCIMUM BASILICUM
OCIMUM GRATISSIMUM
OCIMUM MICRANTHUM
OLEA EUROPA
ORTHOSIPHON ARISTOTUS
ORTHOSIPHON SPICATUS
ORTHOSIPHON STAMINEUS
PANAX GINSENG
PANAX NOTOGINSENG
PANAX PSEUDOGINSENG
PANAX QUINQUEFOLIA
PERSEA AMERICANA
PIMENTA DIOICA
PIMENTA RACEMOSA
PIPER METHYSTICUM
PIPER CLUSII
PIPER CUBEBA
PIPER GUINENSE
PIPER LONGUM
Voir DATURA
Voir ELEUTHEROCOQUE
Voir GIROFLE
Voir EUCALYPTUS
Voir EUCALYPTUS
Voir EUCALYPTUS
Voir EUCALYPTUS
Voir EUCALYPTUS
Voir EUCALYPTUS
Voir FUCUS
Voir FUCUS
Voir GINGKO
Voir REGLISSE
Voir GOMBO
Voir HIBISCUS
Voir KARKADE
Voir PURAU
Voir LANTANA
Voir LANTANA
Voir NIAOULI
Voir NIAOULI
Voir NIAOULI
Voir NIAOULI
Voir NIAOULI
Voir NONI
Voir MORINGA
Voir MUSCADE
Voir MUSCADE
Voir MUSCADE
Voir MYRTE
Voir LAURIER ROSE
Voir BASILIC
Voir FRAMBOISIN
Voir FRAMBOISIN
Voir OLIVIER
Voir THE DE JAVA
Voir THE DE JAVA
Voir THE DE JAVA
Voir GINSENG
Voir GINSENG
Voir GINSENG
Voir GINSENG
Voir AVOCAT
Voir GIROFLE
Voir GIROFLE
Voir KAVA
Voir POIVRE
Voir POIVRE
Voir POIVRE
Voir POIVRE
53
PIPER NIGRUM
PIPER RETROFACTUM
PIPER SAIGONENSE
PSIDIUM GAJAVA
QUASSIA AMARA
RIBES NIGRUM
SABAL SERRULATA
SERENOA REPENS
SIMABA SP.
SIMAROUBA AMARA
SYZYGIUM AROMATICUM
TAMARINDUS INDICA
TARAXACUM OFFICINALE
THEVETIA NERIIFOLIA
ZINGIBER OFFICINALE
ZIZYPHUS MAURITIANA
ZIZYPHUS VULGARIS
Voir POIVRE
Voir POIVRE
Voir POIVRE
Voir GOYAVE
Voir QUASSIA
Voir CASSIS
Voir PALMIER DE FLORIDE
Voir PALMIER DE FLORIDE
Voir SIMAROUBA
Voir SIMAROUBA
Voir GIROFLIER
Voir TAMARINIER
Voir PISSENLIT
Voir THEVETIA
Voir GINGEMBRE
Voir JUJUBIER
Voir JUJUBIER
Propriétés médicinales (vocabulaire)
Le chicotin
Le latex
La sève
Le suc
(de socotrin, nom d'un aloès de Socotara) Suc amer extrait de certaines plantes comme l'aloès, la
coloquinte, le pissenlit,...
Liquide blanc ou jaune secrété par certains végétaux (hévéa, laitue, chélidoine,...)
Liquide circulant dans les différentes parties d'un végétal.
Liquide organique pouvant être extrait d'un tissu végétal.
Les différentes modes de préparations sont :
L'alcoolature
Le bain
Soit ajouter le suc obtenu en pressant une plante dans le même poids d'alcool à 90° ; soit laisser
macérer la plante pendant quelques jours dans la même solution, puis filtrer et conserver dans des
flacons en verre foncé.
Les alcoolatures se prennent en gouttes.
Ajouter à l'eau du bain une décoction ou une infusion préparée à partir de 500 grammes de plantes
sèches dans 2 ou 3 litres d'eau.
Le cataplasme
Médicaments à usage externe obtenu soit en dissolvant une farine dans un liquide, soit en appliquant
un végétal entier, soit en écrasant un végétal pour obtenir la consistance d'une pâte fluide.
Le collutoire
Le collyre
Médicament antiseptique destiné à agir dans la gorge.
Médicament destiné aux yeux. Il s'agit d'une préparation obtenue à base d'eau bouillie et filtrée et de
plantes. Le collyre s'utilise en goutte à goutte.
Cette préparation consiste à verser dans de l'eau froide une certaine quantité de produit médicinale et
à faire bouillir le tout durant un temps déterminé. La durée d'ébullition est en principe de 15 à 20
minutes s'il s'agit de fleurs ou d'herbes, de 30 à 40 minutes s'il s'agit de racines ou d'écorces.
Pâte médicamenteuse à usage externe mêlée à une substance grasse ou résineuse permettant une
meilleure application.
La décoction
L'emplâtre
L'essence
Composé liquide volatil et odorant tiré de certaines plantes aromatiques.
La teinture (ou teinture
alcoolique ou alcoolé)
On appelle teinture, les solutions obtenues en laissant une certaine quantité de produit desséché au
contact d'un liquide solvant qui peut être de l'eau, de l'alcool, de l'éther ou du vinaigre.
54
Le vin médical
La mixture
Vin dans lequel ont été dissous les principes actifs d'un produit ; la macération se fait dans du vin
rouge si les propriétés du produit sont astringentes, blanc lorsque celles-ci sont diurétiques.
Association de plantes dont les vertus sont analogues ou complémentaires. En préparant une mixture,
on commence par la plante spécifiquement apte à soigner la maladie, suivie par une autre qui a des
propriétés plus génériques et qui renforce les effets de la première, puis enfin une plante diurétique,
sudorifique ou dépurative qui élimine les toxines présentes dans l'organisme.
Les propriétés des substances extraites des plantes sont :
Abortif
Analgésique
Antibiotique
Antirhumatismal
Antiscorbutique
Antispasmodique
Apéritif
Astringent
Béchique
Cardiotonique
Carminatif
Cholagogue
Dépuratif
Digestif
Diurétique
Emétique
Emollient
Expectorant
Fébrifuge
Hémostatique
Laxatif
Narcotique
Purgatif
Résolutif
Révulsif
Stomachique
Sudorifique
Tonique
Vermifuge
Vésicant
Vulnéraire
qui provoque un avortement.
qui abolit la sensibilité à la douleur.
qui empêche le développement de micro-organismes.
qui soulage les rhumatismes.
qui s'oppose au développement du scorbut.
qui réduit les contractions musculaires, les crampes, qui calme le système nerveux.
qui ouvre et stimule l'appétit.
qui resserre et raffermit les tissus.
qui calme la toux.
qui augmente la tonicité du cœur.
qui résorbe les gaz intestinaux.
qui favorise la sécrétion biliaire.
qui purifie l'organisme, qui élimine les toxines.
qui facilite la digestion.
qui favorise l'élimination de l'urine.
qui provoque des vomissements.
qui calme les inflammations des tissus.
qui calme la toux, favorise l'expulsion des sécrétions bronchiques.
qui enraye la fièvre.
qui arrête l'écoulement du sang.
qui purge légèrement.
qui engourdit la sensibilité.
qui stimule les évacuations intestinales.
qui provoque la fonte des engorgements.
qui provoque un afflux sanguin à l'endroit où la plante est appliquée.
qui favorise la digestion.
qui active la transpiration.
qui fortifie et stimule les forces de l'organisme.
qui provoque l'expulsion des vers intestinaux.
qui provoque des ampoules sur la peau.
Se dit des médicaments propres à guérir une blessure, favoriser la cicatrisation, ou que l'on administre
après un traumatisme.
55
Liste alphabétique des termes médicaux

Sommaire :














Adoucissant/Astringent
Balsamique/Béchique
Calmant/Cordial
Dépuratif/Diurétique
Emménagogue/Expectorant
Fébrifuge
Galactogène
Hémostatique/Hypotensif
Laxatif
Narcotique
Pectoral
Rafraichissant/Résolutif
Sédatif/SudorifiqueTonique/Tonique veineux
Vasoconstricteur/Vulnéraire
Lettre A :
Adoucissant ou émollient : Calme l'inflammation et diminue l'irritation. Action opposée à astringent ou tonique.
Amer : active les fonctions gastriques, excite les glandes digestives et stimule l'appétit.
Analgésique ou sédatif : calme ou atténue la douleur.
Antiémétique : empêche les vomissements.
Antipyrétique ou fébrifuge : fait baisser la température en cas de fièvre.
Antiscorbutique : riche en vitamines C préserve du scorbut.
Antiseptique : combat les infections en détruisant les micro-organismes, en évitant leur propagation.
Antispasmodique : calmant, agit sur les spasmes des organes (contractions douloureuses involontaires), les
contractures, les crampes, les convulsions et troubles nerveux.
Apéritif : ouvre et aiguise l'appétit, facilite la digestion.
Aphrodisiaque : Excitant et stimulant général et sexuel.
Aromatique : contient des essences et huiles essentielles donnant aux plantes un parfum pénétrant. Ces plantes
sont toniques et stimulantes.
Astringent : resserre et contracte les tissus vivants, les muqueuses tendant à diminuer la sécrétion des glandes.
Lettre B :
56
Balsamique : odoriférant, riche en baumes et résine, adoucissant des voies respiratoires et stimulant digestif.
Béchique : apaise la toux et les irritations respiratoires, et facilite l'expectoration.
Lettre C :
Calmant : apaise et facilite le sommeil.
Cardiotonique : tonifie le cœur, régularise le rythme cardiaque.
Carminatif : arrête les fermentations et favorise l'expulsion des gaz intestinaux.
Céphalique : calme les maux de tête.
Cholagogue : stimule le foie en aidant à évacuer la bile.
Cholérétique : augmente la sécrétion de la bile.
Cordial : stimule la sphère cardio-digestive.
Lettre D :
Dépuratif : favorise l'élimination des déchets de l'organisme.
Dyspepsie : digestion difficile.
Diurétique : facilite l'élimination des déchets et fait uriner abondamment.
Lettre E :
Emménagogue : qui provoque ou facilite la venue des règles et leur écoulement.
Émollient : apaise les inflammations et relâche, détend et amollit les tissus vivants.
Eupeptique : facilite la digestion.
Expectorant : facilite l'évacuation des sécrétions des voies respiratoires.
Lettre F :
Fébrifuge ou antipyrétique : lutte contre la fièvre.
Lettre G :
Galactogène : favorise la sécrétion lactée.
57
Lettre H :
Hémostatique : antihémorragique.
Hypertensif : fait monter la tension artérielle.
Hypoglycémiant : fait baisser le taux de sucre du le sang.
Hypotensif : fait baisser la tension artérielle.
Lettre L :
Laxatif : lutte contre la constipation.
Lettre N :
Narcotique : qui assoupit, engourdit la sensibilité, endort.
Lettre P :
Pectoral : bon pour la "poitrine", combat les affections bronchiques et pulmonaires.
Lettre R :
Rafraichissant : fait baisser la température, hydrate.
Reconstituant : stimule les fonctions de l'organisme, redonne des forces.
Résolutif : calme les inflammations, résout les engorgements.
Lettre S :
Sédatif ou calmant : diminue l'excitation du système nerveux et facilite le sommeil.
Sternutatoire : provoque des éternuements.
Stimulant : donne de l'énergie.
Stomachique ou eupeptique ou digestif : stimule les fonctions digestives.
Sudorifique : active la transpiration.
Lettre T :
Tonique : qui reconstitue les forces de l'organisme et donne de la résistance vitale.
58
Tonique veineux : action favorable sur la tonicité des veines.
Lettre V :
Vasoconstricteur : contraction des fibres musculaires diminuant le calibre des vaisseaux sanguins.
Vasodilatateur : dilate les vaisseaux sanguins.
Vermifuge : provoque l'expulsion des vers intestinaux tels ascaris, oxyures, ténias.
Vulnéraire ou antiphlogistique : facilite la guérison des contusions et diminue l'inflammation.
LES COROLLES
- Cruciformes
2à 2 en croix (giroflées)
- Rosacées
5 pétales arrondis écartés (églantine)
- Caryophyllées 5 pétales munis d’onglets (œillets)
- papilionacées corolles irrégulières (pois de senteur)
Les PETALES
- le plus grand l’étendard
Les 2 côtés sont des ailes qui recouvrent les 2 inférieurs formant la carène
LES COROLLES MONOPETALES
a) Dans les régulières
- Les tubuleuses
formant un long tube (consoude)
- Les infundibuliformes ou en entonnoir comme (le tabac)
- Les Hypocratériformes ou en soucoupe évasée (primevères)
- Les rotacées
en roue avec un tube très court (myosotis)
- étoilées
ou en étoile
- Urcéolées
ou en grelot avec le tube au milieu (bruyère cendrée)
- Campanulées
ou en cloche forment un tube évasé (raiponce, campanule)
- Digitaliformesz
en forme de dé à coudre (digitale)
b) Dans les irrégulières
- Les ligulés
pissenlit,
- Labiées
l’inférieure fendue en
- Les personnées
dont le tube se fend à une certaine hauteur et forme une languette plate (fleurons du
chèvrefeuille)
dont les 2 divisions forment 2 espèces de lèvres la supérieure souvent fendue en 2
3. Le calice est également labié dans les sauges et les thuyas
en masque ou en mufle . 2 lèvres fermées comme le muflier ou gueule de loup.
D’autres discordances bizarres :
L’aconit forme un casque – l’ancolie un cornet creux comme un cor de chasse – Parfois limbe et corolle se
prolonge en éperon comme dans la violette. .
59
Le classement des plantes
Le classement de tous les végétaux est organisé en Famille-Genre-Espèce et éventuellement Variété ou Cultivar qui permet
d'identifier de manière unique chaque plante.
Note : Ce classement Famille-Genre-Espèce est aussi utilisé pour tous les animaux. Il est général à tout le vivant.
Taxinomie ou
Taxonomie (rare)
Théorie de la classification
Suite d'éléments formant des listes concernant un domaine.
Taxon
Plante qui a ses caractères propres. Ce peut être une espèce, un hybride ou un
cultivar.
Famille
Groupe systémique rassemblant plusieurs genres de plantes que des caractères
communs rapprochent.
Genre
Réunion de plusieurs espèces sous un ou plusieurs caractères communs qui les
distinguent de toutes les autres plantes, et regroupées sous une dénomination
commune.
Espèce
Ensemble d'individus ayant en commun des caractères qui les distinguent au
sein d'un même genre et capable d'engendrer des individus féconds.
Variété
Plante d'origine naturelle qui diffère des individus de son espèce par un ou
plusieurs caractères génétiquement transmissibles.
Cultivar
Plante obtenue par les sélectionneurs et les hybrideurs qui, propagée par
greffe, par bouture ou par semis, garde ses caractères propres.
Le classement précédent n'empêche pas de réunir les familles entre elles en fonction de caractéristiques communes.
Embranchement
Division principale du règne animal ou du règne végétal.
Classe
Chacune des grandes divisions d'un embranchement d'être vivants, subdivisée elle-même en ordres.
Ordre
Division de la classification des plantes et des animaux, intermédiaire entre la classe et la famille.
Thalle
Thallophyte
Appareil végétatif des végétaux inférieurs, où l'on ne peut distinguer ni racine, ni tige, ni feuilles
Végétal pluricellulaire dont l'appareil végétatif est constitué par un thalle (algues, champignons, lichens).
60
LES NON CHLOROPHYLLIENS : embranchement des champignons et des Lichens
Le classement des Plantes
ARBRE PHYLOGENETIQUE
Tableau représentant sous forme de ramifications, l'origine et le développement des végétaux.
En voici un extrait :
Champignon
Végétal sans fleur et sans chlorophylle qui croît dans les lieux humides,
riches en matière organique et peu éclairés.
Amanite tue-mouches
Lichen
Végétal vivant sur le sol, les arbres, les pierres, formé d'un thalle aplati ou
rameux, où vivent associés un champignon et une algue.
Les lichens forment une classe des thallophytes et résistent à des conditions
extrêmes de températures et de sécheresse.
Algue
Végétal chlorophyllien sans racines ni vaisseaux, qui vit dans l'eau de mer, dans l'eau douce, ou dans
l'air humide.
61
Les plantes sans vaisseau : embranchement des mousses et des hépatiques
Bryophyte
(du grec bruon mousse et phuton plante)
Végétal vert sans racine ni vaisseau, mais généralement pourvu de phylles (genre de feuilles sans
vaisseau), et dont le sporophyte est beaucoup plus réduit que le prothalle.
L'embranchement des bryophytes comprend les mousses et les hépatiques.
Mousse
Plante formée d'un tapis de courtes tiges feuillus serrées l'une contre
l'autre, vivant sur le sol, les arbres, les murs, les toits.
Les mousses appartiennent à l'embranchement des bryophytes.
Hépatique
Plante vivant généralement dans les régions chaudes et humides, telle la marchantia.
Les hépatiques forment une classe, de l'embranchement des bryophytes.
Les plantes sans fleur ni graine : embranchement des lycopodes, fougères et prêles
Cryptogame avec des vaisseaux.
Ptéridophyte ou
Cryptogame vasculaire L'embranchement des ptéridophytes comprend les lycopodes, les fougères et les prêles.
Lycopode
(du grec lukos loup et pous,podos pied)
Cryptogame vasculaire connu sous le nom usuel de pied-de-loup.
Fougère ou Filicale
Plante sans fleur, à feuilles souvent très divisées, vivant dans les
bois, sur les murs. Les fougères forment, sous le nom de filicales,
un ordre de cryptogrammes vasculaires.
Dans les pays tempérés, elles ne dépassent pas 2 mètres de haut,
mais certaines espèces tropicales sont arborescentes.
Prêle ou Equisétale
fougère mâle
Plante des lieux humides, à tige creuse, à feuilles disposées en verticilles, et dont les spores sont
produites par des épis terminaux de sporanges en écailles. Jusqu'à 1,50 m de haut ordre des équisétales.
62
Les plantes à graines : embranchement des gymnospermes et angiospermes
Phanérogame ou
Spermaphyte
(du grec phaneros, visible, et gamos, union) Plante se reproduisant par des
fleurs et des graines.
Les phanérogames (ou spermaphyte) forment un embranchement comprenant
les angiospermes et les gymnospermes.
Cryptogame
(du grec kruptos, caché, et gamos, mariage) Plantes pluricellulaires dont les organes reproducteurs ne se
regroupent pas en cônes ou en fleurs par opposition aux phanérogames.
Les cryptogames forment trois embranchements : thallophytes (algues et champignons), bryophytes
(mousses et hépatiques) et ptéridophytes (fougères et prêles).
Cryptogame vasculaires : nom donné aux ptéridophytes parce qu'elles possèdent des vaisseaux.
Conifère
(du latin conus cône et ferre porter)
Arbre dont les fruits sont de forme conique. Les conifères qui constituent un ordre de gymnospermes,
sont surtout des arbres à feuillage persistant et résineux (pin, sapin).
Gymnosperme
(du grec gumnos, nu, et sperma, graine) Arbre portant ses graines dans un fruit
ouvert, comme les conifères. Les gymnospermes forment un sousembranchement.
cèdre
Les gymnospermes sont des sortes de "multicotylédones" puisque leur plantule
contient toujours plus de 3 feuilles (voir monocotylédone et dicotylédone)
Angiosperme
(du grec aggeion, vase, capsule, et sperma, graine) Plante dont les graines
fécondées sont enfermées dans un fruit.
Les angiospermes forment un sous-embranchement dans lequel on distingue
deux classes : les monocotylédones et les dicotylédones.
compagnon rouge
Classement des angiospermes : classe des monocotylédones et dicotylédones
Cotylédon
Lobe charnu ou foliacé qui s'insère sur l'axe de la plantule, dans la graine. Les plantes à fleurs (angiospermes)
sont classées en deux sous-classes selon que la graine porte un ou deux cotylédons. Les gymnospermes ont plus
de deux cotylédons.
En fonction du nombre de cotylédons, on distingue deux catégories disjointes de plantes :
Plante dont,
- les graines possèdent une plantule à un seul cotylédon,
- les feuilles ont des nervures parallèles,
- les éléments qui composent la fleur (pétales, sépales, étamines) sont par 3 ou multiple de 3 (symétrie axiale d'ordre 3),
- la tige conserve le même diamètre toute la vie.
Les monocotylédones forment une classe de plantes angiospermes, dont les principales familles sont les graminacées, les
orchidacées, les liliacées et les palmiers.
63
ail des ours
Dicotylédone
crocus printanier
Plante dont,




la graine contient une plantule à deux cotylédons,
les feuilles sont horizontales (en général), aux nervures ramifiées et aux deux faces différentes,
les éléments qui composent la fleur (pétales, sépales, étamines) sont en général par 4 ou 5 ou leur
multiple.
la tige croît en épaisseur avec l'âge.
Si elles sont vivaces, elles ont des formations secondaires, ce qui oppose cette classe à celle des
monocotylédones.
tournesol
tilleul à grandes feuilles
compagnon rouge
64
La feuille
Feuille
(lat. folium) Organe végétal chlorophyllien fixé le long d'une tige ou d'un rameau, et dont la partie
plate et large (limbe) contient de nombreux vaisseaux, groupés en nervure.
Description :
Limbe
(limbus lat. bord) La partie élargie et plate d'une feuille, partie étalée d'un pétale ou d'un sépale.
Pétiole
Support de la feuille.
Il existe des feuilles simples et composées :
Simple
Feuille à limbe d'une seule pièce, non composée.
Composée
Feuille à plusieurs limbes appelés folioles.
Foliole
Elément d'une feuille composée.
Les positions des feuilles sur la tige peuvent aussi être décrites :
Alterne
Sur la tige, les organes espacés (bourgeons, rameaux,feuilles) sont
disposés de chaque côté et non en face les uns des autres.
65
Opposée
Feuilles attachées par 2 au même niveau sur la tige.
Rosette
Type de disposition des feuilles qui sont réunies à la base de la
plante, au niveau du sol (dessinant comme une rosace). Exemple
pissenlit.
Verticillée
Feuilles rattachées à la tige par plus de 2 au même niveau.
La forme des feuilles diffère beaucoup selon l'âge de la plante. C'est ainsi que des plantes que l'on croyait différentes se sont
avérées appartenir à la même espèce.
Evolution de la forme et de la taille des feuilles d'un philodendron selloum au cours de sa croissance.
Certaines feuilles ont des noms différents selon l'espèce, le genre ou la famille :
Aiguille
Feuille étroite et pointue d'un conifère.
Palme
Feuille du palmier
66
Les fruits
Fruit
N'existe que chez les angiospermes. Provient de la transformation
de l'ovaire fécondé par le pollen. Contient généralement les
graines.
Le fruit peut avoir plusieurs positions par rapport aux pétales de la fleur :
Infère
Se dit d'un ovaire situé au-dessous du point d'insertion des
sépales, pétales et étamines, comme chez l'iris, le pommier,...
Nivéole
Supère
Se dit d'un ovaire situé au-dessus du point d'insertion des sépales,
pétales et étamines, comme chez la tulipe, le coquelicot,...
Coquelicot
Il existe plusieurs types de fruits :
Akène
Fruit sec dont le carpelle contient une graine non rattachée à la
paroi du fruit et qui ne s'ouvre pas (pissenlit, carotte,...)
Exemple : le pissenlit
Baie
Fruit charnu ne s'ouvrant pas à maturité et renfermant une ou
plusieurs graines (pépins) non enfermées dans un noyau (morelle,
bryone,...).
Exemple : les groseilles
Capsule
Fruit non charnu s’ouvrant à maturité pour libérer les graines par
des fentes, un couvercle, des dents (silène, coquelicot, violette...)
Exemple : le coquelicot
67
Drupe
Fruit charnu dont un noyau protège la graine.
Gousse
Fruit sec allongé et formé de deux valves.
Exemple : le petit pois
Samare
Fruit sec ou akène porté par une aile membraneuse.
Silicule
Silique ronde ou ovale et élargie (exemple monnaie-du-pape).
Silique
Fruit sec qui s'ouvre par quatre fentes, comme celui de la giroflée
ou des autres crucifères.//Fruit s'ouvrant à maturité en 2 valves,
dont les graines sont attachées à une cloison médiane
(Brassicacées).
Valve
Pièce qui compose l’enveloppe d’un fruit s’ouvrant à maturité.
Vocabulaire du fruit :
Aigrette
Touffe de poils en forme de pinceau surmontant le fruit de
certaines plantes (notamment les astéracées comme le pissenlit)
permettant le transport par le vent.
Aile
Appendices de certains fruits ou de certaines graines qui
permettent leur dissémination par le vent. (différent de l'aile d'une
papilionacées)
Bec
Pointe plus ou moins longue et large, terminant un fruit (comme
un bec d'oiseau).
Graine
Organe reproducteur des phanérogames, composé de multiples
cellules.
68
Pépin
Graine d'une baie.
Pruine
Matière cireuse qui, sous forme d'une mince couche poudreuse,
recouvre certains fruits, les champignons, etc.
prunellier
Certaines plantes ont un fruit portant un nom spécifique. Ce sont en général les fruits comestibles les plus courants utilisés
habituellement dans l'alimentation :
Cerise
Drupe, fruit du cerisier.
Coing
Drupe, fruit du cognassier.
Cynorhodon
Baie, fruit des rosiers, églantiers,... Aussi appelé familièrement
gratte-cul.
Groseille
Petite baie rouge, fruit du groseillier.
Poire
Drupe, fruit du poirier.
Pomme
Drupe, fruit du pommier.
Exemple : une pomme moisson
Prune
Drupe, fruit du prunier.
Prunelle
Petit fruit noir-bleuté du prunellier.
69
La tige
Certaines plantes sont dépourvues de tige :
Acaule
Plante dépourvue de tige.
Exemple : le cirse acaule
Pour les autres, les tiges portent parfois des noms particuliers :
Chaume
Hampe
Tige des graminées
Sorte de tige sans feuille partant souvent d’une rosette de
feuilles et portant une ou plusieurs fleurs et dépourvue de
feuille.
Exemple : le plantain lancéolé, la jonquille
Tronc
Tige d'un arbre
Exemple : Orme de montagne
Le tronc, tige particulière possède un vocabulaire particulier :
Aubier
Gaine de teinte claire entourant le bois d'un arbre et constituée de
cellules encore vivantes.
Exemple :
Ecorce
du latin scortea qui vient de scortum, la peau.
Partie superficielle et protectrice des troncs.
Erable champêtre
Exemple :
Les éléments de la tige sont les suivants :
Nœud
Zone de la tige où sont fixées une ou plusieurs feuilles, souvent renflée.
Les mots suivants permettent de qualifier une tige :
Apical
Situé au sommet.
Décurrent
Qui se prolonge en descendant le long de la tige.
70
Entrenœud
Portion de tige séparant deux nœuds consécutifs.
Rampante
Se dit d'une tige couchée sur le sol et croissant horizontalement.
Sarmenteux
Ligneux mais flexible.
Verticille
Formé par les organes insérés à la même hauteur autour d'un même axe.
Familles et la classification des plantes
La classification systématique des êtres vivants est donnée ci-dessous. Les groupes munis de chlorophylle sont figurés sur fond
vert.
Essai de classification générale des Angiospermes :
71
Principaux
événements
Eres / Périodes
Millions
d'années
Fin des forêts
impénétrables
0
Quaternaire
0,1
Homo sapiens
2
Plaisancien
Pliocène
Dernières
glaciations (la
forêt européenne
disparaît)
Zancléen
Homo habilis
Messinien
Préhominiens
Tortonien
Formation de la
mer Rouge
6
Alpin tardif
(Alpes)
Néogène
Serravallien
Miocène
Langhien
Cénozoïque
(Tertiaire)
Extention des
espèces de climat
tempéré
(refroidissement)
Subduction
Burdigalien
de l'Inde
Aquitanien
sous l'Asie
23
Chattien
27
Oligocène
Stampien
34
Paléogène
Bartonien
39
Eocène
Lutétien
Yprésien
Anthropoïdes
Apparition de
l'aulne, du houx,
laurier, noyer,
olivier, orme,
peuplier,
clématite,
magnolia, ...
Sous les climats
chauds et
humides,
apparitions
d'essences feuillus
proches des
formes tempérées
actuelles
Alpin
moyen
Pyrénées
72
(chataignais,
chêne, if, figuier,
palmier,
séquoia...)
Séparation de
l'Australie de
l'Antartique
Thanétien
Paléocène
Dano-montien
65
Maestrichtien
72
Campanien
83
Santonien
Epanouissement
des Mammifères
Chute d'une
astéroïde (?)
marquant la fin des
Dinosoriens et des
Ammonites
Primates
Supérieur
Coniacien
88
Turonien
91
Cénomanien
95
Crétacée
de l'Atlantique
Albien
107
Nord
Plissements
Aptien
Barrémien
Hauterivien
114 Mésozoïque
119 (Secondaire)
Inférieur
Valanginien
(Alpin
précoce
Brusque
apparition des
angiospermes
(plantes à fleurs)
sur tous les
continents
Autriche)
Berriasien
130
Portlandien
Kimméridgien
Malm
140
Jurassique
Dogger
Nombreuses
fougères à graines
et à frondes.
Conifères
abondants.
Oxfordien
Formation
de
l'atlantique sud
Callovien
Oiseaux
150
158
Formation
73
170
178
181
189
195
201
Lias
Bajocien
Aalénien
Toarcien
Pliensbachien
Sinémurien
Hettangien
204
Rhétien
Keuper
220
Trias
Muschelkalk
Fin de la Pangée
Buntsandstein
Premiers
dinosaures
233
245
Thuringien
Saxonien
Permien
Autunien
290
Paléozoïque
Stéphanien
(primaire)
Carbonifère
320
360
375
Dévonien
385
Premiers
mammifères
Westphalien
Namurien
Viséen
Tournaisien
Famennien
Frasnien
Givétien
Couvinien
Emsien
Glaciation
Diminution du
CO2, donc
diminution de
l'effet de serre.
Formation de
glaces polaires.
Diversification
des
gymnospermes
(Conifères)
Période de grande
activité
Hercynien
photosynthétiques
et
(Acadie
d'enfouissement
très important de Bretagne
matières
organiques.
Asturies
Forte diminution
du CO2 et forte
Appalaches)
augmentation de
l'O2.
Reptiles
Insectes
Amphibiens
Nombreux
végétaux
diversifiés :
Prêles,
Fougères
Poissons osseux
74
Siegenien
Gédinnien
Ludlovien
Wenlockien
400
Silurien
Llandovérien
418
Ashgillien
Plantes terrestres
Végétaux
vasculaires (genre
Cooksonia)
Mousses
terrestres
Calédonien
(Hépatiques)
(Baïkal
Glaciation
425
Écosse
Caradocien
438
Ordovicien
470
475
Llandeilien
Llanvirnien
Arénicien
Cambrien
Potsdamien
Acadien
Géorgien
600
Hadrynien
supérieur
Protérozoïque
inférieur
Algonkien Hélikien
1700
Précambrien
Archéozoïque
Aphébien
2600
Katarchéozoïque
3200
puis
Ardennes)
Trémadocien
495
1000
Poisson cuirassés
Archéen
Laurentien
Animaux à
coquille
Premières algues
microscopiques
Premiers
organismes
multicellulaires.
Eucaryotes
macroscopiques
Développement
de la
reproduction
sexuée
Glaciation
Respiration
aérobie.
Atmosphère
oxygénée.
Développement
de la
photosynthèse
aérobie.
Premiers
Stromatolites.
Pression en O2
suffisante pour
l'apparition du
monde animal.
N2
Compositio
n de
l'atmosphère
couche O3
O2
N2
NH3
CH4
Apparition de la HCN
Keewatinien photosynthèse et
75
3900
des algues bleues.
Bactéries
anaérobies
Complexification
des composées
organiques.
Premières roches
sédimentaires
Premières roches
ignées connues.
Formation des
continents
4600 Formation de la Terre
4700 Formation du soleil
15000 Formation de la Galaxie
~20000 Formation de l'Univers
76
APPAREIL CARDIOVASCULAIRE
Insuffisance cardiaque
laurier rose, thevetia, camphrier
Analeptique cardiovasculaire
camphrier
Hypertension artérielle
ail,olivier, jujubier, ginseng,
pervenche de Madagascar, verveine queue de rat, ylang
ylang
Insuffisance veino-lymphatique
hydrocotyle, gingko, cassis,myrtille,
pervenche de Madagascar, vigne rouge
APPAREIL DIGESTIF
Diarrhées
badamier,
coleus,goyavier,
tamarinier,
cocotier, hibiscus, cannelle, myrtille ,romarin,
thym, tamarinier, grenadier, menthe,ylang
ylang
Constipation
aloes,artichaut, bananier,tamarinier, cocotier,
séné, casse puante, dartrier, casse, olivier,
hibiscus, plantain, manguier, ricin
Dyspeptie
artichaut, bananier,laurier, réglisse, basilic,
ananas,
papayer,
lantana,menthe,piment,
verveine queue de rat
Vomissements
cannabis, gingembre
Ulcères, gastrites
réglisse, basilic, hibiscus, curcuma
77
APPAREIL ENDOCRINIEN
Thyroïde
fucus
Surrénales
cassis, réglisse, basilic
Allergie
cassis
Ovaire
karkadé
APPAREIL GENITAL
Infections (leucorrhées,vaginites etc.)
goyavier, tamarinier, cocotier, badamier, manguier,
grenadier
Antifertilisant, abortif
moringa, calebassier, ananas vert, hibiscus, lantana,
momordique
Aphrodisiaque
tamarinier, poivre,
avocatier, manguier
Adénome prostatique
palmier de Floride
muscade
(macis),
cannelle,
APPAREIL
HEPATO - BILIAIRE
Cholagogue
artichaut
,pissenlit,
gingembre,romarin
Cholérétique
artichaut,pissenlit, curcuma
curcuma,olivier
(huile),
78
Dépuratif
hydrocotyle, pissenlit
Cholécystite
muscade, cannelle, romarin
Hépatite, hépatoprotecteur
ginseng, curcuma, gingembre, roamrin, badamier
APPAREIL
RENAL ET URINAIRE
Infections urinaires
cajeput, myrte, eucalyptus, girofle, myrtille, thym, herbe maltête,
persil, cannelle, orthosiphon
Diurétique
orthosiphon,
romarin
olivier,
cocotier,
cassepuante,
persil,
cacao,
APPAREIL RESPIRATOIRE
Infections respiratoires, toux irritatives
eucalyptus, niaouli, hibiscus, datura, thym, menthe, herbe
maltête
Asthme
cannabis, jujubier, datura
Analeptique respiratoire
camphrier
Révulsif
moringa, piment
MALADIES DE LA NUTRITION
79
Obésité
laurier, eucalyptus, fucus, orthosiphon
Maigreur, stomachique, eupeptique
cannelle, muscade,bois d'inde (voir girofle), tout épice (voir
girofle), poivre
Diabète
pervenche de Madagascar, tamarinier, olivier, eucalyptus,
myrtille, momordique
hypocholestérolémiant
ail, olivier, pissenlit, ginseng, artichaut,
Vitamines
oranger, pourpier, fruits de la passion, manguier, bananier,
piment, persil, arbre à pain, papaye, goyave, ananas, avocat,
cocotier, grenadier
ORL, DENTAIRE, OCULAIRE
Infections ORL
goyavier, tamarinier,girofle, cannelle, eucalyptus, niaouli,
thym, badamier, calebassier
Douleurs dentaires, caries, gingivite, stomatite
girofle, jujubier, goyavier, tamarinier, réglisse, framboisin,
avocatier, asclepias, badamier, thym, romarin, grenadier,
Inflammations, infections oculaires
hydrocotyle, framboisin, roucou, plantain, verveine queue de
rat
PARASITOLOGIE
Parasites externes
laurier, corossol,
cachiman
pomme
cannelle,
quassia,
Parasites internes
papayer, simarouba, grenadier, pourpier,manguier
lantana,
80
TROUBLES CUTANES COSMETOLOGIE
Antiseptie, détersion
surinfections cutanées
des
plaies,
brulures,
aloes,
laurier,
goyavier,
tamarinier,
cajeput,
cassepuante, dartrier, girofle, hibiscus, curcuma,
papayer, lantana, tamanu, badamier, calebassier,
manguier, momordique, bananier, grenadier, fruits de la
passion, plantain, menthe, thym
Cosmétologie, troubles trophiques
carapa, aloes, cassis, olivier (huile), cocotier (huile)
hibiscus, momordique, ricin, papayer, avocatier, tamanu
Cicatrisant
hydrocotyle, plantain, aloes, calebassier, tamanu, herbe
maltête
TROUBLES
PSYCHIQUES
PSYCHOSOMATIQUES SYSTEME NERVEUX
Antalgiques, analgésiques
cannabis, moringa, kava, menthe
Antispasmodiques, myorelaxants
cannabis, kava, thym, oranger, pourpier
Dépresseurs, sédatifs, anxyolytiques
moringa, corossol, pomme cannelle, jujubier, kava,
oranger, menthe, argémone
Action sur le système neuro-végétatif
corossol, pomme cannelle, karkadé, datura, girofle,
cajeput, basilic
Psychostimulant
cacao
TRAUMATOLOGIE
ET APPAREIL OSTEOARTICULAIRE
81
Anti-inflammatoire et anti-rhumatismal
cassis, ananas, muscade, girofle, avocatier,vigne, persil,
myrtille
Sciatique par hernie discale
papayer
Névralgie,
rhumatismale(onguent,friction)
douleur
laurier, datura, corossol, cassepuantepiment, tamanu,
carapa
DIVERS
Cancérologie, immunologie
quassia, simarouba, fucus, ricin, ail, aloes, thym, plantain,
pervenche de Madagascar, noni ,ylang ylang
Sénescence
ginseng, pervenche de Madagascar, gingko, romarin
Toniques généraux
quassia, cassis, ginseng, cacao, romarin, éleuthérocoque,
karkadé
Maladies virales, fébrifuges
basilic, framboisin, lantana, thym, coleus, verveine queue
de rat, cassepuante
Infections
romarin, thym, cajeput, niaouli, eucalyptus, muscade,
girofle, cannelle, ylan ylang
.
82
Téléchargement