Telechargé par Vincent Blondel

12 actions pour sauver la chouette cheveche

publicité
12 actions pOlir la Chevêche
Sommaire
Dossier spécial de
La Gazette des Terriers
2
~fieux
3
Carte d'identité
5
La méthode dite de "la repasse"
6
Pour calculer la densité de mâles chanteurs
de votre commune
7
Comment préparer une soirée "repasse"
9
Fiche de terrain
10
11
Proteger la Chevêche
Action n O l : Boucher les poteaux creux
des "T'elécom"
Rt'mercicmcnts il :
l'équ ipe du journal LA IIULOlTL
Nicolas MELBECK
Frédéric USA K
12
Action n02 : Augmenter le nombre de sites
Abonneme nt à 10 Gazello des T('rriers pom 10
num~ro5 el 4 uossicr~ tet hniqucs pnr a n : 120 F.
TV.A . (5,5 '~,,) comprise
Chèque à l'ordre d.· la FCPI\
Un délai d'environ un mois est néCl.">Ssaire pour
l'e nregis trement d'ull no uvel abllnnenlerll.
Dépôllégal : 1': "vriN 1 9<)~
la conna"Jtre pour mieux la protéger
possibles de reproduction
13
li
Construction et pose de nichoirs
~Iodèle
horizontal
~Iodèle
à cloison dit de "Bnrgfried"
l\fodèle en L retourné
Quelques conditions à remplir pour garantir
15
16
Documenta tion df::' Cfllbs CPN (COf/H aÎtn:
et Proféger ln Na /lire)
un succès
Autres aménagements
Action n03 : On lève le pied
Conception/ lex ie: Didier CLECll
(CI' N Anlirouille)
Réalisation: David MELBECK / I:CPN
Dessins el couwrture. Raoul MAYO I/ I'U'N
Di rec teur de la publiCJtion :
Jea n-ham:ois DUTHEIL
Reproduclion n ut(lr iSl~l' pour les publicéltion ~ à
but non lucrôtif si ml'nlion d t! lil wu rce el envoi
d'un exemplaire d l' 1,( publir,111un où figure Ulle
rcproduclilm dl' La G .I/tlt h' d c-s TerrÎc.:'rs.
Edition/ Rédaction:
La Gazette des Terriers
La Maison dcs CPN
08240 BOULT-AUX-BOIS
Tél. : 03 .24.3021.90
17
Action n04 : Les restos du froid
Action n05 : La bonne dose au bon moment
18
Action n06 : Sauver les vieux arbres
Action n07 : Protéger les jeunes
I.a Gil7.eHe des TerrÎers est t.ki Hl\t.' ,]V(~(' )e souLÎen
du Minis tc.·rc u e l'Environn l'TIll'nt.
Action n08 : Rencontrer ses voisins
La l'CPN (I"édératioll des clubs CI'N) est une
aS$()(iation loi 1901 membre dl' FrmH't' Nil/u re
Ewoirollllelllcilt el agréée comnu' ÂSSocidtion
nationale de Jeunesse et d 'Education Populoir".
19
21
Action n09 : Les poteaux EDF
23
24
Action 0°10 : Planter des arbres
Action n0 11 : Créer un verger
Action n°}2 : Mais encore
Grillager les cheminées.
25
Modifier les abreuvoirs ...
lnfonner le grand public
Les clubs CPN, les associations.
Les ornithos ...
Pour en Savoir plus :
Bibliographie. Vidéo. Jeu
27
Que faire quand des petits tombent du nid ?
Que faire lorsque vous récupérez une
Chevéche blessée?
..-...
La Gazette des Terriers Dossier Chevêche /
Ok/ Ilot
2
A Chouette chevêche, la chouette aux yeux d'or, le
symbole de la déesse Athena, connaît aujourd'hui
en France et en Europe un déclin inquiétant.
Historiquement, elle a profité des grands défriche­
.........e . ments effectués par les hommes depuis le
Néolithique. Originaire du Bassin méditerranéen, elle a vu son
ai re de répartition s'accroître jusqu'au sud de la Suède, ainsi
q u'en Ecosse après son introduction en Angleterre.
Aujourd'hui, les activités humaines qui, durant cette époque lui
étaient favorables, sont à l'origine de sa régression. Face à ce
déclin, que peut faire un club CPN ? C'est ce que nous allons
voir dans ce dossier spécial Chevêche .
Mieux la connaÎtre
pour mieux la protéger
Un club rayonne surtout sur sa
commune, voire sur 2 ou 3 com­
munes. Cela signifie qu'avant
toute action de protection, il faut
savoir si un ou plusieurs couples
sont présents sur cette zone de
prospection. A quoi cela servi­
rait-il de placer un nichoir dans
un "désert à Chevêche" ? La
connaissance du site précis de
nidification n'est, par contre, pas
indispensable.
Il faut bien comprendre que l'ob­
jectif prioritaire est de renforcer
les populations existantes. C'est
la première étape vers une hypo­
thétique mais souhaitable recon­
quête.
Mais comment faire ?
Tout d'abord, tout CP N a des
yeux ! Il faudra donc vous en
servir comme il se doit!
Regardez, observez .. .
, ?
0 u.
4·F
ocCf 0
/ ~i) i) ~
Carte d'identité
Noms : Chouette chevëche,
Petite chouette (Normandie) ,
Trembleur (Champagne),
Kouenn vihan, Pen ka
(Bretagne),
Chamiant (Sologne) ...
Nom latin: Athene noctua
Taille: 21 cm
Poids: 170 g
Envergure: 60 cm
Domicile: sans domicile fixe, el/e peut habiter dans un arbre creux,
dans un trou de mur, dans une fa laise, etc...
Régime alimentaire: petits rongeurs, vers de terre, insectes ...
Dorée de vie: de plus en plus courte ;
Partout !
N'ayez aucun a priori. La che­
vêche fait preuve d'une imagina­
tion assez sidérante. Ainsi, en
France, si on la considère sou­
vent comme un oiseau du boca­
ge, on peut tout à fait la trouver
dans d'autres milieux, et même
en zone fortement remembrée.
Elle niche dans des arbres (pom­
miers et autres fruitiers de ver­
gers, saules ou chênes têtards ... )
(s uite page 4)
remembrement, pesticides,
circulation routière, poteaux creux des Télécom. ..
(la liste est longue) sont passés par la.
Signes particuliers: symbole d'Athena, déesse de la sagesse ..
et de la guerre chez les Grecs,
la plus diurne de nos nocturnes,
yeux jaunes. courbettes nerveuses en cas de danger.
fait à : 'l3ou[t-au;I(-'l3ois
Je 12/02/95
•
1111 dnl TIItrl.r. Dossior Chovêche 1 4
Comment?
Ittil iO,10 lill'lIl1L':.! )
IIlnis
lIu ..... i
La Gazette des Terriers Dossier Chevêche
dun~
les bâtiments
Il t IIi Ill: ou en non état. dans de~
Cil 1!Ït'!'l..... <.Jans des falaises ou
C h ClIl~ ullns de~ tas de cailloux
(lU dl' bois. Un club CPN nous l'a
IIIr mc signalée près d 'un grand
Avec ses yeux ou ses jumelles
mais toujours à distance. La
curiosité est parfois un vilain
défaut. Protéger ne vous donne
pas le droi t de les déranger.
semblent tellement à celles de la
Chevêche qu'il est parfois impos­
sible de faire la différence.
[,: . .0..'\
, .'r.:v'.~~
~ .
Il'I'nport.
Quand?
A peu près toute l'année, mais
Inuti le de chercher à voir les
œufs, de suivre la couvaison,
c'est l'affaire de spécialistes (et
encore). Sinon gare à la casse!
Contentons-nous de vérifier leur
présence et de suivre à distance
l'émancipation des jeunes.
surtout au printemps et au début
de l'été .
Attention: d'aoflt à janvier, il
peut s 'agir d'un jeune à la
recherche d'un territoire. Rien ne Mais un C.P.N futé peut aussi
devine r la présence de la che­
dit qu'il va nicher chez vous!
Une observation faite entre vêche sans même la voir!
février et juillet est un signe La coquine laisse en effet derriè­
encourageant. Un chant de mâle re elle non pas des petits cailloux
en février-mars-avril est aussi un
mais des petites
pelotes de rejection.
excellent indicateur (on en repar­
ru
On les retrouvera
lera plus loin).
~
=>
I
sous les perchoirs,
'"
-'
poteaux, etc ...
Les meilleurs rrzois pour l'obse r­ i
valion sollf sans conteste juin et ~
+ Voilà à quoi peut
juillet. Durant cette période, les .~
ressembler
une
parents s'activent pour nourrir ~
pelote de chevêche.
leur couvée et il n'est pas rare de
Facile à reconnaître?
les voir chasser en plein jour ou
Oui! Mais aussi facile
prendre un bain de soleil sur un à confondre. Songez qu'un autre
perchoir. Peu à peu, les jeunes rapace. le faucon crécerelle, n 'a
font leurs premières sorties. Ils rien trouvé de mieux à faire que
ne sont pas très discrets !...
de produire des pelotes qui res­
~,
.
' .'
I~'
,
,\ .
\.
Les différentes voix de la Chevêche
r--/'r "
~'-
--
y:'\~
\
tant plus quand la densité de
population est faible.
On utilise alors la méthode dite
de la repasse. Attention! A utili ­
ser avec beaucoup de précaution.
Cette méthode repose sur un
principe simple. Un mâle territo­
rial réagit lorsqu ' jl entend un
éventuel concurrent sur son terri-
,:1
- A ·,~~.'
.
~.-
.'"
("\J_--1 1
. -....­
t\ :l /~
Il est souh aitable de bien s'entraîner
à distinguer les différen tes vocalises:
~'-
Dans certaines régions, et sui ­
vant la saison, leur régime ali­
mentaire est très proche (petits
mammifères + insectes pour le
crécerelle, la même chose + lom­
brics pour la chevêche) et ils fré­
quentent les mêmes milieux. On
ne se contentera donc pas de la
décou ve rte de pelote s pour
conclure à une présence. D'autres
indices sont indispensables.
Mais un C .P.N n'a pas que des
yeux il a aussi des oreilles.
En effet, comme tous les
rapaces nocturnes, la chouette
chante le soir ou la nuit.
Une première embûche se dresse
cependant sur le chemin de la
connaissance. Spon tanémen t, la
chevêche chante peu et ce, d'au-
Le chant du mâle est un "hou-ou"
Interrogatif.
Le cri le plus.. . classique : "kiou"
beaucoup plus sec.
En juin-juillet, on peut parfois repérer
les nids grâce au
chuintement des
petits .
Les soirs de
repasse, il bon
d'attendre
un peu quand un
mâle se met à
chante r. D'autre s
mâles peuvent
aussi pousser la chansonnetle .. .
toire. Soyons ce concurrent et
nous verrons s'il y a réaction.
donc présence !
Le principe étant posé, il suffit
d'u n magnétophone, d'une cas­
sette avec l e chant d e la
C hevêche ou d 'un app eau, ou
encore du talent d'un imitateur.
Cette méthode est efficace à 80%
15
La Gazette des Terriers Dossier Chevêche
16
pour la chevêche lorsqu'on effectue 2 passages sur un même point
(en laissant plusieurs semaines entre les 2 passages).
Encore une fois prudence ! Cette situation artificielle perturbe l'oi­
seau, elle peut le stresser, l'obliger à prendre des risques (notam­
ment en l'incitant à traverser des roules) . L'efficacité de la métho­
de repose aussi sur la modération de son utilisation. Pour ne pas se
faire repérer, il ne faut surtout pas répéter trop souvent cette opéra­
tion. En effet, le mâle pourrait se rendre compte qu'il ne s'agit là
que de simples imitations et il n'y répondra plus. Autre possibilité :
le mâle, intimidé, quitte son territoire et diminue ainsi ses chances
de survie ! TI faut donc respecter scrupuleusement le mode d'utili­
sation de la repasse énoncé page
suivante. En suivant le proto­
~~~
cole défini, vous obtien/
drez des résultats qui
seront comparable
( .
/""-~' ' ' ,
, ' , ...
d'une année à l'autre
f
. ~ ~,
{,'~ .
~
.," '" ·. /.W.~~<.J
~~
et d'une région à
l'autre, sans nuire
/
~ '. . . .
à la Chevêche.
4 ; " , '-."\,
. . ~, ~\l('-. .. \).."J ~
l
',
V ,"
.".
"\ .,"­
t.
I\Q\(.
1\
, 1
Pour calculer la densité de mâles chanteurs
de votre commune
~J
11 La surlace de référence où s'effectue la recherche: la commune.
21 Sur une carte au 1/25 000, placez les points d'écoute . Considérez
que la portée du chant est d'environ 500 m. Vous tracerez donc sur
la carte 1/25000 un cercle de 2 cm de rayon (J cm = 250 m) et qui
aura pour centre le point d'écoute . Vous couvrirez ainsi toute la
commune.
3/ Effectuez deux repasses sur un même point à quelques semaines
d'intervalle.
4/ Ne comptabilisez que les mâles chanteurs.
(sui te page 8 )
••
•••
••
•••
••
•••
••
••
••
••
••
••
••
••
••
•••
••
••
••
••
••
•••
•••
••
••
••
••
La Gazette des Terriers Dossier Che vêche
Comment préparer une soirée repasse?
Conditions :
o Période de prospection: février,
mars, avril uniquement
o conditions météo: temps calme,
ni vent ni pluie
o horaires : du crépuscule à minuit
(l'activité vocale baisse ensuite)
Matériel:
Un magnétophone (prévoir des piles de rechange)
Une cassette sur laquelle on trouvera :
- une série de 12 ou 15 chants du mâle
- 2 min d'écoute
- une série de chants
- 2 min d 'écoute
- une dernière série de chants
- 2 min d'écoute
Une carte I.G.N au 1125000 sur laqueIJe sont pointés les
points d'écoutes (de] à...). Points séparés de 1 km.
Précautions :
o Ecouter 1 ou 2 min avant de mettre en route le magnétophone.
o Puissance sonore progressive et modérée (pour ne pas
effrayer un oiseau proche).
o Attention au double comptage (un oiseau peut vous suivre) ,
et à l'écho. Pour éviter toute confusion, s'entrainer à l'écoute
des nocturnes car d'autres animaux peuvent vous répondre.
Attention notamment aux cris des Vanneaux huppés .
o Cacher le voyant 1umineux du magnéto.
Ne pas oublier:
Soyez discret près des habitations. Prévoyez vos papiers
d'identité en cas de contrôle. N'oubliez pas des coupe-faim,
une thermos et des habits chauds...
17
La Gazette des Terriers Dossier Chevèche /
8
~
1
2ème passage
5/ Sur la carte (photocopiée), vous pouvez noter les réponses pour
chaque poin~ suivant un certain codage. comme par exemple :
''\D,
2 ème passage
No ircissez la
case quan d un
mâle chanteur
ct ",, ,.
Point 4 /
~,
•
Un mâl e cha nteu r es!
présent au point 4 lors
du second passage
~
~
i
;s
U1
(b
"'­
-f'I O
0.-<1
i)
a
r­
-+~
(b ,
,.,.
rth
L ;t"
c '"
6­
0
zc:
~
0
~
,.
Ç.
w
0
~
~
r-
(b.
,.,.
;s
(b ,
(1)
~
0
~
o
c
-.
<
_.
rth
r;
"'­
(1)
'-..,
ID
"
0
p
0
r..J
~
Jl.­
ut
.0
V)
~
<-'
~
0
l'ti
~
1er passage
i.Jl
o
-0
VI
Z
a,a
~
Q.
CD
-
1»
-j
. - Vj
"0
0
"0
~
n
~
ri­
(t)
'---'
--0
1
~
.l.
~
.:r @)
d
-.1...
1
(l
c,.
.J...
(l
(î
~
o...~
,1
(1
...i.
@)
--..:.
!0
N
-,.._.e
1»
n
0
~
~
~
~
(t)
0
:J
Q.
CD
n
=r
l
W
~
~
0
C
CD
,..
,..
CD
n
=r
CD
<
CD~
n
ln
=r
CD
Vous pouvez aussi utiliser le tableau de la page suivante. n vous suffit de le photocopier
ou de le reprod uire vous même. Voici quelques indications : lors de votre première pros­
pection (1 er passage) sur les poi nts d'écoute de la commune, vo u~ inscri vez la date, les
différentes phases de la lun e, la météo puis dans les cases numérotées (numéros des
points d'écoutes), vous notez le rés ultat de votre "repasse" à J'aide d'un code :
/ = pas de réponse ? = réponse dont l'origine est incertaine <li> = vu
C = Chevêche 0 = mâle 0 = femelle H = Hulotte E = Effraie MD = Moyen-duc
()'\
"0
1»
-
""'1
'.J
I~
1»
1C'l
Z
,..
;r
ri­(t)
(X)
f aites de même pour le 2ème pa....sagc.
~o
3
CD~
0
Q.
CD
6/ Lorsque votre travail est terminé, comptez les points d'écoute où
vous avez obtenu la réponse d'un mâle chanteur.
Vous effectuez le rapport :
\0
--..:.
0
Nbre de mâles chanteurs
Nbre de km! de la commune
et vous obtiendrez le nombre de mâles chanteurs au krn 2 • En refaisant
ce travail sur plusieurs années, vous pourrez suivre ainsi J'évolution
des populations de Chevêches de votre commune.
Q.
_.
,..
CD
Q.
-.,
CD
1»
~
--..:.
CD
"0
--..:.
N
1»
en
en
CD
La Gazette des Terriers Dossier Chevêche
1 10
La Gazette des TelTlers Dossier ChevlJche /
ACTION t
Protéger la Chevêche
V
OILÀ. vous savez maintenant si la Chouette chevêche fréquente
ou non votre commune.
1) Aucune présence n'a été décelée. Reprenez le début de
ce dossier spécial chevêche et changez de commune...
Boucher les poteaux creux des Télécom
Ces poteaux métalliques constituent des pièges mortels pour la
Chevêche à la recherche d'un gîte. C'est aussi vrai pour tous les
oiseaux cavernicoles, c'est à dire ceux qui nichent dans des trous :
tous ces curieux se retrouvent coincés après avoir pénétré dans ces
poteaux.
Comment procéder?
ny
2)
a encore des chevêches qui hantent les nuits de votre
commune. Très bien, retroussez vos manches avant de lire
les pages suivantes...
Vérifier si les poteaux "Télécom" sont bouchés dans un rayon de
1 km autour du nid ou du site (par la suite il faudra étendre ce rayon).
Bien noter ceux qui ne le sont pas. Une languette (en plastique noire
ou en métal) qui dépasse constitue la preuve que le travail a été
effectué. Attention, il y a deux
types de poteaux et donc deux
tailles de bouchons . Les bou­
chons en plastique doivent être
$>94'
collés. Aujourd'hui un nouveau
bouchon métal vient de sortir. il
évitera peut- être enfin aux
poteaux déjà bouchés de rede­
venir rapidement de nouveaux coupe de poteau
obturateur plastique
.,
D
obturé
pieges... ans vos contacts
avec France Télécom, c'est celui-ci qu'il faut exiger.
Une [ois ce travail de repérage effectué, il faudra demander à votre
agence départementale de France Télécom de boucher ces poteaux.
C'est la démarche utilisée en Alsace.
Certaines associations veulent le faire elles même. Attention, cela
prend beaucoup de temps et d'énergie. Si vous vous engagez dans
cette démarche, le "Monsieur poteaux creux" de la L.P.O. pourra
vous aider dans cette tâche. Un contrat avec les Télécom est néces­
saire. Ils vous demanderont sans doute de boucher au moins 500
poteaux. Un tarif vous sera proposé. Selon les départements, des dis­
parités importantes dans les conditions proposées existent. N'hésite
,...
1 1 lv
''''' ,
--
z~~,_ .-.
<
\
~'\/I.'\",
" ",'
, ·...' '' "r....
~
'~ <: ~-"' -
,
s
/ ' ,;
.
"
! ; '?'k
i?­
/
~~~
:
~
l ,
'1-/
ivi \
~t v
,­
:1' ,
fI~'
0'.
-2­
" ,. ,'f
~
11
La Galette des Terriers Dossier Chevêche /
La Gazette des Terriers Dossier Chevdche /
12
pas à vous montrer exigeant. Un prix de 15 F par poteau bouché est
un minimum. Les Télécom sont très soucieux de leur image, profi­
tez-en : un article de presse est suivi très rapidement par un effort
dans le bouchage des poteaux...
Contact:
LPo.
"Monsieur Poteaux Creux"
La Corderie Royale, BP 263
17305 ROCHEFORT cédex
D exi ste plus d'une quinzaine de nichoirs différents pour la Chouette
chevêche. En voici 3 modèles :
Modèle FIR·LPO
horizontal
Faites vos bouchons vous même
;1 ~~~~œ
L
r: ~s~u~~
~~======================:J
c:
.Q
~1!
d __-fou.umm..:.:__ u·:.~.ub
'2>""
$~
c: >
"
~
'Ore
"' ~"
2!
PLA NCHt:..5 ru ICIl
o ..
u. ::>
Brin de laine -....
'" 0
-"
~ü
'" '6
~
..,.<:
Prendre une boîte de conserve de
diamètre identique à cel ui du potea u
(8,5 ou 13 cm selon les modèles). y
fixer un fil de fer. Une canne à pêche,
munie d'un crochet à son extrémité,
soulève la boîte grâce à un bri n de
laine fixé su r le fil de fer. Une fois la
boite placée dans le poteau, il ne reste
plus qu'à tirer énerg iquement, le bri n
de laine casse et le poteau est bouché.
Seul un bout de fil de fer dépasse de
part et d'autre du poteau.
'.,
----- 1
1': .
crochet
Voici un système uti lisé par le club
CPN de Volm erange (57) lorsque ils
n'ont pas de bouchon pour obturer ce
genre de poteaux :
Construction et pose de nichoirs
~
~
.~
- --
Tige de fer
G
",-
\
canne à pêche
Conseils : utiliser du fil de fer galvanisé et peindre la boîte de conserve avec de la
peinture antirouille . Ah, autre chose, cette méthode n'est pas brevetée par les Télécom ...
ACTION Z
Augmenter le nombre des sites
possibles de reproduction
Le remembrement, la destruction des vergers, la rénovation des
vieux bâtiments ont contribué à diminuer le nombre de sites poten­
tiels de reproduction. On peut essayer de compenser ces pertes par la
pose de nichoirs ou par la réalisation de quelques aménagements.
1
:0.:= "0
'0
"
Il
- N'
:~
1 l
'"
~I U
0:,,,
-ro "'"'
~a.
,. 1
PWDIES DES COTES
lU!:
=> '"
0-0­
ro cr:
'"
Ci
W
I I~
.9
'"'""' "'""'
Il,,
1
1
~~
/
1
10
,
10
J le
'"
0
/{ "'-"- "
~
.~".
-~
Pour la construction de chacun de ces modèl es
de nichoirs. n'oubliez pas de suivre les indications
suivantes:
Nature du bois: résistant à l'humidité (sapin, peuplier) .
N'utilisez pas d'aggloméré ou de contre-plaqué.
Epaisseur du bois: 10- 20 mm. Ne pas raboter les faces des planches .
Plonger le nichoir dans un bain d'huile de vidange pendant 2 ou 3 jours.
Placer un peu de sciure de bois dans le fond du nichoir.
Modèle à cloison
dit de "Burgfried"
"5
.~
'[j
Il se pose sous une
.1
18
grosse branche latérale
7
• 1
ou contre le tronc d'un
arbre d'un verger, d'une
11
haie de saules têtards
ou encore d'un arbre isolé.
1
S
Z
7
'"
.'"E
""
l
~
10 -
:5
1
-1
.0.- -
'0
(J)
t-"
. -- 25 ­
. 16
13
La Gazette des Terriers Dossier Chevêche /
1-11 Gazette cles Terriers Dossier Chevêche 1 14
~"
Modèle en L dit
b (\~ ...~ ~
de type "Julliard"
."
~
d
EJ
~~
Q
U
1J i :~ ~
~ ~~
1
L___
1 290 1200
_
.~~
1170 _
~~
-----
720
(Dimensions en millimètres)
û
h
1
J
1
h
[f i!
Vous pouvez aussi vous procurer le journal "La Hulotte" nOlO où , en
dernière page, Tante Hulotte vous propose le plan de construction
d'un autre modèle, celui du nichoir à balcon.
La Hulotte, 08240 BOUL T-AUX-BOIS
En Belgique, le GEPOP (Groupement d'Etude et de Protection des
Oiseaux de Proie) a mis au point Wl ingénieux nichoir, apprécié par
la Chevêche, et fabriqué à partir d'une caisse à vin de 12 bouteilles !
Vous voulez savoir comment le fabriquer? Il suffit de vous rensei­
gner auprès du GEPOP en écrivant à :
GEPOP, J ean Doucet, 32 chaussée des Seigneurs
5650 CL ERMONT
BELGIQUE
Quelques conditions à remplir pour garantir un succès
• Obtenir l'autorisation du proprié­
taire du terrain où sera placé le
nichoi r. Bien lui préciser de ne pas
aller le voir de trop près,
• Varier les modèles (pour éviter de
fidéliser un prédateur). Déposer une
litière à l'intérieur (sciure de bois)
afin d'éviter de le voir transformé en
cloaque,
• Le placer dans un endroit discret
et le fixer sol idement en faisant
attention de ne pas mettre l'ouvertu­
re face au vent dominant. Hauteur
souhaitable 3-4 m. Fixation : fil de
fer galvanisé. Protéger la branche.
• Place r des nichoirs dans des sec­
teurs déjà occupés ou en périphérie
de ceux ci,
• VOUS devez pouvoir suivre régu­
lièrement votre nichoir. Il ne doit
donc pas être trop éloigné de votre
domicile. Pensez à l'entretien (net­
toyage en fin de saison : septembre
ou octobre) et n'hésitez pas à le
remplace r s'il est en mauvais état.
Les écarts de températures et les
intempéries sont mal supportés par
les nichoirs en bois, ils se fendent,
pourrissent, bref ils pourraient deve­
nir outils de destructios des nichées
(les petits meurent de froid ou
noyés) plutôt qu'outils de protection
! /1 fau t donc suivre attentivement
l'évolution de l'état du nichoir.
• Le protéger des prédateurs (le
rendre inaccessible pou r les fou ines
et autres petits carnivores ou ama­
teurs d'œufs)
• Mettre des nichoirs (deux par
exemple) à une faible distance l'un
de l'autre (la Chevêche a besoin de
plusieurs gîtes sur son territoire).
• Placer les nichoirs avant fin
décembre pour espérer une nidifica­
tion le printemps suivant.
• Observer les oiseaux à bonne
distance pour ne pas les déranger
(ne soyez pas trop curieux...)
• Changer de place un nichoir qui
a été "visité" par un prédateur.
«~\,'-------"--'
~. ~... ~
/:>/;'
/.'</.,;""'.1
..,..' /
• Ne pas le placer près d'une route,
ni près d'un point d'eau . Choisir un
bon biotope (perchoirs, végétation
basse, peu de dérangement).
.'.;,~.
•.:
'.
.' .
,. .•...i
f
,. (
La Fouine.
l'un des
principaux
"visiteurs"
de nichoirs
à Chevêche
Autres aménagements possibles
Certains vieux arbres présentent des cavités béantes. Il suffit de
réduire le diamètre du trou (plaques de bois) pour rendre ce site utili­
sable. De la même façon on peut aménager des trous dans des ruines
ou y placer un nichoir avec une ouverture de 70 mm. Vous voulez
avoir encore plus de renseignements sur les nichoirs à Chevêche ?
D'autres plans, d'autres modèles ou d'autres conseils pratiques ?
Alors voici 3 adresses qui vous seront bien utiles:
Ligue pour la Protection
des Oiseaux (LPO)
Corderie Royale - BP 263
17305 ROCHEFORT
Cedex
Fonds d 'Intervention pour
les Rapaces (LPO-FIR)
136 rue Falguière
BP944
75519 PARIS Cedex 15
Club CPN de Volmerange
67, rue de Dudelange
57330 VOLMERANGE
LES MINES
15
La Gazette des Terriers Dossier Chevêche /
16
la G.a zelte des Terriers Dossier Chevêche /
ACTION 1
On lève le pied
.\ "
-~'''Q "',,~_
,_
--'S..
La route tue beaucoup de chevêches.
L'enquête réalisée par le club CPN Antirouille de 1989 à 1991 est
éloquente sur ce point: sillonnant les routes de Bretagne, ils ont rele­
vé la présence de plus de 3000 cadavres d'animaux le long de
23000 km de chaussée. Parmi eux, 132 chouettes. Les membres du
club estiment que bon nombre de petites Chouettes che vêches
mortes ont échappé à leur regard.
Un autre exemple? Voici les résultats d'une enquête menée en
Espagne en 1991/1992 (ce pays compte encore de belles populations
de Chevêches) :
- 613 chevêches mortes au bord des routes
- 31 9 effraies
- 392 pies etc .. .
"';::-::~....~ f"'
,<
\ , \',~,,:.......: , ...._ '
''Lt.,~
"
......, " "\\. ,,-'
'\
AtT/DM 4
Les restos du froid
Dans les régions où les
hi vers sont rigoureux, la che­
vêche connalt de grosses difficultés
pour se nourrir correctement. Lorsqu'on connalt
bien un couple, son nid, ses cavités, ses per­
choirs etc .. .il est possible de l'aider en y dépo­
sant des cadavres de souris (attention, il est très
important d'être sûr de l'origine de ces souris afin
d'éviter tout empoisonnement). Ce soutien ne peut
être, ne doit être, que ponctuel. Mais il peUl être
vital quand la période de froid et l'enneigement
dépassent quelques jours.
Suite à son enquête, le club CPN Antirouille a édité une petite pla­
quette destinée aux futurs automobilistes passant leur permis de
conduire. Voici quelques conseils évoqués dans cette plaquette:
Un animal traverse ou va traverser la route:
Je lève le pied.
Je donne si besoin un petit coup de frein.
Un petit coup de klaxon peut aussi être nécessaire.
La nuit, au petit matin et au crépuscule, je redouble de vigilance.
Contact :
Club CPN Antirouille
Centre Social de Bellevue
1, rue p , Trépas
29200 BREST
AtTlDN S
La bonne dose
au bon moment
L 'emp10i des pesticides en
agriculture est souvent incrimi­
"
né comme cause de disparition
de la chevêche par la diminution du nombre d'insectes. Les études
scientifiques manquent quelque peu pour conftrmer avec certitude
cette affirmation. L'emploi du D.D.T. dans les années 50 et 60 a sans
aucun doute joué un rôle négatif. Qu 'en est-iJ de la situation aujour­
d'hui ? TI est probable que les produits utilisés sont moins destruc­
teurs et que les dosages sont mieux maîtrisés. Sont-ils inoffensifs
pour autant? Cela est peu probable !
17
La Gazette des Terriers Dossier Chevêche
La Gazette des Terriers Dossier Chevêche /
1 18
montrer du doigt les autres, mais que fait-on dans son propre jardin
Quels produits utilisons-nous? Voilà bien des raisons pour cultiver et
préférer des produits biologiques.
Référence: une revue. "Les 4 saisons du jardinage "
BP20
38710 MENS
CTION 6
Sauver les vieux arbres
Certains considèrent que bien entretenir une haie, un verger etc .. .
consiste à supprimer tout ce qui est vieux, tout ce qui est "moche" 0).
Ils oublient un peu vite la richesse qu'offre à un nùlieu un arbre qui
vieillit. il faut conserver les vieux arbres !
La diffusion d'affiches ou
- - - - - - - - - - ­ --,
de
plaquettes
peut
sensibiliser, mai s cela ne
s uffit pas . Vous pouve._
procéder à un recensement
des arbres morts ou
vieillissants de votre '
commune susceptibles
d'accueillir un couple de
Chevêches. Il suffit ensuite
de savoir qui en sont les
propriétaires. Vous pOUfre
alors les rencontrer afin
d 'obtenir
d'eux
la
conservation du vieil arbre.
Ne pas oublier non plus
qu'un arbre mort peut être
d~ngere~~
! II faut donc
bIen chotslr ses arguments
si l'on désire voir évoluer
les mentalités.
MEME VIEUX,
LES ARBRES SONT
ENCORE
NOS AMIS
ACTION 1
ProtéQer les jeunes Chevêches
Exo et Hennes, des scientifiques allemands, pensent que 70 % des
Chevêches meurent au cours de leur première année. Il faut dire
qu'elles ont la fâcheuse idée de sortir du nid avant de savoir voler... !
Elles passent alors quelques jours au pied de leur nid avec tous les
risques que cela peut comporter pour elles. 00 peut leur fabriquer
des abris "anti-prédateur" que l'on placera au sol, à la verticale des
nids, quelques jours avant leur première sortie.
Pour ceux qui n'aiment pas bricoler, il suffira de
récupérer des caisses à vin (de 6 bouteilles),
de fermer la face ouverte et de percer un
~
trou de 70 mm.
Refuge au sol "a nti­
prédateur" pour jeunes
Chevêches tombées du nid
1170
200 mm
",
,
,
ACTION 8
Rencontrer ses voisins
CONSERVONS-LES
~===~~---------Cette affiche ava it été éditée par le Journal "La Hulotte"
pour l'association "L'Epine Noire" des Ardennes
Le contact entre naturalistes et ruraux n'est pas toujours facile.
Pourtant, lorsque les préjugés disparaissent, on est surpris de décou­
vrir un intérêt mutuel. Le travail effectué avec les agriculteurs dans
le cadre de la protection des busards peut être entrepris de la même
façon pour la Chevêche.
En Bretagne, les jeunes du CPN Antirouille ont systématisé cette
méthode de rencontres. Avec un certain succès.
Quelques questions judicieuses vous permettront d'avancer dans vos
19
La Gazette des Terriers Dossier Chev{)che 1 21
La Gazette des Terriers Dossier Chevêche 1 20
recherches. Le nom de Chouette chevêche n'est pas très connu dans
les campagnes. La "petite chouette", Je "petit hibou " pennettront de
mieux se faire comprendre. "Voyez-vous cet oiseau en plein jour ?"
est une question dont la réponse positive permet de limiter le risque
d'erreur. La conversation prendra parfois des chemins de traverse.
Qu'importe ! Ou quel bonheur !
La ricbesse de vos rencontres vous offrira d'autres pistes de
recherche. Les appellations locales seront c itées, les croyances ou
des anecdotes vous seront racontées. Si vous êtes attentifs, patients,
et si vous savez les apprécier, les gens vous rendront plus riches. Le
vaste champ de l'ethnozoologie s'ouvre alors à vous ...
Aa/IN 9
Les poteaux EDF
Encore des poteaux meurtriers! Mais ici, iJs sévissent par électrocu­
tion. Un gros travail de sensibilisation, de pression est nécessaire
pour contraindre EDF à modifier son matériel.
L'oiseau sera électrocuté s'il touche 2 fils, ou un fil et une partie
métallique. Tous les poteaux ne sont pas dangereux mais beaucoup
sont meurtriers.
Référence: la fich e Activité Nature n° 25 de la Gazette des Terriers :
"Une enquête au pays".
Vous avez aussi un rôle d'éducateur, "d'éveilleurs de conscience".
Vos connaissances sur la Chevêche, sur les rapaces, feron t de vous
des avocats efficaces pour ces oiseaux qui subissent encore parfois,
par ignorance, les méfaits de l'homme.
De cet échange pour­
ront naître des déci­
sions, des e ngage ­
ments sur une date de
fauche tardive, sur des
aménage m e nts
à
apporter sur le site, sur
la pose d e nichoirs,
sur des re tards à
accepter dans la réali­
sation de travaux de
rénovation pour sau­
ver une nichée, sur le
maintien "en vie "
d'arbres morts ...
,-----­
Les pote tï\.ux vttï\.VLgereux
Il convient de repérer le poteau meurtrier et de le signaler à l'agence
EDF de votre département (prendre une photo) puis de bien vérifier
que les travaux sont effectués (isolation des parties dangereu ses,
mise en place de perchoirs de remplacement, etc ... ). Exigez q ue les
poteaux du même type soien t modifiés et sensibilisez le grand
public.
Aa/IN ID
Planter des arbres
Cette action ne semble pas présenter d'urgence : les arbres que nous
plantons aujourd'hui ne seront utiles à la Chevêche que dans plu­
sieurs dizaines d'années.
Mais bien gérer, c'est prévoir! Prévoyons l'avenir, pensons aux géné­
rations futures qui elles aussi ont le droit d'espérer se faire bercer par
les "kious" des petites chouettes!
La Gazette des TerrIers Dossier Chevêche /
La Gazette des TerrIers Dossier Chevêche /
22
ACTION"
Planter des arbres, des haies, demande certaines notions qui dépas­
sent le cadre de ce dossier de la Gazette "spécial chevêche".
Cependant quelques indications peuvent être données :
11 Qui est propriétaire du terrain? S'assurer de l'avenir de cette
surface en consultant la mairie, pour un terrain communal, et lire le
Plan d'Occupation des Sols (POS).
Le POS prévoit pour plusieurs années l'affectation des différentes
ones (constructibles, non constructibles ...)
Dans tous les cas l'accord du propriétaire doit être obtenu. C'est un
gage de réussite de l'action.
21 Des précautions doivent être prises quant au choix de la ou des
essences. n faudra bien sûr préférer les espèces locales.
3/ Planter des arbres c'est bien, mais il faut aussi les entretenir. Là
encore les conseils d'un spécialiste seront indispensables.
4/ n est peut-être possible de négocier le don de quelques plants
avec un pépiniériste ou (et) avec la municipalité. Voilà un bon plan !
Un truc simple:
Pour recréer un milieu à saules, il faut planter de novelVbre à avril
des tiges d'environ 5 cm de diamètre, prélevées sur le tronc d'un
saule-têtard, et les enfoncer de 50 cm dans le sol d'un site humide. Il
faut ensuite tailler les jeunes arbres chaque hiver pour que progressi­
vement, les arbres prennent leur forme en têtard.
Livres de référence:
- "Planter des haies, brise-vent, bandes boisées" de Dominique Soltner
Sciences et techniques agricoles
Le Clos Lorelle
49130 Sainte-Gemme-sur-Loire
- La Hulotte n° 35 de Pierre Déom
La Hulotte
08240 BOUL T-AUX-BOIS
- Et bien sûr les dossiers de la Gazette des Terriers :
"Planter des arbres"
"La vie des arbres"
"La taille des arbres fruitiers"
Créer un verger
Planter des arbres, planter une haie, et pourquoi pas planter un
verger? En voilà une bonne idée ! Ici, l'intérêt n'est pao; de produire
des pommes, mais de créer un milieu qui sera favorable à la
Chevêche. Cela dit, l'un n'empêche pas l'autre!
Choisissez de créer un verger à hautes tiges.
La plantation s'effectue à l'automne ou à la fin de l'hiver. Un écarte­
ment de la m est à prévoir entre chaque plant. Le trou aura une pro­
fondeur de 60 cm et un diamètre de 50 cm. On y déposera une
couche de fumier ou de compost.
Les jeunes arbres doivent être arrosées très régulièrement. La taille
s'effectue pendant le repos de la végétation (d'octobre à mars).
Pendant 4 ou 5 ans, il est recommandé de raccourcir les branches
charpentières. Le tronc prendra ainsi du volume. Par la suite, un éla­
gage régulier est sufflSant. Préférez une prairie fauchée tardivement
(pas avant mi-juillet) à un gazon bien moins riche_
~a;
'" Cc
0.0
o
Q):e
La plantation
VJ"O
'0 ~
'>" -~
c: '"
",
0>
C) Q;
C
>
o '"
:;:;"0
.~ Q)
"~g'"
<t: ~
~o.
~
QJ
~:2
QJ
:::J
fbdt'lYJ
;gS'l
i5
-CD
~
QJ '"
:::C;
~z
g~
"5.'"
","0
_
C
C])
0
"'0 'Z
~ ~
~o
'X
4. fl.tltJr1('Qf
~
w(l.
~
(1~
f.J(Jnf'!i
~1* /;}tJlIUt
ct.'
13rbr~
;;u wtnJ(
5. AUrntton.1 i4
fi,jtJfeur dL:
potnl de
~
~\~
23
la Gazette des Terriers Dossier ChevéchB 125
la Gazette des Terriers Dossier Chevêche 1 24
Traiter? Ce n'est pas indispensable pour obtenir de beaux fruits et
cela appauvrit le milieu. L'opération est en plus très difficile à effec­
tuer pour un arbre à hautes tiges. L'Association Genevoise pour la
Protection de la Nature (A.O.P.N.) et "Les Croqueurs de pommes"
mènent des actions pour la sauvegarde des vergers traditionnels.
N'hésitez pas à leur demander conseiL
Les clubs CPN, les associations , les ornlthos ... :
Votre travail obtient des résultats. TI faut le faire savoir. Une associa­
tion de protection de la nature ou un groupe ornithologique s'intéres­
se sûrement à la question. Prenez contact avec eux. Transmettez vos
données, vos observations, vos résultats. Ils les répercuteront.
Contacts :
Association Genevoise pour
la Protection de la Nature (A.G.P.N.)
16, rue Chausse-Coqs
1204 GENEVE - Suisse
Les Croqueurs de pommes
BP702
90020 BELFORT Cedex
Pour en savoir plus
lBib3nogr1l\prue :
• "La Chouette chevêche" de Michel Juillard
Edition "Nos oiseaux" (Suisse)
• "Les rapaces noctumes" de H. Baudrin , J.C. Genat, Y. Muller
Edition "Sang de la Terre"
• "Guide des rapaces noctumes, chouettes et hiboux" de Théodore Mebs
Edition "Delachaux et Niestlé"
• "La Chouette chevêche" de J.C. Genat
Magasine "BT " n° 1083
• "La Chouette chevêche" de J.C. Genat
Edition "Éveil"
ACTION 12
Mais encore...
Grillager les cheminées, modifier des abreuvoirs...
Une réflexion est à mener dans ce domaine. La mortalité des che­
vêches dans les abreuvoirs n'est certes pas considérable, mais elle est
loin d'être négligeable. Peut-on modifier ces abreuvoirs? Les couvrir
d'un filet? Un problème du même ordre se pose avec certaines che­
minées. Avis aux bricoleurs de génie !
Jeu '
• "Le jeu de la Chevêche " de P. Deschamps
dispon ible à :
FRAPNA Isère
5, place Bir Hakeim
38000 GRENOBLE
Informer le grand public
Sensibiliser le grand public permet peu à peu de faire évoluer les
choses. Ne jamais négliger la force de l'opinion publique. Mieux
infonnée, la population se montrera meilleu­
re protectrice.
Un montage diapos, un film, pourquoi pas
"Pen Kaz, une chouette parmi les hommes "
(vidéo réalisée par le CPN Antirouille suite
à son étude) permettront d'alimenter la dis­
cussion ou d'organiser un débat.
Chacun trouvera, pour sensibiliser, des
idées qui feron t leur chemin: affiche,
article de presse. sortie sur le terrain,
concours de dessin, de poésies, de BD...
Vidéo :
• "Pen Kaz. une chouette parmi les hommes " du CPN Anti rouille
CPN Antirouille
Centre social de Bellevue
1, rue P. Trépos
29200 Brest
/",~:
~
'@[email protected],... .'\.":....
........}... ;Jt ..~: ,·
1.:-[, ,
,;:~'f.I: \·
..
En Bretagne.
la Chevêche
se fait
surnommer
Pen Kaz.
ce qui signifie
"tête de chat"..
la Gazetle des Terriers Dossier Chevêche 1 26
N(Q) ~~§)
La Gazette des Terriers Dossier Chevêche /
~~~\Dj~~~
~
QlIe faire qIJ
tO"'bent~d des•Petits
• Ne
Pils les reclieill'
L
•L es PI• .", 'h h
~11
nid:;>
II', I)e Pil l
S 'S hO.'rI, •
illitell!'. el) •
' seclirité .
'l'ilI)Qlli/fes le
'
• es Iilisser t
.
·/'hd'Oht !
es
1)011l'l'il'.
,
• .,. Pa"hls
A
Jr~~~
, ,
~Que
taire lors<lUe ~ous récupérel
see
une Che"ê che b\es
•
1 4U 1
. lII.tt••• da.' u. carton da•• • •
la
u
"ou aur e1 percé des troUs ~
s
• oo•••••lul 4U.14U" .... d. te'" 4 '
.ou. aU"" aU p,éalabl•• t,...pé
dans \'e au ~
. tI. la laite. pas boi'"
(?
y~~
.11' pourrait
s' étouffer ~
. 1 éléph ." d' u'O••ce aU c••tr. d.d
o
.01.' 1. plU' p,och' l.ou. obti•• '"
10
a t
o
.0. ad'•••••• téléph • • à 1'0. • CSl
tlatio. ' d.' C••tr•• d. sol•• IOtl
1
aU 03 al
86 91 86 OS OU SU, ..1.lt. 36'S
code tlatur pu\S \Jtl
CS
).
27
Téléchargement