Telechargé par jarod3159

L’eau ça coule de source, loire 1 et 2

publicité
côté télé
C ’ E S T PA S S O R C I E R
SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE
C O L L È G E - LY C É E
C’est pas sorcier 9
L’eau : ça coule de source
La Loire 1
La Loire 2
Au sommaire de cette cassette, trois émissions regroupées autour du
thème de l’eau et animées par Fred et Jamy.
La première émission, L’eau : ça coule de source, s’interroge : d’où vient
l’eau du robinet ? Où va-t-elle ? Après avoir rappelé le cycle de l’eau et
l’inégalité des ressources, les deux jeunes présentateurs nous
entraînent sur le trajet de l’eau depuis la source ou le fleuve jusqu’à la
maison. Ils mettent aussi en évidence quelques critères qui permettent
de définir une eau potable, et la nécessité des contrôles de qualité, tout
au long du circuit de distribution. Enfin, cheminant dans le réseau des
égouts, l’eau aboutit à la station d’épuration où elle est traitée, avant
son rejet dans le fleuve ou dans la mer.
Dans les deux émissions sur La Loire, Fred et Jamy font la course depuis
la source du fleuve jusqu’à son embouchure, l’un naviguant au fil de
l’eau, l’autre se déplaçant de ville en ville : Le Puy, Issoire, Saint-Étienne,
Roanne, Gien, Orléans, Nantes, Saint-Nazaire. C’est l’occasion de
souligner l’importance économique jouée par cette grande voie fluviale.
Dans des conditions géographiques bien définies, sur 1000 kilomètres, des
paysages exceptionnels se sont formés : gorges, bancs de sable, estuaire.
Des milieux privilégiés, d’une grande richesse écologique, ont permis à
certaines espèces de se développer et d’être préservées. L’homme a peu
dompté ce fleuve, resté sauvage, et subit toujours ses crues et ses étiages,
malgré la construction de canaux, de barrages et de levées. La vase
et l’eutrophisation continuent de menacer l’estuaire.
Conception : Frédéric Courant, Jamy Gourmaud, Bernard Gonner
et Xavier Roy
Réalisation : Franck Chaudemanche, Catherine Breton
Production : Coproduction RIFF International Production/France 3
Durée totale : 1 h 19 min
DISCIPLINES
– Sciences de la vie et de la terre.
– Géographie.
– Éducation à l’environnement.
CLASSES ET PROGRAMMES
– Cycle 2, Géographie. Découverte du monde : l’espace et la diversité
des paysages.
– Cycle 3, Géographie. Les principaux paysages français. La diversité
des milieux.
– Collège, 6e, SVT. Notre environnement. (L’eau dans l’environnement.)
L’homme agit sur l’environnement.
– Collège, 4e, SVT. La Terre change en surface. Évolution des paysages :
roches, eau, etc.
– Collège, thème transversal. Éducation à l’environnement.
– Lycée, 2 nde , Géographie. L’eau, entre abondance et rareté. Les
sociétés face aux risques. Les relations que les hommes établissent
avec leur environnement.
– Lycée, 2nde, SVT. Action de l’homme : grands problèmes de l’environnement. (Approvisionnement en eau et gestion des réserves.)
– Lycée, 1re, ES, SVT. Une ressource indispensable: l’eau. Gestion de l’eau.
– Travaux personnels encadrés à thèmes. TPE, proposés en section
scientifique : L’eau : risques naturels et technologiques.
OBJECTIFS DE LA SÉRIE
– Expliquer le monde qui nous entoure, mais aussi les technologies au
service de notre vie quotidienne. C’est ainsi qu’à bord de leur
gigantesque camion-laboratoire, Frédéric Courant et Jamy Gourmaud,
les deux dynamiques animateurs de l’émission, nous emmènent
vers des sites insolites et parfois spectaculaires.
– Faire découvrir des lieux auxquels l’on a pas toujours accès et nous
guider ainsi au cœur du sujet. C’est Fred, curieux et aventurier,
qui mène les observations « grandeur nature ».
– Mettre en évidence des observations, grâce à des expériences simples,
réalisées dans le camion-laboratoire. C’est le rôle de Jamy, érudit
et pédagogue.
– Illustrer de façon claire et ludique des théories scientifiques et divers
phénomènes de la nature, grâce à des expériences et des maquettes
animées, colorées et astucieuses.
– Comprendre « comment ça marche » à chacune des étapes de ce voyage
au cœur de la science et de la découverte. La porte s’ouvre et le
téléspectateur passe du laboratoire à la réalité, de la théorie à la pratique.
– Rencontrer des hommes de terrain : spécialistes, chercheurs,
aventuriers, ingénieurs, sportifs. Leurs interventions viennent compléter
les reportages et les images insolites et inédites, que nous fait
découvrir le sympathique duo des jeunes animateurs.
– Amener le public à constater que l’on peut aussi apprendre en passant
vingt-six minutes divertissantes, et que la science, finalement,
« c’est pas sorcier » !
I 2 C ’ E S T PA S S O R C I E R 9 I
OBJECTIFS DES ÉMISSIONS
_ Faire prendre conscience de l’importance de l’eau potable et de la
nécessité de bien gérer ce patrimoine naturel. En effet, l’eau potable est
loin d’être à la portée de tous : plus d’un milliard de personnes dans le
monde n’y ont pas encore accès. Bien plus : les ressources restent les
mêmes alors que la population augmente. Au problème de la pénurie
viennent s’ajouter ceux de la pollution et des conflits politiques.
_ Découvrir un grand fleuve : la Loire, depuis sa source jusqu’à son
embouchure et souligner les enjeux humains, écologiques et économiques que pose cet important axe fluvial. Montrer ses paysages et sa
faune, l’ampleur de son réseau hydrographique et ses principales villes.
L’axe est constitué par le Val de Loire, berceau de l’Orléanais, de la Touraine
et de l’Anjou. Mais les régions sont soumises aux crues et aux étiages,
et l’estuaire reste menacé par l’envasement.
VOCABULAIRE À EXPLIQUER
L’eau, ça coule de source
Dispatching, charbon actif, ozone, herbicides, nitrates, hydrocarbures.
La Loire
Étiage, bîmes, cyprinidés, salmonidés, tacons, esturgeons, silures,
balbuzards-pêcheurs, sternes, eutrophisation, sapines, futreaux, gabares,
maisons troglodytes, tuffeaux.
MOTS-CLÉS
L’eau, ça coule de source
Sources, failles, roche-réservoir, cycle de l’eau, infiltration, ruissellement,
captage, aqueduc, réservoir, château d’eau, distribution, égouts, décantation, filtration, chlore, épuration, eau potable, eau pure, colonne d’eau,
pression, pollution organique, bactérienne.
La Loire
Fleuve, affluent, rivière, bassin versant, ligne de partage des eaux, lits,
crues sévenoles, crues atlantiques, résurgence, rivière souterraine, pente,
courant, érosion, transport, sédimentation, gorges, bancs de sable, bîmes,
poissons et cycle de reproduction, bateau-vapeur, châteaux de la Loire,
îles et réserves d’oiseaux, canaux, barrages, levées, déversoirs, centrales
nucléaires, prélèvements de sable, épis et ponts, zones inondables.
I 3 C ’ E S T PA S S O R C I E R 9 I
DÉCOUPAGE ET STRUCTURE
02 min 55 s
L’eau, ça coule de source
L’eau du robinet : est-elle bonne ? D’où vient-elle ?
Où va-t-elle ?
Une origine : les sources.
Les sources aménagées : celles de la Joie sont situées
à 80 kilomètres de Paris.
03 min 27 s
Le cycle de l’eau : modèle explicatif.
04 min 28 s
À la surface de la terre, une répartition inéquitable des
ressources en eau.
05 min 16 s
Autour de Paris, 48 zones de captages d’une centaine
de sources.
Sous la forêt de Fontainebleau : convergence des
captages du sud de Paris.
05 min 52 s
Acheminement et contrôle de l’eau.
Le premier chlorage : 1 goutte pour 200 litres.
Le rôle du chlore : tuer les bactéries.
07 min 02 s
Les aqueducs : 600 kilomètres autour de Paris, suivant
une pente de 10 centimètres par kilomètre.
La construction d’aqueducs par les Romains (exemple :
le pont du Gard).
Au XIXe siècle : un programme de construction d’aqueducs toujours en service pour acheminemer l’eau au
cœur des grandes villes.
08 min 57 s
Les réservoirs d’eau : Paris-Montsouris, 1874.
Leur rôle : assurer une régulation de la production
et de la consommation.
09 min 40 s
La consommation des Français : 150 litres d’eau potable
par jour.
11 min 04 s
Le contrôle de la qualité de l’eau : la présence possible
de nitrates ou d’herbicides.
Si une pollution est détectée, le réservoir est isolé du
réseau de distribution.
11 min 46 s
L’eau potable n’est pas une eau pure, car elle est toujours
chargée de minéraux.
60 paramètres sont pris en compte pour définir une eau
potable.
Un indice biologique de qualité : le bon développement
des truites.
13 min 02 s
Une autre origine : l’eau des rivières et des fleuves.
Elle est souvent boueuse et chargée de débris et de
polluants.
I 4 C ’ E S T PA S S O R C I E R 9 I
14 min 33 s
L’eau captée arrive à l’usine de traitement où elle subit :
une décantation, un filtrage sur sable et charbon actif,
une filtration biologique et un traitement à l’ozone.
16 min 38 s
Des goûteurs d’eau : la saveur constitue un des critères
de potabilité.
17 min 38 s
Nitrates et insecticides ne sont pas pris en compte par
le traitement.
18 min 12 s
De l’eau distribuée sous pression.
Le dispatching : une augmentation possible de la
pression de l’eau au robinet.
18 min 48 s
Une colonne d’eau de 10 mètres exerce une pression de 1 bar.
Des pompes pour monter l’eau dans les étages.
Des châteaux d’eau pour garder un système sous
pression.
21 min 23 s
Où va l’eau usée ?
L’eau rejetée circule dans les égouts.
22 min 26 s
Au bout des égouts : la station d’épuration.
Lors de violents orages, le réseau peut déborder, ce qui
entraîne l’asphyxie de milliers de poissons.
23 min 40 s
À la station d’épuration : dégrillage et oxygénation pour
favoriser l’action des bactéries aérobies qui dégradent
la matière organique.
En 2006, toutes les communes de plus de 2000 habitants
devront être équipées d’une station d’épuration.
27 min 00 s
Clin d’œil de Fred et Jamy et générique.
27 min 33 s
La Loire 1
Naviguer sur la Loire ? Descendre son cours ?
C’est parti pour une course !
28 min 38 s
Le mont Gerbier-de-Jonc, à 1 551 mètres : c’est une
ancienne cheminée volcanique.
29 min 04 s
Itinéraire de Fred.
29 min 38 s
Les sources de la Loire.
30 min 20 s
La Loire : un fleuve long de plus de 1 000 kilomètres.
Définition d’un fleuve.
30 min 56 s
Modélisation : le jaillissement des sources.
31 min 46 s
Un premier affluent.
Définition d’une rivière.
32 min 10 s
Le cours dépend du relief.
Bassins versants et ligne de partage des eaux.
33 min 44 s
La Loire : un torrent qui creuse des gorges.
Plus la pente est forte, plus il y a de courant.
I 5 C’EST PAS SORCIER 9I
34 min 58 s
La pêche : salmonidés (ombles, truites) et cyprinidés
(chevennes).
36 min 00 s
Des saumons dans l’Allier et, autrefois, dans la Loire.
Ils viennent du Groenland pour se reproduire.
Le problème du franchissement des barrages.
La relâche de tacons dans la Loire pour repeupler le
fleuve en saumons.
38 min 55 s
Saint-Rambert.
Les bateaux Rambert ou sapines : le transport du
charbon de Saint-Étienne à Nantes.
40 min 35 s
La Loire était navigable jusqu’au siècle dernier de SaintNazaire à Saint-Étienne, grâce à un entretien particulier.
Aujourd’hui, elle l’est seulement de Saint-Nazaire à Angers.
41 min 24 s
Le sable, qui se dépose en bancs quand la pente et
le courant diminuent, provient des gorges creusées par
l’érosion.
42 min 00 s
Roanne.
Le canal pour relier les fleuves entre eux.
Un pont canal qui enjambe la Loire.
44 min 10 s
Un fleuve difficile à apprivoiser : trois lits.
Définition des étiages et des crues.
45 min 44 s
Digoin : un carrefour de canaux.
Le pont de Pouilly, à mi-parcours.
La pêche : carpes, lamproies, brochets et, autrefois,
des géants (silures et esturgeons).
47 min 00 s
Gien : au début du Val de Loire.
Un paysage d’îles avec des réserves d’oiseaux : sternes,
balbuzards-pêcheurs.
La présence de castors.
Le futreau : une barque à fond plat, avec voile, pour être
poussée, par les vents d’ouest.
48 min 18 s
49 min 15 s
49 min 44 s
Orléans.
Formation de rivières souterraines et de bîmes.
Attention : danger !
Le Loiret : une résurgence.
La ville puise son eau potable dans le calcaire.
52 min 35 s
Des châteaux royaux : Sully, Chambord, Chenonceaux
(sur un affluent : le Cher).
53 min 34 s
La Loire 2
56 min 05 s
L’étiage et les crues à Orléans.
56 min 58 s
Variation du niveau des fleuves (comparaison entre
le Rhône, la Seine et la Loire).
Peu de barrages sur la Loire.
I 6 C ’ E S T PA S S O R C I E R 9 I
58 min 54 s
Des crues centenales : 1846, 1856 et 1866.
01h00 min 55s Pourquoi autant d’inondations ? Des pluies violentes
sont à l’origine des crues sévenoles ou atlantiques.
01h 02min 04s Au XVe siècle, construction de levées en bord de Loire
(sur 600 kilomètres) et de déversoirs.
Le problème des constructions en zone inondable.
01h 04min 50s Les barrages: leur fonctionnement (explication modélisée).
01h 07min 27s Une réponse qui pose des problèmes d’environnement
et que refusent les écologistes.
Seules les centrales nucléaires, nombreuses sur le cours
de la Loire, peuvent manquer d’eau, lors de l’étiage.
01h 09min 08s Saumur et la douceur angevine.
Des maisons troglodytes, creusées dans le tuffeau.
01h 09min 56s Les grèves : extraction de sable et de matériaux
de construction. Creusement du lit.
Ce phénomène continue et l’accélération du courant
dans les zones étroites et profondes favorise l’érosion
et fragilise les ponts.
1978 : effondrement d’un pont, à Tours.
01 h 12 min 24 s Les épis, au siècle dernier, permettaient le creusement
pour la navigation.
La Montjanaise, ou gabare, transportait tuffeaux,
ardoises, chaux et vins, vers les ports, et ramenait des
marchandises de Nantes à Orléans.
01h 14min 28s Le danger des bancs de sable.
01h 15min 30s 1912 : des bateaux à vapeur.
01h 16min 20s Saint-Florent-le-Vieil.
.
À l’approche de l’estuaire, les effets de la marée
se font sentir.
Les problèmes de l’envasement.
01h 17min 37s Ceux de l’eutrophisation (la Loire verte).
01h 17min 49s Le pont de Saint-Nazaire.
01h 19min 35s Le clin d’œil de Fred et Jamy et générique.
I 7 C ’ E S T PA S S O R C I E R 9 I
PRÉSENTATION NOTIONNELLE
POUR UNE EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE
Les notions et le contenu des émissions s’inscrivent au programme
de nombreuses classes.
L’eau : ça coule de source
– 2nde, Géographie. L’eau, entre abondance et rareté.
Selon les pays, le problème de la gestion de l’eau ne se pose pas de la
même manière : il y a, en effet, une inégalité de la répartition et des accès
à cette ressource naturelle (plus d’un milliard d’êtres humains n’ont pas
encore accès à l’eau potable).
Si la pénurie est une question majeure pour le tiers-monde, les États
riches et favorisés, comme la France, doivent au contraire réfréner
et maîtriser leur consommation. La diversité des situations entraîne la
transformation des espaces.
L’eau est une matière première stratégique, notamment pour les pays
dont les ressources hydriques naturelles sont insuffisantes. C’est aussi
un patrimoine en péril. En effet, les nitrates agressent les rivières et
les fleuves ; les phosphates empoisonnent les nappes phréatiques.
Le constat reste très alarmant.
– 1re, ES, SVT. L’eau sur la planète. La gestion de l’eau.
L’eau douce est une ressource indispensable aux êtres vivants et aux
activités humaines. La consommation des Français s’élève à 150 litres
d’eau potable par jour (une douche nécessite 60 litres ; une chasse d’eau,
15 litres ; se laver les dents, 1 litre).
L’eau douce est puisée dans les cours d’eaux et dans les réservoirs
souterrains. Il existe autour de Paris 48 zones de captages d’une
centaine de sources. Une autre provenance : l’eau des rivières et des
fleuves.
La protection des réservoirs et un traitement des eaux usées sont
indispensables. La qualité de l’eau est contrôlée pour détecter la présence
possible de nitrates et d’herbicides. Si une pollution est révélée, le
réservoir est isolé du réseau de distribution. En 1993, 700 000 personnes
ont reçu de l’eau excédentaire en nitrates. À la station d’épuration,
on effectue un dégrillage et une oxygénation pour favoriser l’action des
bactéries qui dégradent la matière organique. Enfin, pour traiter les eaux
usées, on utilise les propriétés des micro-organismes.
L’enseignant peut envisager comme activité pédagogique l’analyse
des critères de potabilité.
La Loire
– École élémentaire, Géographie. Cycle 2 : Découverte du monde. L’espace
et la diversité des paysages. Les milieux familiers : paysages, activités.
Les contrastes avec d’autres milieux et espaces plus lointains.
Cycle 3 : Les paysages du territoire français. La diversité des milieux.
L’élève peut localiser sur une carte quelques éléments de la géographie
I 8 C ’ E S T PA S S O R C I E R 9 I
de la France : fleuves, massifs montagneux, régions, départements
et grandes villes.
Tout au long du cycle, l’élève apprend à connaître la France et à la situer
dans l’ensemble européen et mondial. Par la carte, le croquis et l’usage
d’un vocabulaire géographique simple et précis, il apprend à localiser
les grands ensembles du monde, de l’Europe et de la France métropolitaine et d’outre-mer, à lire les principaux paysages français et à décrire
les activités des hommes qui les occupent.
– Collège, 6 e, Géographie, SVT. Notre environnement. (L’eau dans
l’environnement.)
« Il importe de faire comprendre que l’eau rencontrée dans le sol, dans
un cours d’eau…, n’y réside pas de façon définitive et qu’elle participe
d’un cycle, dont on recherche les étapes à l’échelle régionale, et qu’on peut
généraliser. »
Partie I : les caractéristiques de l’environnement conditionnent la
répartition des êtres vivants.
Partie II : le peuplement d’un milieu s’effectue grâce à la reproduction.
L’homme influe sur le peuplement des milieux.
L’émission montre le problème posé par les saumons qui continuent
à venir se reproduire dans l’Allier et non dans la Loire. Les essais de repeuplement à partir de tacons d’élevage constituent des supports de réflexion.
– Collège, 4e, Géographie, SVT. L’espace et les hommes. Les problèmes
de l’environnement.
Les paysages constituent un environnement et un patrimoine à gérer
et à préserver. La construction de barrages, notamment, modifie en
profondeur les caractéristiques du débit annuel d’un fleuve et transforme
profondément les paysages associés.
Le Val de Loire va être prochainement classé au patrimoine mondial par
l’Unesco.
– Collège, 4e, Géographie. Les grands ensembles régionaux. Les sociétés
face aux risques. Les relations que les hommes établissent avec leur
environnement.
Les barrages permettent de régulariser le cours d’un fleuve, mais posent
des problèmes écologiques. Mais quelles sont les zones de risques
naturels majeurs ? Les crues posent la question des zones inondables.
L’émission permet d’étudier les aspects historiques de l’entretien du
fleuve pour la navigation, celle-ci étant liée aux besoins économiques.
– Lycée, 1re S, Géologie. Érosion, transport, sédimentation.
L’eau est un puissant agent d’érosion. Plus le courant est rapide, plus
il transporte de graviers et de sables grossiers. Ceux-ci sont les premiers
déposés sur les rives, même quand la force du courant diminue.
Les particules les plus fines sont transportées jusqu’à l’estuaire où
elles s’entassent sous forme de vase.
– TPE, section scientifique 2000-2001. L’eau : risques naturels et
technologiques.
Les mots-clés, recensés à la page 3, peuvent servir de direction pour la
détermination d’un sujet (passage du thème au sujet). Ils se retrouvent
dans le découpage du film.
I 9 C ’ E S T PA S S O R C I E R 9 I
DOCUMENTATION
L’eau : ça coule de source
À consulter
En France
– www.education.gouv.fr/bo/2000/hs6/histgeo.htm
– http://www.honet.be/@t_home/eau/index. htm
Approche technique et didactique d’une station d’épuration d’eau.
– http://www.centre-evian.com/frame.html
Base de données sur l’eau.
– http://www.cieau.com/toutpubl/sommaire/index.htm
Le monde de l’eau. Informations très complètes sur l’eau.
– http://www.eaufrance.tm.fr/francais/cycle/cycle.asp
Le cycle de l’eau et les différentes sortes de pollution.
– http://www.eaufrance.tm.fr/francais/cycle/cycle.asp
Le cycle de l’eau potable : du pompage de l’eau brute au rejet des eaux
usées dans le milieu naturel, en passant par les normes et les lois.
– http://www.oieau.fr/gest_eau/france/index. htm
La gestion de l’eau en France.
http://www.eaufrance.tm.fr
Ce site d’informations décrit la gestion de l’eau en France par les six
agences de l’eau et propose une base de données bibliographiques
référençant 10 000 ouvrages.
– http://infoterre2.brgm.fr
InfoTerre : site d’informations concernant la géologie, l’eau et
l’environnement du BRGM. InfoTerre est un portail d’accès géographique
et thématique à l’intégralité des données des sciences de la terre.
– http://www.ac-orleans-tours.fr/hist-geo-carto/11imsatel/images.htm
Géographie. Images satellites du confluent Loiret-Loire.
Au Canada
– http://radiocanada.ca/jeunesse/betes/environ/eau/bonusag/deuxieme.
htm
Le bon usage de l’eau.
– http://www.ec.gc.ca/water/fr/info/pubs/f-teach. htm
Dossiers pédagogiques en ligne sur le thème de l’eau.
– http://www.ec.gc.ca/water/fr/manage/qual/f-qual. htm
Dossier sur la qualité de l’eau.
– http://www.ec.gc.ca/water/fr/nature/sedim/f-sedim. htm
Le transport des sédiments par l’eau et les problèmes que ceux-ci
engendrent.
La Loire
À visiter
– Maison de Loire. Association défense et environnement, « La Chanterie »,
120, boulevard Carnot, 45150 Jargeau. Tél.: 0238597660 - Fax: 02385997.
(Renseignements et réservations deux mois à l’avance.)
I 10 C ’ E S T P A S S O R C I E R 9 I
– Maison de la Loire, route de Loire, 18 340 Belleville-sur-Loire.
Tél. : 02 48 72 57 32.
– Aquarium de Touraine, Les Hauts-Bœufs, 37 400 Lussault-sur-Loire.
Tél. : 02 47 23 44 44.
Ces visites aideront à préparer et à réaliser un projet pédagogique et
s’adressent aux élèves de l’école élémentaire à la seconde des lycées.
Voici quelques thèmes proposés : la Loire : une ressource en eau
à gérer ; paysages de Loire et vie du fleuve ; la Loire et les crues ;
le sable de Loire ; la pêche professionnelle ; les poissons migrateurs ;
la découverte de la faune ; la flore ligérienne.
À consulter
– www.ac-orleans-tours.fr/svt/ressourc/indreetloire/museum/loire.htm
La Loire charrie de grandes quantités de particules qui proviennent de
la désagrégation des roches du Massif central : îlots boisés, barres de
sable, chenaux et boires où l’eau ne circule qu’en période de crues.
En Touraine, les sables dominent et façonnent le fleuve.
– www.ac-nantes.fr/peda/disc/svt/estuaire/ea/eadosloi.htm
La mort de la Loire. On compte différentes catégories de pollution
artificielle : chimique, organique et bactériologique.
– www.inrp.fr/acces/biogeo/cooper/eau/html/impact.htm
Impact d’une ville sur la qualité de l’eau d’une rivière. Données et
visualisations graphiques en ligne. Télécharger les données sur la
station d’épuration (tableau au format Excel).
– www.ac-nantes.fr/peda/disc/svt/estuaire
Nantes et son estuaire.
Le sable joue un rôle important dans la vie écologique et économique
de l’estuaire de la Loire, et ceci depuis des siècles.L’étiage est le plus
grand abaissement des eaux d’une rivière ou d’un fleuve. C’est aussi
le moment où, au niveau du bouchon vaseux, le risque d’asphyxie est
le plus élevé. (La Loire à l’étiage, en Anjou, à Cunault.)
Chantiers navals : le 6 juin 1822, le premier navire à vapeur fut réalisé
à Nantes. À la fin du XIXe siècle, les chantiers Dubigeon construisaient
de grands voiliers à coque d’acier, les cap-horniers.
Productions du réseau
– Photos-CD, Pays de la Loire, coll. « Images de France », CNDP.
En association avec le ministère de la Culture.
– TDC, « L’eau potable : le temps des responsabilités », n° 677, juin 1994.
I 11 C ’ E S T P A S S O R C I E R 9 I
Livret rédigé par Dominique Pelletier © CNDP, 2001
Programmes audiovisuels libérés de droits pour une utilisation en classe
Depuis janvier 1995, la politique de soutien du ministère de l’Éducation nationale en matière
d’achat de droits a permis d’acquérir près de 400 heures de programmes. Cette action s’inscrit
dans le cadre de la politique ministérielle qui favorise l’utilisation, dans les écoles et les établissements scolaires, par les enseignants, de programmes audiovisuels en conformité avec le
code de la propriété littéraire et artistique. Elle en permet l’usage licite (droit d’enregistrement au moment de la télédiffusion, droit d’utilisation de vidéocassettes dans les établissements d’enseignement en France et à l’étranger dépendant du ministère). Cette sélection
marque l’intérêt du ministère pour des œuvres qui, de par leur thème et leur qualité, sont susceptibles d’être exploitées en classe. C’est l’outil télévisuel en tant que tel, pouvant être utilisé
comme support de cours ou comme objet d’une étude critique, qui est mis à votre disposition.
Pour une information plus complète sur les actions du ministère en matière d’audiovisuel,
un forum et une rubrique « Les ressources audiovisuelles » sont ouverts sur le serveur Intérêt
du ministère : éducnet.éducation.fr (rubrique « Ressources multimédias »).
I 12 C ’ E S T P A S S O R C I E R 9 I
Téléchargement