Telechargé par saffir.kaouthar

MEMOIRE final marché mariage

publicité
MEMOIRE
DE STAGE
LE MARCHÉ DU
MARIAGE
PRÉSENTÉ PAR SAFFIR KAOUTHAR
KAOUTHAR
SAFFIR
Sous
la direction
de Monsieur LEBOUCHER
Troisième année de Licence AES, Année 2017-2018
UFR Droit, Sciences Economiques et Gestion
Stage effectué du 8 janvier au 16 février 2018
Remerciements
Je tiens tout d abord à remercier Monsieur LEBOUCHER, pour sa disponibilité et son aide à la
rédaction de ce mémoire.
Mes remerciements s adressent ensuite à Madame Ceysens, et son associée Madame Abida ,
pour m avoir permis d effectuer mon stage dans leur magasin, et de m avoir accordé leur
confiance.
Je souhaite ensuite remercier Madame Aurélie Abekhoukh, gestionnaire des stages, qui, dès
les premières recherches a su répondre à nos questions et nous aider à la rédaction des
conventions.
Enfin je remercie les clientes de la boutique Sarah showroom car sans elles, je n aurai pas pu
voir toutes les facettes de ce métier.
1
Mémoire de stage : le succès du marché du
mariage
Problématique : Commen e pliq er l e pan ion d
marché du mariage malgré la nouvelle conception
de celui-ci dans notre société ?
Introduction générale ............................................................................................................. 3
Partie 1 : Présentation .......................................................................................................... 4
Section 1 P en a i n g n ale de l en e i e Sa ah Sh
m e de n
histoire................................................................................................................................. 5
Section 2
Présentation des activités exercées durant le stage .............................. 6
Partie 2 : Mémoire.............................................................................................................. 11
Introduction ......................................................................................................................... 12
CHAPITRE 1
Les différentes visions du mariage............................................................ 14
Section 1
Le mariage vu sous un angle théorique .................................................. 14
A) Les théories économiques .................................................................................. 14
B)
Le mariage en droit ............................................................................................. 16
Section 2
L
l i n de la c nce
i n d ma iage ............................................. 19
A) Cas du mariage pour tous ................................................................................. 19
B)
Les revers du monde du mariage ..................................................................... 21
CHAPITRE 2
Le marché du mariage, un marché qui ne connait pas la crise ........ 23
Section 1
Un marché en constante évolution ......................................................... 23
A) La concurrence entre les différents prestataires ............................................. 23
B)
La
Section 2
aii nd nn
ea m ie : le wedding planner .............................. 25
Un succès paradoxal ................................................................................. 26
A) Les causes de ce succès .................................................................................... 26
B)
Une e
an i n en c n a e a ec l
l i n d n mb e de mariages .... 29
Conclusion : ......................................................................................................................... 32
Bibliographie ....................................................................................................................... 33
Annexes ............................................................................................................................... 34
2
Introduction générale
Etant étudiante en troisième année de licence AES au sein de l Université de Rouen, j ai été
amenée, tout comme mes camarades, à effectuer un stage de 6 semaines, afin de me
confronter au monde du travail mais aussi et surtout pour me guider dans le choix de mon
orientation professionnelle.
Ce stage m a permis d acquérir de l expérience et des connaissances, mais aussi de mettre en
œuvre les connaissances acquises durant ma formation universitaire.
Etant intéressée par le monde de l événementiel mais aussi en vue de mon projet d être
entrepreneur individuel et d avoir ma propre boutique de vente d articles de mode, mon choix
s est porté vers une boutique de vente de robes de mariée, réunissant tous ces aspects.
Ma recherche n a pas été très difficile. En effet, je connaissais très bien la boutique Sarah
Showroom, réputée pour la gentillesse et le bon accueil des responsables.
J ai alors contacté Madame Ceysens qui a tout de suite accepté de m accueillir pour mon
stage.
J ai donc intégré la boutique Sarah showroom pendant ces
semaines de stage , durant
lesquelles m ont été confiées des tâches diverses et variées, me permettant ainsi d en
connaitre beaucoup plus sur tout d abord la complexité de tenir son propre commerce, mais
également sur le monde du mariage et de l évènementiel.
3
Partie 1 :
Présentation
4
Section 1
histoire
P
en a i n g n ale de l en e i e Sarah Showroom et de son
Le magasin Sarah Showroom est un magasin qui propose la vente et la location de robes de
soirée en tout genre, mais aussi et surtout des robes de mariée. Ces robes de mariée sont
proposées à la vente ou à la location , mais ce qui fait la différence de Sarah Showroom, c est
qu il est également possible de créer sa propre robe de mariée sur mesure. En effet, c est la
seule boutique qui propose ce genre de prestation dans toute la région rouennaise.
Sarah Ceysens, mon maître de stage, qui est la gérante du magasin, accorde une réelle
importance au mariage, qui est selon elle un jour primordial dans la vie d une femme. C est
pour cela qu elle met toute son énergie au service de ses clientes. Ainsi, tout un suivi est mis
en place, pour ne rien laisser au hasard.
Le magasin Sarah Showroom, anciennement connu sous le nom de Wedding Showroom, est
né il y a 4 ans. Madame Ceysens était à l époque vendeuse au sein du magasin Pronuptia,
enseigne phare qui s est imposée comme le leader du prêt-à-porter du mariage. Cette
expérience au sein d une grande enseigne comme celle-ci lui a permis de se rendre compte
de sa passion pour les mariages, et du plaisir qu elle avait à conseiller les clientes afin de les
aider à trouver LA robe qui ferait d elles la plus belle pour ce jour si important. Au fil du temps,
Madame Ceysens a alors eu l envie d avoir sa propre boutique, avec ses propres robes et sa
propre clientèle.
Tout a commencé avec la vente d une robe de mariée, sur photo. Madame Ceysens a en effet
commencé avec très peu de moyens, par conséquent, ses débuts se sont fait à domicile.
L argent obtenu par ses ventes lui permettaient ainsi de pouvoir s acheter plus de
marchandises, et ainsi de suite. Il a ensuite été logique pour mon maître de stage d exposer
ses robes dans une boutique, ce qui lui permettrait de toucher un public beaucoup plus large.
Pour la forme , Madame Ceysens a préféré opter pour une entreprise individuelle, lui
octroyant une plus grande liberté selon elle.
C est alors que le magasin Sarah Showroom est né rue du Général Leclerc en plein centre de
Rouen. Les clientes se furent de plus en plus nombreuses , appréciant le caractère cosmopolite
du magasin. En effet, Sarah Showroom a pour objectif de toucher non pas une certaine
5
catégorie de femmes, mais toutes les femmes. Ainsi, les robes proposées sont de styles très
différents, pour pouvoir plaire à des femmes de tous les goûts.
Avec tous ses efforts, Madame Ceysens a réussi à atteindre son objectif et se faire un nom
dans le monde du mariage à Rouen. Le magasin devint alors trop petit pour accueillir les
clientes, de plus en plus nombreuses.
Elle décide alors en 2017 de déménager dans une boutique beaucoup plus spacieuse. Ainsi,
un showroom sera dédié uniquement aux mariées, donnant un aspect beaucoup plus intime
au moment de l essayage , car il est primordial d avoir un contexte propice à créer le coup de
cœur chez la future mariée.
Pour faire connaitre le nouvel emplacement du magasin, elle décida d organiser une journée
inauguration. En effet, Madame Ceysens , en plus de tenir sa boutique, organise de nombreux
évènements, tels que des salons du mariage par exemple. J ai par ailleurs eu l occasion de
participer à l un d entre eux durant mon stage.
Section 2
Présentation des activités exercées durant le stage
Durant mon stage, j ai eu plusieurs missions différentes. Car en effet, mon maitre de stage
joue plusieurs rôles au sein de sa boutique. Elle a alors su m accorder sa confiance en me
confiant des missions diverses.
J ai été cependant beaucoup plus initiée à la vente et à la relation client. Au départ, j observais
Madame Ceysens et Madame Abida accueillir les clientes, faisant attention à la manière dont
elles s adressaient à elles, les méthodes choisies pour créer le coup de cœur chez la cliente …
Au fur et à mesure, je m occupais moi-même des clientes. Madame Ceysens et madame Abida
me laissaient une liberté totale dans la façon d agir, avec seulement quelques conseils
cruciaux. Par exemple, quand une cliente rentre, il ne faut pas la brusquer et rester
constamment derrière elle. On laisse d abord la cliente faire un tour de la boutique, en
attendant qu elle fasse appel à nous. C est seulement si on s aperçoit que celle-ci est en
difficulté ou a besoin d aide que l on intervient, pour la conseiller sur sa morphologie ou les
couleurs qui lui iraient le mieux par exemple.
6
Madame Ceysens m a également donné un conseil très important, celui de ne jamais
employer de termes négatifs. Par exemple, on ne dira pas qu une robe est
trop chargée »
mais plutôt qu elle est « très travaillée , on ne dira pas qu une robe ne va pas à une cliente,
mais plutôt qu une autre forme la mettrait beaucoup plus en valeur.
De plus, elle m a appris à surtout ne jamais mentir aux clientes pour mieux vendre. En effet,
on pourrait très bien dire à une cliente qu une robe lui va parfaitement bien, ceci nous
garantirait une vente. Cependant, ce n est pas la façon idéale de gagner des clients sur le long
terme. Madame Ceysens m a expliqué que ceci aurait pour effet une
mauvaise pub » pour
la boutique ; car les personnes extérieures verront que la robe n est pas adaptée à la cliente,
et par conséquent, ne recommanderont pas le magasin.
Enfin, pour une vente parfaite, il fallait réussir à réaliser des ventes additionnelles, c est-à-dire
orienter la cliente vers des accessoires, des chaussures, qui iraient avec sa tenue. De plus,
Madame Ceysens a de nombreux partenaires dans le domaine du mariage, tel que des
boutiques de costumes pour hommes, des coiffeurs … Nous devions alors quand il était
possible, conseiller nos partenaires aux clientes.
Mon second rôle au sein de la boutique était alors celui de conseillère pour les mariées. Tout
commence par une prise de rendez-vous. Je répondais au téléphone, et fixais un rendez-vous
avec les clientes selon les disponibilités inscrites sur l agenda du magasin.
Le premier rendez-vous est assez général. La mariée a généralement une idée en tête. Il est
alors de notre rôle de lui faire essayer des robes comme celle qu elle nous décrit, mais pas
seulement. On fait essayer d autres types de robes, car il arrive très souvent que la mariée
reparte avec une robe totalement différente de ce qu elle avait en tête. Si la mariée ne trouve
pas son bonheur, on lui propose une création sur mesure, ou alors des retouches sur des robes
disponibles en magasin, selon le budget. Sarah Showroom dispose en effet de sa propre
couturière, qui s occupe des retouches. Je rentrais alors très souvent en contact avec elle afin
de lui expliquer les modifications à faire sur les robes. Pour les créations, celles-ci sont faites
en Ukraine ou en Turquie.
Un second rendez-vous est alors fixé pour prendre les mesures de la mariée et valider la
confection de la robe.
7
En un mois et demi de stage, je n ai pas eu le temps de devenir une spécialiste de la robe de
mariée. Sarah Ceysens m a cependant fait confiance en me laissant gérer quelques essayages,
restant à ma disposition en cas de difficultés. J aidais les mariées à essayer les robes, et
j appliquais la méthode de l entonnoir. Cette méthode consiste à faire essayer tous les types
de robes à la cliente, afin de déterminer ce qui lui irait le mieux, et s approcher du coup de
cœur. Le but de l essayage est la recherche du coup de cœur, marquant la réussite de la vente.
Quand la cliente a un coup de cœur pour une robe, il est quasiment sûr qu à la fin de
l essayage, elle versera un acompte, permettant de lui réserver la robe et la retirer du rayon,
et dans le cas d une création, de lancer sa confection.
J ai appris que les essayages mariée n étaient pas de tout repos. La mariée arrive stressée, ce
qui, automatiquement, créé également un stress chez la vendeuse. Il se peut alors que la
cliente soit désagréable, parfois même malpolie quand elle a du mal à faire un choix. Il est de
notre devoir de ne rien faire paraître et garder son calme en toutes circonstances, et surtout
ne jamais être négative afin de rendre ce moment convivial et apaiser la cliente.
La vendeuse a également le rôle d animer l essayage afin de ne pas ennuyer la mariée et son
entourage, il faut constamment rebondir sur ce que nous dit la cliente, et avoir un
argumentaire permettant d aller vers une vente.
Une fois l objectif de la vente réalisée, il fallait alors trouver des accessoires tels qu un jupon,
un voile, un diadème, allant avec la robe : c est la vente additionnelle.
En plus de son activité au magasin, madame Ceysens ne cesse d assister à des évènements
afin de se faire connaitre. J ai eu la chance d effectuer mon stage pendant cette période, celle
du salon du mariage, qui s est tenu à Paris les
et
janvier
Il était évident pour mon maître de stage d y assister, en plus des
.
prestataires présents.
Nous avons donc dû nous préparer pour ce rendez-vous incontournable pour les futurs
mariés. Il a fallu appeler les fournisseurs, afin d avoir de nouvelles robes, de nouveaux
accessoires à amener au Salon. J ai aidé madame Ceysens à créer ses nouveaux flyers et cartes
de visite … On m a expliqué que lors d un salon, la technique de vente était totalement
différente de celle employée en boutique. Il fallait mettre sa timidité de côté et ne pas hésiter
8
à arrêter les passants afin de leur parler de notre activité. Car en effet, au milieu de tous les
prestataires présents , il fallait se démarquer.
Entre photographes, traiteurs, dj, fleuristes, wedding planner, il y en avait pour tous les goûts.
Pour nous faire remarquer, nous avons donc misé sur un stand très bien décoré, dans une
ambiance conviviale, afin de donner envie aux clients.
Ce week-end a été très fructueux pour l enseigne, et l agenda des rendez-vous s est très vite
rempli.
Sarah Showroom organise également ses propres salons du mariage dans la région
rouennaise, afin de faire vivre son commerce lors des périodes « creuses ». pour se faire, elle
fait appel à de nombreux prestataires. Par exemple, Madame Ceysens m a expliqué que l an
dernier, son Salon avait extrêmement bien marché. Celui-ci était plutôt basé sur le caritatif ,
et une partie des gains était reversée à l Unicef, ce qui a énormément plu à la clientèle. En ce
qui concerne la communication, Madame Ceysens privilégie les réseaux sociaux, qui touchent
selon elle une clientèle beaucoup plus large.
En plus du salon du mariage, Madame Ceysens était en pleine préparation pour le défilé
LVMH, auquel je n ai pas pu assister car mon stage prenait fin. J ai cependant assisté à toute
la préparation en amont.
Ce défilé était l occasion pour les jeunes talents de créer deux robes selon un thème précis.
C est donc madame Ceysens qui a dessiné les robes, et madame Laroche, la couturière du
magasin, qui les a confectionné. Il fallait donc, en plus de la tenue du magasin, gérer les
rendez-vous avec les prestataires auxquels Madame Ceysens a fait appel, à savoir un artificier,
des mannequins, des coiffeurs, des maquilleurs …
Enfin, le dernier évènement auquel j ai pu assisté durant mon stage était une
journée
solidaire » organisée dans un but caritatif. En effet, les gains réalisés lors de cette journée
furent reversé dans leur intégralité pour les soins d une petite fille gravement malade.
J ai donc , en plus de l activité de vente, pu voir une certaine facette du monde de
l évènementiel, qui ne m a pas déplu. J ai trouvé cela très enrichissant et très intéressant, car
contrairement à la vente, c est une activité où nous sommes constamment en mouvement, il
9
faut savoir être créatif afin d en donner plein la vue aux personnes présentes lors de
l évènement en question.
J ai trouvé ce stage très intéressant. Les missions qui m ont été attribuées, combinées aux
connaissances acquises durant ma formation universitaire, m ont permises d être réellement
épanouie durant ces
semaines. J étais très fière de moi quand je concluais une vente , ou
que Madame Ceysens m informait que telle ou telle cliente lui avait parlé de moi pour me
remercier de mon accueil par exemple.
Les débuts étaient assez difficiles, car j arrivais dans un monde inconnu pour moi. Il était alors
parfois compliqué de savoir gérer mon stress, et ne pas le transmettre aux clientes. Mais grâce
aux précieux conseils de mon maître de stage, j ai appris de mes erreurs et je ressors de ce
stage avec une nouvelle expérience qui m a beaucoup appris, que ce soit sur le plan
professionnel ou personnel.
Malgré que la vente et la gestion d un magasin m aient beaucoup plu, je ne pense pas en faire
mon métier. J ai été beaucoup plus attirée par le côté évènementiel, et j ai eu tendance à
m ennuyer par moment quand les clientes ne répondaient pas à l appel en magasin. Je me
suis rendue compte que le secteur de la vente m ennuierait au fil du temps. Pour mon avenir
professionnel, je ne suis donc malheureusement toujours pas fixée, mais cette expérience
m aura néanmoins appris beaucoup de choses !
10
Partie 2 : Mémoire
Le succès du marché
du mariage
11
Introduction
Au cours de notre cursus scolaire, nous avons donc été amenés à effectuer un stage, avec pour
finalité la rédaction d un mémoire. Ce mémoire doit bien entendu être en rapport avec le
stage, mais aussi en lien avec une préoccupation personnelle ou professionnelle. C est pour
cela que j ai trouvé judicieux d aborder le thème du mariage, plus particulièrement le marché
du mariage. En effet, tout au long de mes six semaines de stage, j ai été plongée dans le monde
du mariage. Chaque cliente était différente et avait des besoins très particuliers pour le jour
qui est selon elles , « le plus beau de leur vie ».
J ai alors constaté que le mariage était quelque chose de très important pour certaines
personnes, et que les clientes n hésitaient pas à y mettre toutes leurs économies, afin d avoir
la journée de leur rêve.
En parallèle, avec quelques recherches, j ai pu constater que le nombre de mariages n était
pas en augmentation, ce qui ne faisait pas ralentir le succès du marché matrimonial !
C est pour cela que j ai décidé , pour ce mémoire, de répondre à la problématique suivante :
Comment e pliq er l e pansion d marché d mariage
malgré la nouvelle conception de celui-ci dans notre société ?
Pour répondre à cette question, il convient de faire une analyse complète du sujet, en
commençant par le définir.
Qu est-ce que le mariage ?
Dans le dictionnaire, on le définit comme un « acte solennel par lequel un homme et une
femme (ou, dans certains pays, deux personnes de même sexe) établissent entre eux une union
dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par le Code civil (mariage civil) ou par
les lois religieuses (mariage religieux) ; union ainsi établie. »1
1
Larousse encyclopédique, volume 2, 2001, page, 967.
12
Cependant, « d n point de
e économiq e le mariage est n
partenariat » qui se donne
comme objectif une production et une consommation jointes ».2
En droit civil , « Le mariage est l'institution par laquelle un homme et une femme s'unissent
pour vivre en commun et fonder une famille. Concernant l'âge du mariage, la loi dispose que
l'homme et le femme ne peuvent contracter mariage avant dix-huit ans révolus. »3
On s aperçoit donc que le mariage, selon l angle sous lequel on le voit, est défini différemment.
De même, tout le monde ne voit pas le mariage de la même manière. Pour certains, ce n est
qu une simple formalité, tandis que pour d autres, c est un évènement primordial au cours de
la vie de chaque couple, et qui se doit d être le plus réussi possible.
La conception du mariage a beaucoup évolué au sein de notre société, au profit d un marché
en constante évolution : le marché du mariage.
Pour faire de ce jour le plus beau pour le couple, des prestataires de toutes sortes existent, et
pour tous les budgets, tous les goûts.
Ainsi, tout au long de ce mémoire, nous allons voir quelles sont les causes de ce succès, en
analysant tous d abord les différentes visions du mariage (Chapitre 1) , puis en nous
intéressant plus en profondeur au secteur du mariage, qui ne cesse d évoluer (Chapitre 2) .
Yoram Weiss, Revue universitaire : Les économistes et la formation des couples. Le
fonctionnement du mariage et du marché matrimonial, Population (French edition) Vol 49
no. 4/5 , 1994, page, 1016.
3 http://dictionnaire-juridique.jurimodel.com/mariage.html
2
13
CHAPITRE 1
Section 1
Les différentes visions du mariage
Le mariage vu sous un angle théorique
Comme expliqué dans notre introduction, le mariage représente une notion qui varie
énormément d une personne à l autre, d un auteur à l autre, d un pays à l autre.
Tout d abord, théoriquement, le mariage n est pas défini de la même manière selon tous les
auteurs. Etant initiés au droit et à l économie durant notre formation, nous allons nous
intéresser aux différentes analyses du mariage tout d abord en économie, puis en droit.
A) Les théories économiques
Les économistes analysent le mariage comme n importe quel autre phénomène économique.
De ce fait, la théorie économique générale s applique à celui-ci.
Selon les économistes, le « marché » du mariage est un marché comme tous les autres : les
deux personnes formant le couple vont donc agir en tant qu individus rationnels, autrement
dit des homo-economicus, raisonnant en termes « coûts/avantages ». Les personnes
souhaitant se marier vont donc se comporter de la même manière que sur le marché des biens
et services ou encore du travail par exemple. Bien sûr, les économistes ne négligent en aucun
cas les autres aspects qui entrent en compte.
Les raisons économiques du mariage 4
Selon Yoram WEISS , le mariage vise à une consommation et une production communes. En
effet, les revenus des deux personnes ne formeront plus qu un , d où le terme de
consommation jointe. En ce qui concerne la production commune, on parle ici de la mise au
monde et de l éducation des enfants. Selon l auteur, on peut ajouter à cela trois avantages :
-
La division du travail , qui est selon Becker l un des principaux avantages du mariage
et de la vie de famille, permettant de dégager des avantages comparatifs.
Traditionnellement, cette division du travail consiste en un partage des tâches entre le
4
http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/famille-economie-de-la-famille/
14
mari et la femme : le mari travaille tandis que la femme s occupe des enfants et des
tâches ménagères. Progressivement, les femmes sont entrées elles aussi sur le marché
du travail, ce qui a rendu cet argument moins pertinent. Cependant, on constate que
généralement, les femmes passent beaucoup plus de leur temps avec leur famille
tandis que le mari s investit plus sur le marché du travail.
En conclusion, la situation est bien plus favorable pour un couple que pour deux
célibataires, car elle est génératrice de gains pour toute la famille.
-
La jouissance de biens collectifs, désignant ici en premier lieu les enfants. En effet,
ceux-ci sont le « résultat » du couple. Un autre bien collectif peut être le logement,
partagé entre les personnes du foyer. L existence de biens collectifs, c est-à-dire de
biens dont la consommation par un agent n affecte en rien la consommation d un
autre, tout comme la division du travail, a pour résultat l accroissement des bénéfices
de toute la famille. De plus, la part des biens collectif est très importante dans les
dépenses des ménages. Selon Edward Lazear et Robert Michael (1980) , en décidant
de se marier, les personnes du couple peuvent quasiment doubler leur pouvoir
d achat. De plus, Couprie et Ferrant
met l accent sur le gain de temps dont
bénéficient les deux personnes formant le couple.
-
Le partage du risque. Les risques principaux de la vie étant ici le chômage et la maladie.
Malgré l importance des aides dont peuvent bénéficier les célibataires, tels que les
allocations et indemnités, les revenus d un conjoint participent fortement à aider celui
en difficulté.
Le mariage est donc analysé comme un marché , sans prix. Selon David Gale et Lloyd
Shapley (1962), tout comme un consommateur qui classerait des produits , les hommes et
les femmes (ou alors les personnes de même sexe) établissent une hiérarchie de leurs
partenaires potentiels, classés par ordre de préférence. Ceci aboutit alors à la formation
de paires , c est-à-dire le mariage. A l équilibre, chacun ne se marie pas forcément avec le
partenaire qu il aurait préféré, mais il est plus avantageux pour lui de se marier plutôt que
de rester célibataire.
15
Suite à cela, Becker
,
a développé l idée selon laquelle étaient associés à
chaque mariage des « output » , répartis au seins du couple. Apparait alors une relation
entre ces output et le nombre de participants sur le marché du mariage , par exemple , le
sexe le plus rare sur le marché sera favorisé lors du partage des output.
De plus, Becker explique que les agents auront recours à l homogamie, c est-à-dire
épouser des personnes aux caractéristiques similaire, quand ces caractéristiques sont des
inputs complémentaires , c est-à-dire qu ils participeront favorablement à la
consommation et la production domestique exemple de la religion . D autre part, les
individus préféreront se mettre en couple avec des personnes aux caractéristiques
différentes des leurs lorsque ces caractéristiques correspondent à des substituts pour la
consommation et la production domestique.
Par exemple , des hommes à salaire élevé se tourneront vers des femmes étant très
productives en ce qui concerne les tâches domestiques.
Pour conclure, dans la théorie économique, le mariage peut être analysé comme un
avantage pour chacune des deux personnes du couple, leur faisant économiser du temps
et de l argent.
B) Le mariage en droit
Au-delà de son aspect social ou religieux, le mariage est un acte juridique. C est pour cela qu il
est soumis à des règles et qu il produira des effets pour les deux personnes du couple marié.
Par conséquent, ils s‘engagent à respecter certaines règles et obligations, appelées « statut
matrimonial »5 :
5
http://danc.free.fr/famille/mariage.htm
16
Les conséquences financières du mariage :
-
La contribution aux charges du mariage
En décidant de se marier, les deux époux s engagent à participer, selon leurs moyens, aux
charges du ménage, à savoir la nourriture, le logement, les enfants … Cette participation peut
être financière quand la personne en a les moyens, mais en donnant de son temps et de son
énergie personnelle, l époux participe à ces charges.
Le non-respect de cette obligation peut être une cause de divorce , et constitue le délit pénal
d abandon de famille.
Qui plus est , les deux époux doivent respecter cette règle même après un divorce.
-
Les dettes ménagères
Le principe est que les deux époux sont tenus solidairement des dettes engagées pour les
besoins du ménage. Cette règle ne rentre cependant pas en compte dans certains cas (après
la séparation légale, en cas de dépense excessive de la part de l un des deux époux …
-
La protection du logement familial
Pour acheter, louer, vendre un logement, les deux époux doivent s entretenir et être d accord.
Dans le cas contraire, celui qui n a pas été consulté peut demander la nullité du contrat.
-
L indépendance financière des épo
Chacun des deux époux a droit à son indépendance financière même après le mariage. Il a
donc le droit d exercer le métier de son choix et utiliser ses revenus comme il le souhaite,
après contribution aux charges du mariage. Il a également le droit d ouvrir un compte bancaire
à son nom et gérer seul les biens qu'il détient.
17
Les conséquences personnelles du mariage
« Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours et assistance. »6
-
Le devoir de fidélité :
Les époux se doivent fidélité. L adultère peut être un motif de divorce.
-
Le devoir de cohabitation :
Le refus d habiter sous le même toit que son conjoint constitue aussi une cause de divorce,
mais peut également être considéré comme un délit d abandon de famille, lorsque l abandon
n a pas de motifs graves violence…
-
Le de oir d assistance
Les époux doivent s aider mutuellement en cas de difficulté.
Enfin, pour définir les relations financières entre les époux, le choix d un régime matrimonial
doit être fait. S ils décident de ne pas signer de contrat de mariage ; ils seront sous le régime
légal c est-à-dire celui de la communauté réduite aux acquêts : chacun des deux époux gère
seul son propre patrimoine, et ils gèrent ensemble le patrimoine de la « communauté , c està-dire du ménage.
D autres régimes existent, comme le régime de la séparation de biens, la communauté
universelle ou encore le régime de participation aux acquêts.
« Le mariage peut être considéré politiquement, civilement et moralement, comme une loi,
comme un contrat, comme une institution : loi, c est la reproduction de l espèce ; contrat,
c est la transmission des propriétés ; institution, c est une garantie dont les obligations
intéressent tous les hommes ; ils ont un père et une mère, ils auront des enfants. Le mariage
doit donc être l objet du respect général.
7
(C. civ., art. 212).
H. De Balzac , Physiologie du mariage , La comédie humaine, Edition Levavasseur et Urbain
Canel, 1829.
6
7
18
Section 2
L
l i n de la c nce
i n d ma iage
La conception du mariage a nettement évolué en France. En effet, l opinion publique n a plus
la même vision du mariage au fil du temps.
« Le mariage hétérose el a conn j sq ici n franc s ccès
mais q i tend à s estomper
Dans l imagerie ordinaire de nos concitoyens, le mariage est la sanction juridique et officielle
d ne affaire pri ée q i nit s r la base de l amo r o de l attirance q ils épro ent l n po r
l a tre n homme et ne femme lesq els forment n co ple dont on espère q il d rera to te
la ie
i ant ensemble et fondant ne famille La formation d ne famille est considérée
comme l objectif maje r d mariage On sait que cette image populaire est mise à mal dans la
réalité contemporaine en France : les couples se séparent
le mariage n est pas
nécessairement à la base de la création d ne famille et la cohabitation
s ffit désormais ;
l objectif d mariage s est déplacé ers la réalisation d n épano issement indi id el o à
deux ; les couples ne vivent pas nécessairement toujours ensemble ni ne partagent toujours
leurs ressources, etc. »8
Cette vision différente est le résultat de l arrivée en masse de nombreux éléments , comme le
PACS par exemple, ou le mariage pour tous.
A) Cas du mariage pour tous
La conception du mariage en France a beaucoup évolué. Avant 2013, seuls deux personnes de
sexe différent pouvaient se marier devant la loi.
Au nom du principe de liberté , la France a décidé, avec la loi du
mai
, d ouvrir le
mariage aux couples de même sexe. Avec cette loi qui modifie le Code Civil, la France est
devenue le 9e pays européen et le 14e pays au monde à franchir ce pas. En plus du mariage,
cette loi ouvre de nouveaux droits pour la succession ou encore l adoption pour les couples
homosexuels.
8
Revue universitaire : Françoise Héritier, Informations sociales, CNAF, 2005.
19
« O i c est bien le mariage a ec to te sa charge s mboliq e et to tes ses règles d ordre
public, que le Gouvernement ouvre aux couples de même sexe, dans les mêmes conditions
d âge et de consentement de la part de chac n des conjoints a ec les mêmes interdits (...)
avec les mêmes obligations pour chaque conjoint vis-à- is l n de l a tre les mêmes de oirs
des enfants vis-à-vis de leurs parents et des parents vis-à- is de le rs enfants O i c est bien
ce mariage que nous ouvrons aux couples de même sexe. » (Christiane Taubira , Garde des
Sceaux et ministre de la Justice)
Cette loi est donc venue modifier l article
du Code Civil , selon lequel "le mariage est
contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe."
Cette nouvelle loi est le symbole d une modification de la conception de la famille et du
mariage dans notre société. Auparavant, le mariage était le symbole d union entre une femme
et un homme dans le but d avoir des enfants et fonder une famille. C est d ailleurs pour cela
que le mariage homosexuel a fait débat , du fait de certaines mentalités pour qui il était
impossible d aller à l encontre de l image traditionnelle du mariage.
« Il y a, chez ceux qui soutiennent cette revendication, un certain paradoxe. En effet, les mêmes
milieux qui revendiquent le mariage homosexuel, sont les mêmes qui, aussi, protestent contre
le fait que « la société
ne reconnaîtrait pas le r différence d homose els le r droit à la
différence. Mais alors, pourquoi vouloir à tout prix ne pas être différents, et revendiquer pour
les couples homosexuels exactement les mêmes droits et statuts que les couples
hétérosexuels ? »
9
Cette citation est un exemple de refus de cette loi sur le mariage pour tous. Selon l auteur, il
est paradoxal pour les couples homosexuels, qui se veulent différents, de revendiquer le droit
au mariage , qui est une institution à l origine réservée aux couples hétérosexuels.
Si l on considère q e l amo r q e pe ent se porter de
hommes o de
femmes est
identiq e dans sa nat re dans sa profonde r et dans sa d rée à l amo r q e se portent n
homme et ne femme si la notion d engagement a le même sens po r e
si le b t d organiser
et de prévoir la dévolution de leurs biens est légitime, alors il ne reste plus de raison
Article universitaire : Jean-Paul Descombey , Sur le mariage homosexuel , L informa ion
psychiatrique , 2012.
9
20
con aincante d interdire à ces co ples de même se e de procéder comme les co ples de se e
différent. »10
On voit ici qu à l inverse, selon Michel Huyette , il est légitime d accorder le droit aux couples
homosexuels de se marier tout comme les couples hétérosexuels, car il est de leur liberté de
vouloir également officialiser leur amour devant la loi dans le but de fonder une famille eux
aussi.
On voit donc que les avis sont très divergents en ce qui concerne cette évolution dans le
concept du mariage, institution qui connait de plus en plus de changements , qu ils soient
positifs ou négatifs. Ces évolutions ont cependant un impact positif sur le marché du mariage,
qui se porte très bien.
En parallèle, pour d autres, le mariage n est pas tout aussi joyeux, il est un business, une affaire
de familles.
B) Les revers du monde du mariage
Le mariage, en apparence un évènement heureux , censé être « le plus jour de la vie du
couple », est un univers dont les revers ne sont pas tout aussi joyeux.
En effet, le mariage est pour certaines personnes un réel cauchemar. On parle évidemment
ici des mariages forcés, arrangés, ou encore des mariages blancs.
Malgré que l accent soit mis dans nos sociétés sur les libertés de chacun et le droit à
l épanouissement, les mariages forcés, ou arrangés, existent bel et bien encore aujourd hui.
Pour le définir, « Il concerne des enfants, des femmes, des hommes, promis ou donnés en
mariage contre le r gré à ne personne conn e o inconn e sans q ils aient e le droit de
refuser. » 11
Dans ce cas, la liberté matrimoniale, qui est une liberté fondamentale, est violée. Le mariage
est à l origine une union libre qui a pour objectif d unir deux personnes qui s aiment et qui ont
Article universitaire : Michel Huyette , Petite synthèse finale à propos du mariage pour tous,
Journal du droit des jeunes, 2015.
11 Article universitaire : Edwige Rude-Antoine, Mariage libre, mariage forcé ?, Presses
Universitaires de France, 2011
10
21
choisi de s unir pour fonder une famille. Avec cette montée des mariages forcés, la conception
originelle du mariage tend à disparaitre. Les personnes ne se marient pas car elles l ont choisi
mais car on leur a imposé.
Il est cependant possible, grâce au droit, de faire face à ces mariage forcés. Il est possible
d annuler un mariage pour absence ou vice de consentement. Dans les faits, malgré que le
consentement soit nécessaire en droit, cela n a pas de réel impact sur le nombre de mariages
forcés. Ceux-ci interviennent surtout dans les familles issues de l immigration, dans lesquelles
on impose d épouser quelqu un de la même ethnie, de la même religion..
De plus, les jeunes filles ne pensent pas forcément à refuser cette union. Elles n ont pas
conscience de la liberté qu elles ont de faire leurs propres choix car il leur a été appris dès leur
éducation que la seule forme de mariage serait celle-ci, imposée par la famille. Le
consentement est alors absent, mais personne ne le dénonce.
Autre cas : le mariage blanc. Le mariage blanc ne doit pas être confondu avec le mariage forcé.
Ici , les deux époux ne sont pas contraints par des personnes tierces à se marier. Ils se mettent
d accord pour se marier, dans le but de faire bénéficier de certains avantages à l un des deux
conjoints. Par conséquent, le conjoint est complice, et reçoit en échange une compensation,
financière le plus souvent. Dans le cas contraire, on parle de mariage gris.
Le cas du mariage gris retire encore une fois tout son sens à la conception qui était faite du
mariage. Cette institution devient alors un « business », utilisé à des fins autres que celles de
vivre ensemble et fonder une famille.
Le plus souvent, le mariage blanc est utilisé pour permettre à une personne étrangère
d obtenir la nationalité de la personne avec qui est contractée l union. C est cette utilisation
qui est la plus combattue.
La loi du 26 novembre 2003 relative à la maîtrise de l'immigration, au séjour des étrangers en
France et à la nationalité (dite loi Sarkozy) a créé un délit de « mariage de complaisance »,
puni de 5 ans de prison et de 15 000 d'amende (10 ans et 750 000 si l'infraction est
commise en bande organisée).
Pour conclure, la vision du mariage a nettement évolué au fil du temps : les personnes ne se
marient plus autant qu avant, le mariage est utilisé pour en tirer certains avantages …
22
Malgré cela , le marché du mariage, lui, est en pleine expansion. De nouveaux métiers
apparaissent même, profitant du succès de ce secteur.
CHAPITRE 2
Le marché du mariage, un marché qui ne
connait pas la crise
Le marché du mariage est un marché florissant, qui ne cesse d évoluer, en contraste avec la
baisse du nombre de mariages célébrés. Des prestataires en tout genre vont tenter de se
différencier afin d attirer le maximum de couples, qui n hésitent pas à dépenser pour cette
journée, pour le plus grand bonheur des acteurs de ce secteur.
Section 1
Un marché en constante évolution
A) La concurrence entre les différents prestataires
Le marché du mariage est en constante évolution. C est pour cela que sur ce marché, toutes
sortes de prestataires existent, et se concurrencent.
Du photographe au fleuriste en passant par le traiteur, tout est là pour garantir une soirée
inoubliable aux mariés ainsi qu à leurs invités.
On constate un réel engouement autour du mariage , et de nombreux évènement y sont
consacrés comme les salons du mariage par exemple. Lors de ces salons, les prestataires se
réunissent afin d attirer les futurs mariés et se démarquer : on y trouvera de tout , de la robe
de mariée traditionnelle aux chocolats personnalisés, des artificiers, des dj…
Selon les statistiques, le budget des mariés est décomposé et certains secteurs sont plus
avantagés que d autres 12 :
-
4% pour le bijou
-
13% pour le costume et la robe de mariée
-
50% pour la location de la salle et le traiteur
12
https://www.etudes-et-analyses.com/
23
https://www.instantprecieux.fr/blog/budget-mariage-moyen-francais
On voit avec cette illustration que certains couples préfèrent privilégier certains postes
comme le traiteur, parfois au détriment d autres éléments , comme les tenues par exemple.
Avec les évolutions de la société et de la façon dont le mariage est célébré, le marché du
mariage est composé aujourd hui de trois grands secteurs : le secteur de la robe de mariée,
les opérateurs de liste de mariage, et les wedding planner.
Pour se démarquer par exemple, le secteur de la robe de mariée, dont Pronuptia est
leader, propose la location de robes. Ceci permet aux femmes avec un budget limité
de pouvoir tout de même choisir une robe qui leur plaît. Il faut de plus faire obstacle à
la concurrence sur internet. De plus en plus de femmes auront tendance à se diriger
vers des sites chinois qui font succès en ce moment, proposant des robes à des prix
très attractifs. Il faudra donc se différencier par la qualité et le style.
24
Les listes de mariage sont une pratique qui perdure au fil des années. Celle-ci consiste
pour les mariés à faire une liste en ligne de cadeaux qu ils souhaiteraient avoir,
accessible pour leurs invités, qui pourront cotiser sur le site du marchand. Les deux
acteurs majeurs de ce secteur sont les Galeries Lafayette et Printemps, qui se
différencient par des avantages accordés au couple.
On observe l émergence d un nouvel acteur, qui rencontre de plus en plus de succès
et dont la part de marché ne fait qu augmenter : le wedding planner. Les couples
veulent de plus en plus avoir un mariage qui ne ressemble à aucun autre, et avoir les
meilleurs prestataires. Il est cependant difficile de faire un choix parmi tous les acteurs
et tous les produits présents sur ce marché. Le wedding planner est alors là pour les
aider.
B) L appari ion d n no
ea m ier : le wedding planner
Les organisateurs d évènement ont toujours existé. Cependant, les wedding planner
organisateurs de mariages ont d abord fait leur apparition aux Etats-Unis, en Grande
Bretagne et font maintenant succès en France depuis le début des années 2000.
Il est estimé que 12 à 20% des mariages français sont confiés à des organisateurs de mariages,
chiffre assez faible comparé aux Etats-Unis, où le secteur des services est beaucoup plus
développé et où 8 mariages sur 10 sont organisés par ces professionnels.
Cette tendance est cependant à la hausse et ce métier devient de plus en plus connu et
demandé, dû au manque de temps des couples pour la préparation de cet évènement. Le
wedding planner apparait donc comme un élément indispensable pour les couples ne
souhaitant rien laisser au hasard. Ce professionnel ne fournira pas de prestation, mais il gérera
l organisation du mariage dans sa totalité et c est lui qui s occupera de trouver les prestataires
en adéquation avec les envies et le budget du couple.
Il aura, entre autres, des missions principales13 :
-
13
Planifier les préparatifs du mariage
https://www.internationalweddinginstitute.com/
25
-
Établir le budget prévisionnel du mariage et veiller à son suivi
-
Rechercher les prestataires et négocier les contrats de prestations,
-
Proposer des prestations hors du commun,
-
Créer l ambiance unique du mariage
-
Conseiller et Organiser
-
Superviser la mise en place des cérémonies de mariage (civile et religieuse ou laïque)
et de la réception et coordonner la journée du mariage
-
Gérer les imprévus
Cette prestation a cependant un coût non négligeable. Pour que ceci soit rentable, les mariés
ont intérêt à y faire appel si le budget de leur mariage est déjà élevé. Certains wedding planner
préfèreront opter pour un paiement sur la base d un certain pourcentage du budget accordé
au mariage, tandis que d autres fixeront une somme forfaitaire.
Cette tendance est à la mode du fait de l évolution des mariages. On veut que tout soit parfait,
parfois même spectaculaire. Il n y a alors aucune hésitation et il est normal pour les couples
de faire appel à un professionnel, qui prendra toutes les responsabilités de cette journée et
qui s occupera d en faire la plus belle et la plus inoubliable.
Les wedding planner doivent se différencier afin de s adapter à la clientèle de plus en plus
exigeante et faire face à la concurrence sur ce marché. En effet, le marché du mariage étant
florissant, c est un secteur qui attire de plus en plus. Mais pourquoi ce succès ?
Section 2
Un succès paradoxal
A) Les causes de ce succès
Le marché du mariage ne connait pas la crise : il est en constante évolution, malgré les
changements de mentalité et de conception du mariage. Les causes de ce succès sont diverses
et variées, mais la plus importante est bien évidemment financière : le budget accordé par les
couples pour cette journée est de plus en plus important. Selon un sondage du Sofinscope, ce
budget serai estimé à
en moyenne pour
invités, budget qui évolue bien sûr selon
les couples et qui peut parfois être beaucoup plus élevé.
26
https://www.instantprecieux.fr/blog/budget-mariage-moyen-francais
Certains points ressortent de ce graphique :
Le budget varie selon les revenus du foyer
Les foyers plus aisés (plus de 3
couples plus modestes moins de
par mois dépensent pratiquement la moitié que les
par mois . On constate cependant que ce budget
correspond pour les foyers modestes à 6 mois de salaire tandis que pour les couples plus aisés,
cela correspond à environ 3 mois de salaire seulement.
Le budget diffère selon l âge des mariés
On aurait tendance à penser que les couples plus âgés dépenseraient plus du fait de leur
aisance financière. C est cependant l inverse. Les couples de moins de 35 ans dépenseraient
plus pour cet évènement.
Le budget n est pas le même selon les régions
On constate qu en région parisienne, on dépense environ
de plus qu en province,
sûrement une différence de mentalité et de conception de l évènement.
27
Notons que selon les études,
de l opinion publique penserait que ces dépenses sont
injustifiées. En effet, en contraste avec ceci, certains couples préféreront un mariage simple,
avec peu d invités.
En revanche, pour ceux qui ne veulent rien laisser au hasard, ils n hésitent pas à sacrifier leurs
économies personnelles et parfois même à s endetter pour cette journée, comme le confirme
ce graphique :
https://www.creerentreprise.fr/creer-une-entreprise-de-wedding-planner/
La grande majorité des couples financeront le mariage grâce à leurs épargnes personnelles ou
l aide de leur famille. Une nouvelle forme de financement est également à la monde : les
sponsor. Ceci consiste au couple à faire une réelle publicité et donner de la visibilité aux
prestataires, qui en échange, offriront la totalité ou une partie de la prestation demandée.
Il est également possible de demander à chaque invité de contribuer à une petite partie du
mariage, afin d alléger les coûts pour le couple.
A part le budget, d autres éléments ont contribué au succès du marché du mariage :
-
Le mariage pour tous
En effet, avec la nouvelle loi qui autorise le mariage aux couples de même sexe, le nombre
total de mariages a augmenté, au profit des prestataires du secteur matrimonial.
28
-
L âge des mariés
Les gens se marient de plus en plus tard. En effet, l âge moyen se situe autour de
ans. De
ce fait, ils ont plus de moyens.
-
Le nombre de divorces
Le nombre de divorces évolue fortement, ce qui conduit les gens à se remarier.
Le mariage est donc une cérémonie très importante dans la société actuelle. C est une
manière de s amuser. Selon Florence Maillochon , « les jeunes ne font plus la fête pour célébrer
leur union, mais ils se marient « pour faire la fête », comme si « se marier » était devenu plus
important q « être mariés ».
B) Une e
an i n en c n a e a ec l
l i n d n mb e de ma iage
On pourrait penser que si le marché du mariage va bien, c est grâce à l évolution parallèle du
nombre de mariages. Mais c est en fait le contraire : on se marie beaucoup moins qu avant.
Selon Jean-Claude Kaufmann , «il n'y a pas un effondrement du nombre de mariage mais une
diminution régulière depuis plusieurs années. »
De
jusqu au début des années
, on célébrait environ
.
mariages en France.
En 1972, ce chiffre a atteint un pic avec 417.000 mariages. En 19984 ce chiffre baisse et passe
sous le seuil des 300 000 mariages par an, et repasse un peu au-dessus en 2000. Depuis, le
nombre de mariages ne cesse de décroître.
Selon l INSEE, en
,
mariages ont été célébrés entre personnes de sexe différent.
C est le chiffre le plus bas depuis le pic de l après-guerre. Depuis, ce chiffre reste à peu près
constant.
Cette baisse conséquente des mariages est le résultat de certains facteurs dont surtout
l évolution des mentalités. Les couples n accordent plus autant d importance au mariage que
les générations précédentes. Aujourd hui on se marie moins, et plus tard.
Quand bien même les couples se marient, les divorces augmentent. Par exemple, en 1972, on
comptabilisait 44738 divorces, contre 130 000 en 2016.
29
La baisse du nombre de mariages peut également être expliquée par la montée en puissance
du PACS, pacte civil de solidarité , et du concubinage. (Malgré tout, le mariage reste
majoritaire, avec trois mariages pour deux pacs, selon l INSEE.
Toujours selon l INSEE, « le pacte civil de solidarité (Pacs) est un contrat entre deux personnes
majeures, de sexe différent ou de même sexe, pour organiser leur vie commune. Il a été
promulgué par la loi du 15 novembre 1999. »
Quant au concubinage, c est une union de fait entre deux personnes qui vivent en couple.
Contrairement au PACS et au mariage, il offre très peu d avantages devant la loi, et donc peu
d inconvénients.
La principale différence entre ces unions réside dans le droit d adopter. En effet, seuls les
couples mariés auront le droit d adopter un enfant.
Une autre différence concerne la séparation. Pour les couples mariés, ils devront passer par
le divorce, procédure souvent longue et coûteuse, contrairement à la rupture du PACS, qui est
une simple formalité administrative.
https://www.notaires.fr/fr/comparatif-mariage-pacs-concubinage
On observe sur ce tableau les conditions et les conséquences pour des couples mariés, pacsés
ou concubins.
Le nombre de Pacs signés chaque année est en progression et se rapproche désormais de celui
du mariage civil.
30
L'INSEE constate qu'entre 2011 et 2016, la part des couples pacsés augmente
considérablement alors que la part des couples mariés diminue : en 2016, 7 % des personnes
résidant en couple en France métropolitaine sont pacsées, contre 4 % en 2011 tandis le
pourcentage de couples mariés diminue de 3 points sur la même période.
La baisse du mariage est donc le résultat de plusieurs facteurs, mais ceci ne semble pas
affecter le marché du mariage , qui se porte de mieux en mieux.
31
Conclusion :
Le mariage est une notion très subjective, qui varie selon les personnes, les mentalités, les
époques. Il est pour certains inutile, on peut vivre sans se marier. Pour d autres, se marier est
très important, que ce soit d un point de vue religieux, familial..
Enfin, pour d autres, se marier est l occasion d organiser une fête, un évènement hors du
commun. On y met toutes ses économies, on s endette, on n hésite pas à faire appel aux
prestataires les plus prestigieux, afin d impressionner nos invités.
Tout ceci se fait au profit du marché du mariage, qui ne cesse d évoluer et qui connait de plus
en plus de succès, avec notamment l apparition de nouveaux prestataires inspirés d ailleurs,
comme les wedding planner.
Cependant, la mode est de plus en plus au « DIY », le « faire soi-même ». Cette tendance peut
représenter un danger et une nouvelle concurrence pour les prestataires du marché
matrimonial. Comment faire face à toutes ces nouvelles techniques que l on trouve sur
internet et qui peuvent concurrencer les acteurs de ce marché, en pleine expansion ?
32
Bibliographie
CODES
Code Civil Dalloz
WEBOGRAPHIE
http://dictionnaire-juridique.jurimodel.com/mariage.html
http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/famille-economie-de-la-famille/
http://danc.free.fr/famille/mariage.htm
https://www.etudes-et-analyses.com/
https://www.internationalweddinginstitute.com/
https://www.instantprecieux.fr/blog/budget-mariage-moyen-français
https://www.notaires.fr/fr/comparatif-mariage-pacs-concubinage
https://www.creerentreprise.fr/creer-une-entreprise-de-wedding-planner/
OUVRAGES
Larousse encyclopédique Volume 2, Edition Larousse, 2001, 1701 pages.
Revue universitaire : Yoram Weiss, Population (French edition), Vol 49 no 4/5, Institut national
d Etudes Démographiques, 1994, 1234 pages.
Honoré de Balzac, La Comédie Humaine : Physiologie du mariage, Levasseur et Urbain
Canel, 1829, 1712 pages.
Revue universitaire : Françoise Héritier, Informations sociales n°122, Caisse Nationale
d Allocations Familales (CNAF), 2005, 136 pages.
Revue universitaire : Edwige Rude-Antoine, La Nature Humaine, Presses Universitaires de
France, 2011, 224 pages.
Revue universitaire L information ps chiatriq e Vol me
, John Libbey Eurotext, 2012,
62 pages.
Revue universitaire : Journal du droit des jeunes (N° 325), Association jeunesse et droit, 2013,
64 pages.
33
Annexes
Flyer du salon de Mariage organisé par Sarah Showroom l an dernier :
34
Carte de visite Sarah Showroom
Photos du défilé LVMH auquel a participé Sarah Showroom
35
36
Magasin Sarah Showroom
Showroom dédié aux mariées
37
Location et vente de robes de soirée
38
Téléchargement