Telechargé par lubna.ziane

Rapport pompe

publicité
UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL
ECOLE MOHAMMADIA D'INGENIEURS
Département : Génie des procédés industriels
Travaux pratiques : Machines hydrauliques
Rapport de TP :
Pompe centrifuge
Partie 2
Rapport réalisé par : LOUBNA ZIANE
TP encadré par : Mr ELANDALOUSSI
Mr GHAZI
I.
Montage en série :
1. Tableaux
Montage en série :
P1 (bars)
P2(bars)
P3(bars)
P4(bars)
Qv(m3/h)
0,924
1,79
1,69
2,57
11,5
0,952
1,82
1,73
2,63
11,01
0,955
1,84
1,77
2,71
10
0,956
1,85
1,79
2,74
9,45
0,957
1,87
1,82
2,81
8,47
0,962
1,89
1,86
2,89
7,34
0,967
1,91
1,9
2,97
6,28
0,971
1,93
1,92
3,03
5,3
0,974
1,95
1,94
3,11
4,19
0,98
1,97
1,96
3,19
3,07
0,983
2,01
1,99
3,32
1,04
0,984
2
2
3,39
0
V4(m/s)
3,97196581
3,80272553
3,45388331
3,26391973
2,92543917
2,53515035
2,16903872
1,83055816
1,44717711
1,06034218
0,35920386
0
Pompe seule :
Qv(m/h)
Hth(m)
12,33
11,14
9,95
8,76
7,57
6,38
5,18
3,99
2,8
1,61
0,42
0
Avec
H4-1=
𝐏𝟒−𝐏𝟏
𝐠∗
14,8930337
15,5184353
16,1581681
16,710002
17,3886202
18,0713466
18,6656493
19,3873816
20,0109918
20,7511634
21,4443281
21,6376729
+ 𝐳𝟒 − 𝐳𝟏 +
𝐕𝟒𝟐 −𝐕𝟏𝟐
𝟐∗𝐠
V1(m/s)
1,6269172
1,55759638
1,41471061
1,33690152
1,19825988
1,03839758
0,88843826
0,74979662
0,59276374
0,43431616
0,1471299
0
H4-1
17,6984824
17,9698494
18,6497488
18,8921247
19,5087417
20,1851681
20,878941
21,3940808
22,1280535
22,843511
24,0997859
24,7997933
2. Traçage des courbes :
J’ai tracé la hauteur manométrique fournie par un montage de deux pompes en
série en fonction du débit ainsi que la hauteur manométrique fournie par une
pompe seule en fonction du débit.
26
24
22
H(m)
20
H4-1=f(Q)
18
H2-1=f(Q)
16
14
12
10
0
2
4
6
8
10
12
14
Q(m3/h)
3. Observations et explications :
 Observations :
On observe que la hauteur manométrique fournie par l’assemblage de deux
pompes identiques en série est légèrement supérieure à la hauteur
manométrique fournie par une seule pompe
 Explications :
D’après la théorie,
Hsérie = Hpompe1 +Hpompe2
Puisque on a utilisé deux pompes identiques en série, Hsérie doit être le double
du Hpompe1
Le TP ne montre pas les résultats attendus par la théorie, la hauteur
manométrique a faiblement augmentée, ceci est dû aux erreurs
expérimentales ainsi qu’aux erreurs de calcul.
II.
Montage parallèle :
1. Tableaux :
Montage parallèle
P1(bars)
P2(bars)
P3(bars)
P4(bars)
Qv(m3/h)
0,93
1,92
0,92
1,99
11,92
0,96
1,97
0,95
2,05
11,41
0,96
2,01
0,95
2,09
10,36
0,97
2,04
0,96
2,12
9,79
0,97
2,08
0,96
2,16
8,78
0,97
2,13
0,96
2,22
7,61
0,98
2,18
0,97
2,27
6,51
0,98
2,22
0,97
2,31
5,49
0,98
2,27
0,97
2,36
4,34
0,99
2,32
0,98
2,42
3,18
0,99
2,4
0,98
2,5
1,08
0,99
2,44
0,98
2,55
0
Pompe seule :
Qv
Hth
12,33
11,14
9,95
8,76
7,57
6,38
5,18
3,99
2,8
1,61
0,42
0
Avec
H4-3 =
𝐏𝟒−𝐏𝟑
𝐠∗
+ 𝐳𝟒 − 𝐳𝟑 +
14,8930337
15,5184353
16,1581681
16,710002
17,3886202
18,0713466
18,6656493
19,3873816
20,0109918
20,7511634
21,4443281
21,6376729
𝐕𝟒𝟐 −𝐕𝟑𝟐
𝟐∗𝐠
V4(m/s)
4,11702891
3,940880861
3,578223113
3,381351764
3,032509549
2,628405202
2,248478037
1,896181939
1,498985358
1,098334894
0,373019398
0
V3(m/s)
1,68633504
1,6141848
1,46564019
1,38500168
1,24211591
1,07659477
0,9209766
0,77667612
0,6139844
0,44987797
0,15278875
0
H4-3 (m)
11,8590282
12,1055523
12,3988602
12,5452296
12,8592981
13,3757254
13,7061061
14,0531447
14,5071605
14,974238
15,7469186
16,2522342
2. Traçage des courbes :
J’ai tracé la hauteur manométrique fournie par un montage de deux pompes en
parallèles en fonction du débit ainsi que la hauteur manométrique fournie par
une pompe seule en fonction du débit.
H4-3=f(Q)
H2-1=f(Q)
24
22
H(m)
20
18
16
14
12
10
0
2
4
6
8
10
12
14
Q(m3/h)
3. Observations et explications :
 Observations :
On observe que la hauteur manométrique fournie par l’assemblage de deux
pompes identiques en parallèles est beaucoup inférieure à la hauteur
manométrique fournie par une seule pompe.
En ce qui concerne le débit :
Montage parallèle
Pompe seule
H(m)
14.9
14.89
Q(m3/h)
3.18
12.33
On observe que pour une hauteur manométrique donnée, exemple ci-dessus,
le débit d’une pompe seul est 4 fois plus grand que le débit pour le montage
parallèle.
 Explications :
D’après la théorie
Qparellèle = Qpompe1 +Qpompe2
Et
H4-3= Hthé
Puisque on a utilisé deux pompes identiques en parallèle, Qparallèle doit être le
double du Qpompe1.
Le TP ne montre pas les résultats attendus par la théorie,
Qparallèle est 4 fois moins que Qpompe1 ainsi que H4-3 est faible par rapport à Hthé
Ces résultats expérimentaux sont absurdes et se situent en opposition à ce que
la théorie montre.
III. Influence du débit sur les deux montages :
1. Traçage de la courbe :
J’ai tracé la hauteur manométrique fournie par un montage de deux pompes en
parallèles en fonction du débit ainsi que la hauteur manométrique fournie par
un montage de deux pompes en série en fonction du débit.
Hsérie=f(Q)
Hparallèle=f(Q)
25
23
H(m)
21
19
17
15
13
11
0
2
4
6
8
10
12
Q(m3/h)
2. Observation et analyse :
On remarque que pour les deux montages, une augmentation du débit
entraine une diminution de la hauteur manométrique.
14
Ainsi que pour un débit constant donné, la hauteur fournie par le montage en
série est supérieure à la hauteur fournie par le montage en parallèle.
IV. Conclusion :
Dans ce TP on a pu suivre le comportement de deux pompes identiques en
série et en parallèle, on a pu tracer les courbes caractéristiques de chaque
montage et les comparer avec celle d’une pompe seule, les résultats
expérimentaux se contrarient avec ce qui est attendu par la théorie au niveau
du montage parallèle, tandis que pour le montage en série les résultats
expérimentaux sont plus au moins acceptables si on prend en considération les
erreurs expérimentales et celles liées aux calculs .
Téléchargement
Explore flashcards