Telechargé par Marwa ._.

6-Biomotilité

publicité
Biomotilité
Fonctions des
éléments du
cytosquelette
Biomotilité cellulaire
Etudie les différents mouvements ou transports
intra cellulaires ou cellulaires contrôlés par les
filaments du cytosquelette .
A - Mouvements intracellulaires
B - Mouvements de cellules entières
- Mouvement amiboïde ( cellules libres )
Les mouvements intracellulaires
La contraction
musculaire
Cellules
musculaires
Migration des
chromosomes
+ cytodiérese
Les transports
vésiculaires
Toutes les
cellules
Neurones
Transports
axonaux
Endocytose
Exocytose
Antérograde
Cellules
mitotiques
Rétrograde
Mouvement des cellules entières
Mouvement
amiboïde
Fibroblaste
In- vitro
Macrophage
Cellules
embryonnaires
Cellules
cancéreuses
In -vivo
A - Mouvements intracellulaires
1 - Transports vésiculaires
Endocytose
Exocytose
Transport vésiculaire par les MAP motrices :
Dynéine et kinésine
Dans le cortex sous membranaire les MF d’actine
prennent le relais
Mécanisme d ’endocytose
récepteur
Nécessité d’un pool d’actine G ATP maintenue par la profiline
Fusion de la vésicule
d’endocytose à l’endosome
Recyclage à partir
de l’ endosome
Mécanisme d’ Exocytose
Cortex
Eléments du cytosquelette impliqués
dans Les transports vésiculaires
Endocytose
Exocytose
MF d’actine +
profiline
MT + kinésine
MT + dynéine
MF d’actine +
gelsoline + myosine I
Transports vésiculaires
Endocytose
Pincement de la membrane plasmique et formation d’une vésicule
d’endocytose .Celle-ci est poussée par une queue d’actine
polymérisante (favorisée par la profiline) à l’extrémité + du
microtubule et déplacement vers l’extrémité – par la dynéine .
Fusion de la vésicule à l ’endosome précoce
Exocytose
Fixation de la vésicule (de recyclage ou de sécrétion )à l’extrémité –
du MT par la kinésine et déplacement vers l’extrémité +
Fixation de la vésicule à l’extrémité – du microfilament d’actine
corticale par les queues de myosines I . Activation de la gelsoline
(Ca++) , fragmentation locale des microfilaments sous
membranaires(fluidification = état sol ).Déplacement vers l’extrémité
+ du microfilament , fusion membranaire et exocytose
2 - Flux axoplasmiques
Transports orientés dans l’axone
des cellules nerveuses
Transport
antérograde
ex : vésicules à Ach
(Transmission synaptique)
Transport
rétrograde
ex: NGF . Nutrition
Renouvellement des
organites du neurone
Les transports axonaux
les 2 flux axoplasmiques sont des transports orientés
utilisant les MAP motrices dynéine et kinésine
Par kinésine
Par dynéine
Les vésicules à Ach (Neurotransmission) arrivent à la terminaison
par transport antérograde
Les mitochondries sénescentes et les endosomes
sont recyclés par transport rétrograde
B - Mouvement de cellules entières
Mouvement amiboïde
Observation en
microscopie à
fluorescence du
cytosquelette d’actine
à l’origine des
mouvements
spontanés du
fibroblaste en culture
Etapes du mouvement amiboïde
Conditions du mouvement
La cellule adhère à sa matrice
extracellulaire au niveau de points
d’adhérences : les contacts focaux
Dans un contact focal les faisceaux larges d’actine
( fibres de stress ) se lient au substrat par des intégrines
Arrière
Endocytose de vésicules vides, désorganisation des MF
corticaux ,formation d’un pool d’actine G ,diminution de la
surface membranaire et rétraction de la région postérieure
Avant
Exocytose des
vésicules , fusion des
membranes et
augmentation de la
surface membranaire
, polymérisation des
MF d’actine
La traction entre 2 contacts focaux soulève la membrane et
contracte la cellule d’où la perte de contacts à l’arrière et
formation de nouveaux contacts focaux à l’avant
les points
d’adhérence au
contact du
substrat
l’expansion de
la MP à l’avant
sa rétraction
à l’arrière
Avancée
de la cellule
Perte des contacts focaux à l’arrière par
désorganisation moléculaire
Mouvement amiboïde d’un fibroblaste en culture
Endocytose
Exocytose
Avant
Arrière
Contraction
des fibres de
stress
Le mécanisme du mouvement amiboïde
implique des modifications à 3 niveaux
Endocytose à l’arrière = induit une perte de
surface membranaire d’où rétraction de la cellule
et perte de contact à l’arrière .
Exocytose à l’avant = induit un gain de surface
membranaire , protrusion cellulaire et formation de
lamellipode par croissance rapide des MF d’actine,
et formation de nouveaux contacts .
Au contact du substrat = interaction MP – MEC par
les contacts focaux , contraction des fibres de stress
liées aux contacts d’où détachement de la membrane
basale et soulèvement de la cellule
Téléchargement
Explore flashcards