Telechargé par kimiya.takeshian

SVT pma

publicité
1) Les techniques d'​insémination artificielle​ (IA)​:
C’est la technique d'assistance médicale à la procréation la plus ancienne. En général, Cela
consiste à injecter artificiellement le sperme, au moment de l'ovulation. La période d’ovulation
est détectée grâce à des testes urinaires. Il a été montré que le couplage de l'insémination
artificielle avec l'ovulation provoquée améliore significativement les chances de grossesse. Elle
est simple dans son principe et fournit globalement un taux de grossesses de 10 à 15 % par
cycle de traitement.
Origine du sperme:
● Le conjoint:​ on utilise le sperme du partenaire de la femme voulant subir cette
intervention. Il est utilisé lorsqu’il y a:
- une stérilité d’origine inconnue,
- trouble du cycle ovarien
-e
​ ndométriose​ légère à modérée
- impossibilité de déposer le sperme dans le vagin
- troubles légers du sperme au niveau de la concentration, la morphologie ou de la mobilité
● donneur:​ Le spermatozoïde provient généralement d’une banque de sperme. On fait
recours à un donneur pour:
-femmes célibataires ne désirant pas avoir de rapport sexuel
-une femme porteuse du virus HIV, lorsque sa maladie est bien contrôlée
-couples lesbiens
- résultats négatifs des autres traitements de procréation assistée
- lorsqu’il a des risques de transmission de MST (maladie sexuellement transmissible)
- Transmission possible de maladies génétiques
On trouve 3 types d’IA:
● avec sperme frais​ ​ ​(​Cette méthode est essentiellement pratiquée « à la maison » par les femmes
désirant être enceintes sans avoir de rapport sexuel avec le géniteur masculin de leur futur bébé.)
●
avec sperme préparé
○
●
Cette méthode est fréquemment utilisée pour la PMA des couples dont l'infertilité n'est pas
monocausale (ce qui est le cas général). Chaque fois que cela est possible, elle est préférée dans
ces cas d'infertilité inexpliquée en première intention à une fécondation ​in vitro​ d'emblée pour son
caractère moins contraignant pour la femme.
avec sperme congelé
○
○
C'est la méthode généralement utilisée pour le​ ​don de sperme​.
Plus rarement la congélation de​ ​sperme​ est utilisée pour la préservation du sperme d'un homme
ayant à subir un traitement mettant en jeu sa​ ​fécondité​.
https://www.youtube.com/watch?v=66RuCEZQSe8
/!\ Conditions pour pouvoir faire une IA:
1. exclure les maladies contagieuses comme le VIH, la Syphilis, Hépatite B, Hépatite C, la
Rubéole
2. chez la femme: vérifier la perméabilité ovarienne et l’ovulation, il est recommandé d’avoir
moins de 37ans
3. pour l’homme: il faut qu’il ait au moins 3 millions de spermatozoïdes/ml de sperm
https://www.youtube.com/watch?v=eeXeZ2oxs3s
1. fécondation ​in vitro
La FIV ou fécondation in vitro conventionnelle est, hiérarchiquement, la technique la plus
simple. Dans cette technique la fécondation se fait naturellement, sans intervention
mécanique du biologiste.
Elle est préconisée soit après échec d'une série d'inséminations intra-utérine soit
directement selon la qualité du sperme.
Qu'est ce qu'une FIV ?
C'est une fécondation qui se fait à l'extérieur du corps de la femme, dans un milieu de
culture dont la composition est proche de l'environnement naturel des trompes.
Pour y parvenir, on utilise les ovocytes (ovules) et les spermatozoides des conjoints.
Dans le cas d'une stérilité définitive chez l'un des membres du couple, on pourra faire
appel au​ ​don d'ovocytes ou au don de spermatozoïdes​.
la fécondation in vitro existe, en routine, depuis plusieurs décennies. Le premier
"bébé-éprouvette est effectivement né en angleterre en 1978.
A l'origine, la fécondation se faisait dans des éprouvettes en verre ce qui expliquait le
terme "in vitro".
1 ​- ​La décision Médicale​ et l​ e Bilan pré-FIV
La Décision de rentrer dans un protocole de fécondation in vitro est prise par le
gynécologue après les investigations nécessaires, cliniques et Biologiques, chez le
conjoint et la conjointe.
Un certain nombre d'analyses médicales sont indispensables pour élaborer le dossier
pré-FIV:(spermogramme, dosage hormonaux, tests sérologiques (hepatite B, C, HIV......)
etc.
Les analyses médicales
La reserve ovarienne
Le monitorage de l'ovulation
Pour permettre aux ovaires de produire plusieurs ovocytes en même temps, on utilise,
dans la plupart des cas, un ensemble de trois types de médicaments qui va permettre de
provoquer une SUPEROVULATION.
stimuler l’ovaire​ → ​bloquer le processus naturel de l’ovulation​,
déclencher artificiellement l’ovulation
3 - La tentative de Fécondation in vitro
→ vidéo pour voir en détail
lavage des spermatozoïdes → ​traitement et sélection des spermatozoïdes
risques:​ Lors de la stimulation ovarienne, il peut y avoir un risque d'hyperstimulation. C'est
une réponse ovarienne excessive.
Elle est rare et se manifeste par des douleurs dans le bas du ventre avec une augmentation du
volume de l'abdomen. Celà peut être associé, ou non à des nausées, des vomissements et à
une prise de poids.
Fausses couches, grossesses multiples, prématurité
Formalités administratives (France)
La loi de bioéthique encadre strictement la pratique de la fécondation in vitro, en France.
Dans ces conditions, les caisses prennent en charge la totalité des frais jusqu'à 4
tentatives par enfant.
Dans l'état actuel de la loi, cette pratique médicale est réservée aux couples
hétérosexuels mariés ou vivants en concubinage notoire depuis plus de deux ans.
La conjointe doit être âgée de moins de 43 ans au moment de la tentative de
fécondation in vitro, sous réserve que le bilan clinico-biologique permette de la réaliser.
On estime "raisonnable" de ne pas dépasser 55 ans pour le conjoint sous réserve que la
spermiologie soit encore compatible avec une tentative d'AMP.
https://www.youtube.com/watch?v=y0VsuHM7Xas
1. le​ ​transfert d'embryons congelés​ (​TEC​)
○ Des embryons surnuméraires précédemment congelés obtenus par la méthode
de la FIV ou d'​injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde​ sont décongelés et
transférés dans l'utérus.
○ On peut aussi congeler des embryons obtenus par FIV chez un couple dont la
femme aura à subir un traitement potentiellement stérilisant.
2. la​ ​congélation d'ovaires
○ En préalable à un traitement potentiellement stérilisant pour une femme ou une
enfant, des échantillons d'ovaires sont prélevés en vue de préserver la fertilité
ultérieure. Il existe deux techniques permettant de restaurer la fonction de
reproduction : la maturation ​in vitro​ des follicules et des ovules (actuellement à
l’état de recherche) et l’autogreffe d'un ovaire congelé (une dizaine de
naissances ont été rapportées dans le monde).
Les dons :
1. don d'ovule​ (interdit par exemple en Italie, Norvège, Allemagne, Autriche et Suisse)
2. don de sperme​ (illégal en Italie, par exemple)
3. don d'embryon​ pour les couples dont les deux conjoints sont infertiles ou risquent de
transmettre une maladie (illégal au Portugal, Suède, Israël, Slovénie et Italie, par
exemple)
4. la​ ​gestation pour autrui​ (illégale par exemple en France, Italie, Espagne, Norvège et
Suisse) → mere porteuse
Téléchargement
Explore flashcards