Telechargé par marvel futurr

pa

publicité
Régulation de
la PA
→La PA est la force exercée par le
sang sur la paroi des artères
→Elle est exprimée par deux valeurs :
la pression systolique (PAS) est la
pression maximale, au moment de la
« contraction » du cœur (systole) ;
→la pression diastolique (PAD) est
la pression minimale, au moment
du « relâchement » du cœur
(diastole).
→la PA assure l’ irrigation des organes
et les échanges vitaux entre les cellules et
le sang
→ Au delà des valeurs normales ( 13-8) :
* l’ hypertension → AVC
*l’hypotension → syncope
→la pression artérielle est une
constante biologique qui doit être
étroitement contrôlée .
→ Deux Mécanismes régulateurs
complémentaires nerveux
hormonal , sont mis en jeu
et
* l’ hypertension:
1 Mécanismes régulateur:
nerveux
*l’hypotension:
Deux Mécanismes régulateurs
complémentaires nerveux
hormonal , sont mis en jeu
et
des récepteurs :
ce sont des barorécepteurs
situés au niveau de la crosse
aortique et des sinus
carotidiens. Ils enregistrent
les variations de la pression
artérielle et codent ces
informations sous forme de
message nerveux.
des voies afférentes:
constituées par les nerfs de
Cyon et de Hering . Elles
transmettent les influx
respectivement de la crosse
aortique et des sinus
carotidiens vers les centres
nerveux .
des centres nerveux :
qui intègrent les informations
en provenance des
barorécepteurs. Ils sont
localisés dans le bulbe
rachidien et dans la moelle
épinière.
des voies efférentes :
elles sont de deux types :
*des fibres parasympathiques
qui exercent un effet
modérateur et diminuent le
rythme cardiaque.
des fibres orthosympathiques
ayant une action
accélératrice du rythme
cardiaque et une action
vasoconstrictrice sur les
vaisseaux.
L’hypertension :
→la Régulation de rythme cardiaque suite à l augmentation de
la pression artérielle est assurée par un mécanisme reflexe :
→ au niveau de sinus carotidien et de la cross aortique se situent
des récepteurs sensibles à la variation de la pression artérielle se
sont des barorécepteurs .
→ l’ augmentation de la pression artérielle stimule ces
barorécepteurs qui par transduction augmente la fréquence de
PA dans les Nerfs de Hering et de Cyon conduisant les messages
nerveux vers le centre bulbaire qui sera activé , ce dernier
stimule simultanément l’ interneurone excitateur aboutissant au
centre moteur de X et l’ interneurone inhibiteur aboutissant au
centre vaso-moteur il en résulte :
1- l’activation du centre vasomoteur de X d’ ou augmentation de
PA dans les Nerfs X qui libère l’
acétylcholine
entrainant une diminution de RC
2- l’ inactivation de centre vaso-moteur et par la suite de centre
médullaire , d’ ou diminution de PA dans les Nerfs sympathiques
entrainant une vasodilatation
→→ ces effets provoquent une diminution de la pression
artérielle qui revient a sa valeur initiale
L’hypotension :
→l’ augmentation de la pression artérielle stimule ces
barorécepteurs qui par transduction diminue la fréquence de PA
dans les Nerfs de Hering et de Cyon conduisant les messages
nerveux vers le centre bulbaire qui sera inactivé , ce dernier
inactive simultanément l’ interneurone excitateur aboutissant au
centre moteur de X et l’ interneurone inhibiteur aboutissant au
centre vaso-moteur il en résulte :
1- l’inactivation du centre vasomoteur de X d’ ou diminution de
PA dans les Nerfs X
2- l’ activation de centre vaso-moteur et par la suite de centre
médullaire , d’ ou augmentation de PA dans les Nerfs:
- sympathiques cardiaques libérant la noradrénaline
qui provoque une augmentation du rythme cardiaque
-sympathiques vasculaires entraine une vasoconstriction
-splanchniques stimulant les médullo-surrénales pour
adrénaline
sécréter l’
( entrainant une
augmentation de RC et une vasoconstriction )
→→ ces effets provoquent une augmentation de la pression
artérielle qui revient a sa valeur initiale
La régulation hormonale de la pression artérielle:
-Dans des conditions physiologiques particulières (stress, colère, émotion, etc.), il y a
une décharge d’ adrénaline par les médullosurrénales. Cette hormone, véhiculée
par le sang , entraîne une accélération du rythme cardiaque et généralement une
vasoconstriction des artérioles , d’où une augmentation de la pression artérielle. Ceci
constitue une régulation hormonale
à court terme.
La régulation hormonale de la pression artérielle:
-le foie sécrète l’ angiotensinogène inactive qui sous l effet de la rénine secrétée par
le rein se transforme en
angiotensine .
d'aldostérone
1. l'angiotensine stimule la sécrétion
par les corticosurrénales. Or, cette
hormone agit au niveau des reins;
*elle augmente la réabsorption du sodium et, par voie de conséquence, elle entraîne un
accroissement de la volémie, donc une élévation de la pression artérielle.
*
L’ADH, hormone antidiurétique ou vasopressine, libérée par les terminaisons nerveuses
hypothalamiques au niveau de la posthypophyse, accroît la pression artérielle en augmentant
la réabsorption de l’eau au niveau des reins.
Merci de nous rejoindre ☺
med.hedi7/
Hedi way
Téléchargement
Explore flashcards