Telechargé par fouzyaessarghini

exipit

publicité
Module 2 : Littérature maghrébine d'expression française
Public cible: 2ème année du baccalauréat
Activité: Lecture (approche méthodique)
Durée de la séance: 1heure
Support: " Il était une fois un vieux couple heureux " de Mohammed Khair-Eddine
Extrait : Chapitre XIX P:151-153 "Non! L'eau ne manquera pas (...) jusqu'à la fin de l'œuvre.
Compétence visée: Comprendre le cri d'espoir lancé à la fin de l'œuvre de Med Khair-Eddine.
Capacité: Dégager les thèmes dominants dans l'excipit.
Déroulement de la leçon
I. Lecture magistrale du texte corpus.
II. Lectures individuelles
III. Identification du texte
1. Situation du passage
• Où se situe ce passage ? Ce passage se situe à la fin de l’œuvre, dans le dernier chapitre. C’est l’excipit.
IV. Identification de la situation de communication
• Qui parle dans cet extrait ? C’est le vieux Bouchaib qui parle dans cet extrait.
• Justifiez votre réponse. L’emploi des pronoms personnels « Je » , « moi » ,« mon »
• De quoi parle-t-il ? Il parle des malheurs qui résident dans sa région, son village…
• A qui parle-t-il ? Il parle à tous les villageois, aux lecteurs, à sa femme…
• Quand et où ? Chez lui, au moment de la deuxième année de la sécheresse.
V. Les axes de lecture
a. La révolte du vieux Bouchaib
- Quels sont les thèmes évoqués par le vieux Bouchaib ?
- Le vieux Bouchaib évoque la sécheresse, l’exode, la ville, les parvenus…
- Y-a-t-il un rapport entre ces thèmes cités ?
- Il y a un rapport de cause à effet.
- Quel est le problème le plus important ?
- Le problème le plus important est le départ des villageois en ville.
- Quelles sont les causes de ce départ ?
- Ils ont quitté le village à cause de la sécheresse et le manque d’eau.
- Quelles sont les conséquences de ce départ ?
- L’abandon des terres et le chômage.
- Quelles figures de style utilisées pas l’auteur pour caractériser la ville ?
- L’auteur emploie des métaphores : « Une bombe à retardement » / Un volcan endormi qui peut se réveiller
à n’importe quel moment. »
- Comment le vieux Bouchaib considère-t-il le départ des villageois ?
- Il le considère comme « une déchéance », et « l’abandon de toute dignité »
b. Le vieux Bouchaib lance un cri d’espoir
- Quelle est la visée de Bouchaib à travers cet extrait ?
- Le vieux Bouchaib cherche à dissuader les habitants de son village, par tous les moyens, de s’attacher à la
terre et de ne pas quitter leur région natale pour aller s’installer ailleurs en ville.
- Quels sont les moyens utilisés pour dissuader les habitants du village ?
- L’auteur a employé des stratégies argumentatives et oratoires, le raisonnement logique. Les procédés
oratoires : phrases exclamatives, interrogatives. Les figures de styles : la métaphore et la comparaison.
("Heureux celui qui , comme l’Ecclésiaste, est revenu de tout.")
VI. Synthèse : Ce passage constitue à la fois une mise en garde « gare à celui qui… et un cri d’espoir « Tôt
ou tard, un orage éclatera et le tous sera joué ». A travers ce texte, le narrateur exprime sa révolte et son
attachement à sa région. Il nous incite à travailler là où on vit !
Téléchargement
Explore flashcards