Telechargé par Christine Bartoli

Correction des questions République et artistes

publicité
Correction des questions sur le dossier d’histoire de l’art
« Pourquoi la République est-elle défendue par des artistes ? »
Q1 – Quel évènement est commémoré par cette toile de Eugène Delacroix ?
Cette toile s’intitule « La liberté guidant le peuple ».
Ce tableau date de 1830, il a été réalisé de façon contemporaine à l’évènement qu’il
célèbre : la Révolution de 1830, la Révolution des Trois Glorieuses. Il dira « J’ai
entrepris un sujet moderne, une barricade, et si je n’ai pas vaincu pour la patrie au
moins peindrai-je pour elle. »
Cette révolution est une révolte parisienne : elle n’a duré que quelques jours et a
abouti à l’abdication du roi Charles 10.
Tout a commencé par la dissolution de la Chambre des députés (= notre Assemblée
Nationale) car le roi trouve que les députés lui sont trop opposés . Les résultats des
élections font que l’opposition au roi est encore plus grande. Donc il dissout la
Chambre une deuxième fois et supprime la liberté de la Presse.
Ceci provoque la révolte parisienne.
Le 2 août 1830 Charles 10 abdique : il renonce à son titre de roi et part en exil.
Il est remplacé par Louis-Philippe, duc d’Orléans. C’est le fils d’un noble qui se faisait
appeler Philippe Egalité pendant la Révolution et qui a été un des nobles à voter
pour la mort du Roi Louis 16 en 1793.
Charles 10 est le dernier Roi de France. Louis Philippe sera bien roi, mais des
Français.
Il respecte une sorte de constitution (une règle du jeu qui encadre le roi et ses
pouvoirs) qu’on appelle la Charte de 1830. C’est une sorte de contrat entre les
Français et le roi.
D’ailleurs, sur son portrait officiel (l’équivalent de la photo du Président de la
République qu’on trouve dans toutes les mairies), Louis-Philippe pose avec la main
sur la Charte, en signe de respect de ce texte.
La France va vivre alors, de 1830 à 1848, une période de Monarchie parlementaire
assez semblable à celle de la Grande Bretagne. On l’appelle « La Monarchie de
Juillet ».
Q2 – Quelle allégorie est placée au centre du tableau ? Décris la.
L’allégorie qui est au centre du tableau est l’allégorie de la liberté.
Rappel : une allégorie est la personnification d’une valeur ou d’un lieu.
C’est une femme. Elle semble entraîner les personnages du tableau à la suite.
Elle brandit le drapeau tricolore, symbole de la République.
Dans son autre main, elle porte un fusil à baïonnette, c’est une femme dans le
combat.
Son combat est au-dessus de tous : c’est elle qui est le personnage le plus grand et
elle est au-dessus de tout les autres personnages : la liberté est au-dessus de tout.
Elle porte le bonnet phrygien, symbole que les révolutionnaires portaient en
référence au chapeau que portaient les esclaves affranchis (libérés) dans l’Empire
romain. La Phrygie est une région de Grèce antique, située en Anatolie, aujourd’hui
la Turquie.
Elle se tient comme une statue grecque, d’où la tunique qui tombe, les seins qui
apparaissent, elle ressemble aux statues des victoires ailées antiques comme la
victoire de Samothrace.
Malgré son aspect statue grecque, on voit bien que la scène de cette barricade se
déroule à Paris : sur la bordure droite du tableau, on distingue dans la fumée des
combats les deux tours de Notre Dame de Paris.
Q3 – A ton avis, pourquoi Eugène Delacroix peint-il autant de personnages
autour de cette allégorie ? Quelle impression cela te donne-t-il ?
Eugène Delacroix voulait servir la patrie en peignant comme on l’a vu dans la
question 1.
Il veut montrer que la Liberté emporte tout et tous sur son passage. Tout le monde se
rallie à la liberté et donc se ligue contre le roi Charles 10 qui n’a plus qu’à quitter le
pouvoir puisqu’il vient de tordre le coup à la liberté d’expression (suppression de la
liberté de la presse) et ne respecte pas les élus c’est-à-dire les résultats des votes (il
dissout la Chambre des Députés qui vient d’être élue car les résultats ne lui
conviennent pas.
En plus, il ne choisit pas ses personnages au hasard : il y a tous les âges (les
adultes, les enfants, les jeunes) et toutes les classes sociales. Un bourgeois, un
paysan et un ouvrier suivent tous les deux ensemble la liberté.
Toute la population et toute la société est pour la liberté donc la République.
Par terre, il y a des soldats morts : ce sont les soldats du roi, ils symbolisent le
pouvoir du roi que le peuple tue.
Le jeune garçon, l’étudiant, est le personnage qui a inspiré celui de Gavroche à
Victor Hugo pour « Les Misérables » en 1862. Vous vous souvenez peut être de la
chanson de l’an passé : « Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire… ».
C’est la chanson du personnage Gavroche dans la comédie musicale qui est
l’adaptation du livre de Hugo. Vous pouvez l’entendre dans cette vidéo Youtube :
https://www.youtube.com/watch?v=QxJA_URJXz8
Q4 – Qu’est-ce qui permet le développement des loisirs à la fin du 19ème
siècle ?
La limitation du temps de travail progressive à partir de la fin du 19ème siècle jusqu’à
nos jours permet le développement des loisirs : les gens qui travaillent on tdu temps
après leur travail pour s’amuser.
Q5- Quelles informations sont données par cette affiche ?
Au niveau du texte, il y a assez peu d’informations. Il y a le nom de la salle de
spectacle (Le Divan Japonais), son adresse (75 rue des Martyrs) et le nom du
directeur de la salle de spectacle.
Les « informations » apparaissent surtout dans le dessin et dans la manière de
dessiner de Toulouse-Lautrec qui semble dessiner un tourbillon de joie et
d’amusement. Les gens reconnaissent deux vedettes de l’époque, une danseuse et
une chanteuse, tout le monde a l’air gai, les gens sont bien habillés, toutes les
courbes font comme si le dessin dansait lui-même sur le papier de l’affiche.
Q6 – A ton avis, pourquoi a-t-elle été réalisée ?
Il est toujours difficile de savoir quelle est l’intention de l’artiste s’il n’en a pas parlé !
Toulouse Lautrec était un aristocrate de province, venu vivre à Paris car en
désaccord avec son père. Il était malade, il avait une maladie des os et ne mesurait
que 1m52.
Il a été ébloui par la vie parisienne nocturne. il adorait sortir la nuit et son travail
d’affichiste finalement était un peu comme un journal intime peut etre. il racontait sa
vie parisienne.
Q7 – Quel détail reproduit sur cette image montre que La Marseillaise est un
chant ?
On peut en relever deux : il y a quand même écrit « Chant » dans le sous-titre et il y
a des paroles sous les portées avec les notes de musique.
Q8 – Quand et par qui La Marseillaise est-elle composée ? Quand devient-elle
notre hymne national ?
La Marseillaise a été écrite par un officier de l’Armée du Rhin en avril 1792, Claude
Joseph Rouget de Lisle.
C’est un chant de guerre et si son histoire est liée à la République, il ne faut pas
imaginer qu’il a été écrit en hommage à la République.
La 1ère République est née le 22 septembre 1792, presque 6 mois après la
Marseillaise.
Cependant, chantée par des soldats originaires de Marseille pendant la Révolution,
elle vite devenir un symbole de la République. Et elle va en perdre le titre que lui
avait donné son auteur pour devenir La Marseillaise.
Elle ne sera notre hymne national qu’en 1879 lorsque la République sera établie
depuis près de 10 ans.
Régulièrement des artistes demandent que ses paroles soient réécrites pour perdre
leur aspect guerrier. Mais ces demandes n’ont jamais abouti.
Q9 – Pourquoi la guerre est-elle aussi présente dans ce chant ?
C’est un chant écrit pour l’armée du Rhin qui part se battre contre l’Autriche. Les
Révolutionnaires ont déclaré la guerre à ce pays qui est une des monarchies
européennes qui soutiennent la Monarchie française.
C’est un chant écrit pour pousser les hommes à se battre donc les paroles sont
guerrières.
Q10 – A quelle fête cet hymne est-il habituellement associé ?
Vous pouvez penser au 14 juillet, la fête nationale française.
En réalité cet hymne est joué dès que la République est symboliquement présente.
Par exemple, une commémoration du 11 novembre (fin de la guerre de 1914/18) ou
du 8 mai (fin de la guerre de 1939/45).
Mais aussi dès que le Président de la République ou un ministre est présent.
Elle est également joué dans des rencontres sportives : aux JO si un français est
dans les trois premiers d’une épreuve ou au début des matchs de football (entre
pays, comme au Mondial, pas dans un championnat de clubs).
Téléchargement
Explore flashcards