Telechargé par anesthesiehadjou47

La tuberculose pulmonaire

publicité
• Evolution du nombre de malades au cours des
dernières années en France
• L’ agent responsable et sa transmission
• Symptômes : manifestations de la maladie
• Evolution de la maladie chez un tuberculeux
• Traitement
• Prévention
Evolution du nombre de malades au cours des
dernières années en France
On constate sur cette courbe que le bilan est positif car depuis
40 ans, d’ années en années le nombre de cas par an a
constamment régressé. Mais il reste quand même environ 6 000
nouveaux cas chaque année en France.
L’ agent responsable et sa
transmission
Le bacille de Koch (Mycobacterium tuberculosis), est la bactérie responsable de la
tuberculose.
Les bacilles de Koch sont des bâtonnets, immobiles, droits ou légèrement
incurvés, de 2 à 5 microns sur 0,3 à 0,5 microns.
Ils sont aérobies, c’est-à-dire qu’ ils
se développent dans l’ air ambiant
et plus particulièrement dans un
milieu saturé en oxygène. C'est
pour cette raison qu'ils s'installent
dans des parties du corps riches en
oxygène comme les poumons ou
encore certaines parties du
cerveau.
Une personne atteinte de la tuberculose peut transmettre la
maladie par postillons, en éternuant. Habituellement une
personne contracte la maladie suite à un contact fréquent et
prolongé avec un personne atteinte.
Les sujets déjà atteints de maladie comme le diabète le
cancer ou le S.I.D.A sont plus vulnérables.
Les symptômes
Les symptômes sont :
• Perte de poids
• Perte d’ énergie
• Diminution de l’ appétit
• Fièvre et sueurs nocturnes
• Toux grasse et crachats de sang
Evolution de la maladie
La maladie évolue en deux parties:
• Première infection : c’ est le premier contact
avec le germe. La contamination se fait par
inspiration de la bactérie vers les poumons qui
entraine des lésions pulmonaires (blessures
du tissu pulmonaire). Les défenses bloquent
leur multiplication et favorisent leur destruction
dans 9 cas sur 10.
• Mais après la première infection la bactérie peut
atteindre de nombreux organes (reins, os,
cerveau) et se multiplier.
Traitements
On traite la maladie en plusieurs étapes :
• On dépiste grâce à des examens
• On prend des médicaments antibiotiques
(ex: rifampicine, isoniazide.)
Si la tuberculose n’est pas active il suffit de suivre un seul médicament pour
éliminer le germe et qu’il ne soit plus contagieux. Par contre, si le germe est
actif, il faut prendre plus de médicaments et plus longtemps, pendant six à
douze mois.
Il est primordial que les médicaments soient pris pendant toute la durée prévue
et ce, même si le malade se sent mieux.
Il est tout aussi important que le malade se présente à ses rendez-vous et
examens de contrôle afin de s'assurer qu'il est en bonne voie de guérison.
Prévention
• Un seul moyen existe aujourd'hui pour l'éviter : le
vaccin (le BCG). Même s'il ne protège pas à 100 %, il
évite que la maladie soit sévère chez les enfants.
• Le BCG n'est plus obligatoire (depuis mars 2007)
Mais il reste prescrit à tous les enfants à risque et
dans certaines régions (Ile-de-France et Guyane).
• Chez le jeune enfant, le BCG s'effectue uniquement à
l'aide d'une injection sous la peau.
• Actuellement, des chercheurs essayent de trouver
un autre vaccin qui soignerait encore mieux.
Téléchargement
Explore flashcards