Telechargé par sarou2602

chronologie - histoire romaine

publicité
histoire romaine
-509 les Tarquins sont chassés de Rome
-494 sécession de la plèbe qui se dote de sa propre assemblée (consilium plebis) et de ses magistrats
(tribuns de la plèbe) → réconciliation mais les institutions alors créées sont maintenues
-367 lois licinio-sextiennes qui partage le gouvernement entre les patriciens et l’élite plébéienne
-292 le culte d’Esculape à Rome
-289 création du collège des tresviri monetales (magistrats responsables de la frappe de la monnaie)
-286 un plébiscite (loi votée sur proposition d’un tribun) a force d'obligation pour tout le populus
-280-270 conquêtes des cités grecques du Sud de l’Italie = hellénisation de Rome
-272 prise de Tarente (pillage des œuvres d’art)
-264-241 première guerre punique = « guerre sicilienne »
-241 35 tribus rustiques (prélèvement de l’impôt et recrutement des soldats) = 300 000 citoyens !
-236 révolte de mercenaires à Carthage (affaiblie par la défaite) → Rome s’empare de la Sardaigne
-230 Hamilcar envahit le Sud de la péninsule ibérique (blé + argent) et fonde Carthagène
-229-228 guerre contre Teuta (reine d’Illyrie) → les Romains s’emparent de quelques ports
-227 2 prêteurs sont installés en Sicile et en Corse (première provinces romaines)
-226 une ambassade romaine en Espagne signe avec Hasdrubal un traité
= interdiction aux Carthaginois de passer en armes le fleuve Iber
-219 les Romains envahissent l’Illyrie
-218-201 deuxième guerre punique
-218 fondation de la dernière colonie latine = Crémone
lex Claudia = interdiction aux sénateurs d’exercer une activité commerciale
Hannibal assiège Sagonte (Espagne) = casus belli → déclaration de guerre par Rome
Hannibal travers la Gaule en signant des traités avec des alliés de Rome (Boïens, Insubres…)
bataille de la Trébie = victoire carthaginoise
-217 bataille de Trasimène (embuscade tendue au Romains par Hannibal) = victoire carthaginoise
suspension de la règle imposant d’attendre 10 ans avant un 2e consulat (cf. Marcellus)
-216 bataille de Cannes = victoire écrasante d’Hannibal qui contrôle alors tout le Sud de l’Italie
2 Grecs et de 2 Gaulois sont enterrés vivants sur le Forum Boarium pour apaiser les dieux
-215 Hannibal invite les Italiens à se rallier à lui = sans succès (sauf en Étrurie et en Grande Grèce)
le roi de Macédoine Philippe V (qui ne veut pas de Rome en Illyrie) s’allie avec Hannibal
Hannibal intervient en Sicile à la mort de Hiéron de Syracuse (allié de Rome) en envoyant
des représentants pour faire basculer Syracuse dans une alliance punique → basculement
fortification de Pouzzoles = route du blé campanien
un dictateur est désigné pour conduire une lectio senatus (une centaine de sénateurs sont morts
à Cannes) : on choisit par les citoyens qui ont fait preuve de courage au combat
lex Oppia = réglementation sur le luxe des vêtements et des objets domestiques
-214-205 1e guerre de Macédoine : confédération achéenne (Péloponnèse sauf Sparte), alliée de la Macédoine VS confédération étolienne (Nord du golfe de Corinthe), alliée de Rome
mais Rome s’implique trop peu = victoire achéenne → paix signée entre Philippe V et Rome
-214 Marcellus est envoyé à Syracuse pour reprendre le contrôle de la Sicile
les censeurs sanctionnent les sénateurs et chevaliers qui ont voulu quitter l’Italie après Cannes
institution du système métrologique (équivalence de la monnaie de bronze et de celle d’argent)
-212 institution des ludi Apollinares pour renforcer la ferveur du culte d’Apollon
-211 Fabius « Cunctator » reçoit la dictature pour combattre Hannibal dans le Sud de l’Italie
→ il reprend Capoue et Tarente (aristocratie exécutée et population vendue en esclavage)
Scipion propose au Sénat de porter la guerre sur les possessions carthaginoises
→ il part pour la péninsule ibérique (richesses minières)
Marcellus s’empare de Syracuse après 3 ans de siège (pillage mais pas de massacre)
-209 Marcellus reprend toute la Sicile grecque (grenier à blé) et rentre à Rome
-205 consultation des livres sibyllins de Cybèle face à la menace que représente Hannibal
-204 Scipion devient consul (à 25 ans !) et obtient le commandement de 20 000 hommes
un temple de Cybèle (> Pergame) est construit sur le Palatin (à l’intérieur du pomerium !)
lex Cincia de donis et muneribus = réglementation des cadeaux des clients à leurs patrons
-203 débarquement de Scipion en Afrique du Nord et obtient l’alliance du numide Massinissa
histoire romaine
-202
-201
IIe siècle
-200-197
-200
-197
-192-188
-192
-191
-190
-188
-180
-179
-176
-172-168
-172
-168
-167
-153-146
-149
-148
-146
-139
-133-126
-133
-132
-131
-130
-123
-121
siècle
-88-87
-Ie
→ Carthage rappelle les renforts envoyés en Italie
un dictateur est nommé pour une quaestio dans les villes passées du côté carthaginois
bataille de Zama (avant le retour des renforts à Carthage) = victoire de Scipion
paix de Zama entre Carthage et Rome (même si la guerre continue sur d’autres fronts)
les combats de gladiateurs entrent dans le programme des jeux
= offerts par les magistrats au moment de leur prise de fonction (Ie siècle)
2e guerre de Macédoine : pour garder le contrôle de l’Illyrie, Philippe V s’allie à Antiochos III
(empire séleucide) → le royaume de Pergame (encadré par l’empire séleucide) s’allie à Rome
des vétérans de Scipion reçoivent des terres confisquées aux Caudins et aux Hirpins (traîtres)
bataille de Cynocéphales = victoire romaine (consul Flamininus)
→ les Antigonides sont confinés à la Macédoine mais Rome s’impose dans le monde grec
guerre syrienne contre Antiochos III (qui a recueilli Hannibal) et la confédération étolienne
(qui estime que Rome n’a pas tenu compte de ses demandes territoriales)
réaménagement des quais de Rome au Sud de l’Aventin (construction d’entrepôts)
les Boïens sont vaincus par Rome
bataille des Thermopyles = victoire de Rome sur les Séleucides et les Étoliens
→ traité imposant aux Étoliens de respecter l’imperium et la majestas romains
construction d’un sanctuaire à la déesse Cybèle où est entreposée la lapis niger
bataille de Magnésie = victoire romaine (Scipion)
paix d’Apamée : Antiochos III abandonne toute l’Asie mineure à Rome !
→ les cités alliées aux Séleucides sont données à Pergame et à Rhodes (alliés de Rome)
47 000 Ligures sont installés dans le Samnium pour repeupler la région
lex Villia = institution du cursus honorum → âge minimum (+ 2 ans entre 2 magistratures)
l’Espagne devient romaine (2 provinces dans les vallées de l’Èbre et du Guadalquivir)
la Sardaigne est vaincue par Rome
3e guerre de Macédoine : Persée (roi de Macédoine) déclare la guerre à Rome pour rétablir la
domination macédonienne sur les Balkans
les Ligures (montagnards) sont vaincus par Rome
bataille de Pydna = victoire écrasante de Rome (Paul-Émile) sur la Macédoine
- la Macédoine est divisée en 4 territoires soumis à un tribut symbolique
- les habitants de l’Illyrie et de l’Épire (alliées à la Macédoine) sont réduits en esclavage
- la confédération achéenne doit livrer 1000 notables emmenés à Rome (dont POLYBE)
- la confédération étolienne perd une partie de ses territoires
→ suppression définitive du tributum à Rome
Antiochos IV (empire séleucide) renonce à envahir l’Égypte : menace du consul romain
la Macédoine est soumise à un tribut annuel pour rembourser les impôts de la 2GP
Rome donne Délos à Athènes pour qu’elle en fasse un port franc (pas de droit de douane)
troisième guerre punique
institution du tribunal d’extorsion (contre les abus des magistrats et des promagistrats)
Andriscos (qui se veut le descendant de Persée) se révolte contre Rome = défaites romaines
bataille de Pydna (2e) = victoire romaine (Metellus) sur Andriscos
saccage de Corinthe (+ population massacrée) qui s’est alliée à Andriscos pour libérer les Grecs
après 2 ans de siège, Scipion prend Carthage = détruite (+ annexion de sa χωρα)
lex Gabinia tabellaria = institution du vote secret pour les comices
le roi de Pergame lègue son royaume à Rome mais le bâtard Aristonicos s’y oppose → guerre
prise de Numance par Scipion → fin des opérations militaires en Espagne
lex Rupilia = imposition de 2 dîmes frumentaire (céréales) et mineure (vin, huile…) en Sicile
lex Gabinia étendue aux comices judiciaires et législatifs
Aristonicos est capturé mais la résistance continue jusqu’en 126 (soutien d’autres cités)
Caius Gracchus veut ouvrir le Sénat aux chevaliers étrangers
Caius Gracchus dépossède les sénateurs des jurys criminels pour les confier aux chevaliers
construction de la via Domitia qui permet de relier l’Italie à l’Espagne
la tradition funéraire romaine passe de l’inhumation à l’incinération
1e guerre civile entre Marius et Sylla → victoire de Sylla
histoire romaine
-83
-82-81
-81
-78
-73-70
-73
-67
-63
-59
-58
-49-45
-49
-48
-46-45
-46
-45
-44
15 mars -44
-43
-42
-41
les Livres Sibyllins sont détruits par l’incendie → reconstitués par une commission sénatoriale
2e guerre civile entre Marius et Sylla → victoire de Sylla qui porte le Sénat à 600 membres
abolition du droit de vie et de mort du maître sur l’esclave
mort de Sylla
Verrès pressure la Sicile = 10 millions de deniers !
révolte de Spartacus à partir de Capoue = 3e guerre servile
instauration d’une seconde dîme frumentaire en Sicile pour les besoins de l’annone
Pompée éradique la piraterie
naissance de Caius Octavius = Octave (futur Auguste)
César devient pontifex maximus
lex Julia = les provinciaux peuvent porter plainte contre un gouverneur qui pille sa province
loi annonaire de Clodius (gratuité du blé public) = 16 millions de sesterces par distribution !
guerre civile entre César (populares) et Pompée (optimates) → victoire de César
César récompense ses partisans
- il accorde la nationalité romaine aux Cisalpins
- il lève l’interdiction qui pèse sur les enfants des proscrits de Sylla
César rééchelonne les dettes dues aux retards de loyers
bataille de Pharsale (9 août) entre Pompée et César qui l’emporte avec 2 fois moins d’hommes
- il devient consul et dictateur
- il obtient la sacrosainteté du tribun de la plèbe (suspendue à cause de Sylla)
mort de Pompée en Égypte
César est consul 2 ans de suite (contre la lex Villia)
César mène une politique populiste :
- distribution à tous ses vétérans de 6000 deniers et des terres des alliés de Pompée
- présidence de tous les jeux donnés à Rome
César reçoit les pouvoirs des censeurs pour 3 ans et devient dictateur pour 10 ans !
le titre d’imperator devient une partie du nom de César
César refuse d’attribuer le commandement militaire aux proconsuls = dévalorisation du consulat → il obtient le droit d’être consul pour 5 ans (puis 10 ans) mais n’utilise pas ce droit
victoire de César et Octave sur Sextus Pompée (fils du grand Pompée)
César reçoit les pouvoirs des censeurs et de dictateur à vie → il concentre tous les pouvoirs !
- il peut porter la tenue triomphale en permanence
- il reçoit le titre de liberator et de parens patriae
- il obtient le droit de choisir la moitié des candidats aux magistratures (sauf consulat)
la cérémonie des Lupercales fait de César un roi, un héros voire un demi-dieu !
= célébration de la naissance de Rome (passage de l’état de nature à la civilisation)
→ Marc-Antoine (consul) tend à César un diadème entrelacé de lauriers (réf. à Romulus)
mais il refuse la couronne = respect de la loi et de la République mais lien avec Romulus !
assassinat de César par 24 conjurés (dont Brutus et Cassius)
Octave devient le fils de César par adoption (à titre posthume) → il exige le consulat mais le
Sénat refuse → il marche sur Rome et obtient le consulat à 20 ans (!)
→ tribunal pour poursuivre les conjurés (Cicéron assassiné) = devoir de pietas envers César
lex Titia (« pour le salut de l’État ») qui fonde le 2e triumvirat et partage l’empire entre MarcAntoine (Gaule), Octave (Afrique du Nord) et Lépide (péninsule ibérique)
- droit de convoquer le Sénat et le peuple
- droit d’énoncer les édits
- droit de nommer les consuls à la place des comices = réduction des pouvoirs du consul
- droit de commander les armées = imperium consulaire
- droit de faire exécuter sans appel des citoyens romains (!)
guerre civile entre le 2e triumvirat et Sextus Pompée pour récupérer les provinces d’Orient
→ bataille de Philippes (octobre) = victoire des Césariens → l’Orient échoit à Antoine
construction d’un temple à César sur le forum = divinisation
Antoine convoque Cléopâtre à Tarse pour s’assurer de l’alliance des rois locaux : Cléopâtre
veut récupérer la Syrie → début d’une relation intime entre Antoine et Cléopâtre
histoire romaine
-41-40 guerre civile fulvienne entre Octave (avec Agrippa) et Fulvie, femme d’Antoine (avec Lucius Antonius) : après le départ d’Antoine pour l’Égypte, Octave est chargé d’assigner des
terres aux vétérans → révolte de la noblesse italienne (derrière Fulvie) mais victoire d’Octave
-40-33 guerre d’Antoine contre les Parthes pour étendre l’empire romain
-37 Antoine repousse les Parthes au-delà de l’Euphrate en profitant d’une crise dynastique
après avoir maté une révolte gauloise, Octave se tourne vers Sextus Pompée (en Sicile)
→ Agrippa fait construire une flotte de 300 navires !
renouvellement du triumvirat pour 5 ans car aucun des triumvirs ne parvient à s’imposer
-36 victoire d’Agrippa sur Sextus Pompée à la bataille (navale) de Nauloque
→ Sextus Pompée fuit en Orient mais il y est assassiné par Antoine
Antoine cherche à envahir l’Arménie mais il est repoussé par les Parthes
Octave reçoit la sacrosainteté tribunicienne et se lance dans la lutte contre le brigandage
→ il s’impose comme l’homme de la sécurité publique en Italie
Lépide est écarté par Antoine et Octave (qui contrôle toute la Méditerranée occidentale !)
Antoine répudie Octavie (sœur d’Octave) parce qu’il a eu des enfants de Cléopâtre
→ campagne accusatrice d’Octave contre Antoine = souverain oriental !
-36-33 Antoine relance une campagne contre l’Arménie mais doit finalement renoncer
-34 Antoine réorganise l’Asie en fondant son système sur des rois-clients (≠ provinces romaines
dont l’administration est trop coûteuse) → il fait de Cléopâtre la « reine des rois »
-31 bataille d’Actium = victoire d’Agrippa → fuite d’Antoine et Cléopâtre
-30 le Sénat est ramené de de 1000 à 600 membres par Octave
Octave prépare l’invasion de l’Égypte depuis la Syrie
e
1 août -30 Octave triomphe d’Antoine qui se suicide après Cléopâtre → leurs enfants sont exécutés
été -29 Octave rentre à Rome, une fois devenu maître de l’Égypte
- il mène un triple triomphe
- le Sénat ratifie ses actes
janvier -28 Octave fait fermer les portes du temple de Janus (pour la 3e fois depuis les origines de Rome)
= fin des guerres civiles → jeux d’Actium (≈ JO) où Octave remercie Apollon de sa victoire
13 janvier -27 Octave prétend remettre l’ensemble de ses pouvoirs exceptionnels au Sénat
mais le Sénat refuse : il veut lui confier la refondation de Rome
16 janvier -27 Octave reçoit l’imperium (commandement de toutes les armées romaines)
= début du régime monarchique ? institution du « principat » (Octave devient Auguste)
mais prise de pouvoir progressive
-27 droit d’orner sa maison de lauriers en tant que sauveur des citoyens romains qui (comme ils
lui doivent la liberté) deviennent ses clients !
droit de nommer les candidats aux magistratures
-25 Auguste reçoit le droit de porter la toge triomphale dans toutes ses apparitions publiques
on suspend dans la Curie un bouclier d’or où sont gravées les vertus d’Auguste = clementia,
justitia et pietas (vertus romaines par excellence)
-23 Auguste se démet du consulat après le complot tramé contre lui (évité par Mécène)
→ il n’est plus un magistrat mais son imperium et sa puissance tribunicienne (qui lui confère
la sacrosainteté = l’inviolabilité) sont renouvelés chaque année
- droit de veto sur les décisions des autres magistrats
- droit de proposer des lois (comme le tribun de la plèbe)
- droit d’assistance à tout citoyen de l’Empire contre tout abus d’un magistrat
-22 famine à Rome → Auguste accepte la cura annonae = organiser le ravitaillement de Rome
-19 Auguste accepte la cura legum et morum = restaurer les mœurs sociales et politiques
Auguste obtient la censoria potestas pour 5 ans
-18 les Livres Sibyllins (prophétie d’une prophétesse de Cumes au roi Tarquin) qui ont été détruits dans l’incendie du temple de Jupiter Capitolin (-83) sont transférés sur le Palatin
-13-9 le Sénat érige l’Ara Pacis en l’honneur du succès d’Auguste dans la pacification de la Gaule
-12 Auguste est élu Grand Pontife : un autel et une statue de Vesta sont installés dans son laraire
Auguste envoie Drusus en Germanie pour atteindre l’Elbe : Drusus instaure le culte impérial
histoire romaine
-9
-6
-2
4
9
13
14
15-23
15
19
22
23
29
31
31-37
37-41
33
24 janvier 41
41-54
44
48
50
octobre 54
54-67
54-62
mars 59
62
63
mars 64
65
67
dans les Trois Gaules mais est vaincu par les Germains → Tibère remplace Drusus
mort d’Agrippa → funérailles grandioses organisées par Auguste
Auguste réorganise le sénat :
- sessions à dates fixes = 2 fois par mois
- quorum pour lutter contre l’absentéisme
- droit du prince sur l’adlectio à l’album sénatorial (pour faire entrer qui il veut au sénat)
- parole donnée d’abord au prince = princeps senatu
difficultés de la succession d’Auguste :
il survit à ses successeurs Marcellus, à Agrippa, à Caius et Lucius (ses petits-fils – fils de Julie
et d’Agrippa. Se rabat sur Tibère [qui épouse Julie – fille d’Auguste en 2nde noces]
qui s’exile spontanément à Rhodes
le Sénat attribue à Auguste le titre de « Pater Patriae »
lex Aeia Sentia = restauration des droits du patron (droit d’accusatio ingrati liberti)
après la mort de ses 2 petits-fils, Octave adopte son gendre Tibère (il reçoit tous ses pouvoirs)
3 légions (commandées par Varus) sont anéanties dans la forêt de Teutberg
Auguste confie aux Vestales les Res gestae = testament politique en 3 rouleaux
- organisation de ses funérailles
- compte-rendu de ses actions
- situation de l’Empire (comptes)
Tibère devient « corégent » de l’empire
mort d’Auguste après 40 ans de règne (« fabula acta est »)
Tibère respecte la moderatio augustéenne
Séjan (favori de Tibère) devient préfet du prétoire = direction des cohortes prétoriennes
→ soutien des centurions (dont il fait ses clients)
mort suspecte de Germanicus = rival de Tibère qui a dû l’adopter (contraint par Auguste)
Drusus reçoit la puissance tribunicienne pour succéder à son père Tibère
assassinat de Drusus (fils de sang de Tibère) par Séjan qui veut succéder à Tibère
Séjan entre dans le domus Augusta en épousant la veuve de Drusus
Séjan devient consul avec Tibère qui comprend qu’il veut le supplanter → Séjan est exécuté
haï du peuple, Tibère se réfugie à Capri où il meurt
règne de Caligula (fils de Germanicus) → grande popularité (« trésor » de Tibère dilapidé)
Caligula associe Claude à son consulat pour pouvoir se moquer de lui à son aise
Caligula est assassiné par une conjuration de prétoriens et d’affranchis
règne de Claude
campagne contre la Bretagne → les bretons résistent
mais provincialisation de la Bretagne autour de Londinium (fondée par Claude)
→ Claude satisfait l’armée et les négociants (mines d’étains bretonnes)
Claude veut faire entrer au Sénat des notables gaulois
Claude fait exécuter sa 1e épouse Messaline (nymphomane) et épouse Agrippine la Jeune
Agrippine fait adopter Néron (fils qu’elle a eu de son précédent mariage)
Agrippine empoisonne Claude pour l’empêcher de désigner Britannicus (fils de Messaline)
comme son successeur → Néron devient empereur à 17 ans !
règne de Néron
tutelle de Burrus et de Sénèque → modération du règne de Néron
Néron fait assassiner sa mère Agrippine
Néron répudie sa femme Octavie (fille de Claude) pour stérilité et la contraint au suicide
défaite de Rome contre les Parthes → Néron donne la couronne arménienne à un roi Parthes :
l’empire romain n’ira jamais au-delà de l’Euphrate
incendie de Rome dont Néron est accusé par les chrétiens → violente répression (supplices) :
Néron les accuse en retour pour se justifier auprès du peuple
→ il contribue à la reconstruction de Rome mais il fait construire la Domus Aurea (immense)
conjuration de Pison : dénoncés par un affranchi, les sénateurs sont exécutés, assassinés ou
contraints au suicide (Sénèque, Lucain, Pétrone…) et leurs biens sont confisqués
Néron part en Grèce où il brigue toutes les couronnes des JO : il se dit être un 2e Apollon
histoire romaine
68 révolte gauloise du fait de l’exploitation abusive des provinces → Néron impose le suicide à
plusieurs généraux des légions gauloises → Galba (Tarraconaise) mène la révolte des légions
romaines contre Néron avec le soutien des prétoriens et des sénateurs
juin 68 le préfet du prétoire trahit Néron → les prétoriens acclament Galba et le sénat déclare Néron
ennemi public (« damnatio memoriaei ») → il se suicide
Téléchargement
Explore flashcards