Telechargé par khiereddine bouzidi

001627109

publicité
DR
G EL
BEP
COMPOSANTS ELECTRIQUE – LE RELAIS
1.
Constitution
1.1. Relais à 4 broches (figure 1-1) :
1 : électroaimant constitué d’une
bobine et d’un noyau métallique
2
2 : contacteur, constitué d’un contact
travail (palette mobile et contact fixe)
1
Représentation schématisée
Figure 1-1 : Relais à 4 broches
1.2. Relais à 5 broches (figure 1-2) :
a
1 : électroaimant constitué d’une bobine
et d’un noyau métallique
2 : contacteur, constitué d’un contact
travail (palette mobile et contact fixe a)
et d’un contact repos (palette mobile et
contact fixe b)
2
b
1
Représentation schématisée
Figure 1-2 : Relais à 5 broches
2.
A quoi sert un relais ?

C’est un composant, qui, à partir d’un signal électrique de faible énergie permet de
commuter l’énergie électrique nécessaire au fonctionnement des consommateurs
d’un circuit (figure 2-1).
DOCUMENT RESSOURCES : COMPOSANTS ELECTRIQUE – LE RELAIS
1
Générateur
Consommateur
12V
Interrupteur
Relais
Signal électrique de
faible énergie
Courant d’aliment ation
du consommateur
Figure 2-1

L’utilisation d’un relais permet :
 d’établir une liaison directe entre le générateur et le consommateur réduisant
ainsi les chutes de tension en ligne,
 de réduire l’intensité du courant dans le dispositif de commutation.
L’interrupteur placé sur le circuit électrique ne commute qu’un courant de faible
intensité (voir figure 2-1).
3.
Comment fonctionne un relais ?


1
Lorsque une différence de potentiel1 (ddp) est
appliquée à la bobine du relais, celle-ci est
traversée par un courant (Ib). Le passage du
courant (Ib) dans la bobine de l’électroaimant
(1) crée un champ magnétique et une force
électromagnétique (F) dont l’action provoque la
fermeture du contacteur (2) (figure 3-1).
Remarque : la fermeture du contacteur du
relais produit un « claquement ». Lors d’une
recherche de panne, la présence de ce
« claquement » permet de valider le bon
fonctionnement de l’électroaimant du relais et
du circuit électrique qui le commande.

2
F
1
Ib
Ib : courant qui traverse la bobine
F : force électromagnétique qui agit
sur la palette mobile du contacteur
et provoque sa fermet ure
Figure 3-1
Différence de potentiel : différence de tension
DOCUMENT RESSOURCES : COMPOSANTS ELECTRIQUE – LE RELAIS
2
4.
Comment se branche un relais ?
4.1. Branchement d’un relais (figure 4-1) :

Circuit de commande : la bobine du relais doit être alimentée sous une différence
de potentiel (ddp) de 12V 2, généralement un interrupteur permet ou non selon sa
position d’appliquer la différence de potentiel à la bobine du relais.

Circuit de puissance : le contacteur du relais établit, lorsqu’il est fermé, une
liaison directe entre la source d’énergie et le consommateur (alimentation en
+12V).

Générateur
Consommateur
12V
Ic
Ib
+12V
Interrupteur
+0V
Relais
Ib : intensité du courant
dans la bobine du relais
Circuit de commande du
relais
Circuit de puissance, qui
assure l’alimentation du
consommateur
ddp
12V
Ic : intensité du courant
d’alimentation du
consommateur
Figure 4-1
Quelles sont les caractéristiques d’un relais (figure 5-1) ?
5.


Tension d’alimentation de la bobine : elle
définit l’intensité du courant qui traverse la
bobine du relais.
1
12V 3 0A
2
L’intensité : c’est l’intensité du courant
maximal que peut commuter le contacteur du
relais sans être détérioré.
6.
1 : tension d’alimentation de la bobine
2 : intensité du courant maximal que
peut commuter le contacteur du relais
Figure 5-1
2
Dans le cas d’un relais de tension 12V.
DOCUMENT RESSOURCES : COMPOSANTS ELECTRIQUE – LE RELAIS
3
6.
Quels contrôles permettent de valider la conformité
d’un relais ?
6.1. Contrôle de la bobine :
Deux possibilités de contrôle suivant les moyens dont
on dispose :

Contrôle de la résistance de la bobine (figure 6-1) :
Ce contrôle est pratiqué au moyen d’un ohmmètre
branché au bornes de la bobine du relais
déconnecté de son environnement.
La valeur de résistance est de l’ordre de 60 à
90 suivant le relais. Pour les relais particuliers,
consultez la documentation du constructeur.

1

2
1 : bobine
2 : ohmmètre
Figure 6-1
Clac ....
Contrôle auditif relais placé
environnement (figure 6-2) :
hors
de
son
Ce contrôle est pratiqué en alimentant la bobine du
relais au moyen d’un générateur (12V). La
perception du « claquement » qui se produit
lorsque le contacteur du relais se ferme est
révélateur du bon fonctionnement de la bobine.
1
12V
2
1 : bobine
2 : source d’énergie électrique
Figure 6-2
6.2. Contrôle du contacteur d’un relais à 4 broches.

2

R= 
Contrôle du contacteur en position repos.
Lorsque la bobine du relais n’est pas alimentée le
contacteur du relais doit être ouvert (position
repos), le branchement d’un ohmmètre en mode
« testeur de continuité » permet de vérifier qu’il n’y
ait pas continuité (figure 6-3).
La résistance du contacteur en position repos
doit être infinie (R = ).

1
1 : contacteur en position repos
2 : ohmmètre en testeur de
continuité
Figure 6-3
DOCUMENT RESSOURCES : COMPOSANTS ELECTRIQUE – LE RELAIS
4

Contrôle du contacteur en position travail.
1ère possibilité : Relais placé hors de son environnement.
Ce contrôle est pratiqué en alimentant la bobine du relais au moyen d’un
générateur (12V) et en contrôlant simultanément la continuité entre les bornes du
contacteur en position travail (figure 6-4).
La résistance du contacteur en position travail doit être nulle (R = 0).
2ème possibilité : Relais placé dans son environnement.
Ce contrôle est pratiqué lorsque la bobine du relais est alimentée, la mesure de la
différence de potentiel (ddp) aux bornes du contacteur permet d’en évaluer l’état
(figure 6-5).
La ddp mesurée doit être nulle.
4

R = 
U  V
4
V
vers
consommateur
+ batt
2
2
1
12V
3
1:
2:
3:
4:
bobine
contacteur du relais
source d’énergie électrique
ohmmètre
1
1 : bobine
2 : contacteur du relais
4 : voltmètre
circuit de puissance
circuit de commande
Figure 6-4
Figure 6-5
6.3. Contrôle du contacteur d’un relais à 5 broches.

Contrôle du contact repos.
R = 
2

Lorsque la bobine du relais n’est pas alimentée le
contact repos du relais doit être fermé, le
branchement d’un ohmmètre en mode « testeur de
continuité » permet de vérifier la continuité du
contact repos (figure 6-6).
1
La résistance du contact repos doit être nulle.

Contrôle du contact travail.
Ce contrôle est identique à celui pratiqué pour un
relais à quatre broches.
1 : contact repos
2 : ohmmètre
Figure 6-6
DOCUMENT RESSOURCES : COMPOSANTS ELECTRIQUE – LE RELAIS
5
7.
Comment identifier les bornes d’un relais.
Des repères sont utilisés pour identifier les connections des relais.

Equivalence des repères utilisés pour les connections des relais.
Norme D.I.N
Norme S.A.E
86
1
85
2
30
3
87a
4
87
5
5

4
1
3
2
Repérage des connections
suivant norme S.A.E
Connections de différents types de relais.
Relais avec inverseur (utilisable en cont act repos)
5 ou 87
3 ou 30
4 ou 87a
5
4
1
1 ou 86
3
2
2 ou 85
Relais avec contact travail
3 ou 30
5 ou 87
5
1
1 ou 86
3
2
2 ou 85
DOCUMENT RESSOURCES : COMPOSANTS ELECTRIQUE – LE RELAIS
6
Téléchargement
Explore flashcards