Telechargé par BADR MAHI

Guatemala

publicité
GUATEMALA
Devise
“Grow, Free and Fertile”
“Cultiver, Libre et Fertile”
Réalisé par :
ASSOULI Khaoula
BOUASRIA Jihane
EL GAOUZI Meriem
Année Universitaire : 2019/2020
Géopolitique
Sommaire
Introduction ........................................................................................................................................ 2
Avant la colonisation : ........................................................................................................................ 2
Lors de la colonisation :...................................................................................................................... 2
Après la colonisation : ........................................................................................................................ 2
Modèle économique : ........................................................................................................................ 3
Stratégie du modèle économique : .................................................................................................... 4
Points positifs et négatifs du modèle : ............................................................................................... 6
Webographie : .................................................................................................................................... 7
1|Page
Géopolitique
Introduction
Avant la colonisation :
Les basses terres du Petén, dans le nord du pays, furent le foyer de la civilisation maya
classique, dont l'apogée se situe entre le VIIe et le IXe siècle apr. J.-C.
Lors de la colonisation :
En 1524, c'est le lieutenant Pedro de Alvarado, qui conquit le pays. Santiago de
Guatemala, la première capitale, fut fondée en 1527. En 1542, le pays forma la capitainerie
générale du Guatemala, sous la dépendance du vice-roi du Mexique.
Après la colonisation :
Le pays proclama son indépendance le 15 septembre 1821, pour être immédiatement
intégré à l'empire mexicain d'Iturbide. Il regagna son autonomie en 1823 puis forma les
Provinces-Unies d'Amérique centrale, constituées des actuels Guatemala, Honduras,
Salvador, Nicaragua et Costa Rica.
A la fin du XIXe siècle, sous la présidence du Justo Rufino Barrios (1873-1885), le pays
entra dans une phase d'expansion économique (développement de la culture du caféier et
des infrastructures) qui s'accompagna d'une ouverture aux intérêts étrangers, poursuivie
sous la présidence de Manuel Estrada Cabrera (1898-1920).
Le colonel Jacobo Arbenz Gùzman, élu en 1951, poursuivit la politique progressiste de son
prédécesseur, en particulier une réforme agraire qui lésait un grand nombre d'intérêts nordaméricains.
2|Page
Géopolitique
Au cours de la décennie suivante, le pays entra dans une période de troubles politiques de
plus en plus violents opposant la guérilla rurale pro-révolutionnaire (IAR, Mouvement du
13 mai), un pouvoir répressif détenu de fait par les militaires, et des milices d'extrêmedroite (Nouvelle Organisation anticommuniste, Main blanche) soutenues par l'armée.
Modèle économique :
Le secteur agricole compte pour environ un quart du PIB, les deux tiers des exportations, et
la moitié de la main d'œuvre. Le café, le sucre et les bananes sont les principaux produits.
L'ancien Président ARZU (1996-2000) a travaillé sur la mise en place d'un programme de
libéralisation économique et de modernisation politique. La signature des accords de paix
de 1996, qui a mis fin à 36 ans de guerre civile, a permis au pays de s'affranchir d'un
obstacle majeur à l'investissement étranger.
Monnaie :
Exportations
produites :
quetzal (GTQ), US dollar (USD), autres monnaies acceptées
Café, sucre, bananes, fruits et légumes, cardamome, viande,
habillement, pétrole
Exportations
USA 57%, Salvador 8.7%, Costa Rica 3.7%, Nicaragua 2.8%,
partenaires :
Allemagne 2.6% (2000)
Importations
Carburants, machines et équipement de transport, matériaux
produites :
de construction, grain, engrais
Importations
USA 35.2%, Mexique 12.6%, Corée du Sud 7.9%, Salvador
partenaires :
6.4%, Venezuela 3.9% (2000)
Type de
république démocratique constitutionnelle
gouvernement :
Drogues illicites :
pays de transit pour la cocaïne et l'héroïne ; petit producteur
de pavot d'opium illicite et de cannabis principalement pour la
consommation domestique ; la proximité du Mexique fait du
Guatemala un lieu de passage majeur pour drogues
(cargaisons de cocaïne et d'héroïne) ; le blanchiment d'argent
est un sérieux problème ; la corruption est un problème majeur
3|Page
Géopolitique
Situation :
Amérique Centrale, avoisinant la Mer des Caraïbes, entre le
Honduras et Bélize et avoisinant l'Océan Pacifique Nord, entre
le Salvador et le Mexique
Stratégie du modèle économique :
Le café est le principal produit d'exportation de l'économie agricole du Guatemala, en
apportant un tiers des entrées des devises du pays. Les autres sources de revenus sont les
récoltes de canne à sucre, bananes, cardamome et coton.
Dans l'industrie de la pêche, les crevettes grises sont une source significative de revenus.
Le Guatemala est le pays ayant la plus grande industrie manufacturière de l'Amérique
Centrale, bien qu'elle représente 15% de son Produit Intérieur Brut, avec le traitement des
textiles, la nourriture, le papier, les produits pharmaceutiques et le caoutchouc.
Le Guatemala a une petite industrie minière de cuivre, fer, zinc et autres métaux. Bien
qu'au milieu des années 70, on ait découvert des gisements de pétroles, le Guatemala
continue d'en importer les principaux dérivés.
Les catastrophes écologiques, comme l'ouragan Mitch, qui a dévasté le pays en 1998, et la
guerre civile qui a duré 36 ans, ont ralenti le développement économique pendant les trois
dernières décennies malgré les aides apportées par les Etats-Unis et les institutions
internationales comme la Banque de Développement Interaméricaine et le FMI.
La stabilité politique commencée en 1996, avec la signature des accords de paix avec la
guérilla, ont amélioré les perspectives de développement économique d'un des pays les
plus pauvres d'Amérique Latine.
Les Etats-Unis sont le principal partenaire commercial du Guatemala, suivi du Salvador,
le Honduras, le Mexique, l'Espagne, l'Allemagne et l'Italie.
Le Guatemala est membre du Marché Commun d'Amérique Centrale.
La stabilité politique commencée en 1996, avec la signature des accords de paix avec la
guérilla, ont amélioré les perspectives de développement économique d'un des pays les
plus pauvres d'Amérique Latine.
4|Page
Géopolitique
L’administration actuelle a adopté une nouvelle approche en élaborant le Plan du
gouvernement pour 2004-2008, qui se concentre sur le développement socio-économique
durable et participatif et comprend un pacte fiscal, un programme de redressement intitulé
«Vamos Guatemala» («Allez le Guatemala») et des mesures de lutte contre la corruption
et d’amélioration de la gouvernance et de l’Etat de droit. Le gouvernement met un accent
particulier sur le programme Vamos Guatemala afin de stimuler l’activité économique et
de favoriser l’harmonie sociale grâce à une série d’interventions à impact rapide établies en
Indicateurs de
croissance
PIB (milliards
USD)
PIB (croissance
annuelle en %, prix
constant)
PIB par
habitant (USD)
Solde des finances
2016
2017
2018 (e)
2019 (e)
2020 (e)
68,66
75,62
79,11
82,76
88,09
3,1
2,8
2,8
3,4
3,8
4.141
4.469
4.583
4.699
4.902
-1,1
-1,3
-1,3
-1,6
-1,9
partenariat avec des acteurs non étatiques.
La dimension économique sera davantage centrée sur les zones rurales, où vivent 60% de
la population. L’accent sera mis sur l’économie rurale et sur le développement local en se
concentrant sur la promotion d’une croissance axée sur l’emploi et sur l’augmentation des
revenus des jeunes (liée à la politique nationale pour la jeunesse).
5|Page
Géopolitique
publiques (en % du
PIB)
Endettement de
l'Etat (en % du
PIB)
24,5
24,7
25,1
25,3
25,6
Taux
d'inflation (%)
4,4
4,4
3,7
3,9
3,9
Source: FMI - World Economic Outlook Database, Octobre 2018
Note : (e) Donnée estimée
Points positifs et négatifs du modèle :




Points Positifs
Soutien financier des États-Unis et
des prêteurs multilatéraux
Accord de libre-échange avec les
États-Unis et l’UE
Proximité géographique des ÉtatsUnis et du Mexique
Fort potentiel touristique, agricole,
minier,
hydroélectrique,
géothermique






Points Négatifs
Instabilité sociale et politique
Faiblesse des infrastructures
Vulnérabilité aux chocs externes
(catastrophes naturelles et cours des
matières premières)
Forte dépendance à une industrie à
faible valeur ajoutée et aux flux de
remises des expatriés
Faibles revenus fiscaux
Pauvreté rurale, inégalités, sousemploi,
informalité,
clivages
ethniques
6|Page
Géopolitique

Appréciation du risque
Webographie :
-
http://apaeg.free.fr/p3-guate/index.php?fbclid=IwAR18ncOGSX27wEAUHkHPX9gSA5nA_5HIp_135hl98-PmVr-BqYrFLIti1s
-
http://www.studentsoftheworld.info/infopays/wfb_fr.php3?CODEPAYS=GTM
-
https://www.abclatina.com/guatemala/economie.htm?fbclid=IwAR2FLezTl3mcikkBR0s72OiOrl3LkIG2Q
KpuTGKEZkO-tKKUNftc4D1vN7k
-
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Articles/2019/08/19/situation-economique-etfinanciere-du-guatemala-aout-2019
-
http://www.expert-comptable-international.info/fr/pays/guatemala/economie-3
7|Page
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire