Telechargé par biba ly

L'air qui nous entoure - prof.TAHIRI (www.pc1.ma)

publicité
( Prof : BRAHIM TAHIRI )
I) Les différentes couches de l’atmosphère :
L’atmosphère terrestre est l’enveloppe gazeuse qui entoure la terre sur une épaisseur
moyenne de 600 km environ. L’air de l’atmosphère se raréfie à mesure que l’altitude
augmente.
On distingue dans l’atmosphère quatre couches principales d’altitudes différentes : la
troposphère ; la stratosphère ; la mésosphère ; la thermosphère.
II) Les caractéristiques des différentes couches de l’atmosphère :
Les différentes couches de l’atmosphère sont classées en fonction de leur altitude et du
comportement de la température.
BRAHIM TAHIRI
-1/3-
www.pc1.ma
Le tableau ci-dessous donne quelques caractéristiques des différentes couches de
l’atmosphère :
Nom de la couche
La troposphère
quelques caractéristiques
Elle s’étend en moyenne de 0 à 15 km d’altitude.
Elle contient les trois quarts de l’air atmosphérique qui
permettent la vie sur terre.
Elle est le siège des phénomènes météorologiques (les vents, les
nuages ; …).
La température dans cette couche diminue avec l’altitude, à peu
près de 6,4°C tous les 1000 mètres.
La stratosphère
Elle s’étend en moyenne de 15 km à 50 km d’altitude.
Elle est caractérisée par la stabilité de son air, ce qui facilite le
mouvement des avions.
Elle contient la couche d’ozone qui nous protège des rayons de
soleil les plus dangereux (les rayons ultraviolets UV).
La température dans cette couche augmente lorsqu’on s’élève
jusqu’à 0°C.
La mésosphère
Elle s’étend en moyenne de 50 km à 85 km d’altitude.
Elle est caractérisée par sa température qui diminue rapidement
jusqu’à -90°C.
La thermosphère
Elle s’étend en moyenne de 85 km à 500 km d’altitude.
La température dans cette couche est très élevée et peut atteindre
plus de 500°C.
Elle constitue la partie où gravitent les vaisseaux spatiaux et les
satellites artificiels utilisés pour les télécommunications, le
positionnement, la prévision météorologique….
On inclut également parfois une couche supplémentaire appelée exosphère qui
permet la transition vers l’espace interplanétaire.
BRAHIM TAHIRI
-2/3-
www.pc1.ma
l’ionosphère est une couche qui est à cheval sur la thermosphère et l’exosphère (de
500 à 1000km). C’est la partie de l’atmosphère la plus sensible aux radiations
solaires, c’est d’ailleurs là que se produisent les aurores boréales et australes.
Plus on s’élève dans l’atmosphère, plus la pression atmosphérique diminue.
III) Mouvement de l’air dans l’atmosphère - formation du vent :
Schéma explicatif :
Interprétation :
L'atmosphère terrestre étant inégalement chauffée par le rayonnement solaire, il en
résulte deux zones différentes :
Une zone de basse pression (ou dépression D), où l’air chaud, plus léger, monte
vers le haut.
Une zone de haute pression (ou anticyclone A), où l’air froid, plus lourd, descend
vers le bas.
Pour revenir à une situation d'équilibre, il doit s'opérer un déplacement d'air : le vent
qui souffle des zones de hautes pressions vers les zones de basses pressions.
Conclusion :
 Le vent est un mouvement horizontal de l’air, se déplaçant d’une zone de haute
pression (zone A) vers une zone de basse pression (zone D).
 Le vent devait donc diverger à partir du centre d’un anticyclone A et converger vers
le centre d’une dépression.
BRAHIM TAHIRI
-3/3-
www.pc1.ma
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire