Telechargé par chloe.rondreux1998

L'imagerie médicale

publicité
L’imagerie médicale
Imagerie médicale : Méthodes d’imagerie utilisées en médecine qui regroupe les moyens d’acquisition et de
restitutions d’images du corps humaines à partir de différents phénomènes physiques tels que l’absorption des rayons
X, la résonance magnétique nucléaire, la réflexion d’ondes ultrasons ou la radioactivité auxquels on associe parfois les
techniques d’imagerie optique.
è Le but est de créer une représentation visuelle intelligible d’une information à caractère médicale.
I-
Imagerie par résonance magnétique (IRM)
A) Définition
Imagerie par résonance magnétique : Technique d’imagerie médicale
permettant d’obtenir des vues en deux ou en trois dimensions de
l’intérieur du corps de façon non invasive avec une résolution en
contraste relativement élevée.
B) Fonctionnement
L’IRM fonctionne grâce aux propriétés quantiques de l’hydrogène et d’importants dispositifs magnétiques. Pour
fonctionner, on place le patient dans un puissant champ magnétique : 100 000 fois le champ magnétique terrestre, ce
qui est suffisant pour que les noyaux d’hydrogène s’orientent tous dans le même sens. Le corps humain étant
majoritairement composé d’eau, et l’eau majoritairement composé d’atomes d’hydrogène, ceci concerne environ 60%
de notre corps. On envoie ensuite des impulsions magnétiques (appelées radiofréquences transversales) qui vont
détourner les atomes d’hydrogène de leur alignement. Le changement d’orientation des noyaux d’hydrogène va induire
un bref courant électrique dans les capteurs de l’appareil. Ce sont ces courants électriques qui vont permettre de
produire une image. En effet, les différents tissus dans les divers organes du corps sont plus ou moins denses en
hydrogène et la réponse électrique de chaque région du corps est donc différente. Chaque région du corps apparait
donc distinctement sur les images finales. Connaissant la cartographie d’un corps « sain’ on repère rapidement la
présence de choses inhabituellement, comme une tumeur.
Vidéo : Fonctionnement de l’IRM : https://www.youtube.com/watch?v=PSUMKYZpxlE
II-
Radiographie
A) Définition
Radiographie : Technique d’imagerie de transmission par rayons X ou par rayons
gamma. Dans le cas plus commun des rayons X, ce sont des ondes
électromagnétiques de hautes fréquences qui pénètrent la matière condensée
(solides et liquides). Elle permet d’obtenir un cliché dont le contraster dépend à la
fois de l’épaisseur et du coefficient d’atténuation des structures traversées.
B) Fonctionnement
L’appareil utilisé se compose d’un bras articulé muni d’un tube à rayons X et d’une plaque contenant un film
radiographique. Le principe de la radiologie est une impression photographique par les rayons X sur un support
argentique composé de films sensibles à la lumière visible. Ils sont recouverts généralement d’un ou deux écrans
renforçateurs qui s’illuminent lorsqu’ils sont exposés aux rayons X. Comme les rayons X traversent la matière, ils sont
plus ou moins absorbés en fonction de la densité de la zone. Le film va ainsi détecter les zones qui ont plus ou moins
absorbées de rayons X, ce qui va mener à une image. Plus c’est clair sur l’image, plus les rayons ont été absorbés.
(os : blanc, tissus mous : gris).
Vidéo : Radiographie https://www.youtube.com/watch?v=k5-0JINQ_Bw
III-
Échographie
A) Définition
Échographie : Technique d’imagerie employant des ultrasons. Provient de
la nymphe Écho dans la mythologie qui personnifiait le phénomène
« d’écho » (Son qui « rebondit » sur une surface). Un échographe est
composé d’une sonde qui permet l’émission et la réception d’ultrasons, d’un
système informatique, d’une console de commande, de visualisation, et
d’enregistrement.
B) Fonctionnement
Cette technique repose sur l’utilisation des ultrasons. Produits par vibration ils sont donc émis par une sonde. Une partie
du son se perd dans l’air ambiant, l’autre pénètre les tissus et est réfléchie par les obstacles qu’elle rencontre. Lors
d’une échographie, le médecin applique sur la peau un gel limitant la perte d’ultrasons. Les ultrasons se réfléchissent
sur les surfaces étudiées, et la sonde détectant le temps de retour de l’onde peut déduire la taille des organes et où ils
se situent. Tout cela peut être ensuite retranscrit informatique en une image numérique.
Vidéo : KEZAKO : Comment fonctionne une échographie ? : https://www.youtube.com/watch?v=jDHgmEp6WtQ
Conclusion – Résultats
Ces différentes méthodes peuvent permettre d’obtenir différents types d’image utiles dans certains domaines. L’IRM
est très utilisé pour comprendre les zones en activité du cerveau, la radiographie l’état de nos os et l’échographie est
très célèbre dans le cas d’un suivi de grossesse.
De gauche à droite : IRM du crâne, Radiographie du thorax, Échographie d’une femme enceinte
Sources :
Internet : Wikipédia, couleur-science.eu, YouTube, caminteresse.fr, imageriemedicale,
Téléchargement
Explore flashcards
Study collections