Telechargé par carine0012

44550 - Interlignes EDL CM1-Ajustement 2019-W

publicité
e3
Cycl
CM1
Étude de la langue
Ajustements de programmes
2019
44550 - Interlignes EDL CM1-COUV-Ajustement.indd 1
07/11/2018 08:37
Avant-propos
Chères et chers collègues,
Vous avez pu découvrir à la rentrée 2018 une réécriture des programmes du cycle 3 dans différents
champs disciplinaires et notamment en français. Le programme du 16 juillet 2018 réaffirme l’importance
donnée à l’étude de la langue qui « demeure une dimension essentielle de l’enseignement du
français » puisqu’elle « conditionne l’aptitude à s’exprimer à l’écrit et à l’oral, la réussite dans toutes
les disciplines, l’insertion sociale ». Le préambule définissant les objectifs et la démarche reprennent
presque mot pour mot le texte de novembre 2015 sur lequel s’est appuyée la conception du manuel
Interlignes. Les changements apportés concernent surtout quelques points de terminologie et précisent
certains éléments notionnels relatifs aux deux domaines de compétences Identifier les constituants
d’une phrase simple, Se repérer dans la phrase complexe et Acquérir l’orthographe grammaticale. Les
trois domaines de compétences que sont Maitriser les relations entre l’oral et l’écrit, Enrichir le lexique
et Acquérir l’orthographe lexicale ne sont pas affectés par la réécriture des programmes.
Afin de vous permettre d’utiliser au mieux le manuel Interlignes en intégrant les derniers ajustements,
nous vous proposons ce livret numérique qui reprend le sommaire (les chapitres dont les pages sont
modifiées sont surlignés) et les pages du manuel rectifiées, ainsi que les éventuels corrigés qui
peuvent les concerner. Chacun des chapitres réécrits peut être soit projeté sur outil numérique, soit
imprimé ; pour vous aider à les identifier, nous avons conservé la pagination initiale du manuel.
Les ajustements du domaine Étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique)
Nous rappellerons dans un premier temps les attendus de fin de cycle dont les deux premiers items
sont intégralement issus du programme 2015. Le troisième item, quant à lui, propose d’étendre l’étude
de la phrase à la phrase complexe, alors que cette dernière était initialement réservée à la classe de
sixième.
Attendus de fin de cycle
– En rédaction de textes dans des contextes variés, maîtriser les accords dans le groupe
nominal (déterminant, nom, adjectif), entre le verbe et son sujet dans des cas simples (sujet
placé avant le verbe et proche de lui, sujet composé d’un groupe nominal comportant au plus
un adjectif ou un complément du nom ou sujet composé de deux noms, sujet inversé suivant le
verbe) ainsi que l’accord de l’attribut avec le sujet.
– Raisonner pour analyser le sens des mots en contexte et en prenant appui sur la morphologie.
– Être capable de repérer les principaux constituants d’une phrase simple et complexe.
• L’analyse de la phrase simple et de ses constituants – Se repérer dans la phrase complexe.
– Le terme prédicat disparait au profit de la terminologie plus transparente de groupe verbal.
– Le complément de phrase est remplacé par complément circonstanciel. Ce changement a
une incidence sur l’analyse de certains types de compléments de lieu dits essentiels, qui ne sont
ni supprimables ni déplaçables, du type Je vais à l’école, et qui sont considérés, dans une analyse
2
44550-Interlignes EDL CM1-Avantpropos-R2018.indd 2
09/11/2018 11:20
syntaxique, en tant que complément de verbe, alors que le programme s’appuie sur la traditionnelle
analyse sémantique.
– Le complément du verbe est remplacé par complément d’objet. La distinction formalisée entre
construction directe et indirecte n’est pas requise.
– Dans l’approche des types et formes de phrases, l’exclamative est rangée dans les formes de
phrase. Nous n’avons pas intégré ce changement, car la majorité des grammaires la considèrent bien
comme un type de phrase, selon le principe que l’exclamation correspond à un acte d’énonciation
spécifique.
– Les élèves identifient les conjonctions de coordination : elles sont isolées et nommées dans la
page outil 193 rectifiée du manuel Les mots invariables et dans le tableau rectifié des homophones.
– Les élèves distinguent phrase simple et phrase complexe à partir du repérage des verbes
conjugués en CM2. Le niveau CM1 n’est donc pas concerné.
• L’orthographe grammaticale : les changements concernent l’approche du verbe.
La notion de groupe est réintroduite : les tableaux de conjugaison en pages outils de fin de manuel
intègrent le classement des verbes en trois groupes distincts : les verbes des 1er et 2e groupes, ainsi
que les huit verbes les plus courants du 3e groupe.
• Les Rectifications de l’orthographe de 1990 ne sont pas remises en question.
corrigés des exercices
G1 p. 13 exercice 9
a. À minuit (Groupe facultatif), l’horloge du salon (Sujet) sonne douze coups (Groupe verbal). b. Les
majorettes (Sujet) défilent (Groupe verbal) dans les rues du village (Groupe facultatif). c. Pour apprendre
son rôle (Groupe facultatif), le comédien (Sujet) s’isole (Groupe verbal) dans son jardin (Groupe facultatif).
d. Le cuisinier (Sujet) utilise de nombreuses épices (Groupe verbal) pour agrémenter ses plats (Groupe
facultatif).
G4 p. 22 exercice 9
Si on supprime ou déplace chacun des compléments en couleur, les phrases n’ont plus de sens.
G4 p. 23 Autour des textes (2e puce)
• Si on supprime ou déplace si haut , la phrase n’a plus de sens.
G5 p. 26 Autour des textes (2e puce)
• écarquille  les yeux ; emprisonne  Aline ; emporte  la bulle
G6 p. 27 Construisons la règle (4e puce)
• Le pronom personnel qui remplace le complément d’objet se trouve avant le verbe, sauf pour le pronom
eux qui se place après la préposition de (d’ devant voyelle).
G12 p. 46 exercice 9
a. Non b. Oui c. Oui d. Non e. Non f. Oui g. Oui h. Non
3
44550-Interlignes EDL CM1-Avantpropos-R2018.indd 3
09/11/2018 11:20
GRAMMAIRE
VERBE
La phrase, le groupe nominal
Les groupes dans la phrase. . . . . . . . . . . . . . . . . p. 12
Comment reconnaitre dans la phrase les groupes obligatoires
(sujet et groupe verbal) et les groupes facultatifs ?
G2
La transformation négative. . . . . . . . . . . . . . . . . p. 15
Comment construire les phrases
à la forme négative ?
La phrase
G3
Le verbe, la conjugaison
V1
V2
Le sujet (1) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 18
V4
Les compléments circonstanciels . . . . . . . . . . p. 21
Le verbe et ses compléments d’objet (1) . . . . p. 24
V5
Le groupe nominal. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 30
Comment le groupe nominal est-il constitué ?
G8
G9
Les déterminants possessifs
et démonstratifs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 36
V9
Le sujet (2) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 42
V12
Les différents types de phrases . . . . . . . . . . . . p. 48
Le passé composé des verbes en -er . . . . . . . . p. 81
Le passé composé des autres verbes . . . . . . . . p. 84
Comment conjuguer au passé composé les autres verbes ?
L’emploi du présent
et du passé composé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 87
Dans quels cas employer le présent et le passé composé ?
V13
Les temps du récit :
passé simple et imparfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 90
Comment écrire des récits en utilisant le passé simple
et l’imparfait ?
Comment utiliser les phrases pour s’exprimer ?
Mots et textes à copier ou à dicter. . . . . . . . . . . . . . . p. 51
Homophones. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 52
Le passé simple (la 3e personne) . . . . . . . . . . . . p. 78
Comment conjuguer au passé composé les verbes en -er ?
L’emploi des temps
G13
V10
V11
Comment reconnaitre l’attribut du sujet ?
Le futur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 75
Comment conjuguer les verbes au passé simple
pour écrire un récit à la 3e personne ?
Comment enrichir le groupe nominal
avec des adjectifs et des compléments ?
L’attribut du sujet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 45
L’imparfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 72
Comment conjuguer à l’imparfait tous les verbes ?
Les expansions du nom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 39
Comment reconnaitre le sujet d’un verbe
dans des cas difficiles ?
G12
V7
Comment conjuguer au futur tous les verbes ?
Comment reconnaitre et utiliser les déterminants
possessifs et démonstratifs ?
G11
Le présent : les terminaisons particulières . . . p. 69
Comment conjuguer les verbes au présent ?
Les terminaisons particulières
V8
Comment reconnaitre et utiliser les articles ?
G10
La phrase
Les articles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 33
V6
La conjugaison
G7
Le présent : les terminaisons -s, -s, -t,
-ons, -ez, -ent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 66
Comment conjuguer les verbes au présent ?
Les terminaisons -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent
Le verbe et ses compléments d’objet (2). . . . . p. 27
Comment remplacer le GN complément d’objet
par un pronom personnel ?
Le présent : les terminaisons -e, -es, -e,
-ons, -ez, -ent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 63
Comment conjuguer les verbes au présent ?
Les terminaisons -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent
Comment reconnaitre les compléments
d’objet ?
G6
Les variations de radical au présent . . . . . . . . p. 60
Sais-tu que le radical de certains verbes varie au présent ?
Comment reconnaitre les compléments
circonstanciels ?
G5
Le verbe : radical et terminaison . . . . . . . . . . . p. 57
Comment le verbe est-il construit ?
V3
Comment reconnaitre le sujet ?
G4
Situer les évènements dans la chronologie . . p. 54
Comment situer les évènements dans la chronologie ?
Le verbe
G1
Le groupe nominal
Sommaire Interlignes - Étude de la langue - CM1
GRAMMAIRE
Verbes et textes à copier ou à dicter . . . . . . . . . . . . . p. 93
Homophones. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 94
CHAMPS LEXICAUX
Comprendre la notion de champ lexical . . . . p. 172
CL5
CL2
Les mots pour parler de l’histoire. . . . . . . . . . p. 174
CL6
CL3
Les mots pour parler de la géographie . . . . . p. 176
CL4
Les mots pour parler des sciences . . . . . . . . . p. 178
CL1
6
CL7
CL8
Les mots pour parler de la littérature . . . . . . p. 180
Les mots pour parler de l’histoire des arts. . . p. 182
Les mots pour parler de sport. . . . . . . . . . . . . . p. 184
Les mots pour parler de l’enseignement
moral et civique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 186
Sommaire • Interlignes • Étude de la langue • CM1
44550-Interlignes EDL CM1-006-007-R2018.indd 6
08/11/2018 12:17
LEXIQUE
O1
Les sons et les lettres (1) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 96
Comment cherche-t-on l’orthographe d’un mot
avec le dictionnaire ?
Les sons et les lettres (2) . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 102
Comment cherche-t-on l’orthographe d’un mot
avec le dictionnaire ?
O4
Les lettres muettes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 105
À quoi sert la consonne muette à la fin d’un nom
ou d’un adjectif ?
O6
O7
O8
L3
L4
Le pluriel des noms et des adjectifs. . . . . . . . p. 111
L6
Le féminin des noms et des adjectifs. . . . . . . p. 114
L7
L’accord du verbe avec le sujet . . . . . . . . . . . . . . p. 120
O12
L8
L’accord de l’adjectif attribut du sujet. . . . . . p. 129
Comment accorder l’adjectif attribut du sujet ?
Mots et textes à copier ou à dicter. . . . . . . . . . . . . . p. 132
Homophones. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 133
Comprendre un mot inconnu
sans dictionnaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 157
Comment trouver le sens d’un mot
sans dictionnaire ?
L9
Les mots génériques
et les mots spécifiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 160
Comment utiliser les mots génériques
et les mots spécifiques ?
L10
Les registres de langue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 163
Comment s’exprimer selon les situations ?
Le dictionnaire
Comment accorder le participe passé employé avec être ?
Les synonymes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 154
Comment trouver et utiliser des mots de sens proche ?
Les formes verbales
et leurs homophones . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 123
L’accord du participe passé employé
avec être . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 126
Les contraires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 151
Comment trouver le contraire d’un mot ?
Comment distinguer les formes verbales
qui se prononcent de la même manière ?
O11
Les différents sens d’un mot. . . . . . . . . . . . . . . p. 148
Comment trouver le sens d’un mot s’il en a plusieurs ?
Comment accorder le verbe avec son sujet ?
O10
Les suffixes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 145
Comment construire et comprendre de nouveaux mots ?
Les suffixes
L5
Comment faire les accords dans le groupe nominal ?
Les préfixes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 142
Comment construire et comprendre de nouveaux mots ?
Les préfixes
Les homophones lexicaux . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 108
Les accords dans le groupe nominal. . . . . . . . p. 117
Les familles de mots. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 139
Comment trouver les mots d’une même famille ?
Comment écrire les mots qui se prononcent
de la même manière ?
Comment former le féminin des noms et des adjectifs ?
Chercher dans le dictionnaire papier
ou numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 136
Comment chercher un mot dans le dictionnaire ?
Comment former le pluriel des noms et des adjectifs ?
O9
Le groupe verbal :
les accords et les homophones
L1
L2
La formation des mots
O3
O5
Le groupe nominal : le genre,
le nombre, les accords
Les accents sur la lettre -e- . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 99
Pourquoi met-on des accents sur la lettre -e- ?
Le sens des mots
Les sons et les lettres
O2
Le dictionnaire, la formation et le sens des mots
Le dictionnaire
Les sons et les lettres, le genre, le nombre et les accords
Sommaire Interlignes - Étude de la langue - CM1
ORTHOGRAPHE
L11
Lire un article de dictionnaire papier
ou numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 166
Comment lire et utiliser un article
de dictionnaire papier ou numérique ?
Mots et textes à copier ou à dicter. . . . . . . . . . . . . . p. 169
Homophones. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 170
PAGES OUTILS
Les sons et leur écriture. . . . . . . . . . . . . . . . .Début du livre
Comment fonctionne ton manuel ? . . . . . . . . . . . . . . . p. 8
Les déterminants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 190
Les pronoms personnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 191
Les mots de Observons les mots. . . . . . . . . . . . . . . . p. 192
Les mots invariables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 193
Autour des textes :
les rectifications orthographiques . . . . . . . . . . . . . p. 194
Le féminin des adjectifs et des noms . . . . . . . . . . . p. 195
Le pluriel des adjectifs et des noms . . . . . . . . . . . . p. 196
La ponctuation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 197
Les mots de ton manuel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 198
Orthographe du début d’un mot. . . . . . . . . . . . . . . . p. 200
Les tableaux de conjugaison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 202
Le participe passé : formation et accord . . . . . . . . p. 206
Les homophones . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fin du livre
Interlignes • Étude de la langue • CM1 • Sommaire
44550-Interlignes EDL CM1-006-007-R2018.indd 7
7
08/11/2018 12:17
GRAMMAIRE
Quels ingrédients
me faut-il pour la recette
de la phrase ?
Un groupe
verbal !
Un sujet !
G1
Comment reconnaitre dans la phrase
les groupes obligatoires (sujet et groupe
verbal) et les groupes facultatifs ?. . . . p. 12
Et pourquoi pas
un complément
circonstanciel !
Sans oublier
la ponctuation, c’est
indispensable !
G8
Comment reconnaitre et utiliser
les articles ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 33
G9
Comment reconnaitre et utiliser
les déterminants possessifs
et démonstratifs ? . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 36
G10
Comment enrichir le groupe nominal avec
des adjectifs et des compléments ?. . . p. 39
G2
Comment construire les phrases
à la forme négative ? . . . . . . . . . . . . . . . p. 15
G3
Comment reconnaitre le sujet ? . . . . . . p. 18
G4
Comment reconnaitre
les compléments circonstanciels ? . . . p. 21
G11
Comment reconnaitre le sujet
d’un verbe dans des cas difficiles ?. . . . p. 42
G5
Comment reconnaitre
les compléments d’objet ? . . . . . . . . . . p. 24
G12
Comment reconnaitre l’attribut
du sujet ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 45
G6
Comment remplacer le GN complément
d’objet par un pronom personnel ?. . . . p. 27
G13
Comment utiliser les phrases
pour s’exprimer ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 48
G7
Comment le groupe nominal
est-il constitué ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 30
Mots et textes à copier ou à dicter . . . . . . . p. 51
Homophones . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 52
11
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 11
08/11/2018 11:43
La phrase
G1
Comment reconnaitre dans la phrase les groupes obligatoires
(sujet et groupe verbal) et les groupes facultatifs ?
Petit problème
Peux-tu m’aider
à réduire chaque phrase
pour garder les groupes
obligatoires ?
Construisons la règle
Règle • page 14
• Quelles nouvelles phrases obtiens-tu ?
• Comment as-tu choisi les groupes de mots que
tu pouvais supprimer ? Pouvais-tu les déplacer ?
• Découpe chaque nouvelle phrase en deux
groupes : sujet et groupe verbal. Coup de pouce
Hier, l’orage a dévasté des champs en Provence.
Sujet :
ce dont
on parle
• Quel mot grammatical trouves-tu
obligatoirement dans le groupe verbal ?
GV : ce qu’on dit
du sujet
Test
Indique pour chaque groupe de mots en couleur s’il est obligatoire ou facultatif.
Ex. : Papi plante des salades dans le potager.  groupe obligatoire
a. Sylvain copie un texte sur son cahier.
b. Les enfants jouent dans le parc.
c. Ce matin, la terre a tremblé au Japon.
12
d. Malia accroche son manteau dans l’armoire.
e. Cette année, les jeux Olympiques
se déroulent au Brésil.
GRAMMAIRE • G1. Comment reconnaitre dans la phrase les groupes obligatoires (sujet et groupe verbal) et les groupes facultatifs ?
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 12
Jeu oral : Fichier ressources G1
08/11/2018 11:43
Je m’entraine
Itinéraire A
Itinéraire B
1 Récris ces phrases en supprimant
les groupes facultatifs.
6 Recopie ces phrases et souligne
les groupes facultatifs.
a. Autrefois ✱, les paysans n’avaient pas de tracteur.
b. En quittant le bal, Cendrillon a perdu sa pantoufle.
c. Nathalie range ses chaussons de danse dans un
sac en velours. d. Tom ôte ses bottes avant d’entrer.
a. Autrefois ✱, la viande était séchée ou salée.
b. Au XIXe siècle, les conserves apparaissent grâce
aux techniques ✱ de stérilisation. c. De nos jours, le
réfrigérateur garde les produits frais plus longtemps.
2 Recopie ces phrases, puis souligne le sujet.
7 Repère le groupe verbal. Pour t’aider, entoure
le verbe et souligne les mots qui l’accompagnent.
a. Dans les contes de fées, les sorcières portent des
chapeaux pointus. b. La grenouille gravit son échelle
lentement✱ pour indiquer le temps. c. Chaque été, de
nombreux voiliers quittent le port. d. Du haut de la
colline, le château fort domine la vallée.
3 Dans chaque phrase du texte, retrouve
le groupe verbal. Il contient le verbe.
En rentrant de l’école, Tom a trouvé un chaton. Le petit
chat semblait perdu. Aussitôt, le jeune garçon a décidé
de l’adopter. Il a acheté un panier, des croquettes et
du lait au supermarché.
4 Classe les groupes de mots en couleur
dans le tableau.
Groupes obligatoires
Groupes facultatifs
…
…
Pendant la préhistoire, les hommes peignaient des
animaux sur les parois des grottes. On retrouve ces
peintures dans la célèbre grotte de Lascaux. Les artistes
utilisaient différentes techniques✱ pour appliquer la
couleur. Les hommes préhistoriques ont aussi décoré
soigneusement des objets de la vie quotidienne.
Comment as-tu fait pour distinguer
les différents groupes ?
5 Observe les dessins et complète chaque
phrase avec un groupe facultatif. a.
b.
c.
1. Grand-père lisait un livre. 2. Les enfants ont construit
une cabane. 3. Mon chien dort.
a. Les Touaregs ont dressé leurs tentes dans le désert.
b. Sur la banquise, un Esquimau a construit un igloo.
c. Pour fabriquer leur tipi, les Indiens utilisaient des
peaux de bisons. d. Dans certains pays tropicaux, les
habitants vivent dans des cases.
8 Recopie ces phrases, encadre le groupe
verbal et souligne le sujet.
a.
b.
c.
d.
La péniche remonte le fleuve lentement✱.
De nombreux cours d’eau se jettent dans la Loire.
L’été, le niveau de la rivière descend très bas.
Les bateaux naviguent en toute sécurité sur le lac.
9 Identifie les groupes de chaque étiquette
comme dans l’exemple.
En été, le berger surveille son troupeau dans les alpages.
Groupe facultatif
Sujet Groupe verbal Groupe facultatif
a. À minuit, l’horloge du salon sonne douze coups.
b. Les majorettes défilent dans les rues du village.
c. Pour apprendre son rôle, le comédien s’isole
dans son jardin.
d. Le cuisinier utilise de nombreuses épices
pour agrémenter ses plats.
Comment as-tu fait pour identifier
les différents groupes ?
10 Complète chaque phrase avec un groupe
facultatif de ton choix.
a. Olivier emprunte un stylo. b. Le pêcheur a attrapé
un brochet. c. Le médecin examine son patient. d. On
éteint la lumière.
G1. Comment reconnaitre dans la phrase les groupes obligatoires (sujet et groupe verbal) et les groupes facultatifs ? • GRAMMAIRE
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 13
13
08/11/2018 11:43
As-tu bien compris ?
1 Vrai ou Faux ?
a. Une phrase est toujours composée
de quatre groupes.
b. Le verbe est obligatoirement complété
par d’autres mots.
c. Dans la phrase, le groupe verbal et le sujet
sont obligatoires.
d. Dans certaines phrases, on peut trouver
des groupes de mots facultatifs.
2 Le groupe en couleur est-il
obligatoire ?
e. Les papillons s’envolent à notre approche.
f. Dans la chaleur de l’été, on entend sans
arrêt les cigales.
g. Après le déjeuner, Sophie fait la sieste
sous le pommier.
h. L’apiculteur récolte son miel au petit matin.
Autour des textes
La carte au trésor
Pritt le pirate a trouvé la carte
et le message qui vont le conduire
au trésor. Malheureusement,
l’eau de mer a taché le message.
• Explique pourquoi Pritt le pirate
ne peut pas retrouver son trésor.
• Observe la carte et aide Pritt
à compléter le message
en ajoutant les groupes
de mots obligatoires.
Observons les mots
Les groupes dans la phrase
La phrase peut être constituée de plusieurs groupes de mots.
– Deux groupes obligatoires : le sujet et le groupe verbal.
Le groupe verbal peut être constitué :
• d’un verbe seul : Myriam joue.
V.
• d’un verbe complété par d’autres mots qui aident
à comprendre le sens du verbe :
Le musicien joue du piano. / Les enfants jouent à chat.
Règle
V. + autres mots
14
V. + autres mots
Une technique : le -h- ne
se prononce pas. Il vient
du grec ancien tekhnikos.
Lentement : cet adverbe
est construit à partir de
l’adjectif lent au féminin
et du suffixe -ment.
Mot invariable
Autrefois : Autrefois, les
ordinateurs n’existaient
pas.
– Des groupes facultatifs qui renseignent sur les circonstances
de l’action. On peut les supprimer et/ou les déplacer.
Au printemps, les hirondelles reviennent dans notre pays.
GRAMMAIRE • G1. Comment reconnaitre dans la phrase les groupes obligatoires (sujet et groupe verbal) et les groupes facultatifs ?
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 14
08/11/2018 11:43
La phrase
Comment reconnaitre les compléments circonstanciels ?
G4
Petit problème
Il faut utiliser toutes
les étiquettes dans chaque
phrase. Peux-tu
nous aider ?
Nous devons construire
différentes phrases avec
les étiquettes.
SUR LA PLACE DU MARCHÉ
LE DIMANCHE MATIN
LES COMMERÇANTS
RAPIDEMENT
INSTALLENT LEURS MARCHANDISES
Règle • page 23
Construisons la règle
• Quelles sont les différentes phrases que tu peux construire
à partir de ces étiquettes ? Les étiquettes sont-elles toujours
dans le même ordre ?
• Quels mots ou groupes de mots peut-on supprimer ?
• Quels renseignements les mots ou groupes de mots
déplaçables ou supprimables donnent-ils sur l’action ?
Coup de pouce
Julie fait ses courses
le samedi .
Le samedi , Julie
fait ses courses .
Test
Souligne le complément circonstanciel. Ex. : Nicolas cueille des fleurs dans son jardin.
a.
b.
c.
d.
e.
Le centre commercial ouvre ses portes à 9 heures.
Les clients attendent devant l’entrée.
Chaque matin, les employés du magasin rangent les rayons.
On trouve des paniers à provisions près des caisses.
Les vendeurs nous renseignent aimablement.
Jeu oral : Fichier ressources G4
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 21
G4. Comment reconnaitre les compléments circonstanciels ? • GRAMMAIRE
21
08/11/2018 11:43
Je m’entraine
Itinéraire A
1 Construis de nouvelles phrases en déplaçant
les compléments circonstanciels en couleur.
a.
b.
c.
d.
Le jardinier a planté des arbustes devant✱ la maison.
Au mois de novembre, il faut tailler les arbres.
Les fleurs doivent être arrosées tous les soirs.
Bientôt, nous cueillerons les haricots.
2 Dans chaque phrase, choisis le complément
que tu peux supprimer.
Ex. : Ce matin, Maxime a oublié son cartable.  ce matin
a. Sur le quai, les voyageurs guettent le train. b. Chaque
soir, de nombreux passagers prennent le métro.
c. Avant de traverser, les piétons observent le feu tricolore.
d. Le train nous conduit rapidement à l’aéroport✱.
3 Indique si le complément circonstanciel
souligné répond à la question où ? quand ?
comment ?
a. Aujourd’hui, Luc range sa chambre. b. Il trie soigneusement ses affaires. c. Il entasse ses vieux jouets dans
des caisses. d. Dimanche, il ira les vendre à la brocante.
e. Il époussète ses livres avec application. f. Il plie ses
vêtements et accroche son manteau dans l’armoire.
4 Souligne les compléments circonstanciels.
Ce matin, un gros camion de déménagement stationne
devant✱ la porte de l’immeuble. Mme Martin pose ses
cartons sur le trottoir. Les déménageurs portent les
meubles avec précaution.
Comment as-tu retrouvé les compléments
circonstanciels ?
5 Imagine des compléments circonstanciels
pour répondre aux questions.
Itinéraire B
6 Récris les phrases en déplaçant
les compléments circonstanciels soulignés,
puis en les supprimant.
Nous arrivons à l’aéroport ✱ à 19 h 30. Avant de nous
laisser passer, une hôtesse contrôle notre billet. Les
passagers rangent leurs sacs dans les coffres à
bagages. Pendant le vol, le personnel de bord nous
sert des rafraichissements.
7 Classe les compléments circonstanciels
soulignés dans le tableau.
Où ?
Quand ?
Comment ?
…
…
…
Chaque année, le Tour de France réunit des centaines
de spectateurs le long des routes. Ils encouragent les
cyclistes avec enthousiasme. La télévision retransmet
cette course tous les jours en direct. À Paris, à la fin du
mois de juillet, le public assiste à l’arrivée des coureurs.
8 Souligne les compléments circonstanciels.
a. Au XVIIIe siècle, les artistes représentent souvent
des personnes. b. Le 21 juin, on célèbre la fête de la
musique partout en France. c. Depuis ce matin, une file
d’attente s’allonge devant✱ le cinéma de mon quartier.
d. Dans la nuit, des orages ont éclaté avec violence.
9
Explique pourquoi le complément en
couleur n’est ni supprimable ni déplaçable.
a. Je vais à l’école. b. Nous pensons aux vacances.
c. Le maitre a rendu les cahiers à ses élèves. d. Le
témoin a reconnu le lieu de l’accident. e. Il retourne
dans son jardin chaque jour.
10 Écris les réponses en utilisant des
compléments circonstanciels.
Comment as-tu découvert
le trésor ? Où était-il caché ?
Quand as-tu commencé
tes recherches ?
Les enfants ont décidé de piqueniquer. (où ?) Ils
sont arrivés. (quand ?) Ils ont étalé une belle nappe.
(comment ?) Les fruits ont été mis à l’abri. (où ?) Chaque
enfant a posé son sandwich. (où ?)
22
GRAMMAIRE • G4. Comment reconnaitre les compléments circonstanciels ?
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 22
08/11/2018 11:44
As-tu bien compris ?
1 Vrai ou Faux ?
a.Les compléments circonstanciels sont
obligatoires.
b. On peut supprimer les compléments
circonstanciels.
c.Les compléments circonstanciels renseignent
sur les circonstances de l’action.
d.On peut déplacer les compléments
circonstanciels.
2 Le groupe de mots en couleur est-il
un complément circonstanciel ?
e. Mélanie achète une glace à la fraise.
f. Chaque matin, les bateaux quittent le port.
g. Adam prend des cours de piano
au conservatoire.
h.Les élèves cherchent un pays sur le
planisphère.
Autour des textes
L’Avion
L’avion, au fond du ciel clair,
Se promène dans les étoiles
Tout comme les barques à voiles
Vont sur la mer.
5
10
C’est un moulin des anciens âges
Qui soudain a quitté le sol
Et qui, par-dessus les villages,
A pris son vol.
15
Les oiseaux ont peur de ses ailes
Mais les enfants le trouvent beau,
Ce grand cerf-volant sans ficelles
Qui va si haut.
Moi, plus tard, en aéroplane,
Plus hardi que les plus hardis
Je compte bien aller – sans peine –
Au paradis✱.
L. Delarus-M ardrus, Poèmes mignons pour les enfants.
• Dans ce poème, où l’avion se déplace-t-il ?
• Dans la troisième strophe, explique
pourquoi si haut n’est ni supprimable ni
déplaçable.
Observons les mots
La fonction complément circonstanciel
Le complément circonstanciel est un mot ou un groupe de
mots qui peut être supprimé ou déplacé dans la phrase. Il peut
donner des renseignements sur les circonstances de l’action :
le lieu, le temps ou la manière.
Le matin, le boulanger livre le pain courageusement
Quand ?
Comment ?
dans tout le village.
Règle
Où ?
! Certains mots ou groupes de mots qui indiquent le lieu
ne sont pas toujours supprimables ou déplaçables.
Je vais à l’école. / Pierre est ici.
Le paradis : le -s à la fin
du nom ne se prononce
pas. On l’entend dans
l’adjectif paradisiaque.
Un aéroport : ce nom
est composé à partir de
l’élément aéro-, qui signifie
air, et du nom port. C’est
un port aérien.
Mot invariable
Devant : Les élèves se
rangent devant la porte.
G4. Comment reconnaitre les compléments circonstanciels ? • GRAMMAIRE
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 23
23
08/11/2018 11:44
La phrase
G5
Comment reconnaitre les compléments d’objet ?
Petit problème
La neige a recouvert quelque chose. Les enfants
s’empressent de quelque chose. Les petits fabriquent
quelque chose. Les plus grands préfèrent quelque
chose. Le chasse-neige dégage quelque chose.
Le maire donne quelque chose à quelqu’un.
Je dois remplacer
dans le texte les mots
quelque chose et quelqu’un
par une étiquette.
Peux-tu m’aider ?
Chambéry
sortir
Tu commences
par « Chambéry ».
un bonhomme de neige
la route principale
lancer des boules de neige
des consignes de sécurité
la population
Construisons la règle
Règle • page 26
• Dans quel groupe obligatoire de la phrase as-tu placé
les étiquettes ?
• La phrase a-t-elle un sens si tu supprimes ou déplaces
les étiquettes ?
• Que remarques-tu dans la dernière phrase ?
• Quel mot précède les étiquettes sortir et la population ?
Entoure-le.
Coup de pouce
Tu aimes quelque chose.
Tu aimes les marguerites.
Test
Souligne les compléments d’objet. Ex. : Daniel achète une glace à sa sœur.
a. Un avion survole Lyon.
b. Nous dégustons un macaron au caramel.
c. Chaque soir, Lucie téléphone à sa tante.
24
GRAMMAIRE • G5. Comment reconnaitre les compléments d’objet ?
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 24
d. Les élèves désirent chanter.
e. Maxence emprunte une gomme à Jeanne.
Jeu oral : Fichier ressources G5
08/11/2018 11:44
Je m’entraine
Itinéraire A
Itinéraire B
1 Les compléments en couleur sont-ils
des compléments d’objet ? (Vérifie en
les remplaçant par quelque chose.)
6 Pour quelles phrases le groupe de mots
en couleur est-il un complément d’objet ?
a. La Loire traverse de nombreuses régions. b. Elle
serpente dans la campagne. c. Ce long fleuve rejoint
l’océan Atlantique à Saint-Nazaire. d. De nombreux
affluents alimentent ses eaux. e. On a construit de
magnifiques châteaux✱ sur ses rives.
a. Les producteurs de pommes vendent leurs fruits au
marché. b. Les producteurs de pommes vendent leurs
fruits à une clientèle exigeante. c. Alain téléphone à
Paul. d. Alain téléphone dans le salon. e. Les visiteurs
descendent l’escalier du château✱. f. Les visiteurs
descendent lentement.
2 Associe les étiquettes deux par deux
pour former des phrases.
7 Remplace chaque dessin par un complément
d’objet.
a. Elle sort b. Il se moque
d. Elle adore
e. Il envoie
c. Il résiste
f. Elle désobéit✱
a. Le cuisinier prépare
.
1. de son frère. 2. une lettre recommandée.
3. à sa mère. 4. de la cage. 5. à l’eau.
b. José donne
à
.
6. nager.
3 Classe les compléments d’objet dans
le tableau. Entoure les prépositions.
GN
Préposition + GN
…
…
a. Le salon du jeu vidéo attire les amateurs passionnés.
b. Alice s’intéresse à l’astronomie. c. Les élèves de CM1
visitent la caserne des pompiers. d. Nous souffrons de
la chaleur. e. Le touriste demande son chemin à un
policier.
4 Relève les compléments d’objet. Attention,
ne les confonds pas avec les compléments
circonstanciels.
a. Le paysan moissonne son champ. b. Nous hésitons
à déménager. c. J’attends Léa. d. Tu ranges ton vélo
dans la cour. e. Les clients font leurs courses le samedi.
Comment les as-tu reconnus ?
5 Complète les phrases avec un complément
d’objet de ton choix.
a. Les explorateurs découvrent ... . b. Le photographe
s’approche ... . c. Vous réussissez ... .
c. Le gagnant recevra
.
8 Recopie les trois phrases contenant deux
compléments d’objet. Entoure les prépositions.
a.
b.
c.
d.
e.
f.
Tu envoies un courriel à ton grand-père.
Sonia porte une chemise sous son pull.
Le menuisier parle de son métier à son apprenti.
Sam réussit à s’échapper.
Nous montrons nos exercices à la maitresse.
Ma petite sœur désobéit✱ à nos parents.
9 Souligne les compléments d’objet.
a. Après son voyage en Orient, Marco Polo raconte ses
aventures. b. Les Européens veulent voyager. c. Les
Portugais construisent des caravelles pour traverser
les océans. d. En 1492, Christophe Colomb découvre
l’Amérique. e. Plus tard, le navigateur Magellan fait le
tour du monde.
Justifie tes réponses.
10 Écris des phrases contenant des
compléments d’objet à partir des verbes
suivants : offrir – rêver – appartenir.
G5. Comment reconnaitre les compléments d’objet ? • GRAMMAIRE
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 25
25
08/11/2018 11:44
As-tu bien compris ?
1 Vrai ou Faux ?
a. Le complément d’objet se place au début
de la phrase.
b. Le complément d’objet commence
toujours par un déterminant.
c. Le complément d’objet précise le sens
du verbe.
d. On peut trouver deux compléments
d’objet dans une phrase.
2 Les groupes en couleur sont-ils
des compléments d’objet ?
e.
f.
g.
h.
L’autobus quitte son arrêt à 6 h 15.
Le livreur décharge son camion dans la rue.
Des travaux ralentissent la circulation.
Le gendarme met une amende
à un conducteur imprudent.
Autour des textes
Pause
Jérémie en a assez de devoir jouer sans arrêt avec sa sœur. Il décide de s’en débarrasser.
5
Pour ma sœur Aline, c’est très✱ simple. Je vais dans sa chambre. Je lui demande à quoi elle veut jouer.
À faire des bulles de savon. Parfait, elle me facilite le travail. Je prends le tube d’eau savonneuse,
souffle un premier chapelet de bulles, puis m’applique à gonfler une bulle énorme, ronde comme
un ballon. Aline écarquille les yeux, émerveillée. À voix basse, je prononce la formule secrète,
la formule magique, la formule efface-sœur. Dzziouf ! La bulle emprisonne Aline. Vite, j’ouvre
la fenêtre. Le vent emporte la bulle… Bon voyage, petite sœur.
B. Friot, Encore des histoires pressées, coll. « Milan Poche Junior », © 2007 éd. Milan.
• Relève les différentes actions de Jérémie qui lui permettent d’emprisonner sa sœur.
• Retrouve les compléments d’objet des verbes en couleur.
La fonction complément d’objet (1)
Le verbe peut être complété par un ou deux compléments
nécessaires. Le complément d’objet est placé après le verbe et
ne peut jamais être déplacé en tête de phrase.
Le complément d’objet peut être un groupe nominal,
un nom propre ou un verbe à l’infinitif précédés ou non d’une
préposition à, de...
Le menuisier répare la porte.
Verbe Complément d’objet
Je pense à mes parents.
Verbe Complément d’objet
Nous empruntons une scie
Règle
Verbe
26
à Caroline.
Complément Complément
d’objet
d’objet
Observons les mots
Un château : l’accent
circonflexe (^) sur la lettre
-a- rappelle la présence
du -s- dans le mot
d’origine castel, puis
chastel.
Désobéir : on ajoute
le préfixe dé(s)- au verbe
obéir pour indiquer
le contraire. L’ajout du -sest justifié par la voyelle au
début du mot obéir.
Mot invariable
Très : Au pôle Nord, il fait
très froid.
Caroline aime danser.
Verbe Complément d’objet
GRAMMAIRE • G5. Comment reconnaitre les compléments d’objet ?
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 26
08/11/2018 11:44
La phrase
Comment remplacer le GN complément d’objet
par un pronom personnel ?
G6
Petit problème
a. Il les interroge longuement.
b. Aude ne mange pas sa soupe.
c. Elle s’occupe d’eux tous les jours.
Je dois associer
les phrases deux par deux
en choisissant une étiquette
de chaque couleur.
Peux-tu m’aider ?
d. Mario achète le journal.
e. Caroline pense à ses grands-parents.
f. Ils en parlent sans arrêt.
g. Il le lira dans le train.
h. Elle la trouve trop salée.
i. Fabiola veille sur ses petits frères.
j. L’inspecteur reçoit les témoins.
k. Les enfants pensent à leur classe verte.
l. Elle leur écrit souvent.
Construisons la règle
• Comment as-tu fait pour associer les phrases ?
Règle • page 29
• Dans chaque phrase écrite sur une étiquette jaune, retrouve
le mot qui remplace le complément d’objet en couleur.
• Remplace les témoins par le témoin et récris la phrase
de l’étiquette jaune correspondante. Que constates-tu ?
Fais la même chose en remplaçant ses petits frères par
ses petites sœurs.
• À quelle place se trouve le pronom personnel qui remplace
le complément d’objet ?
Coup de pouce
Adam a appris sa poésie.
Il la récite devant les élèves.
Test
Récris la phrase en remplaçant le complément d’objet en couleur par un pronom
personnel placé avant le verbe. Ex. : Nous visitons le musée du Louvre.  Nous le visitons.
a. Le jardinier arrose ses fleurs.
b. Le sentier longe le fleuve.
c. Sihem téléphone à son cousin.
Jeu oral : Fichier ressources G6
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 27
d. Le maitre range la classe.
e. Muriel a préparé le dessert.
G6. Comment remplacer le GN complément d’objet par un pronom personnel ? • GRAMMAIRE
27
08/11/2018 11:44
Je m’entraine
Itinéraire A
1 Choisis le pronom personnel qui convient
pour remplacer le complément d’objet
souligné.
a. Nous nettoyons nos chaussures. Nous (la / les)
nettoyons. b. Les touristes profitent de leur séjour. Les
touristes (en / lui) profitent. c. Sophie étale la pâte ✱.
Sophie (la / l’) étale. d. Paul téléphone à sa tante.
Paul (la / lui) téléphone. e. La nourrice s’occupe de la
fillette. La nourrice s’occupe d’(lui / elle).
Comment as-tu choisi les pron. pers. ?
2 Remplace le GN complément d’objet par
un pronom personnel.
Ex. : Il soigne le chien  Il le soigne.
a. Nous aimons les éclairs au café. b. Les enfants
obéissent à leurs parents. c. Mathilde révise sa leçon
d’anglais. d. Les pigeons mangent du pain. e. L’entraineur
utilise son sifflet pour diriger les joueurs.
3
Devine de qui ou de quoi on parle pour
remplacer chaque pron. pers. par un GN.
a. Il faut passer sur le pont pour la traverser. b. Le
boulanger les sort du four. c. Le facteur en apporte
chaque jour. d. Le spectacle leur a beaucoup ✱ plu.
e. Les passagers l’attendent sur le quai de la gare.
4 Avec le texte et le dessin, retrouve le GN
correspondant au pron. pers. complément.
Diki s’amuse. Le berger l’appelle. Ce fidèle compagnon
doit l’aider à rassembler les moutons pour les conduire
dans un autre champ.
Itinéraire B
6 Écris le pronom personnel qui convient.
a. J’emprunte un livre. Je … rendrai dimanche. b. Mimi
a perdu une dent, elle … met sous son oreiller.
c. Le guide connait bien la montagne, il … parle
avec passion. d. C’est l’anniversaire de Sonia, nous …
achetons des fleurs. e. Le serveur accueille les clients
et s’occupe d’ … immédiatement. f. Le chat a attrapé
une souris, puis il … a mangée.
7 Récris chaque phrase en remplaçant
le complément d’objet par un pron. pers.
a. Ce sport plait aux enfants. b. Le professeur s’adresse
à ses élèves. c. Mouna se souvient de son premier
vélo. d. Le boulanger prépare la pâte ✱ à pain. e. On
entend la sirène.
8 Associe les phrases qui vont ensemble.
a. Nous tenons la rampe pour descendre.
b. Nous tenons beaucoup ✱ à ce bijou ancien.
c. Nous tenons à notre grand-père.
1. Nous y tenons. 2. Nous la tenons.
3. Nous tenons à lui.
9 Pour quelles phrases les mots en couleur
sont-ils des pron. pers. compléments d’objet ?
a. Le maitre sort les livres. b. Il les met sur son
bureau. c. Demain, il les distribuera aux élèves.
d. Les volontaires pourront présenter leur livre à leurs
camarades. e. Il faudra leur donner envie de les lire.
Justifie tes réponses.
10 Écris la phrase qui précède pour comprendre
ce que désigne chaque pron. pers. Aide-toi des
dessins. Ex. :
J’ai taché ma robe.  Je la lave.
5 Pour éviter les répétitions, remplace le GN
complément d’objet par un pron. pers.
a. Jean allume la télévision, puis il regarde la télévision.
b. Un caneton vient de naitre ; nous nous approchons
doucement du caneton.
c. Jodie essaie une robe, puis elle achète la robe.
28
a.
Il faut l’arroser.
b.
Marie les souffle.
c.
Il en a gagné six.
GRAMMAIRE • G6. Comment remplacer le GN complément d’objet par un pronom personnel ?
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 28
08/11/2018 11:44
As-tu bien compris ?
1 Vrai ou Faux ?
a. On peut remplacer les GN compléments
d’objet par des pronoms personnels.
b. Le pronom personnel complément est
toujours placé avant le verbe.
c. Les mots le, la, les, l’ et leur sont toujours
des pronoms personnels compléments.
d. Les pronoms personnels compléments
permettent d’éviter les répétitions.
2 Indique si les mots en couleur sont
des pronoms personnels compléments.
e. Le garagiste gonfle les pneus de la voiture.
f. Luc ne trouve pas ses clés, pourtant il les
avait accrochées.
g. Ce sac m’appartient, je le reconnais.
h. Il faut promener le chien tous les jours.
Autour des textes
Daniel, qui a mal aux yeux, porte
des lunettes pour se protéger. Alors
qu’il les a ôtées un instant, un de ses
camarades actionne un flash dans sa direction.
5
Il y eut d’abord la lumière. Puis la douleur.
Comme si on lui avait jeté des brandons1
enflammés dans les yeux. Instinctivement,
Daniel ferma les paupières, se protégea avec
ses mains, redoutant un deuxième flash. […]
10
– T’es vraiment nul, mon vieux,
murmura Daniel.
Il avait retiré les mains de son visage,
mais n’osait pas encore rouvrir✱ les yeux.
Il cherchait ses lunettes à tâtons.
Aurélia les lui glissa entre les doigts.
Daniel les remit et desserra les paupières.
1. Un brandon : torche de paille enflammée servant
à éclairer.
I. Drozd, Un tueur à ma porte, coll. « Petite collection »
© 2005, Bayard Éditions.
• Relis la phrase en couleur. À quoi correspondent les pronoms les et lui ?
• Dans la dernière phrase, le mot les apparait deux fois. Quel est le déterminant ?
Quel est le pronom personnel complément d’objet ?
Observons les mots
La fonction complément d’objet (2)
On peut remplacer le GN complément d’objet par un pronom
personnel.
Les compléments d’objet qui suivent directement le verbe
peuvent être remplacés par le, la, les, l', en. Le pronom
personnel se place avant le verbe.
Il met la table.  Il la met. / Elle écoute la radio.  Elle l'écoute.
Règle
Les compléments d’objet introduits par une préposition
peuvent être remplacés par les pronoms lui, leur, en, y placés
avant le verbe ou elle(s), lui, eux placés après la préposition.
Tu parles à Mathieu.  Tu lui parles. / Tu parles de Mathieu.
 Tu parles de lui.
! Il ne faut pas confondre les pronoms personnels le, la,
les, l' et leur avec les déterminants le, la, les, l' et leur qui
accompagnent les noms.
La pâte : l’accent
circonflexe (^) sur le -arappelle qu’au Moyen
Âge, on disait paste.
On retrouve cet accent
dans un pâtissier, une
pâtisserie.
Rouvrir : la lettre -r- au
début du verbe ouvrir
correspond au préfixe
re-, dont on a enlevé le -edevant la voyelle -o-.
Mot invariable
Beaucoup : Tu aimes le
chocolat, tu en manges
beaucoup.
G6. Comment remplacer le GN complément d’objet par un pronom personnel ? • GRAMMAIRE
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 29
29
08/11/2018 11:44
Je m’entraine
Itinéraire A
1 Retrouve le verbe qui introduit l’attribut
souligné.
a. Ce jeu semble passionnant ; nous allons y jouer.
b. La Corse est une ile française ; les touristes y sont
nombreux. c. À la fin de l’entrainement, les sportifs
paraissent épuisés. d. Cette chenille repoussante
deviendra un merveilleux✱ papillon. e. Malgré le bruit,
nous restons concentrés.
2 Entoure les verbes et souligne les attributs
du sujet. Indique à chaque fois si l’attribut est
un adjectif ou un GN.
a. Le voyage semble interminable. b. Notre mère
paraissait inquiète. c. Les perroquets sont des oiseaux
multicolores. d. Malgré la chaleur, l’eau du torrent
reste fraiche. e. Souvent, un petit ruisseau devient une
grande rivière.
3 Complète chaque phrase avec un attribut du
sujet choisi dans la liste : occupées, savoureuse,
un grand roi, immobiles, inoffensif.
a.
b.
c.
d.
e.
Cette tarte aux fraises semble … .
Louis XIV est devenu … .
Face au danger, les hérissons restent … .
Toutes les chambres de l’hôtel sont … .
Ce serpent parait … , mais ✱ sa morsure est mortelle.
4 Recopie uniquement les phrases avec un
attribut du sujet.
a. Picasso est un peintre espagnol. b. Picasso a peint
de nombreux tableaux. c. Le Mont-Blanc se trouve dans
les Alpes. d. Le Mont-Blanc reste le plus haut sommet
d’Europe. e. Cette forteresse parait inattaquable. f. Cette
forteresse abrite un trésor inestimable.
Comment les as-tu reconnues ?
5 Utilise des phrases avec des attributs pour
décrire ces oiseaux.
Itinéraire B
6 Retrouve 3 verbes qui introduisent un attribut. E
D
E
V
I
N
E
S
E
M
B
L
E
R
D
T
V
E
T
I
R
R
R
E
S
T
E
R
E
E
P
A
R
A
I
7 Recopie uniquement les phrases avec
un attribut. Pour t’aider, tu peux remplacer
le verbe par être.
a. Dans la glacière, l’eau reste fraiche. b. Julie prépare le
piquenique. c. Le ciel devient menaçant. d. Vous semblez
surpris de me voir ! e. Les enfants sortent les biscuits.
8 Souligne l’attribut du sujet de chaque
phrase et indique s’il est adjectif ou GN.
a. Malgré les touristes, les gardes du palais royal
restent imperturbables. b. À force d’entrainement,
l’athlète deviendra champion du monde. c. Cette
rivière semble profonde. d. En pleine mer, le paquebot
parait minuscule. e. Le pelage de l’hermine est blanc
en hiver, mais ✱ il brunit en été.
9 Indique pour chaque groupe souligné
s’il est attribut ou non.
a. Cette histoire parait dans le journal tous les mardis.
b. Cette histoire parait impossible. c. Le Colisée est
un monument italien. d. Le Colisée est à Rome. e. Le
tableau de la Joconde est au musée du Louvre. f. Le
tableau de la Joconde est très célèbre. g. L’avion reste
le moyen de transport le plus rapide. h. L’avion reste
dans l’aérogare quelques jours.
Comment as-tu choisi ?
10 À partir de chaque GN, écris une phrase
pour que l’adjectif devienne attribut du sujet.
Utilise différents verbes.
Ex. : un train rapide  Ce train est rapide.
a. des élèves agités b. une place déserte c. un
automobiliste pressé d. du café brulant e. un voyage
merveilleux✱
46
GRAMMAIRE • G12. Comment reconnaitre l’attribut du sujet ?
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 46
08/11/2018 11:44
As-tu bien compris ?
2 Le mot ou le groupe de mots
soulignés est-il un attribut du sujet ?
1 Vrai ou Faux ?
a. L’attribut du sujet se trouve uniquement
après le verbe être.
b. L’attribut du sujet peut être supprimé
dans la phrase.
c. L’attribut du sujet apporte une information
sur le sujet.
d. L’attribut du sujet est toujours un adjectif.
Autour des textes
O$rtho
e. Après 30 minutes au four, le gâteau
semble cuit.
f. Le concierge réceptionne un gros colis.
g. Cet ouvrage est un dictionnaire
encyclopédique.
h. L’air est devenu irrespirable.
p.194
Maïlys et ses parents arrivent devant la grille
de la maison qu’ils ont héritée d’un vieil oncle.
5
– Elle est drôlement rouillée, remarqua ma
mère.
[…] La maison était gaie, propre, les volets
blancs fraîchement repeints, des géraniums
rouges dans les bacs. La porte était entrouverte
et on entendait les notes d’un piano.
– C’est lugubre, commenta maman.
10
15
[…] J’ouvris la bouche pour protester…
Les mots s’arrêtèrent sur mes lèvres. Mes yeux
étaient revenus vers la façade et je ne pouvais
que constater la stupéfiante réalité : le crépi
partait en lambeaux, les volets étaient rouillés,
des feuilles pourries s’agglutinaient✱ contre la
porte d’entrée. Ni géraniums ni piano.
– Le toit paraît en bon état, observa mon père
avec une bonne humeur forcée.
É. Brisou-Pellen, La Maison aux 52 portes, © Pocket Jeunesse, 2000.
• Qu’apprend-on sur : la grille, la maison, la porte, le toit ?
• Parmi les renseignements que tu as relevés sur la maison, indique les attributs du sujet.
• Les adjectifs soulignés sont-ils attributs ? Justifie ta réponse.
Observons les mots
L’attribut du sujet
L’attribut du sujet donne une information sur le sujet. Il appartient
au groupe verbal et ne peut être ni déplacé ni supprimé. Il se place
après certains verbes comme être, rester, sembler, paraitre, devenir.
L’attribut du sujet peut être un adjectif, un nom ou un groupe
nominal. L’attribut du sujet et le sujet désignent la même personne
ou la même chose.
La papaye est un fruit exotique. La papaye est mure.
Attribut
Attribut
! La papaye est dans l’arbre.
S’agglutiner : ce mot
s’écrit avec deux -g-. Il
vient du latin agglutinare.
Merveilleux : cet adjectif
est construit à partir du
nom merveille et du suffixe
-eux.
Mot invariable
Mais : Ces fleurs sont
belles, mais elles ne
sentent rien !
Règle
Complément circonstanciel
L’adjectif attribut du sujet s’accorde toujours en genre et en
nombre avec le sujet (voir chapitre O12). Ces animaux semblent
bien dressés.
G12. Comment reconnaitre l’attribut du sujet ? • GRAMMAIRE
44550-Interlignes EDL CM1-GRAMM-R2018.indd 47
47
08/11/2018 11:44
Les pronoms personnels
Personne
Nombre
Genre
Sujet
Complément d’objet
sans préposition
avec préposition
première
singulier
masculin Je parle.
ou féminin
Il me voit.
Il m’attend.
Il me parle.
Il parle de moi.
Il pense à moi.
Ce livre m’appartient.
deuxième
singulier
masculin Tu parles.
ou féminin
Il te voit.
Nous t’attendons.
Nous te parlons.
Nous parlons de toi.
Nous pensons à toi.
Ce livre t’appartient.
troisième
singulier
masculin
Il parle.
Je le vois.
Je l’attends.
Nous lui parlons.
Nous parlons de lui.
Nous pensons à lui.
Ce livre lui appartient.
féminin
Elle parle.
Je la vois.
Je l’attends.
Vous lui parlez.
Vous parlez d’elle.
Vous pensez à elle.
Ce livre lui appartient.
première
pluriel
masculin Nous parlons. Il nous voit.
ou féminin
Il nous parle.
Il parle de nous.
Il pense à nous.
Ce livre nous appartient.
deuxième
pluriel
masculin Vous parlez.
ou féminin
Il vous voit.
Il vous parle.
Il parle de vous.
Il pense à vous.
Ce livre vous appartient.
troisième
pluriel
masculin
Ils parlent.
Il les voit.
Je leur parle.
Je parle d’eux.
Je pense à eux.
Ce livre leur appartient.
féminin
Elles parlent.
Il les voit.
Il leur parle.
Il parle d’elles.
Il pense à elles.
Ce livre leur appartient.
Pages outils
44550-Interlignes EDL CM1-PAGESOUTILS-R2018.indd 191
191
08/11/2018 11:57
Les mots invariables
à, p.86
afin de, p.159
alors, p.80
au-dessus, p.32
aujourd’hui, p.147
autrefois, p.14
assez, p.104
avant, p.128
avec, p.153
beaucoup, p.29
bien, p.131
comment, p.138
d’abord, p.35
devant, p.23
donc, p.59
durant, p.107
en, p.119
ensuite, p.92
hélas, p.98
loin, p.113
longtemps, p.89
maintenant, p.56
mais, p.47
malgré, p.101
moins, p.74
où, p.150
puis, p.83
plusieurs, p.20
plutôt, p.65
pourquoi, p.50
puisque, p.168
qui, p.141
sans, p.41
sous, p.110
souvent, p.44
tôt, p.125
toujours, p.165
très, p.26
trop, p.17
déjà, p.71
depuis, p.156
dès, p.77
dessus, p.116
parce que (parce qu’), p.122
par exemple, p.162
parfois, p.62
parmi, p.38
vers, p.144
volontiers, p.68
Les conjonctions de coordination
mais, ou, et, donc, or, ni, car
Pages outils
44550-Interlignes EDL CM1-PAGESOUTILS-R2018.indd 193
193
08/11/2018 11:57
Les mots de ton manuel
Pour t’aider à comprendre les mots que tu utilises en étude de la langue
et à les retrouver plus facilement dans ton manuel.
Accord :
on dit qu’il y accord entre des
mots quand ils ont le même
genre (féminin ou masculin)
et/ou le même nombre (singulier
ou pluriel) : la petite fille,
les petits chiens jouent .
Complément du nom :
fonction du mot ou groupe de
mots facultatif qui complète e nom
pour apporter une information. Il est
précédé d’une préposition (à, de).
G6, G9, O8, O9, O11, O12
Complément d’objet :
mot ou groupe de mots
obligatoire qui complète le verbe
pour apporter une précision.
Adjectif :
mot qui apporte une information
sur le nom.
G10, O8
G5, G6
G7, G10, O6, O7, O8
Article :
déterminant particulier. On
distingue les articles définis et
indéfinis : le, la, les, l’, un, une,
des.
G7, G9
Attribut :
fonction de l’adjectif ou du
groupe nominal qui complète
le verbe pour apporter des
précisions sur le sujet. G12, O12
Auxiliaire :
être et avoir sont auxiliaires
lorsqu’ils servent à former un
temps composé. V11, V12
Complément circonstanciel :
fonction du mot ou groupe de
mots facultatif et/ou déplaçable
qui complète la phrase pour
apporter une information sur
les circonstances de l’action.
G1, G4
198
Conjonction de coordination :
mot invariable qui sert à relier
des mots ou des groupes de
mots : et, mais, ou, ni.
Conjugaison :
ensemble des formes du verbe
qui changent avec la personne
et le temps.
V1 à V11
Déterminant :
mot qui précède un nom ; parmi
les déterminants, on trouve
les articles, les déterminants
possessifs et démonstratifs :
un, la, des, son, ma, ce, ces…
précédé du déterminant la ou
une. La table, une assiette.
O7, O8, O11, O12
Forme négative ou affirmative :
une phrase est toujours
à la forme affirmative (qui sert
à dire oui) ou négative (qui sert
à dire non). Non, il ne dort pas.
G2
Genre :
il y a deux genres, le féminin
ou le masculin.
O7, O8
Groupe nominal (GN) :
groupe constitué obligatoirement
d’un déterminant et d’un nom,
et d’autres mots facultatifs.
G7, G8, G9, G10, O8
Groupe verbal (GV) :
groupe constitué d’un verbe
conjugué et de ses compléments
s’il en a.
G1, G2, G5, G6, G7, G12
Épithète :
fonction de l’adjectif dans
le groupe nominal.
Homophones :
mots qui se prononcent de
la même manière, mais qui ont
une orthographe et un sens
différents. C’est la fin. Il s’est
absenté.
G10
Pages 52, 94, 133, 170, 010
Féminin :
un nom est féminin s’il peut être
Infinitif :
forme invariable du verbe quand
G7, G9
Pages outils
44550-Interlignes EDL CM1-PAGESOUTILS-R2018.indd 198
08/11/2018 11:57
il n’est pas conjugué. C’est celle
qu’on trouve dans le dictionnaire.
Invariable :
se dit d’un mot qui s’écrit
toujours de la même manière.
Page 193
Lettre muette :
lettre qui ne se prononce pas :
du riz.
O4, L2, Observons les mots
Masculin :
un nom est masculin s’il peut
être précédé du déterminant
le ou un : le chat, un oiseau.
O7, O8, O11, O12
Mot de liaison :
mot invariable qui permet
de relier des mots ou des
groupes de mots (et , ou, mais).
Mot générique :
mot permettant de nommer
une catégorie d’êtres vivants,
de choses, d’actions qui ont
un point commun : le mot
animal peut désigner un chat,
un chien ou une souris.
L9
Nom :
mot qui désigne un être ou
une chose. Il existe des noms
communs (fille, stylo) et des
noms propres (Léa, Paris).
Phrase :
suite de mots ordonnée ayant
un sens, commençant par
une majuscule et se terminant
par un point.
G1, G3, G5, G10, G11, O7
Pluriel :
un mot est au pluriel lorsqu’il
désigne plusieurs personnes
ou plusieurs choses.
O6, O8
Ponctuation en fin de phrase :
une phrase qui donne une
information se termine par un
point (.), celle qui pose une
question se termine par un
point d’interrogation ( ?), celle qui
exprime un sentiment se termine
par un point d’exclamation (!),
celle qui donne un ordre se
termine par un point ou un point
d’exclamation.
G13
Préfixe :
élément ajouté au début d’un
mot pour former un nouveau
mot : revenir.
sens propre : avoir un chat dans
la gorge.
L5, L10, CL
Singulier :
un mot est au singulier lorsqu’il
désigne une seule personne
ou une seule chose. O6, O8
Suffixe :
élément ajouté à la fin d’un mot
ou d’un radical pour former
un nouveau mot : conversation.
L4
Sujet :
fonction d’un mot ou groupe
de mots qui nous dit de qui ou
de quoi on parle dans la phrase.
G1, G3, G11, G12, G8, O9, O11, 012
Synonymes :
mots qui ont presque le même
sens : une bicyclette, un vélo.
L7
L3
Pronom personnel :
mot qui désigne la personne
dans les conjugaisons : je, tu, il,
elle, nous, vous, ils, elles.
V2, V3, G4, O7
Temps des verbes :
la forme du verbe qui indique
si l’action se passe au passé,
présent, futur : le présent,
l’imparfait, le futur, le passé
composé.
V1, V4 à V13
Radical :
partie d’un mot ou du verbe
qui indique son sens et qu’on
retrouve dans les mots de sa
famille ou dans les différentes
formes conjuguées. On ajoute
à cette partie un préfixe et/
ou un suffixe ou la terminaison
verbale : enterrement, il mange.
V2, V3, V4 à V12, L2, L3, L4
Terminaison :
la fin du verbe : nous chantons.
V1 à V13, O9
Verbe :
mot qui varie en fonction
du temps et de la personne :
Les enfants chantent.
Nous chanterons.
V1 à V13, O9, G4, G5
Sens figuré (ou imagé) :
des mots, des expressions
peuvent avoir un sens différent
de leur sens habituel appelé
Pages outils
44550-Interlignes EDL CM1-PAGESOUTILS-R2018.indd 199
199
08/11/2018 11:57
Les verbes du 3e groupe que tu dois connaitre
Infinitif faire, dire, venir, voir
Présent
faire
je fais
tu fais
il ou elle fait
nous faisons
vous faites
ils ou elles font
dire
je dis
tu dis
il ou elle dit
nous disons
vous dites
ils ou elles disent
venir
je viens
tu viens
il ou elle vient
nous venons
vous venez
ils ou elles viennent
voir
je vois
tu vois
il ou elle voit
nous voyons
vous voyez
ils ou elles voient
Futur
faire
je ferai
tu feras
il ou elle fera
nous ferons
vous ferez
ils ou elles feront
dire
je dirai
tu diras
il ou elle dira
nous dirons
vous direz
ils ou elles diront
venir
je viendrai
tu viendras
il ou elle viendra
nous viendrons
vous viendrez
ils ou elles viendront
voir
je verrai
tu verras
il ou elle verra
nous verrons
vous verrez
ils ou elles verront
Imparfait
faire
je faisais
tu faisais
il ou elle faisait
nous faisions
vous faisiez
ils ou elles faisaient
dire
je disais
tu disais
il ou elle disait
nous disions
vous disiez
ils ou elles disaient
venir
je venais
tu venais
il ou elle venait
nous venions
vous veniez
ils ou elles venaient
voir
je voyais
tu voyais
il ou elle voyait
nous voyions
vous voyiez
ils ou elles voyaient
Passé composé
faire
j’ai fait
tu as fait
il ou elle a fait
nous avons fait
vous avez fait
ils ou elles ont fait
dire
j’ai dit
tu as dit
il ou elle a dit
nous avons dit
vous avez dit
ils ou elles ont dit
venir
je suis venu(e)
tu es venu(e)
il ou elle est venu(e)
nous sommes venu(e)s
vous êtes venu(e)s
ils ou elles sont venu(e)s
voir
j’ai vu
tu as vu
il ou elle a vu
nous avons vu
vous avez vu
ils ou elles ont vu
Passé simple
faire
il ou elle fit
ils ou elles firent
204
dire
il ou elle dit
ils ou elles dirent
venir
il ou elle vint
ils ou elles vinrent
voir
il ou elle vit
ils ou elles virent
Pages outils
44550-Interlignes EDL CM1-PAGESOUTILS-R2018.indd 204
08/11/2018 11:57
Les mots invariables
et
à
Et est une conjonction de coordination qui
relie deux mots ou groupes de mots.
À est une préposition qui introduit un groupe
de mots complément du nom ou du verbe.
Arthus lit des contes et des bandes dessinées.
Arthus lit des contes et aussi des bandes
dessinées.
Nous irons au fastfood et au cinéma.
Nous irons au fastfood, puis au cinéma.
Carla arrive à dix-huit heures.
Carla arrive vers dix-huit heures.
Bakari va à la bibliothèque.
Bakari va au conservatoire.
mais
ou
Mais est une conjonction de coordination qui
indique une opposition ou une précision.
Il pleut
Il pleut
Ce pull
Ce pull
beaucoup, mais tu peux sortir.
beaucoup, pourtant tu peux sortir.
n’est pas noir, mais gris foncé.
n’est pas noir, plutôt gris foncé.
Ou est une conjonction de coordination qui
indique un choix.
Veux-tu rester ou partir ?
Veux-tu rester ou bien partir ?
Je viendrai ce soir ou demain.
Je viendrai soit ce soir, soit demain.
où
là
Où indique un lieu.
Là indique un lieu. Il peut être remplacé par ici.
Où passez-vous vos vacances ?
Dans quel endroit passez-vous vos vacances ?
Voici la ville où je suis née.
Voici la ville dans laquelle j’ai grandi.
Mes amis habitent là.
Mes amis habitent ici.
Où est Louis ?
Il est là-bas.
Les déterminants
son
ses
Son est un déterminant possessif. Il marque
un lien d’appartenance.
Ses est un déterminant possessif. Il marque
un lien d’appartenance.
Son vélo est neuf.
Le vélo de Louis est neuf.
Karim range ses livres.
Les livres de Karim sont rangés.
mes
ces
Mes est un déterminant possessif. Il marque
un lien d’appartenance.
Ces est un déterminant démonstratif.
Il s’utilise pour désigner ce que l’on montre.
J’ai oublié mes clefs.
J’ai oublié ma clef.
Regarde ces magnifiques oiseaux, là-bas !
Cet oiseau est magnifique !
44550-Interlignes EDL CM1-VI-R2018.indd 6
08/11/2018 12:00
Téléchargement
Explore flashcards