Telechargé par aekboucif

Glossaire béton complet (1)

publicité
Glossaire
Anglais : concrete setting accelerating
accélérateur de
durcissement (n.m.)
Définition : Produit augmentant la résistance initiale du béton sans
influencer les caractéristiques finales, la durée de prise est parfois
également raccourcie.
Contexte : "Grâce à l'introduction d'un accélérateur de durcissement
dans le mélange, l'ouvrage a pu être décoffré plus rapidement, le
béton ayant déjà obtenu une résistance suffisante après trois jours."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p190, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
Note technique : L'accélération sur la prise est très variable et
dépend des dosages, des ciments et de la température.
adjuvant pour
béton (n.m.)
Anglais : concrete admixture
Définition : Produit que l'on ajoute au moment du malaxage dans le
but de modifier certaines caractéristiques du béton, soit à l'état frais,
soit au passage de l'état frais à l'état durci, soit à l'état durci.
Contexte : "Les adjuvants sont des produits chimiques, qui,
incorporés dans les bétons à des doses inférieures à 5% du ciment,
provoquent les modifications recherchées."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p188, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
Note technique : A tout adjuvant doit être attribué un but bien
déterminé comme action principale mais certains adjuvants peuvent
avoir une action secondaire.
armature en acier Anglais : steel reinforcement for reinforced concrete
pour béton armé
(n.f.)
Définition : Barre d'acier de section ronde incorporée dans le béton et
susceptible de reprendre des efforts de traction ou d'extension auquel
le béton pourrait être soumis et pour lesquels ce dernier présente une
résistance faible, voire nulle.
Contexte : "Après un hydrodécapage de l'ensemble des parements
puis une démolition de toutes les zones de béton douteuses, les
travaux de réparation pouvaient être réalisés. Ils comprenaient la
passivation des armatures pour béton armé mis à nu."
"Freyssinet Magazine", Avril 1995, p7, article sur le Casino de
Biarritz.
Note technique : Le diamètre de l'armature varie de quelques mm à
40mm, sa longueur d'usinage ne dépassant pas 16m maximum, elle
peut être en acier de nuances diverses et sa surface peut être lisse ou
crénelée.
béton (n.m.)
Anglais : concrete
Définition : Conglomérat pierreux artificiel formant un matériau de
construction, constitué de granulats, de ciment et d'eau.
Contexte : "Le béton est un matériau de construction relativement
récent puisque son emploi ne s'est généralisé que depuis le début du
xxe siècle"
"La pratique du béton ", p.55, par A. PADUARI, Ingénieur A.I. Br,
Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition A. De
Boeck-1969
Note technique : Le ciment ( liant hydraulique) et l'eau, forment une
gangue qui remplit les vides du squelette et soudent tous les éléments
entre eux lors du durcissement.
béton
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton de ciment, béton de chaux, béton de briquaillon
Cohyponyme : béton de baryte, béton lourd, béton de cendres
volantes
Tout : béton
Partie : granulats, ciment
Copartie : eau, sable
béton à granulat
apparent (n.m.)
Anglais : visible granulate concrete
Définition : Béton ayant subi une abrasion mécanique profonde de
telle manière que la couche de surface appelée aussi "peau de ciment"
ait disparue de même que la quantité de sables fins sous jacente.
Contexte : "Après des façonnages variés, le béton perd ses marques
distinctives extérieures de matériau coulé et laisse apparaître un
autre type de propriété, à savoir sa structure hétérogène de granulats
apparents naturels."
"Les surfaces de béton", p169, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note linguistique : "granulat apparent" s'écrit souvent au pluriel.
béton à granulat
apparent
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton coloré, béton hydrofugé
Cohyponyme : béton armé avec occlusion d'air
Tout : béton
Partie : granulats, eau
Copartie : sable, ciment
béton
architectonique
Anglais : architectonic concrete
(n.m.)
Définition : Désigne un élément en béton, généralement préfabriqué
en usine dont le caractère essentiel est l'aspect décoratif.
Contexte : "Les façades sont en béton architectonique ocre clair,
légèrement lavé à l'acide, les vitrages sont réfléchissants à 80% en
ton argenté, sauf les parois verticales de l'atrium qui ont été réalisées
en verre clair."
"Revue Architecture", n 2, 1989. Nouveau siège social de la société
Swift (Belgique), p57
Note technique : Il peut être un élément de structure ou simplement
un élément de décoration. Le béton spécialement traité reste apparent.
Ex : terrasse apparente, balcon apparent.
béton
architectonique
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton projeté, béton coulé sur place
Cohyponyme : béton préfabriqué, béton immergé
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton armé (n.m.)
Anglais : reinforced concrete
Définition : Le béton armé est le résultat de la combinaison acierbéton.
Contexte : "Le tablier est constitué de deux nervures longitudinales
précontraintes entretoisées par des poutres précontraintes
préfabriquées disposées tous les 3,45m et supportant une dalle en
béton armé de 22cm d'épaisseur."
"Freyssinet Magazine", Septembre 1991, p6, article sur le pont de
Bourgogne à Chalon-Sur -Saône
Note technique : Le béton présente une résistance faible aux efforts
de traction ou d'extension, c'est pour cela que l'on adjoint au béton
des armatures en acier qui travaillent en combinaison avec le béton.
béton armé
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton précontraint, béton postcontraint
Cohyponyme : béton fretté, microbéton
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats, acier
béton armé avec
occlusion d'air
Anglais : air entrained concrete
(n.m.)
Définition : Béton comprenant un nombre élevé de petites bulles
d'air, de quelques microns de diamètre, ces bulles sont créées par
l'adjonction dans le mélange d'agents tensioactifs.
Contexte : "La mise en oeuvre de la construction est améliorée, en
effet sous l'effet de la vibration, le béton se fluidifie de sorte que les
occlusions d'air peuvent remonter facilement et relativement vite en
surface."
"Les surfaces de béton", p94, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : Ce traitement améliore l'ouvrabilité et la cohésion
du mélange frais ainsi que la résistance au gel du béton durci; il est
très employé dans les pays froids.
béton armé avec
occlusion d'air
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton armé, béton renforcé de fibres d'acier
Cohyponyme : béton cellulaire, béton d'argile expansée
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton banché (n.m.) Anglais : framing concrete
Définition : Béton dont le coffrage est constitué de banches,
panneaux métalliques et récupérables après utilisation, de grande
dimension et utilisés en général pour la construction de parois et
murs, pour des éléments verticaux.
Contexte : "L'ensemble des murs constituant le noyau central du
bâtiment (cages d'escaliers, d'ascenseurs...) fut réalisé en béton
coffré entre banches, en l'occurrence en béton banché."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p271, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
Note technique : La banche peut être ouvragée de manière à ce
qu'après décoffrage le béton présente un aspect esthétique souhaité
par le maître d'oeuvre ou le maître d'ouvrage.
béton banché
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton de centrale, béton immergé
Cohyponyme : béton armé, béton lourd
Tout : béton
Partie : banches
Copartie : eau, sable ,ciment
béton bouchardé
Anglais : hammering concrete
(n.m.)
Définition : Béton dont la surface est traitée après durcissement à la
boucharde, marteau dont la tête est profilée généralement en pointe
de diamant et permettant de donner au béton un aspect architectural et
/ou esthétique désiré.
Contexte : "Le bouchardage du béton nécessite un durcissement
aussi avancé que possible. Sous l'effet des chocs de la boucharde, la
texture du béton est soumise à des efforts importants pouvant
produire des porosités et de fines fissures."
"Les surfaces de béton", p173, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : La boucharde est de moins en moins utilisée
manuellement à cause du coût élevé de la main d'oeuvre et remplacée
par des traitements mécaniques.
béton bouchardé
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton coloré, béton hydrofugé
Cohyponyme : béton armé, béton projeté
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton caverneux
Anglais : cavernous concrete
(n.m.)
Définition : Béton obtenu par la suppression ou une diminution très
forte du granulat fin, c'est donc le produit d'un mélange de gros
granulats et de pâte de ciment.
Contexte : "Le béton caverneux est particulièrement intéressant
comme sous-pavement d'un revêtement de sol. Cette caractéristique
permet l'exécution de planchers bien isolés thermiquement bien qu'ils
soient posés directement sur le sol."
"La pratique du béton ", p.130, par A. PADUARI, Ingénieur A.I. Br,
Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition A. De
Boeck-1969
Note technique : La pâte de ciment agit comme une soudure par
point vis à vis du granulat. Le béton caverneux sert principalement à
l'isolation.
béton caverneux
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton lourd, béton coloré
Cohyponyme : béton projeté, béton immergé
Tout : béton
Partie : granulats, ciment
Copartie : eau, sable
béton cellulaire
Anglais : cellular concrete
(n.m.)
Définition : Pâte de ciment ou mortier dont le granulat est très fin,
avant durcissement, on introduit dans cette pâte une multitude de
bulles d'air ou de gaz qui donnent au béton, après durcissement, sa
texture cellulaire.
Contexte : "Afin d'assurer une bonne isolation thermique des
façades, les parties pleines furent réalisées en élément de
maçonneries de béton cellulaire."
"Belgian Building Magazine", 2e année-n 6, 1989, p3
Note technique : Ces bétons dont les qualités principales sont la
légèreté et l'isolation thermique sont avant tout employés pour les
produits préfabriqués, blocs de maçonnerie...Leur emploi sur chantier
est rare et se limite pratiquement aux chapes isolantes.
béton cellulaire
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton caverneux, béton hydrofugé
Cohyponyme : béton armé avec occlusion d'air
Tout : béton
Partie : eau, sable, ciment
Copartie : bulles d'air, bulles de gaz, granulat
béton chloré (n.m.) Anglais : chlorinated concrete
Définition : Béton pouvant être soumis à des atmosphères chlorées,
les chlorures pouvant être légèrement agressifs pour le ciment durci
ainsi que pur les éléments métalliques que le béton comprendrait, la
teneur en chlore doit être limitée.
Contexte : "Les façades réalisées en béton armé il y a plus de 60 ans
et laissées sans entretien pendant de nombreuses années dans une
ambiance marine très agressive, étaient dans un état de dégradation
très avancé avec du béton chloré."
"Freyssinet Magazine", Avril 1995, p6, article sur le Casino de
Biarritz.
Note technique : La concentration en chlore (exprimée en % de la
masse de ciment) ne peut dépasser 0,1% pour du béton précontraint à
1% pour du béton non armé.
béton chloré
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton coloré, béton hydrofugé
Cohyponyme : béton fretté
Tout : béton
Partie : chlore, eau
Copartie : sable, ciment, granulats
béton coloré (n.m.)
Anglais : tinted concrete
Définition : Béton dont la surface peut être teintée par addition de
pigments variés naturels ou synthétiques.
Contexte : "Par addition de composants variés à la pâte de ciment,
la surface du béton peut être colorée d'une certaine façon."
"Les surfaces de béton", p34, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : Utilisé essentiellement pour des éléments en béton
de parement devant rester apparents et pour lesquels un aspect
décoratif et esthétique est recherché.
béton coloré
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton renforcé de fibres d'acier
Cohyponyme : béton poli, béton lisse
Tout : béton
Partie : pigments naturels, pigments synthétiques, ciment
Copartie : eau, sable, granulats
béton coulé sur
place (n.m.)
Anglais : concrete east in situ
Définition : Technique de bétonnage consistant à apporter le béton
liquide sur chantier et à le verser dans les coffrages ou les moules
appropriés de façon à produire après durcissement l'élément désiré.
Contexte : "Il est possible en variante, de n'exécuter le terrassement
que sur une hauteur limitée, de réaliser les planchers à l'avancement,
en béton armé coulé sur place, en déplaçant les coffrages sur le
terrain brut de terrassement, ce qui n'est pas évident."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p155, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
béton coulé sur place Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton projeté, béton hydrofugé
Cohyponyme : béton préfabriqué, béton immergé
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton d'argile
expansée (n.m.)
Forme concurrente : béton léger
Anglais : expanded clay concrete
Définition : Béton léger dont les granulats sont constitués d'éléments
d'argiles expansées par cuisson spéciale et utilisé essentiellement
comme béton isolant de charge.
Contexte : "Pour les granulats de forme régulière, tels la pierre
ponce et l'argile expansée, les compositions suivantes peuvent être
utilisées : bétons légers-structure compacte"
"La pratique du béton ", p.129, par A. PADUARI, Ingénieur A.I. Br,
Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition A. De
Boeck-1969
Note technique : Le but est de réaliser des bétons non structurels,
dont la densité est faible (800 kg/m3 à 1200 kg/m3) et présentant de
bonnes propriétés d'isolation.
béton d'argile
expansée
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton de chaux, béton de basalte
Cohyponyme : béton de cendres volantes
Tout : béton
Partie : argile expansée, granulats
Copartie : eau, sable, ciment
béton d'isolation
Anglais : insulation concrete
(n.m.)
Définition : Béton dont l'utilisation est réservée à des fins d'isolation
thermique et/ou phonique et non à des fins structurelles.
Contexte : "Les bétons d'isolation sans résistance sont obtenus en
mélangeant au béton, avant prise, des particules de glace ou de
paraffine qui disparaissent par la chaleur ou encore en introduisant
de l'air dans le béton au moyen d'une mousse le rendant poreux."
"Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris et Liège. Librairie
Polytechnique Beranger, Tome I, p235
Note technique : Parmi les bétons d'isolation on trouve : les bétons
légers, les bétons cellulaires, les bétons caverneux dont les
compositions sont spécialement étudiées à cet effet.
béton d'isolation
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton de centrale, béton de pente
Cohyponyme : béton de propreté
Tout : béton
Partie : particules de glace, de paraffine, air
Copartie : eau, sable, ciment, granulats
béton d'usine (n.m.) Forme concurrente : béton de centrale
Anglais : plant concrete
Définition : Béton préparé dans une usine à béton et amené au
chantier soit par camion agitateur pour éviter la ségrégation des
matériaux si l'eau est ajoutée en usine, soit à sec par camion malaxeur
si l'eau est ajoutée sur le chantier.
Contexte : "Les machines polyvalentes pour l'industrie du béton
fabriqué en usine varient de l'opération manuelle jusqu'à l'opération
plus ou moins automatique pour le démoulage immédiat des produits
en béton."
"Revue Béton-Revue du béton préfabriqué", Éditée par la Fédération
de l'Industrie du Béton (Belgique), Février 1992, n 114, p31
Note technique : Béton beaucoup plus sûr et de qualité homogène
car préparé par des spécialistes qui disposent d'appareils adéquats et
qui contrôlent en continu le mélange.
béton d'usine
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton de centrale
Cohyponyme :
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton de baryte
Forme concurrente : béton lourd
Anglais : baritic concrete
(n.m.)
Définition : Béton lourd dont un des constituants essentiel est la
baryte, ce béton réalisé à partir de granulats extra-lourds est employé
pour des ouvrages devant jouer le rôle d'écran protecteur vis à vis des
radiations, ex: en centrale nucléaire.
Contexte : "La fabrication de produits manufacturés fait quelquefois
appel à des granulats spéciaux; de même des granulats extra-lourds,
tels que la baryte, sont employés pour des ouvrages spéciaux."
"La pratique du béton ", p.57, par A. PADUARI, Ingénieur A.I. Br,
Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition A. De
Boeck-1969
béton de baryte
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton lourd, béton de basalte
Cohyponyme : béton de ciment, béton de briquaillon
Tout : béton
Partie : baryte, granulats
Copartie : eau, sable, ciment
béton de basalte
(n.m.)
Forme concurrente : béton lourd
Anglais : basaltine concrete
Définition : Béton lourd dont les granulats sont constitués de basalte,
roche volcanique de haute densité dont la pâte noire et visqueuse se
cristallise lors du refroidissement pour former un conglomérat
compact et pesant.
Contexte : "Dans ce cas, les pierres sont constituées à partir de
roches éruptives, pierres volcaniques comme le basalte et ce béton
est communément dénommé le béton de basalte.
"Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris et Liège. Librairie
Polytechnique Beranger, Tome I, p204
Note technique : Utilisé pour des constructions où le poids mort du
béton est l'aspect prépondérant- lestage d'ouvrages sous eau et soumis
à des sous-pressions hydrométriques.
béton de basalte
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton de baryte, béton de chaux
Cohyponyme : béton de cendres volantes
Tout : béton
Partie : granulats, basalte
Copartie : eau, sable, ciment
béton de
briquaillon (n.m.)
Anglais : broken brick concrete
Définition : Béton dont les agrégats sont constitués essentiellement
de gros blocs de pierrailles ou maçonneries dont les dimensions
varient de quelques cm à quelques dizaines de cm.
Contexte : "Les culées de l'ouvrage furent réalisées en composition
mixte, béton armé afin d'assurer leur résistance, béton de
briquaillons de remplissage afin d'assurer leur stabilité au glissement
et renversement."
"Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris et Liège. Librairie
Polytechnique Beranger, Tome I, p217
Note technique : Ce béton sert essentiellement de béton de
remplissage dans des ouvrages de grandes dimensions pour lesquels
la résistance est obtenue par effet de masse par exemple culées, piles
de pont, murs de soutènement.
béton de briquaillon
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton armé, béton lourd
Cohyponyme : béton armé avec occlusion d'air
Tout : béton
Partie : granulats, sable
Copartie : eau, ciment
béton de cendre
volante (n.m.)
Forme concurrente : béton léger
Anglais : fly ash concrete
Définition : Béton léger dont un des constituants essentiels est formé
de cendres de haut fourneau frittées, c'est à dire agglomérées à haute
température.
Contexte : "On obtient ces bétons en utilisant des matériaux légers
tels que des cendres de lave, cendres volantes, scories. Les bétons de
cendres volantes peuvent être utilisés en construction comme
matériaux isolants."
"Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris et Liège. Librairie
Polytechnique Beranger, Tome I, p235
Note technique : Utilisé en général comme béton isolant, en chape
ou béton de pente de toiture.
Note linguistique : "Cendre volante" s'écrit au pluriel en général.
béton de cendre
volante
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton de chaux, béton de baryte
Cohyponyme : béton de basalte
Tout : béton
Partie : cendres volantes, cendres de lave, scories
Copartie : eau, sable, ciment, granulats
béton de centrale
Forme concurrente : béton d'usine
Anglais : plant concrete
(n.m.)
Définition : Béton préparé dans une centrale à béton et amené au
chantier soit par camion agitateur pour éviter la ségrégation des
matériaux si l'eau est ajoutée en centrale, soit à sec par camion
malaxeur si l'eau est ajoutée sur le chantier.
Contexte : "Les machines polyvalentes pour l'industrie du béton
fabriqué en usine varient de l'opération manuelle jusqu'à l'opération
plus ou moins automatique pour le démoulage immédiat des produits
en béton."
"Revue Béton-Revue du béton préfabriqué", Éditée par la Fédération
de l'Industrie du Béton (Belgique), Février 1992, n 114, p31
Note technique : Béton beaucoup plus sûr et de qualité homogène
car préparé par des spécialistes qui disposent d'appareils adéquats et
qui contrôlent en continu le mélange.
béton de centrale
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton d'usine
Cohyponyme :
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton de chaux
Anglais : lime concrete
(n.m.)
Définition : Produit résultant du mélange d'un granulat fin, d'un liant
et d'eau, devant présenter une certaine résistance et une certaine
souplesse.
Contexte : "Les dosages des bétons et des mortiers, en ciment ou en
chaux sont déterminés par la résistance désirée, et par
l'imperméabilité désirée. Pour les bétons de chaux, on indique la
composition du mortier entrant dans la confection de 1m3 de béton
de chaux."
"Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris et Liège. Librairie
Polytechnique Beranger, Tome I, p221
Note technique : Le liant employé est soit de la chaux grasse soit de
la chaux hydraulique.
béton de chaux
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton de basalte, béton de ciment
Cohyponyme : béton de baryte, béton de cendres volantes
Tout : béton
Partie : granulat fin, liant, eau
Copartie : sable, ciment
béton de ciment
Anglais : cement concrete
(n.m.)
Définition : Béton classique dont le liant est le ciment, par opposition
au béton dont le liant peut être de la chaux ou tout autre composant.
Contexte : "Les dosages des bétons et des mortiers, en ciment ou en
chaux sont déterminés par la résistance désirée, et par
l'imperméabilité désirée. Pour les bétons de ciment, on indique leurs
composantes."
"Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris et Liège. Librairie
Polytechnique Beranger, Tome I, p221
béton de ciment
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton de chaux, béton de briquaillon
Cohyponyme : béton de basalte
Tout : béton
Partie : ciment, eau
Copartie : sable, granulats
béton de pente
Anglais : slope concrete
(n.m.)
Définition : Béton à faible teneur en ciment, non utilisable comme
béton de structure et destiné uniquement à créer des pentes telles que
des pentes de toitures pour permettre l'évacuation des eaux de pluie.
Contexte : "Un béton de pente est posé sur le plancher porteur. Sur
ce béton de pente est installé le complexe d'étanchéité destiné à
empêcher l'infiltration des eaux pluviales et à rejeter ces dernières
vers les descentes d'eau."
Centre Scientifique et Technique de la Construction. Rue de la
Violette 21-23-1000 Bruxelles, 4e Trimestre 1995, p30
Note technique : Ce béton est mis en place sur son support en une
épaisseur graduellement variable, par exemple en variant d'une
épaisseur de 10 cm à l'une des extrémités de la surface-support
prévue en pente constante à 20-25 cm à l'autre extrémité.
béton de pente
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton lourd, béton coloré
Cohyponyme : béton de centrale
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton de propreté
Anglais : lean concrete
(n.m.)
Définition : Béton à faible teneur en ciment, donc non structurel,
coulé sur des épaisseurs ne dépassant pas 5 à 10 cm.
Contexte : "Les semelles reposent toujours sur une couche de béton
de propreté de 5 à 10 cm d'épaisseur dosé à 150kg/m3 de chaux
hydraulique ou de ciment de laitier."
"Traité de béton armé", par A.Guerrin, Éditions Dunod-Paris-1963,
tome III. Les Fondations, p45
Note technique : Ce béton est généralement interposé entre le sol de
fondation sur lequel repose une construction et les fondations en
béton armé de cette même construction.
béton de propreté
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton de cendres volantes, béton hydrofugé
Cohyponyme : béton projeté
Tout : béton
Partie : ciment, eau
Copartie : sable, granulats
béton évidé (n.m.)
Anglais : vacuum concrete
Définition : Utilisé pour des éléments de planchers préfabriqués dans
des applications requérant de grandes portées, de lourdes charges
et/ou de faibles hauteurs de construction
Contexte : "Les hourdis sont des éléments de planchers préfabriqués.
La face inférieure est libre et les bords latéraux sont profilés. Les
hourdis en béton évidé présentent des évidements longitudinaux, ce
qui diminue nettement leur poids propre."
"Bâtiments Industriels", Éditions Willy Naessens, Belgique, p45
Note technique : Ces éléments de planchers ont une face inférieure
lisse et les bords latéraux sont profilés. Ces éléments de planchers
appelés hourdis présentent des évidements longitudinaux,
généralement articulaires, ce qui diminue leur poids propre.
béton évidé
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton hydrofugé, béton coloré
Cohyponyme : béton projeté, béton fretté
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton fretté (n.m.)
Anglais : hooped concrete
Définition : Béton coulé sous forme de prisme, ( poteau ou colonne)
et dont la capacité portante lorsqu'il est soumis à la compression
simple est renforcée par des armatures transversales en acier qui
peuvent présenter plusieurs formes.
Contexte : "On renforce parfois la capacité portante d'un prisme en
béton soumis à la compression simple par des armatures
transversales qui peuvent présenter plusieurs formes et qui
constituent le béton fretté."
"La pratique du béton ", p.191, par A. PADUARI, Ingénieur A.I. Br,
Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition A. De
Boeck-1969
Note technique : Ces formes sont : le béton fretté par cerces ou par
hélices, le béton fretté par grilles ou nappes.
béton fretté
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton précontraint, béton postcontraint
Cohyponyme : béton projeté
Tout : béton
Partie : eau, ciment
Copartie : sable, granulats
béton hydrofugé
Anglais : damp-proof concrete
(n.m.)
Définition : Béton traité de telle manière qu'il présente une
perméabilité très faible voire nulle sous pression hydraulique.
Contexte : "Le sous-sol du bâtiment étant partiellement en contact
avec les eaux de la nappe phréatique, les murs périphériques furent
exécutés en béton hydrofugé dans la masse."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p191, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
Note technique : Les adjuvants en l'occurrence les produits
hydrofuges, peuvent être soit introduits dans l'eau de gâchage soit
appliqués par pulvérisation ou badigeonnage en surface pour colmater
les vides et augmenter l'étanchéité du béton.
béton hydrofugé
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton armé avec occlusion d'air
Cohyponyme : béton fretté
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton immergé
Anglais : submerged concrete
(n.m.)
Définition : Béton mis en oeuvre sous eau et donc coulé en présence
de pressions d'eaux dont il y a lieu de tenir compte lors de la
réalisation de l'ouvrage.
Contexte : "Il peut arriver que les terrains que l'on doit traverser
pour exécuter la fouille ainsi que le terrain d'assise, soient trop
perméables pour permettre les épuisements dans un batardeau, on
utilise alors le procédé des fondations sur béton immergé."
"Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris et Liège. Librairie
Polytechnique Beranger, Tome I, p234
Note technique : La composition de ce béton doit être sérieusement
étudiée en utilisant en particulier des agents colloïdaux, répulsifs à
l'eau, accroissant les forces d'attraction entre particules et donc la
cohésion du béton.
béton immergé
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton hydrofugé, béton fretté
Cohyponyme : béton projeté
Tout : béton
Partie : eau, sable, ciment
Copartie :
béton léger (n.m.)
Forme concurrente : béton de cendre volante
Anglais : light weight concrete
Définition : Béton utilisé à des fins d'isolation et d'allégement ou les
deux à la fois, il peut également être utilisé pour des éléments
porteurs à condition que l'on possède les granulats permettant
d'atteindre les résistances voulues.
Contexte : "Le domaine du béton léger structurel commence
seulement à se développer dans nos pays, alors que son emploi est
déjà fort répandu aux États-Unis par exemple."
"Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris et Liège. Librairie
Polytechnique Beranger, Tome I, p217
Note technique : On distingue les bétons ultra-légers pour isolation
seule, les isolants et (ou) faiblement porteurs, les isolants et porteurs
légers structurels.
béton léger
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton lourd, béton projeté
Cohyponyme : béton immergé, béton préfabriqué
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton lisse (n.m.)
Forme concurrente : béton poli
Anglais : smooth concrete
Définition : Béton dont la structure de surface est obtenue avec un
coffrage lisse et compact.
Contexte : "La structure des surfaces apparentes naturelles est
fonction du type de coffrage. Le coffrage lisse ou rugueux provient du
béton lisse ou rugueux.
"Les surfaces de béton", p27, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : L'influence du coffrage sur le béton en cours de
durcissement, en particulier son action sur le refroidissement, la
dessiccation, l'adhérence, l'arrivée d'air... est sévèrement contrôlée de
manière à éviter toute irrégularité.
béton lisse
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton poli, béton léger
Cohyponyme : béton lourd
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton lourd (n.m.)
Forme concurrente : béton de basalte
Anglais : heavy weight concrete
Définition : Béton dont les agrégats sont constitués d'éléments plus
lourds que les agrégats pierreux ordinaires, par exemple par
l'utilisation d'agrégats d'oxyde de baryum (baryte) combinés à des
agrégats normaux.
Contexte : "Par opposition au béton léger, le béton lourd est
constitué de pierres ou de laitiers lui apportant une compacité plus
grande et une qualité d'autant meilleure que sa densité est plus
importante."
"Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris et Liège. Librairie
Polytechnique Beranger, Tome I, p217
Note technique : Les bétons ainsi obtenus sont généralement utilisés
là ou` le poids mort du béton est prépondérant.
béton lourd
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton léger, béton lisse
Cohyponyme : béton poli, béton évidé
Tout : béton
Partie : granulats, sable
Copartie : eau, ciment
béton maigre (n.m.) Anglais : poor concrete
Définition : Béton dont la teneur en ciment ne dépasse pas au
maximum 200 g de ciment par mètre cube de béton.
Contexte : "Suivant les dosages des "Ponts et Chaussées", les bétons
maigres ne peuvent être utilisés que pour des bâtiments légers et/ou
des remplissages."
Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris et Liège. Librairie
Polytechnique Beranger, Tome I, p234
Note technique : Ce béton qui ne peut être utilisé comme béton de
structure est employé pour des remplissages de cavités, des remblais
ou` des apports de terre ne pourraient garantir leur stabilité, des
fondations en grosse masse...
béton maigre
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton léger, béton lisse
Cohyponyme : béton poli
Tout : béton
Partie : ciment, eau
Copartie : sable, granulats
béton poli (n.m.)
Forme concurrente : béton lisse
Anglais : polished concrete
Définition : Béton dont on enlève les irrégularités de surface suite à
une mauvaise mise en oeuvre ou à l'utilisation de coffrages
inadéquats et ceci afin de lui donner un aspect de surface lisse.
Contexte : "L'aspect régulier des textures résultantes du béton après
polissage dépend dans une grande mesure d'un aplanissement
toujours égal."
"Les surfaces de béton", p169, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : Il s'agit ici d'un traitement mécanique à caractère
curatif à l'encontre des bétons lisses naturels pour lesquels la mise en
oeuvre soignée tant du béton que des coffrages confère le caractère
souhaité de celui-ci.
béton poli
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton maigre, béton léger
Cohyponyme : béton lisse
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
Forme concurrente : béton précontraint
béton
postcontraint (n.m.) Anglais : post-tensioned concrete
Définition : Même principe que pour le béton précontraint, mais la
mise en tension se fait après coulage et durcissement du béton à l'aide
de vérins prenant appui contre l'ouvrage lui-même.
Contexte : "L'emploi de la précontrainte par post-tension par toron
gainé graissé peut être d'un intérêt majeur aussi bien vis à vis de
l'exploitation d'un ouvrage que durant les différentes phases de
construction de celui-ci."
"Freyssinet Magazine", Juin 1992, p10, article sur le parc de
stationnement des Saints-Pères à Paris
Note technique : La postcontrainte se reporte sur le béton grâce aux
dispositifs d'ancrage placés aux extrémités des câbles.
béton postcontraint
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton précontraint, béton fretté
Cohyponyme : béton hydrofugé
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton précontraint Forme concurrente : béton postcontraint
(n.m.)
Anglais : prestressed concrete
Définition : Béton dans lequel on introduit avant sa mise en service
des tensions opposées à celles qui sont crées par les charges.
Contexte : "Le tablier est constitué de deux nervures longitudinales
précontraintes entretoisées par des poutres précontraintes
préfabriquées disposées tous les 3,45m et supportant une dalle en
béton armé de 22cm d'épaisseur."
"Freyssinet Magazine", Septembre 1991, p6, article sur le pont de
Bourgogne à Chalon-Sur-Saône
Note technique : Les zones dans lesquelles apparaissent des tensions
de traction sont donc préalablement comprimées, ce qui transforme
un matériau résistant mal à la traction en un autre qui résiste aussi
bien à la traction qu'à la compression.
béton précontraint
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton postcontraint, béton préfabriqué
Cohyponyme : béton coulé sur place
Tout : béton
Partie : eau, sable
Copartie : ciment, granulats
béton préfabriqué Anglais : prefabricated concrete
(n.m.)
Définition : Technique de bétonnage consistant à amener sur chantier
des éléments en béton, réalisés préalablement en atelier ou en usine
de préfabrication et destinés à être montés ou assemblés sur site avec
d'autres composants afin de réaliser une construction.
Contexte : "Le premier bâtiment de Swift, réalisé par l'architecte
Brodzhi, avait mis en place un système de construction : une double
peau de béton préfabriqué et une structure de plancher reposant sur
des poutres préfabriquées qui vont d'une peau à l'autre."
"Revue Architecture", n 2, 1989. Nouveau siège social de la société
Swift (Belgique), p35
béton préfabriqué
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton coulé sur place, béton évidé
Cohyponyme : béton projeté
Tout : béton
Partie : sable, ciment
Copartie : eau, granulats
béton projeté par
voie sèche (n.m.)
Forme concurrente : gunitage
Anglais : thrown out concrete
Définition : Le gunitage consiste à projeter le mortier de béton au
moyen d'un canon pneumatique sur le coffrage, les éléments
constituants doivent donc être assez fins, inférieurs à 7 mm en
général.
Contexte : "A l'occasion de ces travaux, il a été possible de mettre
une nouvelle fois en valeur les qualités du béton projeté par voie
sèche ainsi que sa faculté d'adaptation à des surfaces très
tourmentées."
"Freyssinet Magazine", Avril 1995, p7, article sur le Casino de
Biarritz.
Note technique : Cette technique est employée pour la construction
de voiles minces de quelques cm d'épaisseur et pour la réparation des
surfaces en béton dégradées.
béton projeté par
voie sèche
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton immergé, béton hydrofugé
Cohyponyme : béton armé avec occlusion d'air
Tout : béton
Partie : eau, ciment
Copartie : sable, granulats
béton renforcé de
fibre d'acier (n.m.)
Anglais : concrete reinforced with steel-fiber
Définition : Béton armé pour lequel les armatures couramment
utilisées sont remplacées par l'incorporation de fibres d'acier
mélangées de façon épaisse dans le béton lorsqu'il est encore liquide,
avant sa prise.
Contexte : "Les contraintes développées dans les dalles en béton
constituant les pistes d'aviation sont complexes à évaluer d'ou l'idée
d'armer ces dalles multidirectionnellement en utilisant des fibres
d'acier à la place des armatures classiques."
"Revue de la Tréfilerie Bekdert"-Gand-Belgique-, p2
Note technique : Après durcissement, le béton contenant un
pourcentage de fibres d'acier présente une résistance aux efforts de
traction non négligeable.
Note linguistique : On utilise souvent le concept "fibre d'acier" au
pluriel
béton renforcé de
fibre d'acier
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton armé avec occlusion d'air
Cohyponyme : béton immergé, béton préfabriqué
Tout : béton
Partie : fibres d'acier, eau, ciment
Copartie : sable, granulats
béton renforcé de
fibre de verre
Anglais : concrete reinforced with glass-fiber
(n.m.)
Définition : Béton armé pour lequel les armatures en acier
usuellement utilisées sont remplacées par l'incorporation de fibres de
verre mélangées de façon épaisse dans le béton lorsqu'il est encore
liquide, avant sa prise.
Contexte : "1981, Le Laboratoire central Hollandais DSM met au
point et commercialise le procédé FORTON qui consiste à mélanger
au béton lors du gâchage des fibres de verre (production Saint
Gobain). "
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p197, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
Note technique : Après durcissement, le béton contenant un
pourcentage de fibres de verre présente une résistance aux efforts de
traction non négligeable.
Note linguistique : On utilise souvent le concept "fibre de verre" au
pluriel
béton renforcé de
fibre de verre
Relations notionnelles :
Genre : matériau de construction
Espèce : béton fretté, béton armé avec occlusion d'air
Cohyponyme : béton hydrofugé, béton immergé
Tout : béton
Partie : fibres de verre, eau, sable
Copartie : ciment, granulats
bétonnage (n.m.)
Anglais : concrete work
Définition : Action consistant à réaliser une construction en béton.
Contexte : "Une fois le coffrage mis en place, on peut procéder au
bétonnage du plancher."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p345, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
bétonnière (n.f.)
Anglais : concrete mixer
Définition : Machine réalisant sur chantier en général le mélange
intime des granulats, du ciment et de l'eau de gâchage afin de
préparer le béton liquide.
Contexte : "Les centrales à béton sont équipées de bétonnières, de
moyens de chargement mécaniques, de doseurs automatiques pour
tous les matériaux."
"Revue Béton-Revue du béton préfabriqué", Éditée par la Fédération
de l'Industrie du Béton (Belgique), Février 1992, n 114, p31
Note technique : Les bétonnières peuvent être à axe horizontal, à axe
vertical, à cuves basculantes, à cuves à coquilles, à double axe
horizontal et à malaxage forcé.
bloc de béton (n.m.) Forme concurrente : brique de béton
Anglais : concrete block
Définition : Parallélépipède rectangle plein ou évidé réalisé en béton
compact de granulats durs réservés aux blocs devant développer de
grandes résistances mécaniques ou en bétons légers ou encore
cellulaires.
Contexte : "Les textures et leurs teintes harmonieuses apporteront à
votre bâtiment un fini parfait et durable, un seul choix s'impose, la
brique et le bloc de béton apparents utilisés généralement sous forme
de maçonneries."
"Revue Béton-Revue du béton préfabriqué", Éditée par la Fédération
de l'Industrie du Béton (Belgique), Avril 1992, n 115, p5
Note technique : Utlisé essentiellement pour réaliser des
maçonneries en blocs de béton là où ceux-ci remplacent
avantageusement la brique classique à base d'argile.
brique en béton
(n.f.)
Forme concurrente : bloc de béton
Anglais : concrete brick
Définition : Matériau de maçonnerie réalisé en béton plein ou évidé,
similaire au bloc de béton mais différent de celui-ci uniquement par
ses dimensions.
Contexte : "Les textures et leurs teintes harmonieuses apporteront à
votre bâtiment un fini parfait et durable, un seul choix s'impose, la
brique et le bloc de béton apparents utilisés généralement sous forme
de maçonneries."
"Revue Béton-Revue du béton préfabriqué", Éditée par la Fédération
de l'Industrie du Béton (Belgique), Avril 1992, n 115, p14
Note technique : Utilisation identique à celle du bloc de béton.
câble pour béton Anglais : câble for post-tensioned concrete
postcontraint (n.m.)
Définition : Câble ou fil en acier à haute résistance placé dans une
gaine longitudinale (câble) ou tendu dans le coffrage avant la coulée
du béton (fil) et ancré soit dans l'élément en béton à précontraindre
(câble) soit aux extrémités du coffrage (fil).
Contexte : "Les arcs des caissons au voisinage des appuis sont
postcontraintes verticalement par étriers tendus distants de 0,62 à
1,03m."
Chambre Syndicale Nationale des Constructeurs en ciment armé et
béton précontraint. Structures Précontraintes-1966. Ve Congrès de la
Fédération Internationale de la Précontrainte -Paris- Juin1966, p65
Note technique : Dans le cas du fil généralement prétendu, la
relaxion de celui-ci après durcissement du béton dans lequel il est
intégré se transforme en compression dans le béton par effet
d'adhérence.
câble pour béton Anglais : câble for prestressed concrete
précontraint (n.m.)
Définition : Câble ou fil en acier à haute résistance placé dans une
gaine longitudinale (câble) ou tendu dans le coffrage avant la coulée
du béton (fil) et ancré soit dans l'élément en béton à précontraindre
(câble) soit aux extrémités du coffrage (fil).
Contexte : "Le hourdis du tablier est précontraint par câbles de 12
fils de diamètre, 8mm disposés en moyenne tous les 77cm."
Chambre Syndicale Nationale des Constructeurs en ciment armé et
béton précontraint. Structures Précontraintes-1966. Ve Congrès de la
Fédération Internationale de la Précontrainte -Paris- Juin1966,p65
Note technique : Dans le cas du câble, la réaction due à la traction
sur celui-ci se reporte sous forme de compression dans le béton sur
lequel on prend appui lors de l'étirement du câble.
carreau en béton
(n.m.)
Forme concurrente : pavé en béton
Anglais : concrete tile
Définition : Elément similaire au pavé en béton, la seule différence
réside dans sa forme carrée.
Contexte : "Grâce à notre gamme de carreaux ornementaux en
béton, nous vous présentons des solutions originales et créatives pour
des entrées, des terrasses et tout autres revêtements décoratifs dans
le cadre de l'habitat immédiat."
"Revue Béton-Revue du béton préfabriqué", Éditée par la Fédération
de l'Industrie du Béton (Belgique), Octobre 1996, n 137, p7
Note technique : Même utilisation que le pavé en béton.
centrale à béton
Anglais : concrete station
(n.f.)
Définition : Usine extérieure au chantier ou le béton est préparé et est
à l'état liquide pour être transporté sur le lieu ou il sera coulé afin de
réaliser un élément de construction.
Contexte : "Lorsque la place manque sur les chantiers pour installer
le malaxage et les matériaux (chantiers urbains), il peut être
avantageux de produire du béton dans une usine centrale qui dessert
tous les chantiers dans un certain rayon."
"Revue Béton-Revue du béton préfabriqué", Éditée par la Fédération
de l'Industrie du Béton (Belgique), Février 1992, n 114, p31
chaînage en béton Anglais : concrete tie beam
(n.m.)
Définition : Elément horizontal continu en béton non armé ou armé,
intégré dans un mur de grande longueur, de largeur équivalente à
celle du mur et remplaçant en hauteur 1 à 2 tas de briques soit plus ou
moins 20 à 40 cm de hauteur.
Contexte : "L'ossature en béton armé sera exécutée en montant les
chaînages et raidisseurs afin d'assurer le raidissement soigné des
cloisons."
"Les cloisons dans le bâtiment" par René Bayon, Éditions Eyrolles1976. 61, boulevard Saint Germain Paris V, p226
Note technique : Le chaînage en béton sert à raidir et à stabiliser un
mur dont les dimensions sont importantes.
chape en béton
Anglais : concrete coating
(n.f.)
Définition : Couche de béton de 4 à 10 cm d'épaisseur constituée de
petits gravillons et de ciment dosé à 300 kg de ciment par m3,
exécutée sur une forme brute en béton pour lui donner un aspect
propre et lui permettre de recevoir un revêtement de sol.
Contexte : "Butoirs sur les toitures-parkings. Il faut également
souligner l'importance du type de finitions. Ainsi s'il s'agit d'une
chape en béton monolithique, il est nécessaire d'appliquer une
isolation périphérique servant aussi de joint de dilatation."
Centre Scientifique et Technique de la Construction. Rue de la
Violette 21-23-1000 Bruxelles, 4e Trimestre 1995, p30
Note technique : Le béton ordinaire peut être remplacé par un béton
léger à base de vermiculite, de perlite, d'argile expansée, de billes de
polystyrène expansé, de béton cellulaire.
ciment (n.m.)
Anglais : cement
Définition : Matière pulvérente formant avec l'eau ou avec une
solution saline une pâte plastique liante, capable d'agglomérer, en
durcissant, des substances variées.
Contexte : "Les vecteurs de la teinte sont des pigments et additifs
sous forme de petits grains très fins, stables dans le milieu alcalin du
ciment."
"Les surfaces de béton", p34, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
coffrage pour
béton (n.m.)
Anglais : concrete formwork
Définition : L e coffrage désigne généralement les formes en bois ou
en métal, récupérables en tout ou partiellement, dans lesquelles le
béton est coulé à son emplacement définitif.
Contexte : "Dès qu'un niveau complet est achevé, le coffrage,
suspendu à la dalle de couverture est descendu d'une hauteur d'étage
et un cycle identique peut recommencer."
"Freyssinet Magazine", Juin 1992, p11, article sur le parc de
stationnement des Saints-Pères à Paris
Note technique : Les coffrages doivent répondre à des conditions de
résistance, de rigidité, d'étanchéité; ils doivent être conçus de manière
à ce que la circulation de l'air soit assurée.
colonne en béton
(n.f.)
Forme concurrente : poteau, pilastre, pilier
Anglais : concrete column
Définition : Support vertical d'une construction, il peut être de forme
diverses en plan : cylindrique ou polygonal, régulier ou non et réalisé
en béton non armé ou armé.
Contexte : "Les colonnes dont la base est encastrée dans le béton
reprennent les charges verticales et contribuent à la stabilité
horizontale des bâtiments. Les colonnes peuvent avoir la hauteur d'un
niveau ou s'étendre sur plusieurs étages."
"Bâtiments Industriels", Éditions Willy Naessens, Belgique, p14
Note technique : Il est exceptionnel que la colonne soit précontrainte
ou postcontrainte puisque par essence elle supporte essentiellement
des sollicitations de compression.
composant du
béton (n.m.)
Anglais : concrete component
Définition : Les composants du béton comprennent les granulats, le
sable, le ciment et l'eau.
Contexte : "Alors que le béton est un matériau hétérogène par la
variété de ses composants, sa couche de surface, composée d'un fin
mortier de ciment durci, peut être considérée comme une masse
homogène."
"Les surfaces de béton", p13, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : Il y existe deux sortes de granulats : les granulats
lourds ou semi-lourds, ce sont les granulats ordinaires (graviers,
sables) et les granulats légers (argiles, silicates expansés, scories,
cendrées).
dalle en béton (n.f.) Anglais : concrete slab
Définition : Elémént de structure d'une construction dont deux
dimensions (longueur et largeur) sont généralement plus importante
que la troisième (hauteur ou épaisseur), de type plaque et reposant sur
des poutres.
Contexte : "Le tablier est constitué de deux nervures longitudinales
précontraintes entretoisées par des poutres précontraintes
préfabriquées disposées tous les 3,45m et supportant une dalle en
béton armé de 22cm d'épaisseur."
"Freyssinet Magazine", Septembre 1991, p6, article sur le pont de
Bourgogne à Chalon-Sur-Saône
Note technique : La dalle en béton est toujours réalisée en béton
armé, précontraint ou postcontraint. Elle n'est jamais exécutée en
béton non armé.
damage du béton
Anglais : concrete raming
(n.m.)
Définition : Compactage du béton par couches successives en le
soumettant à des coups répétés de dames carrées, plates ou de formes
variées suivant la forme du béton et son ferraillage.
Contexte : "Parmi les procédés destinés à augmenter le serrage du
béton et donc le remplissage complet du coffrage, on peut citer le
procédé de damage du béton."
"La pratique du béton", p.174, par A.Paduari, Ingénieur
A.I.Br,Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition
A. De Boeck-1969.
Note technique : Le damage est plus énergique que le piquage et
permet de serrer au béton semi plastique à plastique. Convient pour
des surfaces horizontales de faible épaisseur et peu armées comme les
dalles par exemple.
Ductal (n.m.)
Anglais :
Définition : Béton fibré à ultra-hautes performances.
Contexte : Le Ductal est un béton très innovant qui a été mis au point
par les équipes de recherche de Bouygues Construction, Lafarge et
Rhodia. La très haute résistance à la compression et à la flexion du
Ductal en fait un matériau ductile, caractéristique que ne possède
aucun autre béton, et dont il tire son nom.
Note technique : Une structure en Ductal nécessite deux fois moins
de matière, pour les mêmes capacités de portée et de résistance.
eau (n.f.)
Anglais : water
Définition : Liquide incolore, transparent, inodore, insipide, fait
d'oxygène et d'hydrogène combinés, et presque partout présent dans
la nature
Contexte : "Retrait précoce: Le retrait du béton pendant la première
phase du durcissement a, en principe, deux raisons différentes. L'une
est due à la contraction de la pâte de ciment et l'autre à une perte
d'eau."
"Les surfaces de béton", p104, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : L'eau est un corps composé résultant de la
combinaison de deux volumes d'hydrogène à un volume d'oxygène,
de formule H2o.
écaillage du béton Anglais : concrete flaking
(n.m.)
Définition : Disparition locale ou générale de la peau de ciment d'un
élément en béton lui donnant un aspect rugueux et irrégulier et
rappelant l'aspect de "peau de poisson".
Contexte : "Ecaillage d'une couche de finition en raison d'une
surface de béton devenue hydrophobe à la suite de dépôts d'agents de
démoulage gras."
"Les surfaces de béton", p165, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : Phénomène dû à une mauvaise composition ou
mise en oeuvre du béton.
épaufrure du
béton (n.f.)
Anglais : concrete splinter
Définition : Dégât mécanique à la surface d'un élément sous forme
d'éclat et pouvant résulter d'un décoffrage précoce ou de chocs
mécaniques sur un béton non protégé.
Contexte : "Les façades réalisées en béton armé il y a plus de 60 ans
et laissées sans entretien pendant de nombreuses années dans une
ambiance marine très agressive, étaient dans un état de dégradation
très avancé avec d'importantes épaufrures du béton."
"Freyssinet Magazine", Avril 1995, p6, article sur le Casino de
Biarritz.
essorage du béton
Anglais : concrete drying
(n.m.)
Définition : Procédé employé surtout pour l'exécution de dalles en
béton de revêtement de talus ou de berges, inclinés, et qui consiste à
réaliser un béton relativement plastique, donc de mise en oeuvre aisée
et d'enlever ensuite l'excès d'eau.
Contexte : "Parmi les procédés destinés à augmenter le serrage du
béton et donc le remplissage complet du coffrage, on peut citer le
procédé d'essorage du béton."
"La pratique du béton", p.176, par A.Paduari, Ingénieur
A.I.Br,Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition
A. De Boeck-1969.
Note technique : Ce procédé est aussi quelquefois employé avec des
coffrages glissants ou grimpants; la forte cohésion conférée au béton
par le traitement sous vide permet un démoulage presque immédiat et
diminue la pression sur le coffrage.
étuvage du béton
Anglais : concrete stoving
(n.m.)
Définition : Procédé qui s'applique surtout pour des éléments
fabriqués industriellement, il a pour but d'accélérer le durcissement
du béton par étuvage à la vapeur, de manière à pouvoir démouler et
manutentionner la pièce très rapidement.
Contexte : "L'évolution de la résistance du béton est fonction de la
température et à cette fin, son durcissement accéléré peut être
provoqué par l'étuvage."
"La pratique du béton", p.143, par A.Paduari, Ingénieur
A.I.Br,Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition
A. De Boeck-1969.
Note technique : Pour maintenir l'humidité du béton, la vapeur doit
être saturée.
faux puits en béton Forme concurrente : pieu en béton
(n.m.)
Anglais : concrete false pit
Définition : Le principe est identique à celui des pieux en béton, le
bon sol est atteint grâce à des puits constituant des points d'appui
reliés entre eux par des arcs en maçonnerie ou des poutres en béton
armé.
Contexte : "Lorsque le sous-sol est à grande profondeur, il faut aller
le chercher là ou il est, grâce à un certain nombre de points d'appui,
appelés faux puits, reliés par des arcs en maçonnerie ou des poutres
en béton armé sur lesquels on construit les murs."
"Traité de béton armé", par A.Guerrin, Éditions Dunod-Paris-1963,
tome III. Les Fondations, p178
Note technique : Le remplissage des puits se fait en béton
généralement non armé ou très faiblement armé, quelquefois en
maçonnerie ou en briquaillons.
fluage du béton
Anglais : concrete creeping
(n.m.)
Définition : Déformation anélastique et différée du béton soumis à un
effort permanent, après suppression de l'effort, le béton ne reprend
pas sa forme initiale.
Contexte : "Des appuis intercalés entre la structure du "cube" et la
partie supérieure des chapiteaux isolent les mégastructures des
vibrations entraînées par les différentes circulations en sous-sol et
permettent au cube d'absorber les réaction thermiques."
"Freyssinet Magazine", Juin1991, p18, article sur la Grande Arche de
la Défense.
Note technique : Les facteurs influençant le fluage sont la
température et le degré d'humidité, la durée, l'âge du béton à la mise
en service, le taux de travail du béton, le rapport entre contrainte de
service et contrainte de rupture.
fluidifiant du
béton (n.m.)
Anglais : concrete fluidifying
Définition : Adjuvant sous forme d'agent réduisant les forces
d'attraction entre les particules fines et accroissent la fluidité de la
pâte de ciment.
Contexte : "L'ouvrabilité du mélange est augmenté par l'introduction
d'un fluidifiant convenablement dosé dans la composition du béton."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p190, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
Note technique : Pour un rapport eau/ciment donné, l'ouvrabilité du
béton est améliorée ou pour une même ouvrabilité, la quantité d'eau
peut être réduite ce qui augmente la résistance.
fondation en béton Anglais : concrete foundation
(n.f.)
Définition : Parties d'une construction en contact avec le sol sur
lequel elles reportent les charges de l'édifice et réalisées en béton non
armé ou en béton armé.
Contexte : "Une des premières prouesses- peut-être moins connueest la réalisation des fondations en béton dans un site exigu et un
sous-sol encombré."
"Freyssinet Magazine", Juin1991, p18, article sur la Grande Arche de
la Défense.
Note technique : Il est exceptionnel que les fondations soient
réalisées en béton précontraint ou postcontraint.
granulat pour
béton (n.m.)
Anglais : concrete granulate
Définition : C'est l'un des trois constituants de base du béton avec le
ciment et l'eau, ils constituent le squelette du béton.
Contexte : "La classification des granulats peut se faire de diverse
manières selon que l'on s'attache à leur origine, leur nature, leur
dimension, leur densité ou leur forme."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p155, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
Note technique : Les granulats sont soit lourds ou semi-lourds
(gravier, sable), soit légers (argiles, silicates, scories, perlites). Ces
derniers sont utilisés lorsque le poids propre du béton constitue un
inconvénient et que l'on essaye de réduire le poids mort du béton.
gunitage (n.m.)
Forme concurrente : béton projeté
Anglais : thrown out concrete
Définition : Le gunitage consiste à projeter le mortier de béton au
moyen d'un canon pneumatique sur le coffrage, les éléments
constituants doivent donc être assez fins, inférieurs à 7 mm en
général.
Contexte : "A l'occasion de ces travaux, il a été possible de mettre
une nouvelle fois en valeur les qualités du gunitage ainsi que sa
faculté d'adaptation à des surfaces très tourmentées."
"Freyssinet Magazine", Avril 1995, p7, article sur le Casino de
Biarritz.
Note technique : Cette technique est employée pour la construction
de voiles minces de quelques cm d'épaisseur et pour la réparation des
surfaces en béton dégradées.
hourdis en béton
Anglais : hollow concrete floor
(n.m.)
Définition : Eléments porteurs secondaires placés entre des éléments
principaux de structure, poutres porteuses principales d'une structure,
par exemple, et portant généralement sur ceux-ci.
Contexte : "C'est ainsi que le système réunissant le principe de la
double façade et du hourdis technique en béton spécialisé a été
intégralement maintenu, ce qui a permis de satisfaire tous les
desiderata esthétiques de Ricardo Bofill."
"Revue Architecture", n 2, 1989. Nouveau siège social de la société
Swift (Belgique), p40
Note technique : Les hourdis creux en béton remplissent les espaces
entre ces éléments porteurs principaux et forment avec eux une aire
horizontale telle que des planchers, des toitures...
maçonnerie en
bloc de béton
creux (n.f.)
Anglais : concrete block masonry
Définition : Partie d'une construction, mur en général, réalisé en
blocs de béton rejointoyés au mortier, assemblage traditionnel, ou par
mortier-colle ou colle.
Contexte : "L'utilisation de blocs de béton pleins et creux pour des
murs portants est prépondérante. Le bloc de béton doit cette position
à son bon rapport qualité-prix."
"Revue Béton-Revue du béton préfabriqué", Éditée par la Fédération
de l'Industrie du Béton (Belgique), Octobre1996, n 137, p5
Note technique : La réalisation d'une maçonnerie en bloc de béton
comprend essentiellement le choix et l'approvisionnement des blocs,
la composition et la confection des mortiers ou celle de rejointoyage,
l'exécution proprement dite, les dispositions constructives.
microbéton (n.m.)
Anglais : micro concrete
Définition : Béton dont l'ouvrabilité doit être grande car souvent
utilisé dans des coffrages ou des moules de petites dimensions
empêchant l'emploi d'agrégats pierreux normaux, ces derniers sont
remplacés par des granulats fins (sables, poussiers).
Contexte : "Les microbétons sont employés pour des éléments
minces, pour le bétonnage par projection et pour la confection de
modèles réduits."
"La pratique du béton ", p.133, par A. PADUARI, Ingénieur A.I. Br,
Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition A. De
Boeck-1969
Note technique : Souvent utilisé en préfabrication pour réaliser des
éléments très élaborés et devant également présenter des qualités
d'aspect uniforme et plaisant, il n'est pratiquement jamais utilisé
comme béton de structure.
ossature en béton
Anglais : concrete framework
(n.f.)
Définition : Ensemble des parties résistantes d'une construction dont
les éléments sont réalisés en béton non armé, armé, précontraint ou
postcontraint.
Contexte : "L'ossature en béton (structure) est composée
essentiellement de 4 cadres disposés parallèlement les uns aux autres
à intervalles de 21m entre axes."
"Freyssinet Magazine", Juin1991, p18, article sur la Grande Arche de
la Défense.
ossature mixte
acier-béton (n.f.)
Anglais : mixed steel-concrete framework
Définition : Ensemble des parties résistantes d'une construction dont
les éléments sont réalisés partiellement en préfilés métalliques et
partiellement en éléments de structure en béton.
Contexte : "Les structures des bâtiments sont composées de poteaux
métalliques remplis de béton, les planchers sont constitués de dalles
alvéolaires précontraintes reposant sur des profilés métalliques, c'est
la structure mixte acier-béton."
"La galvanisation à chaud" -n 3- 1996, École Nationale des Ponts et
Chaussées, p46
Note technique : Les deux peuvent être associés ou non, dans le
premier cas, ils collaborent ensemble à la résistance de l'élément
considéré, dans l'autre, ils travaillent indépendamment quoique
faisant partie de la même construction.
pavé de béton
(n.m.)
Forme concurrente : carreau en béton
Anglais : concrete paving block
Définition : Elément parallélépipédique rectangle plein dont
l'épaisseur est variable de 40 à 130 mm tandis que les longueurs et
largeurs peuvent varier de 100 à 400 mm.
Contexte : "Cette société produit un pavé de béton qui est une
combinaison idéale entre l'élégance d'une pierre de taille et les
qualités d'un pavé en béton. A long terme, le pavé embellit."
"Revue Béton-Revue du béton préfabriqué", Éditée par la Fédération
de l'Industrie du Béton (Belgique), Octobre 1996, n 137, p17
Note technique : Réalisés en béton préfabriqué non armé et de
résistance variable selon leur utilisation, ils servent aux revêtements
de sols extérieurs (trottoirs, routes...) ou intérieurs (aires d'usines,
d'ateliers...).
pieu en béton (n.m.) Anglais : concrete pile
Définition : Lorsque le bon sol est à grande profondeur, pour fonder,
il faut aller le chercher là ou il est grâce à un certain nombre de pieux
réalisés en béton.
Contexte : "Les pieux en béton doivent avoir une longueur assez
grande (>10m), ils doivent pouvoir supporter de fortes surcharges,
résister à l'eau, ils ne peuvent pas être constamment plongés dans
l'eau car il en résulterait la possibilité du battage."
"Documentation Franki." Siège : 196, rue Gretry 4020-Liège-
Bruxelles, p1
Note technique : On distingue deux grandes classes de pieux de
fondation : les pieux moulés dans le sol qui peuvent être exécutés en
béton non armé et les pieux moulés d'avance et battus qui sont
toujours en béton armé.
pigment et additif
pour béton coloré
Anglais : pigment and additive for tinted concrete
(n.m.)
Définition : Petits grains très fins, vecteurs de la teinte, stables dans
le milieu alcalin du ciment durci et qui additionnés à la pâte du
ciment peut donner des coloris variés à la surface d'un béton.
Contexte : "Les vecteurs de la teinte sont des pigments et additifs
sous forme de petits grains très fins, stables dans le milieu alcalin du
ciment."
"Les surfaces de béton", p34, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : Le dosage des poudres colorantes peut atteindre
jusqu'à 10 % du poids du ciment.
Note linguistique : "pigment et additif" s'écrivent la plupart du temps
au pluriel
piquage du béton
(n.m.)
Forme concurrente : serrage du béton
Anglais : concrete hewing
Définition : Opération de serrage simple et rudimentaire consistant à
forcer le béton à remplir le coffrage en le piquant au moyen d'une
tige.
Contexte : "Parmi les procédés destinés à augmenter le serrage du
béton et donc le remplissage complet du coffrage, on peut citer le
procédé de piquage du béton."
"La pratique du béton", p.173, par A.Paduari, Ingénieur
A.I.Br,Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition
A. De Boeck-1969.
Note technique : Ce moyen ne convient que pour un béton assez
fluide et pour de petits chantiers où de grandes résistances ne sont pas
escomptées.
plastifiant du
béton (n.m.)
Anglais : concrete plastifying
Définition : Adjuvant sous forme de poudre minérale, insoluble,
aussi fine que le ciment qui accroît la viscosité et la cohésion du
béton frais, elle le rend plus apte à conserver son homogénéité et
moins déformable lorsqu'il est démoulé à l'état frais.
Contexte : "La mise en oeuvre du béton de l'ouvrage fut sensiblement
améliorée par l'adjonction d'un plastifiant dans le mélange."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p191, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
Note technique : Cette poudre augmente légèrement la résistance
mécanique à tous les âges du fait de la meilleure mise en place et peut
accélérer le durcissement.
pompe à béton
Anglais : concrete pump
(n.f.)
Définition : Pompe refoulant le béton dans des tuyauteries sous
pression depuis la bétonnière jusqu'au lieu de bétonnage, utilisée pour
des chantiers d'accès difficile, des ouvrages souterrains, des grands
travaux.
Contexte : "Technologie en direct -23e Salon International- Les
produits : machines, pompes et installations, pour la préparation, le
transport, la manutention du béton et du mortier."
"Revue Béton-Revue du béton préfabriqué", Éditée par la Fédération
de l'Industrie du Béton (Belgique), Février 1992, n 114, p6
Note technique : Son fonctionnement exige que la tuyauterie soit
constamment remplie sur toute sa longueur, ce qui oblige à démonter
et à nettoyer immédiatement l'installation en cas de panne, avec le
risque que le béton commence sa prise dans les tuyauteries.
poutre en béton
Anglais : concrete beam
(n.f.)
Définition : Elément de structure horizontal servant de support dans
une construction : pont, bâtiment, plancher..., elle est généralement
conçue en bois, en métal ou en béton.
Contexte : "Le tablier d'une longueur de 188m est constitué de deux
nervures longitudinales précontraintes de 1,80m de hauteur,
entretoisées par des poutres en béton armé espacées de 3m et
supportant une dalle de 23cm d'épaisseur."
"Freyssinet Magazine", Septembre 1991, p7, article sur le pont de
Bourgogne à Chalon-Sur-Saône
Note technique : En général, la longueur de la poutre est beaucoup
plus importante que sa largeur ou sa hauteur.
prise du béton (n.f.) Anglais : concrete setting
Définition : Réaction physico-chimique du ciment en présence de
l'eau donnant de nouvelles combinaisons, les hydrates, permettant
aux particules inertes de se souder les unes aux autres et de former
une structure solide et cohérente, le béton.
Contexte : "Pour assumer leur fonction de liant, les particules de
ciment absorbent de l'eau. Les particules se soudent les unes aux
autres lors de la prise et forment une structure solide cohérente."
"Les surfaces de béton", p14, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : La durée de prise dépend de la composition et des
caractéristiques des constituants du béton, de l'ajout ou non
d'adjuvants accélérateurs ou retardateurs de prise, de l'hygrométrie et
des températures ambiantes pendant la période de prise.
produit de cure du Anglais : concrete curing compound
béton (n.m.)
Définition : Produit appliqué au béton frais et permettant à ce dernier
de conserver l'eau entrant dans sa composition.
Contexte : "Une fois mis en place, le béton doit faire l'objet de
précautions spéciales pour assurer un durcissement optimal, compte
tenu des conditions climatiques en emprisonnant l'eau dans le béton
par l'emploi d'adjuvants rétenteurs d'eau: les produits de cure."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p195, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
Note technique : Une dessiccation trop rapide du béton par temps
chaud et une dissipation trop rapide de la chaleur de réaction par
temps froid sont ainsi évitées en empêchant un départ trop prompt de
l'eau.
raccourcissement Anglais : concrete elastic shortening
élastique du béton
(n.m.)
Définition : Diminution de la dimension d'un élément en béton
soumis à un effort de compression dans le sens de cet effort.
Contexte : "Le raccourcissement élastique du béton est dû à sa
déformation sous l'effet des charges auxquelles il est soumis. Il faut
donc être prudent dans le cas des arcs et coupoles car des
effondrements peuvent survenir tardivement."
"Max Jacobsen, Technique des Travaux. Traité de Pratique des
Travaux. Constructions-Bétons-Travaux Publics." Tomes I et II. Paris
et Liège. Librairie Polytechnique Beranger, Tome I, p295
Note technique : Le raccourcissement est élastique tant qu'il reste
proportionnel à l'effort le provoquant.
radier en béton
armé (n.m.)
Anglais : reinforced concrete raft foundation
Définition : Une fondation occupant la totalité ou dépassant l'emprise
de l'édifice, est posée directement sur le sol, on a alors affaire à une
plaque de grande épaisseur dénommée radier.
Contexte : "Si le sol est très mauvais, les semelles deviennent très
larges et tendent à occuper tout l'entrave des poteaux. On a alors
affaire à un radier général occupant toute la surface du bâtiment."
"Traité de béton armé", par A.Guerrin, Éditions Dunod-Paris-1963,
tome III. Les Fondations, p150
Note technique : Le radier est réalisé le plus souvent en béton armé,
la densité d'armature étant en général fort importante.
raidisseur en béton Anglais : concrete tightener
(n.m.)
Définition : Elément vertical continu en béton non armé ou armé, de
type colonnette, intégré dans un mur, ses dimensions en plan sont
généralement équivalentes à l'épaisseur du mur, section carrée, et sa
hauteur correspond à celle de ce dernier.
Contexte : "L'ossature en béton armé sera exécutée en montant les
chaînages et raidisseurs afin d'assurer le raidissement soigné des
cloisons."
"Les cloisons dans le bâtiment" par René Bayon, Éditions Eyrolles1976. 61, boulevard Saint Germain Paris V, p226
Note technique : Utilisés dans des murs de grandes dimensions, les
raidisseurs en béton sont espacés de 4 à 6 m et servent à raidir et à
stabiliser des murs de grandeurs importantes.
retardateur de
prise (adj.)
Anglais : concrete setting retarder
Définition : Produit employé pour allonger le temps de maniabilité
du béton ou lorsque l'on désire un parement en béton lavé, le coffrage
est dans ce dernier cas enduit d'un retardateur de prise.
Contexte : "L'aspect extérieur des éléments de façade est obtenu en
adjoignant au mélange de béton un retardateur de prise destiné à
faire apparaître des gros granulats après durcissement."
"Guide Veritas du bâtiment", Tome1, p191, Éditions du moniteur, 17,
rue d'Uzes 75002 Paris.
Note technique : Lors du démoulage, le béton n'a pas fait prise en
surface et on peut faire apparaître les cailloux en le lavant.
retrait du béton
Anglais : concrete shrinkage
(n.m.)
Définition : Diminution de volume du béton provenant soit d'un effet
thermique (refroidissement après la prise du béton), soit d'un effet
chimique (évaporation de l'eau en excès provoquant une dessiccation
du béton.
Contexte : "Retrait précoce: Le retrait du béton pendant la première
phase du durcissement a, en principe, deux raisons différentes. L'une
est due à la contraction de la pâte de ciment et l'autre à une perte
d'eau."
"Les surfaces de béton", p104, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
sable (n.m.)
Anglais : sand
Définition : Roche sédimentaire meuble, formée de grains, souvent
quartzeux, dont la taille varie de 0,02 à 2mm.
Contexte : "Le sable est l'un des principaux composants servant à la
fabrication du béton avec l'eau et le ciment."
"Freyssinet Magazine", Avril 1995, p6, article sur le Casino de
Biarritz.
serrage du béton
Anglais : concrete packing
(n.m.)
Définition : Opération ayant pour but d'augmenter la compacité du
béton, d'éliminer les vides et de et de provoquer le remplissage
complet du coffrage, surtout dans les coins, le long des parois et
autour des armatures.
Contexte : "Le serrage du béton a pour but de provoquer le
remplissage complet du coffrage."
"La pratique du béton", p.173, par A.Paduari, Ingénieur
A.I.Br,Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition
A. De Boeck-1969.
Note technique : Les moyens de serrage doivent être d'autant plus
énergiques que le béton est moins fluide.
serrage du béton Anglais : concrete centrifugation packing
par centrifugation
(n.m.)
Définition : Opération consistant à projeter le béton sur les parois
d'un cylindre tournant à grande vitesse, le béton très sec se fige dans
cette position, la force centrifuge compacte le béton et expulse l'eau
excédentaire.
Contexte : "Parmi les procédés destinés à augmenter le serrage du
béton et donc le remplissage complet du coffrage, on peut citer le
procédé de serrage du béton par centrifugation."
"La pratique du béton", p.176, par A.Paduari, Ingénieur
A.I.Br,Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition
A. De Boeck-1969.
Note technique : Ce procédé s'emploie pour les pièces cylindriques,
longues et creuses, tuyaux de grand diamètre, poteaux d'éclairage...
serrage du béton
par compression
Anglais : concrete compression packing
(n.m.)
Définition : Opération consistant à soumettre la masse de béton
déversé dans le moule à une pression très élevée, répartie sur toute sa
face supérieure, la quantité de béton étant telle qu'après compression
à l'épaisseur désirée, on obtienne la densité voulue.
Contexte : "Parmi les procédés destinés à augmenter le serrage du
béton et donc le remplissage complet du coffrage, on peut citer le
procédé de serrage du béton par compression."
"La pratique du béton", p.176, par A.Paduari, Ingénieur
A.I.Br,Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition
A. De Boeck-1969.
Note technique : La compression est utilisée pour la préfabrication
d'éléments de sols tels que les carreaux de béton.
serrage par choc
du béton (n.m.)
Anglais : concrete schock packing
Définition : Technique consistant à imprimer au béton des chocs
d'une fréquence de 200 à 250 périodes par minute au moyen d'une
table sur laquelle pose le coffrage.
Contexte : "Parmi les procédés destinés à augmenter le serrage du
béton et donc le remplissage complet du coffrage, on peut citer le
procédé de serrage par choc du béton."
"La pratique du béton", p.176, par A.Paduari, Ingénieur
A.I.Br,Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition
A. De Boeck-1969.
Note technique : Le serrage par chocs s'emploie exclusivement en
usine pour des éléments de construction d'épaisseur relativement
petite vis à vis de la surface et nécessitant une finition très soignée,
des panneaux de façades préfabriqués par exemple.
Anglais : concrete laminating packing
serrage par
laminage du béton
(n.m.)
Définition : Opération combinant le principe de serrage du béton par
compression avec le déplacement relatif du béton ou de la pièce de
pression.
Contexte : "Parmi les procédés destinés à augmenter le serrage du
béton et donc le remplissage complet du coffrage, on peut citer le
procédé de serrage du béton par laminage."
"La pratique du béton", p.176, par A.Paduari, Ingénieur
A.I.Br,Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition
A. De Boeck-1969.
Note technique : Ce procédé s'emploie en usine pour la fabrication
de tuyaux ou de pièces longues et minces, généralement creuses
(hourdis, pylônes électriques...)
structure en béton Anglais : concrete structure
(n.f.)
Définition : Agencement d'une construction dont les différentes
parties sont réalisées en béton.
Contexte : "La structure en béton (superstructure) est appuyée sur
12 piles elliptiques en béton armé reposant directement sur le banc
calcaire."
"Freyssinet Magazine", Juin1991, p18, article sur la Grande Arche de
la Défense.
Note technique : Dans ce cas, le béton peut être non armé, armé,
précontraint ou postcontraint.
vibration du béton Anglais : concrete vibration
(n.f.)
Définition : Opération consistant à mettre en mouvement la masse de
béton de manière à réduire les frottements et les tensions capillaires
de ses constituants.
Contexte : "Le but de la vibration est d'assurer un bon remplissage
des coffrages et un bon enrobage des armatures tout en donnant au
béton sa compacité maximale."
"La pratique du béton", p.174, par A.Paduari, Ingénieur
A.I.Br,Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Maison d'Édition
A. De Boeck-1969.
Note technique : La vibration ne doit pas durer trop longtemps pour
éviter la ségrégation du béton. Les générateurs de vibration sont
caractérisés par les facteurs suivants : leur fréquence, leur amplitude,
leur accélération, la force vibrante.
viellissement du
béton (n.m.)
Anglais : concrete ageing
Définition : Evolution des caractéristiques physiques et chimiques du
béton suivant son âge à partir de sa période de prise.
Contexte : "Un effet de vieillissement important du béton bien
qu'invisible, est la carbonatation de l'hydroxyde de chaux libre qui
progresse lentement dans le béton."
"Les surfaces de béton", p143, par le docteur Ulrich Trüb, Éditions
Eyrolles-1976
Note technique : Le vieillissement couvre les phénomènes de
raccourcissement élastique sous contrainte, retrait, fluage et
augmentation de résistance avec l'âge.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire