Telechargé par younes brouki

determinants de la santé dissertation

publicité
Introduction
Les déterminants sont des éléments qui influencent positivement ou
négativement l’état de santé ou de bien-être social d’une personne ou d’une
population. Ceux-ci peuvent être intrinsèques ou extrinsèques à l’individu.
C'est l'interaction des déterminants dans le temps qui influent positivement
ou négativement sur l'état de santé ou de bien-être social des individus et
qui peut être à l’origine d’inégalité sociale de santé.
Avant d’aborder les effets de ces déterminants, il est important de les
identifier, même s’il est difficile d’en établir une liste exhaustive.
I) Quels déterminants identifier ?
Les déterminants regroupent des facteurs de risques ou des facteurs
protecteurs qui vont favoriser ou, à contrario, prévenir la survenue d’un
événement nuisible pour la santé ou le bien-être social.
1. Les déterminants liés aux caractéristiques individuelles
Ils regroupent des facteurs biologiques comme le patrimoine génétique, le
sexe, les caractéristiques physiologiques, l’âge. Il est difficile d’agir sur ces
facteurs intrinsèques à l’individu, même si certains comportements peuvent
avoir une incidence en limitant ou en accroissant leurs effets.
Les facteurs liés aux habitudes de vie, notamment concernant
l’alimentation, les comportements sexuels, etc. sont des éléments sur
lesquels il est possible d’agir en éduquant la population dans le but qu’elle
acquière de bonnes habitudes de vie. Les caractéristiques socioéconomiques et culturelles peuvent être des points d’appui ou des freins à
cette adhésion.
Les caractéristiques socio-économiques sont essentielles à l’acquisition
d’attitudes favorables. En effet, les revenus ont une incidence sur les choix
relatifs à l’alimentation, aux conditions de vie (logement par ex). D’autre
par l’acquisition de repères intégrés au cours du processus de socialisation
primaire sont essentiels, car ils déterminent en grande partie les habitudes
de vie à l’âge adulte.
2. Les déterminants liés au milieu de vie
Les conditions de travail ont toujours eu une incidence positive ou négative
sur l’état de santé et de bien-être social. En effet, la pénibilité au travail qui
peut être physique ou psychologique a des effets sur l’apparition de
certaines pathologies et une estime personnelle basse. Aujourd’hui, il y a
une recherche pour prévenir les comportements à risque, mais le poids des
habitudes et de la productivité sont des variables délétères.
Les conditions d’hébergement offrent ou non un environnement qui protège
ou concoure à l’apparition de pathologies. D’autre part, selon que le
logement soit exigu ou vaste, le bien-être des occupants est influencé.
L’environnement social comprend les conditions de vie et de travail, le
niveau de revenus, le bagage éducatif et les groupes sociaux. L’acquisition
des codes sociétaux et de compétences reconnues favoriseront ou non
l’intégration dans la société. Ils concourront ainsi aux conditions de vie qui
auront-elles même un impact sur la santé.
3. Les déterminants liés au système
Les systèmes de soin et de protection sociale ont une réelle incidence sur
la santé et le bien-être social. La proximité géographique de professionnels
et d’équipement, mais aussi le remboursement des soins ou l’accès à des
prestations en nature et en espèce participent à la satisfaction des besoins
fondamentaux.
4. Les déterminants liés au contexte global
Les contextes économique et politique influent sur l’état de santé et de bienêtre social. Une période d’emploi ou de chômage influent sur les ressources
(besoins physiologiques), mais également sur les besoins de sécurité,
d’appartenance, d’estime et d’accomplissement (clé Maslow).
Les politiques peuvent faire des choix qui auront un impact sur la société,
à condition que le poids des lobbies ne freine pas ou ne dénature pas les
textes législatifs et réglementaires.
Comme nous l’avons déjà évoqué, ces déterminants interagissent pour
favoriser ou prévenir l’apparition des problèmes de santé et de bien-être
social. Bon nombre peuvent être qualifiés de déterminants sociaux de
santé.
Es derniers concernent les circonstances dans lesquelles les individus
naissent, grandissent, vivent, travaillent, vieillissent, ainsi que les systèmes
mis en place pour faire face aux problèmes de santé ou aux difficultés
sociales.
Ces circonstances dépendent notamment de la répartition du pouvoir, de
l’argent et des ressources à tous les niveaux, mondial, national et local.
Les déterminants sociaux de la santé sont l’une des principales causes des
inégalités de sociales de santé.
On parle d’Inégalités sociales de santé lorsque l’on évoque les écarts,
généralement évitables, injustes et importants, entre hommes et femmes,
entre groupes socio-économiques et entre territoires, dans un même pays
ou entre les différents pays du monde, qui ont un impact sur de nombreux
aspects de la santé des populations
II) Comment se mesure l’impact des déterminants ?
Il est tout d’abord important de distinguer les indicateurs des déterminants.
Le taux de prévalence du Sida est un indicateur qui permet de mesurer dans
une population le nombre de personnes concernées par cette pathologie. Le
Sida, quant à lui, est un déterminant du bien-être social, car les personnes
touchées ont un état de santé qui ne leur permet plus toujours de travailler
et les traitements ont des effets secondaires qui impactent sur leur vie
quotidienne.
L’indicateur évoqué permet d’évaluer le nombre de personnes touchées
(déclaration obligatoire), mais des études complémentaires auprès des
populations concernées est nécessaire pour appréhender avec exactitude
les réels effets sur le bien-être social.
Les déterminants ont des conséquences sur la santé et le bien-être des
individus.
Ces conséquences peuvent-être mesurées à l'échelle de la population grâce
aux indicateurs de santé et de bien-être social.
Les indicateurs peuvent être sanitaires : Ils permettent de mesurer l’état
de santé d’une population. Ils sont particulièrement intéressants lorsqu’ils
sont juxtaposés à d’autres, afin d’appréhender l’effet cumulatif de certains
facteurs de risques ou de protection. Le travail mené sur la Picardie en
groupe illustre ce constat.
Les indicateurs sont également sociaux. Ils donnent des informations
relatives aux conditions de vie, économiques et de travail des populations.
Ils peuvent être juxtaposés entre eux et donner naissance à de nouveaux
indicateurs que l’on appelle synthétique comme l’IDH.
Il est également possible d’associer des indicateurs sanitaires et sociaux,
car les déterminants interagissent entre eux. Il est donc judicieux de mieux
comprendre leurs effets en adoptant cette démarche.
Conclusion
La connaissance de l’interaction des différents déterminants contribue à une
meilleure anticipation des risques pour prévenir les problèmes sanitaires et
sociaux.
Une meilleure connaissance et une meilleure compréhension de l’influence
des déterminants sur la santé et le bien-être pourront orienter les actions
des politiques sanitaires ou sociales vers une pluridisciplinarité associant les
domaines économiques, sociaux, environnementaux, médicaux, …
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire