Telechargé par bob.spongesponge.bob91

Securite transfusionnelle

publicité
Sécurité Transfusionnelle;
immunologique et
infectieuse
Journée Scientifique 2015, SYNAPHARM
Dr. M. CISSE, CNTS,
Types de sécurité transfusionnelle
Sécurité immunologique:
Eviter tout conflit entre l’antigène et
l’anticorps correspondant
 Sécurité infectieuse
Diminuer le risque de transmission des
maladies par le sang
• Le non respect conduit à des
complications transfusionnelles
(immédiates ou retardées).

Complications
Immédiates:
 immunologiques: hémolyse intra vasculaire,
Frissons, hyperthermie, choc poumon, allergie,
choc anaphylactique
 Non immunologiques: surcharge, choc
septique, choc endotoxinique, embolie
 retardées:
 Immunologiques: hémolyse extravasculaire,
immunisation, etc..
 Non immunologiques: maladies transmissibles

Sécurité immunologique
Les examens en immunohématologie:
 Groupage sanguin
 Le phenotypage érythrocytaire
 La recherche d’agglutinines irrégulières
 Test de Coombs direct
 Test de Coombs indirect
 Épreuve de compatibilité directe au
laboratoire: EDCL
 Le contrôle ultime au lit du malade
 Etc…

Caractéristiques physiques des
immunoglobulines
Caract. physiques
Optimum
thermique
Agglutination en eau
physiologique
IgM
IgG
4°C (4 – 20°)
37°C (20 – 37°)
+++
--
Froids
Complets
Ac naturels
Chauds
Incomplets*
Ac immuns
* Artifices techniques: albumine, serum de coombs, enzymes
Groupage sanguin
Prélèvement sur anticoagulant (Citrate et
EDTA)
• 2 techniques obligatoirement:
 Beth-vincent: recherche des Antigène (A
et B) à la surface des globules rouges
 Simonin: recherche des Anticorps (ant-A
et Anti-B) dans le sérum
• 2 déterminations sur 2 prélèvements
différents par 2 techniciens et 2 lots de
réactifs différents
•
Test de Coombs direct

Visualiser la fixation d’Acs antiérythrocytaires in vivo

Réaction en un temps

Test positif doit faire soupçonner un
phénomène d’hémolyse
Test de Coombs direct (Anti-IgG)
Test de Coombs direct (Anti-C3d)
Test de Coombs direct: Indications
Bilan d’une incompatibilité fœtomaternelle (MHNN): sang de fœtus, NNE,
cordon
 Réaction transfusionnelle
 Anémie hémolytique auto-immune
(AHAI)
 Anémie hémolytique immuno-allergique
(AHIA): type pénicilline, et type
rifampicine

Test de Coombs indirect
Recherche d’Acs érythrocytaires libres
dans le serum d’un patient ou dans un
réactif de laboratoire (antisérum)
 Permet de visualiser des Acs fixés in
vitro
 3 domaines d’application

◦ La recherche d’Acs irréguliers
◦ Les tests de compatibilité pré-transfusionnels
◦ Le phénotypage érythrocytaire
Phénotypage Rhésus-Kell
Ag: C, E, c, e, K
 Réalisé de façon systématique dans un
contexte transfusionnel, le respect de ces
5 antigènes couvrant 95% des
immunisations.
 Indiqué chez les femmes en âge de
procréer et les polytransfusés
 CNTS/Bko: Phenotypage systématique
des CGR pour les patients du CRLD

Phénotypage étendu

Ag autres que Rh et Kell: Duffy, Kidd et
MNS…

Indications
◦ Allo-immunisation post-transfusionnelle
◦ Femme jeune + ATCD d’immunisation foetomaternelle
◦ Hémopathies chroniques ou malignes
Recherche d’Acs irréguliers: RAI,
RAE
Principe: sérum patient + hématies tests
de groupe O de phénotypes connus
 Dépistage + Identification des Acs
 La RAI est obligatoire avant toute
transfusion de globules rouges. Sa
durée légale de validité est de 3 jours.
 Patients transfusés: dans les 2 mois
suivant la Tf
 Suivi de la femme enceinte

Épreuve de compatibilité directe au
laboratoire: EDCL
Il s’agit d’une RAI « personnalisée »
 Sérum du patient+hématies devant être
transfusées.
 Complémentaire de la RAI
 Epreuve de compatibilité majeure
 Indiquée dans un contexte transfusionnel
chez tout patient présentant une RAI
positive

Le contrôle ultime au lit du malade
Vérification ultime de la compatibilité
ABO entre le sang du receveur et du
donneur
 Systématiquement réalisée « au lit du
malade », immédiatement avant la
transfusion de chaque culot globulaire.
 Elle est effectuée sous la responsabilité
directe du médecin qui prescrit la
transfusion

Le contrôle ultime au lit du malade

Comporte 2 phases :
◦ le contrôle de la concordance entre
l’identité du patient et l’identité portée sur
la carte de groupe sanguin, et entre le
groupe sanguin mentionné sur cette carte
et sur l’unité de sang à transfuser.
◦ la vérification des groupes ABO du receveur
et de l’unité de sang à transfuser.
Sécurité infectieuse
L’OMS recommande 4 marqueurs:VIH, HBV,
HCV et la syphilis
 Stratégie de lutte contre la transmission des
maladies par le sang
 Sélection soigneuse des donneur
 Recherche d’agents infectieux sur les dons
de sang. CNTS/ Bko: HIV, HBV, HCV ( Elisa)
et Syphilis (VDRL, TPHA)
 Déleucocytation
 Technique de Réduction des Pathogènes

Fenêtre de détection virale
MP BUS Transf Feb 2000
Fenêtre
HIV
HCV
HBV
Infection à
Ac/Ag (j)
22
66
56
Infection à
DGV (j)
11
12
40
Réduction
par DGV (j)
10 - 15
40 - 60
6-15
Prévalence des marqueurs infectieux
chez les donneurs du CNTS 2014 (%)
Tests
Tous
DVR
Occasionnels
VIH
2,8
1,2
3,3
VHB
15,6
7,7
17,5
VHC
3,5
2,2
3,8
BW
0,1
0,00
0,2
Total
22
11,1
24,8
Je vous remercie de votre aimable attention
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire