Telechargé par dranog

TEPE comptabilité finances CNAM pdf

publicité
TEPE CNAM
COMPTABILITÉ / FINANCES
PLAN DE L’INTERVENTION
Tour de table & présentation
I. La gestion comptable au quotidien dans l’entreprise
II. Bilan, compte de résultat et tableau de trésorerie – Les
documents comptables de base (Etats financiers de
l’entreprise)
III. Mise en application au projet : Le dossier financier prévisionnel
A QUOI ÇA SERT?
La comptabilité est la mémoire de l’entreprise :
-Une obligations réglementaire / fiscale
(calcul des impôts et taxes /La fiscalité des entreprises)
- Un outil de gestion
connaître l’état de la situation financière de l’entreprise
I LA GESTION COMPTABLE AU QUOTIDIEN DANS L’ENTREPRISE
A. Comment organiser sa gestion comptable ?
1) Classement et organisation
(distribution feuille / papiers à conserver)
2) Des factures clients réglementaires
B. Enregistrement des pièces comptables
1)
Notions de base de la comptabilité générale
ACTIF
PASSIF
débit
crédit
VOTRE ENTREPRISE
Dû à
• Clients
• Immobilisations
• Stock
• Caisse
Doit
• Fournisseurs
• Capital
• Emprunts
PLAN COMPTABLE
La notion de débit/crédit doit être maitrisée pour lire et comprendre les écritures comptables.
Prenons l’exemple d’un client (compte 411000) à qui vous avez facturé la vente d’un de vos produits :
120 € TTC (avec TVA=20%).
En comptabilité l’écriture sera créée dans le journal des ventes (VE) et se présentera comme suit :
Journal des ventes (VE)
Débit
Crédit
411000
Compte “Client”
120
707000
Compte “Vente de
marchandises”
100
445780
Compte “TVA collectée”
20
Au débit de cette écriture de vente on retrouve le compte “Client”.
Cette vente génère bien une créance client (le client doit de l’argent à votre entreprise).
Nous avons vu plus haut que les entités qui doivent de l’argent à votre entreprise sont à l’actif du bilan
et au débit dans les écritures comptables.
Le raisonnement est le même pour les fournisseurs (compte 401000) qui apparaissent au crédit des
écritures d’achat (AC) et au passif dans le bilan.
Journal des achats (AC)
Débit
401000
Compte “Fournisseur”
607000
Compte “Achat de
marchandises”
445620
Compte “TVA déductible” 40
Crédit
240
200
La règle de base est donc que ce que votre entreprise doit est au crédit des écritures comptables.
Et à l’inverse, ce qui est dû à votre entreprise est au débit des écritures comptable.
En comptabilité générale, la saisie des écritures comptables est basée sur un principe fondamental.
Il s’agit de la notion de comptabilité en partie double, qui implique qu’une écriture est toujours
équilibrée (total débit=total crédit).
Exercice : à Vous !
Le 10 juin, un chef d'entreprise, achète pour 1 000 € de marchandises qu'il paye par chèque.
Le 11 juin, ce chef d'entreprise vend pour 500 € de marchandises dont le règlement s'effectue en chèque.
(pas de TVA / non assujetti)
Journal des achats (AC)
607000
512 000
Compte “Achat
de marchandises”
Règlement de la
marchandise
(banque)
Débit
Crédit
Journal des ventes (VE)
Débit Crédit
707000
Compte “Vente de
marchandises”
512 000
Banque (règlement
client)
SOLUTION
Journal des achats (AC)
607000
512 000
Débit
Crédit
Compte “Achat
1000
de marchandises”
Règlement de la
marchandise
(banque)
1000
Journal des ventes (VE)
Débit Crédit
707000
Compte “Vente de
marchandises”
512 000
Banque (règlement
client)
500
500
II. LES DOCUMENTS COMPTABLES
BILAN - COMPTE DE RESULTAT - TABLEAU DE TRESORERIE
A. Le bilan comptable
le reflet, à un instant « t » du patrimoine de l’entreprise
ACTIF
PASSIF
PASSIF
ACTIF
Emploi des ressources financières
dont dispose l’entreprise
Immobilisations
• Immobilisations corporelles
(terrain constructions, installations,
technique, outillage)
FR = Fonds propres
– Immobilisations
= La part des
capitaux propres qui
finance l’actif
circulant
• Immobilisations financières
(participations, prêts, titres)
Fonds de Roulement
Actif Circulant
• Stock de marchandises et
produits finis
• Créances clients
• Autres créances
Origine des ressources financières
dont dispose l’entreprise
Fonds propres
• Capital Social
• Réserves
• Résultat de l’exercice
(RN provenant du compte de
résultat)
• Provisions réglementées
Dettes fournisseurs
Besoin en
Fonds de Roulement
FR – BFR = TRESORERIE
BFR = (stock +
créances)dette
fournisseurs.
= besoin de
trésorerie
nécessaire pour
financer le
décalage dans
le temps entre
les
décaissements
et les
encaissements
APPLICATION A VOS PROJETS
LE PLAN DE FINANCEMENT PREVISIONNEL
Il permet de s’assurer de l’équilibre financier d’un projet en récapitulant, d’une part, l’ensemble
des besoins financiers du projet à satisfaire et, d’autre part, les ressources apportées
BESOINS
RESSOURCES
B. Le compte de résultat
Le compte de résultat est un document économique (appelé état de synthèse) permettant de voir
combien l’entreprise a fait d’affaires sur une période appelée exercice comptable et si, au final, elle
en a retiré un bénéfice ou une perte.
Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)
Chiffres
d’affaires
=
Ventes de
marchandises
+
Ventes de biens
et de services
Marge Brute
(commerciale)
=
Chiffres
d’affaires
Consommables
(marchandising,
matières)
Valeur
Ajoutée (VA)
=
Marge
Brute
Frais généraux
Excédent Brut
d’Expolitation
(EBE)
=
VA
Salaire
Impôts & Taxes
Résultat Brut
d’Exploitation
(REX)
=
EBE
+ouProduits et
charges
diverses
Dotations aux
amortissements
Dotations aux
provisions
Résultat Net
(RN)
=
REX
+
Résultat
financier
+
Résultat
exceptionnel
Impôts
Capacité
d’autofinancement
(CAF)
RN
+
Dotations aux
amortissements
+
Dotations aux
provisions
Reprises sur
provisions
C. Le tableau de trésorerie & la TVA
Le tableau de trésorerie est un tableau qui liste les transactions financières mensuelles de
l’entreprise. Ce tableau de trésorerie enregistre chaque flux, au fur et à mesure et au mois où il a
réellement lieu (et non au mois où il est conclu en cas de délais de paiement). Le plan de
trésorerie fait aussi apparaître la TVA collectée et déductible mensuelle ainsi que les paiements ou
remboursements de TVA
LA TVA : TAXE SUR VALEUR AJOUTEE
La TVA est un impôt indirect sur la consommation.
La charge de TVA est supportée par l’acheteur final.
Néanmoins, c’est l’entreprise productrice du bien ou des services qui collecte cet impôt
pour le compte de l’Etat. L'entreprise facture au client la TVA et la reverse ultérieurement
au Trésor, déduction faite de la TVA payée sur les achats constitutifs de son prix de
revient.
Les 4 Formules de base
Voici le rappel des quatre formules fondamentales. Avec
elles nous sommes capables de résoudre tous les problèmes
de TVA !
Montant de TVA = Prix H.T. × Taux de TVA
Prix T.T.C. = Prix H.T. + Montant de TVA
Coefficient de TVA = 1 + Taux de TVA
Prix T.T.C. = Prix H.T. × Coefficient de TVA
Exercice 1 :
L’entreprise Scalaplouf vend des bottes de pluie pour enfants au tarif HT
de 15 € HT (son taux de TVA est de 20%)
Quel est le prix TTC (Public) de ces bottes ?
Exercice 2 :
L’entreprise Scalaplouf vend des bottes de pluie pour femmes au tarif
TTC de 25 € (son taux de TVA est de 20%)
Quel est le prix HT de ces bottes ?
Exercice 1 : Solution
Prix ht = 15 €
Prix ttc = 15x1,2 = 18 €
Exercice 2 : Solution
Prix ttc = 25 €
Prix ht = 25 / 1,2 = 20,83 €
III. Mise en application : Le dossier financier prévisionnel
ON PASSE SUR PC
Comment me joindre ?
Carine SORIANO : [email protected]
Tél : 04 66 54 80 78
ENTREPRENDRE
& RÉUSSIR
Téléchargement
Explore flashcards