Telechargé par Intissar Ben Jabrallah

ressource en eau

publicité
l'eau en Tunisie
Document 4 : Les prélèvements en eau
1_A partir du document 3, cite deux exemples de travaux effectués par
le gouvernement Tunisien pour favoriser un meilleur approvisionnement en
eau du pays
Qu'appelle-t-on « ressources en eau renouvelables » dans le
document 4 ?
Quel est le pourcentage concernant la Tunisie ? Explique ce qu'il signifie.

Quel danger menace la Tunisie ?
[Tapez ici]
Document 3 : Carte des besoins et ressources en eau
l'eau en Tunisie
La Terre est souvent appelée " la planète bleue " parce que près des trois quarts de sa surface sont recouverts par les océans et les
mers. En effet, ils représentent 97% des réserves d'eau mondiales… salées !! Les 3% restant représentent les réserves d'eau douce
dont plus de 2% sont sous forme de glaciers et calottes polaires et qui sont donc "non directement utilisables ". Il ne reste plus
que 1% (˜ 8.8 millions de Km3) de réserves effectivement disponibles, mais dont la majeure partie est souterraine ! En effet, l'eau
courante des fleuves et des rivières que l'homme peut utiliser directement ne représente qu'environ 0.02% des ressources en eau
mondiales !
Or nous sommes 6 milliards d'individus sur la terre et ce nombre qui ne cesse d'augmenter sera accompagné d'une augmentation
inéluctable de la consommation d'eau. Avec les problèmes de surexploitation des nappes souterraines, de pollution de l'eau et de
gaspillage, les risques d'une pénurie d'eau sont donc réels et des conflits entre des régions inégalement approvisionnées en eau douce
peuvent éclater !
La gestion de l'eau sera un des défis majeurs de notre siècle, alors, ne gaspillons pas cette ressource, oh combien vitale et précieuse
pour la vie de chacun d'entre nous
Une inégale répartition des ressources potentielles :
80% des ressources potentielles en eau de surface se trouvent au nord. Quant aux eaux souterraines et notamment celles des nappes
profondes, elles sont très importantes au sud.
Ceci s'explique par le fait que la Tunisie méridionale est caractérisée par une topographie peu accentuée et les sols sont généralement
perméables. Par conséquent, les eaux pluviales s'infiltrent et sont stockées en profondeur pour former les aquifères. Par contre, le
nord du pays est caractérisé par une assise géologique imperméable limitant les infiltrations, ce qui explique la pauvreté de la Tunisie
septentrionale en aquifères.
Or, c'est au nord du pays qu'on trouve la plus grande proportion de ressources utilisables de bonne qualité, càd ayant une salinité
inférieure à 1,5 g/l. Par conséquent, la plupart des barrages qui servent à approvisionner en eau potable se trouvent au nord du
pays.Carte
de localisation des barrages en Tunisie...
[Tapez ici]
Document 3 : Carte des besoins et ressources en eau
l'eau en Tunisie
Par contre, 80% des nappes profondes du sud ont des eaux saumâtres. Pour cela, 4 stations de dessalement des eaux souterraines
saumâtres sont fonctionnelles (Kerkenah, Zarzis, Gabès, Jerba) pour assurer l'approvisionnement des grandes agglomérations du sud
tunisien en eau potable de meilleure qualité.
Ainsi donc, plusieurs stratégies sont mises en places et ont permis de mobiliser 85 % des ressources en eaux conventionnelles de la
Tunisie dont le potentiel est estimé à 4840 Millions de m3 pour assurer la pérennité des secteurs socio-économiques du pays.
Les ressources en eau
on qualifie de ressources en eau conventionnelles


:
Les eaux superficielles, retenues par les barrages et les lacs collinaires.
Les nappes d'eaux souterraines (phréatiques et profondes) .
( Voir photos)...
On qualifie de ressources en eau " non conventionnelles "



Les eaux usées traitées
Les eaux saumâtres dessalées
Les eaux de recharge artificielle des nappes souterraines
En Tunisie, l'exploitation de ces ressources non conventionnelles figure parmi les orientations de la stratégie nationale de mobilisation
des ressources en eaux pour faire face à la rareté de l'eau. En effet :
Réutilisation des eaux usées artificielles :
24% des eaux usées traitées servent à irriguer 8600 Ha.
[Tapez ici]
Document 3 : Carte des besoins et ressources en eau
l'eau en Tunisie
Réutilisation des eaux usées traitées pourl'irrigation
Ces eaux usées traitées répondent à des normes bien précises et sont utilisées pour irriguer des cultures bien spécifiques fixées par
l'arrêté duMinistre de l'agriculture du 21 juin 1994.
Le dessalement des eaux saumâtres :
4 stations de dessalement des eaux souterraines saumâtres sont fonctionnelles (Kerkenah/ zarzis /Gabès/ jerba) pour assurer
l'approvisionnement des grandes agglomérations du sud tunisien en eau potable de meilleure qualité. Elles seront renforcées
ultérieurement par le recours au dessalement des eaux de mer.
Pour avoir plus d'informations sur les stations de dessalement de l'eau vous pouvez consulter le site : www.sonede.com.tn
La recharge artificielle des nappes :
La recharge des nappes se fait avec des eaux de surfaces provenant des barrages, des cours d'eau…en Tunisie, il y a 57 zones de
recharge de 23 nappes souterraines et on espère recharger 40 nappes d'ici la fin du 11ème plan. Cette technique permet
d'emmagasiner l'excès d'eau de surface dans les nappes au lieu de le perdre dans la mer. Elle permet donc faire face à la sécheresse.
[Tapez ici]
Document 3 : Carte des besoins et ressources en eau
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire