Telechargé par Hamza Messelmi

Revue de presse pour les ressources en eau 24-01-2019

publicité
La revue de presse
Quotidienne
24 - 01 - 2019
Wilaya
Commune
Objet
Date
Médéa
BeniSlimane
inondation
24-01-2019
Bassin
AHS
Journal / Site
web
Journaliste
/
Lancement des travaux de protection du sud
de la ville de Beni-Slimane contre les risques
de crues
MEDEA - Les travaux de protection de la partie sud de la ville de Beni-Slimane,
est de Médéa, contre les crues de "Oued Boukraa", ont été lancés, mercredi,
lors d’une visite d’inspection du wali dans cette commune.
Inscrits au titre de la deuxième tranche du projet de protection de l’agglomération
urbaine de Beni-Slimane, qui compte quelques 20 000 habitants, ces travaux vont
permettre, une fois achevés, de juguler ce cours d’eau et réduire les risques
d’inondation au niveau de cette agglomération, selon la directrice locale des
ressources en eau, Mme Nassima Tahri.
La partie sud de la ville de Beni-Slimane ou se concentre un nombre importants
d’habitations et de commerces, connait, à chaque saison de pluie, l’inondation de
plusieurs quartiers, suite à la remontée des eaux de "Oued Boukraa".
Afin faire face à ce risque, qui pourrait survenir à tout moment, des travaux ont été
entamés le long du passage de ce cours d’eau, avec en priorité, la protection des
zones d’habitations situées à proximité, a indiqué cette responsable, précisant que
les travaux en question porte sur la réalisation de voiles en béton armé ou de
gabionnage, de manière à éviter le débordement des eaux de l’oued et
l’inondation de ces zones.
La partie nord de la ville de Beni-Slimane, qui était sujette, par la passé, à de
fréquentes inondation, avait fait l’objet, il y a quelques années, de travaux de
protection similaires ayant contribué à limiter les risques d’inondation au niveau de
cette partie de la ville.
Wilaya
Commune
Objet
Date
Bassin
CSM
Journal / Site
web
Journaliste
KAMEL
Sétif
/
Pénurie d’eau
24-01-2019
BENIAICHE
Sétif : Forte tension sur l’eau
Rebelote ! Les robinets d’une grande partie des habitations de la ville de Sétif et des centres
urbains limitrophes sont à sec. La pénurie perdure depuis plus de trois semaines.
Les immeubles collectifs sont les plus touchés par un problème intervenant en plein hiver, et en dépit
de la dernière visite du ministre des Ressources en eau, Hocine Necib. Soulignons que le malheur des
ménages pénalisés, une nouvelle fois, par le manque d’eau, fait, le moins que l’on puisse dire, le
bonheur des revendeurs qui se frottent les mains. Ainsi, le ballet des camions mis en «congé» pendant
une bonne période, refait surface, au grand dam des citoyens contraints de mettre une fois de plus la
main à la poche.
Et comme un malheur n’arrive jamais seul, la rumeur se rapportant à une pseudo-fissure du barrage
d’El Maouane, entre en jeu. Pour avoir une idée sur les tenants et aboutissants de la chose, El Watan a
pris attache avec les principaux gestionnaires de la ressource hydrique. Ali Kara, directeur de
l’Algérienne des eaux (ADE), nous explique : «Il est vrai que la distribution de l’eau connaît ces
derniers temps, des perturbations.
Pour l’heure, la partie ouest bénéficie d’un quota d’un jour sur deux avec une plage de distribution de
12 heures. Confrontée à une distribution d’un jour sur quatre, la partie est est renforcée par 16
camions-citernes, distribuant gratuitement l’eau. Pour pouvoir atteindre les étages supérieurs de
certains immeubles, on a doté certains camions de motopompes. Je tiens à rassurer nos abonnés que
la distribution connaîtra dans les prochains jours une nette amélioration.
D’autant que les intervenants au niveau du transfert ouest et de la nouvelle adduction de Oued El
Berd travaillent d’arrache-pied». Interrogé sur bon nombre de sujets, le directeur de la ressource en
eau (DRE) de Sétif, Abdelkrim Smaïl, met non seulement un terme à la rumeur, mais répond à El
Watan sans langue de bois : «La fissure du barrage d’El Maouane est une affabulation et invention
dénuée de tout fondement de gens malintentionnés.
En vérité, nous venons d’arrêter la station de traitement. La faible quantité emmagasinée a été
consommée en 7 mois. Pour renflouer le barrage d’El-Maoune disposant d’une capacité de stockage
de 148 millions de m3, à partir du barrage d’Ighil-Emda (Kherrata) et régler définitivement le
problème, deux experts (un Allemand et un Belge) s’activent pour le réglage des pompes chargées du
volumineux transfert, lequel ne se fera pas du jour au lendemain.
Concernant le nouveau système de Oued El Berd en mesure d’acheminer quotidiennement 25 000
litres aux populations de six centres urbains, les essais sont concluants, jusqu’à Amoucha. Nous
faisons le maximum pour terminer l’opération avant la fin de la semaine». En attendant l’heureux
épilogue, les citoyens devront accepter le diktat et la «dime» imposée par les marchands d’eau.
Wilaya
Commune
Objet
Date
Bassin
CSM
El Tarf
/
Approvisionnement
24-01-2019
AEP
Journal / Site
web
Journaliste
/
Wilaya
Commune
BLIDA
/
Objet
Date
Bassin
AHS
Projets de
développement 24-01-2019
AEP
Journal / Site
web
Journaliste
/
Wilaya
Commune
Ouargla
ain beida
Objet
Date
Bassin
SAHARA
Pollution d'eau/
24-01-2019
Assainissement
Journal / Site
web
Journaliste
/
Wilaya
Commune
Objet
Date
Bassin
OCC
Mostaganem
el
Projets d'eau et
24-01-2019
mansour Assainissement
Journal / Site
web
Journaliste
k.g
Wilaya
Commune
Naàma
/
Objet
Date
Bassin
OCC
Projets d'eau et
24-01-2019
Assainissement
Journal / Site
web
Journaliste
/
Wilaya
Commune
Objet
Date
Constantin
Djasr
Constantin
Pénurie d’eau
24-01-2019
Bassin
CSM
Journal / Site
web
Journaliste
Abd allah ben
mhel
Wilaya
Commune
Objet
Date
Blida
oued el
alleug
Pénurie d’eau
24-01-2019
Bassin
AHS
Journal / Site
web
Journaliste
Amel A
Wilaya
Commune
Objet
Date
baraki
Station
d'épuration
24-01-2019
Bassin
AHS
Alger
Les travailleurs
protestent
Journal / Site
web
Journaliste
Rezagi Djamila
Wilaya
Commune
Objet
Date
Météo
24-01-2019
Bassin
AHS / CSM
Centre et l'Est
Journal / Site
web
Journaliste
/
Pluie et grêle sur le Centre et l'Est du
pays jusqu'à jeudi soir
ALGER - De fréquentes averses de pluie et/ou de grêle affecteront jusqu'à
jeudi soir plusieurs wilayas du Centre et de l'Est du pays, indique mercredi un
bulletin météorologique spécial (BMS) émis par les services de l'Office national
de météorologie.
Les wilayas concernées sont : Alger, Blida, Ain Defla, Tipaza, Médéa, Boumerdès,
Tizi Ouzou et Bouira avec des cumuls estimés localement à 40 mm durant la
validité de ce BMS en cours jusqu'à jeudi à midi.
Les wilayas de Bejaia, Jijel, Skikda, Annaba, El Tarf, Guelma, Souk Ahras,
Constantine, Mila, Bordj Bou Arreridj et le Nord de Sétif sont également
concernées par ces chutes de pluie et de grêle avec des cumuls estimés
localement à 70 mm durant la validité qui s'étale jusqu'à jeudi soir.
‫‪Journaliste‬‬
‫‪/‬‬
‫‪Journal / Site‬‬
‫‪web‬‬
‫‪Date‬‬
‫‪Objet‬‬
‫‪24-01-2019‬‬
‫‪Météo‬‬
‫‪Commune‬‬
‫‪Wilaya‬‬
‫‪Bassin‬‬
‫‪Centre et l'Est‬‬
‫‪AHS / CSM‬‬
‫تواصل تساقط األمطار بشمال البالد إلى غاية يوم‬
‫الخميس‬
‫الجزائر ‪ -‬أعلن الديوان الوطني لألرصاد الجوية‬
‫اليوم الثالثاء في نشرية خاصة عن تواصل سقوط‬
‫أمطار تكون أحيانا في شكل رعود على الواليات‬
‫الساحلية والقرب الساحلية بغرب ووسط وشرق‬
‫البالد وذلك إلى غاية صبيحة الخميس‪.‬‬
‫وأوضح ذات المصدر‪ ،‬أن هذه االمطار ستشمل واليات‬
‫تلمسان‪ ،‬عين تموشنت‪ ،‬وهران‪ ،‬مستغانم‪ ،‬سيدي بلعباس‪ ،‬معسكر وسعيدة‪ ،‬مشيرا إلى أنه من‬
‫المنتظر أن تبلغ كميات األمطار أو تتجاوز ‪ 30‬ملم محليا خالل مدة صالحية هذه النشرية التي‬
‫تمتد من ليلة اليوم الثالثاء في حدود الساعة التاسعة (‪ )21:00‬إلى غاية الساعة التاسعة‬
‫(‪ )09:00‬من صبيحة االربعاء‪.‬‬
‫كما ستشمل هذه األمطار واليات الجزائر‪ ،‬البليدة‪ ،‬المدية‪ ،‬بومرداس‪ ،‬تيزي وزو‪ ،‬البويرة‪،‬‬
‫بجاية‪ ،‬جيجل وسكيكدة‪ ،‬حيث من المتوقع أن تبلغ كمية األمطار أو تتجاوز ‪ 40‬ملم محليا‪ ،‬بداية‬
‫من يوم غد األربعاء على الساعة الثالثة صباحا (‪ )03:00‬إلى غاية الخميس في نفس التوقيت‪.‬‬
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire